PDA

Voir la version complète : La Nasa identifie une planète soeur de la Terre



Toufik
06/12/2011, 06h56
http://www.algerie-monde.com/imagesam/exoplanete-kepler22b.jpg

La Nasa annonce que le télescope Kepler a découvert pour la première fois une planète dans la zone habitable d’une étoile similaire à notre Soleil. Et ce, le jour même où un catalogue des exoplanètes est mis en ligne.

À chaque découverte d’une exoplanète (une planète située dans un autre système solaire que le nôtre), la principale question que l’on se pose est : la vie pourrait-elle s’y développer ? Un nouveau site Internet a été ouvert au public ce 5 décembre pour recenser ces Terres en puissance, ainsi que leur degré d’”habitabilité”.

Coïncidence, quelques heures plus tard, la Nasa a annoncé que, pour la première fois, le télescope spatial Kepler avait détecté une planète dans la zone habitable d’une étoile similaire à notre Soleil.

Nommée Kepler-22b, cette exoplanète orbiterait à une distance permettant l’existence d’eau sous forme liquide à sa surface. “Il s’agit d’une étape majeure sur le chemin menant à la découverte de jumelles de la Terre”, affirme Douglas Hudgins, de la Nasa.

Cette information devrait valoir sa première mise à jour l’Habitable Exoplanet Catalog. Mis en ligne par le Planetary Habitability Laboratory de l’université de Porto Rico à Arecibo (où se trouve un radiotélescope géant), celui-ci établit un classement des exoplanètes et des exolunes en plusieurs catégories.

À ce jour, les astres lointains réunissant des conditions favorables au développement éventuel de la vie restent très peu nombreux. Sur 707 exoplanètes dont l’existence a été confirmée, seules deux “superterres chaudes” seraient habitables — Gliese 581d et HD 85512b —, ainsi que vingt-huit exolunes (non observées mais dont l’existence a été déduite de l’observation d’exoplanètes). Auxquelles s’ajoutent désormais Kepler 22-b.

Les plus optimistes enrichiront la liste avec 14 exoplanètes et 6 exolunes habitables sur les 1235 autres “exocandidats” déjà signalés par Kepler mais dont l’existence demande encore confirmation. Les planètes les plus massives sont les plus faciles à observer. La plupart des exoplanètes recensées jusqu’à présent — la première l’a été en 1990 — sont donc des géantes gazeuses ressemblant à Jupiter ou à Neptune, et orbitant très près de leur étoile. Et qui sont trop chaudes pour autoriser une quelconque vie.

Fabien Maréchal - nationalgeographic.fr

source : PHL, Eurekalert, Nasa

M'siquine
06/12/2011, 08h08
Pendant que la Nasa perce les mystères de l'univers, l'Algérie baigne dans les conséquences désastreuses d'une mauvaise gestion léguée d'un pouvoir à un autre !

au_gré_du_vent
06/12/2011, 19h58
l'informaion est superbe! mais j'espere qu'on ne réussira pas à la conquérir (enfin quand je dis on, je veux dire eux :) )
on a esquinté une planète (là le 'on' nous cnserne tous;) ), cela suffit!

bel1000
16/01/2012, 13h02
ahkili ya mamani

hna nmout
16/01/2012, 17h41
si ça confirme, les puissances se mettront d'accord pour multiplier leurs gaz à effet de serre, et aller vivre sur Kepler 22 :arrogant: et notre pauvre terre sera un immense guantanamo où nous bosserons pour une bouchée de pain ou une gorgée d'eau :pleure:
alors nous qui n'avons aucune chance d'aller sur cette Kepler :penseur:
nous prions pour que la vie ne soit pas possible ailleurs que sur notre belle terre:eusa_pray:

dahmane1
16/01/2012, 18h08
« Ô peuples de djinns et d’hommes ! Si vous pouvez traverser les espaces célestes et les espaces terrestres, faites-le ! Mais vous ne les traverseriez qu’à l’aide d’un pouvoir. » 33.55 Er-Erahmane

C’est le pouvoir financier qui manque à nos savants et chercheurs pour faire mieux dans nos pays Arabes !

le savant farouk el bez


http://www.youtube.com/watch?v=6tofae-PGZQ&feature=related