PDA

Voir la version complète : La France s'ouvre aux banques islamiques



kredence
30/11/2008, 19h19
FINANCE : La France s'ouvre aux banques islamiques

[www.leparisien.fr].

Les banques islamiques arrivent en France

Dès 2009, des banques islamiques pourraient être autorisées à ouvrir leurs guichets en France. Elles ont de bonnes chances d´y parvenir.

Hier, Christine Lagarde a affirmé son intention de faire de Paris une capitale de la finance islamique.

REVOLUTION en vue dans le monde bancaire.

Après Londres, où la première banque islamique a ouvert ses guichets dès

septembre 2004, la France pourrait autoriser d´ici à juin 2009 des banques

respectueuses de la charia à s´installer dans l´Hexagone.

Selon nos informations, elles sont au moins trois à avoir déposé une demande d´agrément :

la Qatar Islamic Bank, qui dispose déjà d´une filiale à Londres,

la Kuwait Finance House et la

Al-Baraka Islamic Bank originaire de Bahreïn, l´une des monarchies pétrolières du golfe Persique.

« Dans un premier temps, ils se cantonneront à des activités de financement et d´investissement avant de se lancer d´ici deux ou trois ans dans la banque de détail », confie l´un des experts du cabinet Moody´s en France.

Leur cible : les 5 millions de musulmans résidant en France.

Un marché alléchant : selon une enquête réalisée en mai 2008 par l´Ifop,

« 500 000 personnes d´origine musulmane seraient très intéressées par des

emprunts bancaires respectant la charia ».

« Un facteur d´intégration »

De ce point de vue, « l´importation en France de la finance islamique serait un facteur d´intégration », souligne Hervé de Charette, président de la chambre de commerce franco-arabe.

Principal obstacle : « La finance islamique fait peur car elle est, à tort, assimilée à l´intégrisme religieux, voire au financement du terrorisme », déplore Elyès Jouini, professeur d´économie à l´université de Paris-Dauphine.

Voilà pourquoi « les banques françaises sont encore très frileuses sur le sujet », remarque Hervé de Charette.

La crise économique mondiale vient toutefois de bouleverser la donne.

De New York à Hongkong, toutes les places financières de la planète s´arrachent désormais les milliards de dollars amassés par les monarchies pétrolières du Golfe.

Drainer en France une partie de cette manne, particulièrement en cette période de crise, tel est l´objectif affiché par Christine Lagarde.

« Nous sommes déterminés à faire de Paris une grande place d´accueil de la finance islamique », a affirmé hier la ministre de l´Economie en inaugurant le deuxième forum français de la finance islamique.

Le Parisien.