PDA

Voir la version complète : Georges Orwell



galla
03/11/2011, 08h33
« Il semble en effet que nous sommes entrés dans une époque historique nouvelle […] une ère de mensonges d’une ampleur inouie. »Georges Orwell.

Tel était le constat de G.Orwell après avoir remarqué qu’aucun événement n’était jamais relaté exactement par les journaux.
Lui qui s’était retrouvé mêlé aux événements de Mai1937( Répression des trotskistes, puis des anachistes par le gouvernement républicain du front populaire de Negrin (chef du gouvernement de la Seconde République espagnole).

G.Orwell avait constaté à l’époque en lisant les journaux Espagnoles qu’ils n’avaient aucun rapport avec les faits.. Ils déclare à ce propos : « J’ai lu le récit de grandes batailles là ou il n’y avait jamais eu aucun combat, puis pas une ligne quand des centaines d’hommes avaient été tués. J’ai vu des soldats qui avaient bravement combattu dénoncés comme traitres […] d’autres salués comme des hérosde victoires parfaitements imaginaires[…] Tandis que les journaux de Londre reprenaient à leur comptes ces mensonges et que les intellectuels zélés y allaient de leur battage émotionnel sur des événements qui n’avaient jamais eu lieu .»

Ces déclarations datent de 1942 Georges Orwell était un essayiste qui avait tenu durant toute sa vie un journal intime dans lequel il y notait toutes ses reflexions sur les evenements socio-politiques qui l’ont marqués.

Au finale ses réflexions l’avaient menées à une certaine appréhension des nouvelles formes de totalitarisme qui exercent une domination sur l’homme et également sur la réalité et sur l’histoire.



Témoin de son époque, Orwell est dans les années 1930 et 1940 chroniqueur, critique littéraire et romancier. De cette production variée, les deux œuvres au succès le plus durable sont deux textes publiés après la Seconde Guerre mondiale : La Ferme des animaux et surtout 1984, roman dans lequel il crée le concept de Big Brother, depuis passé dans le langage courant de la critique des techniques modernes de surveillance. L'adjectif « orwellien » est également fréquemment utilisé en référence à l'univers totalitaire imaginé par l'écrivain anglais. (source Wiki)

au_gré_du_vent
04/11/2011, 09h36
Kenz appreciera surement ce topic, c'est un fan!

j'avais commencé à lire la ferme des animaux, je trouve l'histoire tres originale et en même temps elle caricature si bine la bêtise humaine!!!!

Le hic, c'est que je ne me suis pas bien habituée à lire les romans en fichier PDF... J'essaierai de reprendre la lecture dés que possible.

merci de me rappeler cela Galla

galla
04/11/2011, 13h21
bonjour Gré

tu vois moi aussi je n'ai pas eu le plaisir de lire ses oeuvres...

en fait c'est à travers un autre auteur de que j'ai découvert l'univers de Georges orwell...
c'est un en fait un autre essayiste qui en fait mention ...il s'agit de Jacques Dewitte...
qui a écrit un excellent ouvrage sur le pouvoir de la langue et la liberté de l'esprit ...
et jacques Dewwitte fait entre autre référence aux travaux de G.Orwell...