PDA

Voir la version complète : Coca Cola et Pepsi, cancérigène ...



yasmi
11/03/2012, 12h26
Coca-Cola : «Nous ne changeons ni notre recette, ni notre formule»

Publié le 09.03.2012, 07h27 | Mise à jour : 10.03.2012, 00h37


Le soda le plus populaire et le plus vendu au monde va devoir modifier sa recette secrète. L'un de ses composants, le 4-methylimidazole (4-MEI), qui sert à colorer la boisson, serait cancérigène. D'autres sodas, les sauces soja et certaines bières seraient aussi concernées. | LP/ MATTHIEU DE MARTIGNAC 1/4 2 3 4
51 réactions
Réagir

Amateurs de boissons au cola (Coca-Cola et Pepsi), l'heure est grave. Le soda le plus populaire et le plus vendu au monde va devoir modifier sa recette secrète selon le journal en ligne Discoverynews. L'un de ses composants, le 4-methylimidazole (4-MEI), qui sert à colorer la boisson, serait cancérigène. SUR LE MÊME SUJET

Colorant cancérogène dans le Coca ? «La toxicité des additifs alimentaires» en questionAprès le retrait d’un colorant supposé cancérigène, allez-vous continuer à acheter des colas ?Dans la composition, il apparait sous les termes colorants caramels E150c et E150d. Coca-Cola et Pepsi se veulent rassurants. Ils assurent que les consommateurs ne détecteront aucune différence.

D'autres sodas, les sauces soja et certaines bières seraient aussi concernées par la présence de cette substance chimique selon le Monde.fr.

C'est une association américaine de défense des consommateurs, le Centre pour la science dans l'intérêt du public (CSPI), qui a donné l'alerte en février 2011 et a demandé son interdiction. La Californie a ajouté cette substance à sa liste de produits cancérigènes. Ainsi, dans cet Etat, le niveau maximum conseillé de 4-MEI à consommer sur une journée est de 29 microgrammes. Si ce seuil est dépassé, le fabricant est obligé de placer un message d'avertissement sur le produit. Or, d'après la CSPI, une canette de 33 cl de Coca-Cola contient 142 à 146 microgrammes de 4-MEI, un chiffre qui s'établit à 103 à 113 microgrammes pour le Coca-Cola Light.

Coca-Cola soutient que son breuvage est inoffensif

Coca-Cola, qui entretient le mythe autour de sa recette centenaire en la conservant jalousement dans un coffre-fort, a fait valoir que son breuvage était inoffensif et que son goût resterait identique. «Nous ne changeons NI notre recette, NI notre formule», a fortement démenti un des porte-parole de la marque, Ben Sheidler, dans un courriel envoyé à l'AFP.

«Nous allons demander à nos fournisseurs de caramel de réduire les niveaux de 4-MEI pour se mettre en conformité avec la loi californienne», a-t-il ajouté, précisant, sans donner de date ces changements seraient faits sur l'ensemble des Etats-Unis.

Même son de cloche chez Pepsi qui affirme que ses «boissons sont et seront toujours propres à la consommation».
Dans un communiqué, la firme indique que «les consommateurs ne verront aucun différence dans nos produits et n'ont aucune raison de s'inquiéter au sujet de quelconques problèmes de santé. Il n'y a aucune preuve scientifique que le 4-MEI utilisé dans l'alimentation constitue une menace pour la santé humaine.»,

Une législation moins contraignante en Europe

En Europe, la législation est moins contraignante et ces «changements techniques» d'après les propres termes de Coca-Cola, ne seraient donc pas nécessaires sur le Vieux Continent. En 2008, l'Union européenne, dans une directive établissant les critères de pureté scientifiques pour les colorants pouvant être utilisés dans les denrées alimentaire, a fixé la limite légale à 250 milligrammes de 4-MEI par kilogramme (ce qui ferait plus de 80 000 microgrammes par canette).

Le produit cancérigène animal-MEI est soupçonné de toucher le foie, le poumon, la thyroïde et le sang. Mais sa toxicité fait encore débat dans la communauté scientifique. La molécule en question n'est pas listée par le programme national toxicologique américain comme un cancérigène humain potentiel. Mais la démarche de l'association CSPI a suffi pour semer le doute et troubler la confiance dans le breuvage le plus consommé au monde.

Le Centre pour la science dans l'intérêt du public a fait une demande auprès de la FDA (Food and Drug Administration) pour que le 4-MEI soit classé parmi les produits cancérigènes, applaudit les changements en Californie mais demande une action plus large, étendue au monde entier.

salim12
12/03/2012, 23h29
et moi qui raffole de ces deux boissons .... bonjour les dégâts donc.