PDA

Voir la version complète : Pour mieux me connaitre lol



Belladone
02/07/2011, 16h19
LA PLANTE : Belladone, Atropa belladonna L., famille des Solanacées.
Il s'agit en France et en Europe de l'une des trois solanacées parasympatholytiques officinales, avec le datura et la jusquiame noire.
La belladone est assez peu fréquente à l'état sauvage en France, c'est une plante herbacée de 1 à 1,5 mètre, vivace par un rhizome, qui affectionne les terrains calcaires. Les feuilles sont ovales, entières, alternes, mais sont groupées par deux et de taille inégale au niveau de l'inflorescence. La fleur et la baie sont assez facilement reconnaissables. La fleur a une corolle (ensemble des pétales) en forme de grosse clochette, de couleur brun violacé à jaune brun. La baie est charnue, globuleuse, de la taille d'un petit grain de raisin et de couleur noir brillant. La baie est tout particulièrement dangereuse pour les enfants, de par sa toxicité et de par les risques de confusions avec d'autres baies (myrtilles, cassis, par exemple).

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/31/Atropa_belladonna_220605.jpg/220px-Atropa_belladonna_220605.jpg

LA COMPOSITION :
Toutes les parties de la plantes contiennent des alcaloïdes tropaniques et sont donc potentiellement dangereuses. Le fruit et la racines sont les plus riches en alcaloïdes (de 0,65 à 0,85 %), mais la feuille peut en contenir jusqu'à 0,50 % .
Les principaux alcaloïdes rencontrés sont l'hyosciamine et l'atropine (90 %) ainsi que la scopolamine (2 %). L'atropine et l'hyosciamine ont les mêmes effets pharmacologiques et toxiques, cependant à dose égale, l'hyosciamine se révèle plus active.

PHARMACOLOGIE ET INTOXICATION :
Les alcaloïdes de la belladone, atropine, hyosciamine et scopolamine, sont tous trois des parasympatholytiques, c'est à dire qu'ils vont avoir une action antagoniste sur le système nerveux parasympathique.
L'atropine exerce un effet inhibiteur sur les récepteurs muscariniques périphériques en exerçant un antagonisme compétitif sur la fixation d'acétylcholine sur ces récepteurs.

Les effets de l'atropine sont :
• Augmentation du rythme cardiaque (tachycardie par inhibition du nerf pneumogastrique).
• Tarissement de toutes les sécrétions : salive, sueur, larmes, sécrétions digestives,...
• Sécheresse de la peau et des muqueuses, rougeur de la face.
• Mydriase (dilatation de la pupille).
• Augmentation de la pression intra-oculaire.
• Troubles de la vision par paralysie des muscles ciliaires, on ne peut plus voir nettement les objets de près (cycloplégie).
• Relâchement des fibres musculaires lisses au niveau intestinal (transit ralenti), urinaire (rétention urinaire) et bronchique (dilatation des bronches).
• A dose élevée on a une action sur le système nerveux central avec agitation, confusion, délire, hallucination,... On parle à ce propos de délire atropinique.
Les effets de la scopolamine, bien que moins marqués, sont comparables à ceux de l'atropine à une exception près : l'action sur le système nerveux central. En effet la scopolamine a une action sédative, hypnotique et amnésiante, voire incapacitante à forte dose.
En cas d'intoxication par la belladone ce sont les effets de l'atropine, l'alcaloïde majoritaire de la plante, que l'on va retrouver chez le malade.
L'intoxication chez l'adulte reste rare, chez l'enfant elle est souvent due aux baies. On considère que 2 à 5 baies suffisent pour causer une intoxication mortelle chez un enfant.

UTILISATION EN THÉRAPEUTIQUE :
La belladone est depuis longtemps utilisée en thérapeutique pour ses propriétés anticholinergiques (parasympatholytiques). Aujourd'hui c'est surtout l'atropine et ses dérivés synthétiques que l'on emploie. On en retrouve notamment dans les médicaments antispasmodiques, les antitussifs, les antalgiques et en associations avec certains médicaments de l'asthme. Les collyres à base d'atropine servent également à dilater la pupille (mydriatique) et à corriger certains troubles visuels.
Les formes injectables (sulfate d'atropine) peuvent être utilisées en prémédication de l'anesthésie.

si vous avez des questions n'hésitez pas svp..

la terre
02/07/2011, 18h36
belladone qui vient de l'italien "bella donna" qui veut dire BELLE FEMME. quelques gouttes dans les yeux pour dilater la pupille et être BELLE avec un regard profond,profond,profonnnnnnd
alors belladone comment aller chercher un nom si loin ?
mon petit doigt me dit que tu es une "bella donna"

ahmeddamien
02/07/2011, 19h35
J aime les baies charnues et globuleuses...lol

la terre
02/07/2011, 21h38
c'est de la plante qu'il s'agit.:nahess:
ça va Ahmed ???????

les baies de cette "belladone" sont toxiques !

