PDA

Voir la version complète : Sahara occidental : Le Polisario menace de reprendre les armes



Toufik
13/08/2008, 18h41
Les responsables de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) n’excluent pas le retour à la lutte armée pour le recouvrement de la liberté et de l’indépendance de leur pays.

« Nous avons toujours privilégié la négociation pour arriver à une solution au conflit. Nous ne sommes pas assoiffés de la guerre mais chaque chose a ses limites. Notre peuple est mobilisé pour toute éventualité », a déclaré hier à Tizi Ouzou le ministre du développement de la RASD, Niama Saïd Al Djoumani.

Dans une allocution prononcée devant les élus locaux à l’APW de Tizi Ouzou, à l’occasion du passage de la caravane politico-culturelle de la RASD dans la région, le représentant de l’Etat sahraoui a fait endosser l’échec des différents rounds de négociations menés sous l’égide de l’ONU par les deux parties en guerre depuis 1976 au royaume chérifien. « Le Maroc est derrière tous les blocages.

L’administration marocaine s’est toujours montrée hostile à la tenue d’un référendum, conformément au plan onusien. La lueur d’espoir qu’a suscité ce projet s’est estompée en raison de l’intransigeance du Maroc qui persévère dans sa stratégie "jusqu’au-boutiste" en s’entêtant à considérer le Sahara occidental comme une partie intégrante de son territoire », a-t-il ajouté.

L’hôte de l’Algérie a condamné, par ailleurs, les pressions de certains pays étrangers, dont la France, pour amener le Polisario à renoncer à son combat et à son projet libérateur. « Il y a des forces intérieures et extérieures qui encouragent la colonisation. Elles ne ménagent aucun effort pour prêter main-forte au Maroc et à ses visées expansionnistes », a dénoncé le ministre sahraoui.

Par Ahcène Tahraoui - El Watan

Ridiss
14/08/2008, 19h41
Je ne pense pas que le Plisario est en mesure de reprendre les armes ni mener une lutte armée contre le Maroc. Les quelques "militaires"sahraouis qui sont campés à Tindouf ne sont plus motivés et ils savent pertinemment qu'ils sont dépassés par les évenements. Les citoyens des villes de Laayoune - Boujdour et Dakhla mènent une vie paisible. Le Polisario des années 80 est entré dans l'oubli. Ls politiciens marocains étaient plus avertis, ont su garder le statu quo, qui, a longueur du temps a joué en faveur du Maroc.

AL-OUALI
15/08/2008, 17h29
Le polisario,representant legitime du peuple sahraoui occidental reprendra bientot la lutte armée.Le maroc colonisateur ne veut pas entendre la voix de la raison.l'Algerie ne pourrait, eternellement ,interdir au peuple du sahara occidental d'arracher sa liberté par les armes.Le polisario,respectueux du peuple Algerien ,avait donné son accord au retrait marocain de son pays par la voie douce.Devant cette malice mesquine de ce colonisateur,le polisario reprendra la lutte armée et ce,jusqu'a la sortie du dernier soldat mokhazni.Le proche avenir eclairera le plus pessimiste!