PDA

Voir la version complète : Où est passé le billet de 2 000 DA ?



M'siquine
28/09/2011, 07h14
Actualités : IL A ÉTÉ MIS EN CIRCULATION EN AVRIL 2011
Où est passé le billet de 2 000 DA ?


Émis dans l’urgence pour rafraîchir et rendre accrue la disponibilité de la monnaie fiduciaire, le billet de 2 000 DA reste introuvable. La coupure verte a disparu sitôt mise en circulation. La Banque d’Algérie estime que la propension de l’informel et la thésaurisation empêchent son reflux vers les banques et les postes.
Sofiane Aït Iflis - Alger (Le Soir) - Le billet est indisponible partout au niveau des guichets de la poste et des banques. Une éclipse que même le ministre de la Poste, des technologies de l’information et de la Communication, Moussa Benhamadi, n’arrive pas à s’expliquer. «C’est un phénomène que je n’ai pas compris. Le billet a disparu presque totalement du marché», a-t-il avoué récemment sur les ondes de la Radio nationale. Il devrait s’en préoccuper plus que le reste des membres du gouvernement, lui qui s’est réjoui en premier de l’émission de cette nouvelle coupure, tant est qu’elle devait pallier le manque récurent et éprouvant de liquidités au niveau des guichets de poste. Le billet de 2 000 DA aurait-il été retiré de la circulation, comme d’aucuns se laissent aller à le supposer sans que la Banque d’Algérie n’avise ? Jamais, jure une source au niveau de la direction générale de la Banque d’Algérie, qui, au passage, informe que le gouverneur de la BA et ses collaborateurs se sont penchés sur cette indisponibilité de la coupure. «Nous avons, au niveau de la Banque d’Algérie, tenté de percer le mystère de cette disparition du billet de 2 000 DA du marché et des guichets de la poste et des banques. Nous avons constaté que le billet ne connaît pas un mouvement de reflux vers la poste et les banques, après sa sortie», souligne le banquier. Un constat corroboré par ce caissier au niveau d’une agence bancaire au centre d’Alger. «Les gens qui viennent déposer au niveau de notre agence ne nous remettent jamais des coupures de 2 000 DA. C’est toujours des coupures de 1 000, 500 et 200 DA», témoigne-t-il. Qu’est ce qui empêche alors le reflux de ce billet vers la poste et les banques ? Notre source au niveau de la direction générale de la Banque d’Algérie fait part des conclusions d’une enquête interne : «La Banque d’Algérie privilégie deux explications à ce phénomène. Nous pensons que le billet se trouve prisonnier des circuits de l’informel dominés par la pratique de la transaction en cash. Nous soupçonnons également sa forte thésaurisation hors des circuits bancaires, et, pour ce faire, quelle meilleure coupure que celle de 2 000 DA !», révèle-t-il, ajoutant – affirmation de banquier – que «les gens, pour échapper au fisc, gardent leur argent en dehors des circuits bancaires». Selon le banquier, donc, le billet de 2 000 DA est devenu un billet fantôme du fait de l’augmentation de l’informel et de sa thésaurisation par des gens qui dissimulent leurs fortunes et fraudent avec le fisc. Que faire alors pour remédier à la situation ? Le cadre de la Banque d’Algérie ne semblait pas avoir la recette. «Le gouverneur de la Banque d’Algérie a retenu l’idée de mettre en place tout prochainement un atelier-débat autour de cette question et d’autres», lâche-t-il, néanmoins. Cela étant, il est utile de souligner que des rumeurs ont circulé quant à l’arrêt de l’émission du billet de 2 000 DA, après, disait-on, qu’il ait fait l’objet de contrefaçon. Le cadre de la Banque d’Algérie réitère que le billet est inimitable. Cette rumeur avait fait suite, rappelons-le, au problème de sa non-reconnaissance par les détecteurs de faux billets au niveau des banques. Un problème dû, ont expliqué alors les banquiers, au fait que «les machines n’avaient pas été paramétrées pour le reconnaître».
S. A. I.







Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2011/09/28/article.php?sid=123609&cid=2

fullana
28/09/2011, 15h27
M'siquine !
ce ne doit pas etre la petite souris qui ait piqué le billet de 2000 dinars ...
tu voix msiquine chez nous ya des gros bonnets qui font dans l'économie leurs economies, et pour le blanchiment de ce qui est sale ...les ptits billets de 200 D commençaient vraiment à les encombrer et à ralentir leur nebuleuse economie!
autre chose question d'agenda ...les révoltes arabes accélerent le mouvement. sauve qui peut et ce qu'il peut

M'siquine
28/09/2011, 16h09
Je suis dans le secteur et si tu permets Full je vais donner cette modeste analyse qui ne peut être que le fruit d'une longue expérience.
Le billet de 2.000 DA ne s'est pas enfouis et bizzarement hier j'en ai reçu plusieurs dans mon commerce et même si dans certaines villes d'Algérie cette coupure reste une denrée rare j'incombe toujours la faute à l'Etat qui n'a pas su protéger ses citoyens contre la perversité des Administrations bancaires. Que de fois et avec dédain la banque ou la poste lance à ses clients le plus légèrement du monde qu'il n' y avait pas de liquidité ! Pour cette raison et pour bien d'autres l'Algérien préfère garder son argent chez lui défiant toutes les mesures de sécurité.
Une fois (en pleine décennie noire) j'avais fait un transfert parce que j'avais vraiment peur de voyager avec une somme importante . Arrivé à destination, dans une ville des plus cruelles du pays, on me changea mon chèque de 80 millions en billets de 100 DA et c'était à prendre ou à laisser ! Vous ne pouvez jamais imaginer le stratagème qu'il a fallu monter pour assurer ma sécurité et sortir indemne de cette mésaventure.

fullana
28/09/2011, 16h22
M'siquine tu m'as arraché un petit rire en ces temps difficiles.je t'en remercie
on peut tout imaginer en effet,
je ne me croyais pas moins naive que toi cher ami.
mes respects

dahmane1
28/09/2011, 16h40
Il n’est peut être pas destiné au marché, juste pour alléger la ch’kara !

Mr_Cr@@$ty
06/11/2011, 06h52
le pays sombre dans une inflation qui frole les 5% a peu prés, (hausse de 3,6%) en juillet, et les genies ne trouvent rien d'autres pou faire baisser l'inflation que d'imprimer de nouveaux billets pour diminuer la masse de liquidité, et ce qui m'a fait rire c'est comment ils croient que l'algerien est toujours ignorant en disant a l'ENTV que le billet es imprimé a l'occasion de la fete d'independance, ils sont obseletes, ils ont oubliés qu'ils ont fait entrer l'internet en Algerie, le peuple est plus informé qu'ils ne le croient ... j'en passe

bredz69
24/12/2011, 19h07
salem les freres et soeur
je vient de rentrer d'allger et d'oran j'ai echanger de l'argent j'ai u 30 million de dinars en billet de 2000dnr je ne pensse pas qui un complo ou quoi que ce soit . il faut juste etre au bon moment et au beau endroits voila c tout pour le moment et noublier pas 123 viva l'algerie

yasmi
24/12/2011, 19h36
T'as vérifié que c'était bien des vrais, car il y circulent pas mal de faux billets.

ahmeddamien
24/12/2011, 19h39
salem les freres et soeur
je vient de rentrer d'allger et d'oran j'ai echanger de l'argent j'ai u 30 million de dinars en billet de 2000dnr je ne pensse pas qui un complo ou quoi que ce soit . il faut juste etre au bon moment et au beau endroits voila c tout pour le moment et noublier pas 123 viva l'algerie

ben moi j en ai eu aussi quelques liasses....
peut etre les gens preferent les ptites coupures

rabah m
16/01/2012, 21h32
bonsoir,
l'introduction des billets de 200 DA est du a la dégradation du pouvoir d'achat du DA .
il faut se rendre compte que la BCA a dévaluer le DA a 20% l'année passé . donc ce qui valait 80 DA l'année passé , vaut 100 DA cette année + la flambée des prix qui est du a libération des prix + le désengagement de l'état socialement + la flambée des marchés internationales ...........................(il y a beaucoup a dire sur ce point)