Belladone
02/07/2011, 23h59
belladone qui vient de l'italien "bella donna" qui veut dire BELLE FEMME. quelques gouttes dans les yeux pour dilater la pupille et être BELLE avec un regard profond,profond,profonnnnnnd
alors belladone comment aller chercher un nom si loin ?
mon petit doigt me dit que tu es une "bella donna"

hhhh ça reste à confirmer :p

Belladone
03/07/2011, 00h00
J aime les baies charnues et globuleuses...lol

bsahtek lol

http://www.1jardin2plantes.info/photos/belladone.jpg

psychedelic
03/07/2011, 00h49
ou alors, elle a les mêmes effets que la plante.... :)

Belladone
03/07/2011, 21h11
ou alors, elle a les mêmes effets que la plante.... :)

je confirme pour l’accélération du rythme cardiaque lol :p

au_gré_du_vent
03/07/2011, 21h23
merci pour la présentation Bella:)
ma première question serait: pourquoi l'avoir choisi elle parmi toutes les plantes comme pseudo?
ma seconde serait: existe t elle chez nous? et dans ce cas que serait son nom "arabe"
ma troisième: en cas où quelqu'un aurait avalé des baies par curiosité ou erreur, quels en seraient les effets et que faudrait il faire?

ahmeddamien
03/07/2011, 21h44
bsahtek lol

http://www.1jardin2plantes.info/photos/belladone.jpg

charmante..lol

ahmeddamien
03/07/2011, 21h44
merci pour la présentation Bella:)
ma première question serait: pourquoi l'avoir choisi elle parmi toutes les plantes comme pseudo?
ma seconde serait: existe t elle chez nous? et dans ce cas que serait son nom "arabe"
ma troisième: en cas où quelqu'un aurait avalé des baies par curiosité ou erreur, quels en seraient les effets et que faudrait il faire?

tu veux te faire une infusion...lol

au_gré_du_vent
03/07/2011, 22h11
tu veux te faire une infusion...lol

avec ces effets, tu parles!

Les effets de l'atropine sont :
• Augmentation du rythme cardiaque (tachycardie par inhibition du nerf pneumogastrique).
• Tarissement de toutes les sécrétions : salive, sueur, larmes, sécrétions digestives,...
• Sécheresse de la peau et des muqueuses, rougeur de la face.
• Mydriase (dilatation de la pupille).
• Augmentation de la pression intra-oculaire.
• Troubles de la vision par paralysie des muscles ciliaires, on ne peut plus voir nettement les objets de près (cycloplégie).
• Relâchement des fibres musculaires lisses au niveau intestinal (transit ralenti), urinaire (rétention urinaire) et bronchique (dilatation des bronches).
• A dose élevée on a une action sur le système nerveux central avec agitation, confusion, délire, hallucination,... On parle à ce propos de délire atropinique.

psychedelic
04/07/2011, 02h15
je confirme pour l’accélération du rythme cardiaque lol :p

c'est ça l'émotion ;)

Belladone
04/07/2011, 18h53
merci pour la présentation Bella:)
ma première question serait: pourquoi l'avoir choisi elle parmi toutes les plantes comme pseudo?
ma seconde serait: existe t elle chez nous? et dans ce cas que serait son nom "arabe"
ma troisième: en cas où quelqu'un aurait avalé des baies par curiosité ou erreur, quels en seraient les effets et que faudrait il faire?

je t'en prie
- j'ai choisi ce pseudo car il a deux sens belle femme et aussi un truc scientifique une plante.. et peut être psk elle est toxique lol
- elle existe aussi dans le bassin méditerranéen normalement en Algérie aussi j suis pas sure puisque elle est répandue en Afrique du nord , elle s'appelle hab el fahm en arabe (d’après nos cours).
- en cas d'ingestion de baies (intoxication) :
Action parasympatholytique ; 30mn après :
- sécheresse de la bouche
- difficulté de déglutition
- mydriase persistante
- hyperthermie, tachycardie
- délire, hallucination parfois convulsions
- coma pouvant aller jusqu’à la mort
Dose létale : 5 – 50 baies
- traitement (j'ai oublié de le mettre merci grés) : hospitalier
évacuateur: par lavage gastrique ou vomissements provoqués (par l’ipéca). on peut aussi administrer le charbon activé pr freiner l'absorption.
symptomatique: correction des symptômes: ex: l'état d'agitation peut conduire à l'emploi de neuroleptiques (droperidol) ou d'anticonvulsivants (diazepam). l'emploi d'antidote comme la physostigmine (effets muscariniques contraires aux effets atropiniques), doit être tenté avec beaucoup de prudence compte tenu des effets de ce produit.

au_gré_du_vent
04/07/2011, 21h10
c'est ça l'émotion ;)

mabrouk le nouveau look Psy:)

t'as enfin connu le chemin du coiffeur? :lol:

au_gré_du_vent
04/07/2011, 21h12
meri pour la précision mais en attendant l'intervention de spécialistes, il n'y aurait donc rien à apporeter comme prmeiers soins?

je t'en prie
- j'ai choisi ce pseudo car il a deux sens belle femme et aussi un truc scientifique une plante.. et peut être psk elle est toxique lol
- elle existe aussi dans le bassin méditerranéen normalement en Algérie aussi j suis pas sure puisque elle est répandue en Afrique du nord , elle s'appelle hab el fahm en arabe (d’après nos cours).
- en cas d'ingestion de baies (intoxication) :
Action parasympatholytique ; 30mn après :
- sécheresse de la bouche
- difficulté de déglutition
- mydriase persistante
- hyperthermie, tachycardie
- délire, hallucination parfois convulsions
- coma pouvant aller jusqu’à la mort
Dose létale : 5 – 50 baies
- traitement (j'ai oublié de le mettre merci grés) : hospitalier
évacuateur: par lavage gastrique ou vomissements provoqués (par l’ipéca). on peut aussi administrer le charbon activé pr freiner l'absorption.
symptomatique: correction des symptômes: ex: l'état d'agitation peut conduire à l'emploi de neuroleptiques (droperidol) ou d'anticonvulsivants (diazepam). l'emploi d'antidote comme la physostigmine (effets muscariniques contraires aux effets atropiniques), doit être tenté avec beaucoup de prudence compte tenu des effets de ce produit.