PDA

Voir la version complète : récolte de petits pois: main d'oeuvre rare.



yasmi
09/04/2012, 13h47
TLEMCEN: Récolte de petit pois, une main-d'œuvre rare
par Khaled Boumediene



L'agriculture constitue vraisemblablement le secteur le plus à même de créer rapidement des emplois. En fait, lorsqu'on observe la croissance des villes et la forte demande alimentaire qui en est issue, il est facilement compréhensible qu'il y ait un grand potentiel de croissance endogène. Une aubaine pour contribuer à résoudre le problème du chômage, en déduit-on rapidement. Or, de nombreux exploitants se plaignent de la rareté de la main-d'œuvre pour leurs travaux agricoles. Dans de nombreuses régions de la wilaya de Tlemcen, l'agriculture repose sur de petites exploitations familiales dont l'unité socioéconomique de base est le ménage. Le nombre moyen d'actifs agricoles par ménage est de 2 à 4 personnes. Les travaux agricoles sont essentiellement manuels (dessouchage, défrichage, labour, faire les billons et les buttes, sarclage, semi, épandage d'engrais, récolte, séchage, etc.), l'utilisation de la traction animale et de matériels adéquats étant négligeables. Ces derniers jours, dans les communes de Zenata et Ouled Riah (daïra de Hennaya), les exploitants agricoles sont confrontés au problème de la pénurie de main-d'œuvre qui entrave l'accomplissement de la récolte du petit pois. Plusieurs fellahs de cette localité, réputée pour la production de cette légumineuse particulièrement goûteuse et productive, et considérée comme la «viande du pauvre», ont d'ailleurs ouvertement exprimé leurs craintes à notre journal. «Depuis l'accident dramatique survenu, récemment, aux jeunes neuf femmes de Koudia qui se déplaçaient à Ouled Riah pour récolter le petit pois, nous déplorons une grave pénurie de main-d'œuvre», affirme un petit exploitant d'Ouled Riah. Pourtant, la récolte est faite par les manœuvres à 1.200 DA/jour. Ce manque réel de main-d'œuvre agricole est présenté comme étant un problème crucial, un frein important à la production. «Devant cette situation, nous avons mobilisé nos épouses, nos enfants et nos collatéraux pour la récolte de cette année qui nous a vraiment submergés», ajoute-t-il. Selon un cadre des services agricoles, il existe des raisons matérielles et immatérielles du déficit de la main-d'œuvre agricole. «L'agriculture est un emploi difficile et dégradant, et le travail de la terre est mal rémunéré. En plus, Il y a un manque de politique de l'emploi agricole», explique-t-il. Il faut, ajoute ce cadre, décrire le profil de la main-d'œuvre agricole, analyser les conditions de travail (outils, équipement, logement, rémunération, etc.) des travailleurs agricoles, faire l'état des lieux sommaire en matière de politique de l'emploi agricole, dégager les possibilités, opportunités et contraintes de création d'emplois agricoles dans le contexte de développement de filières. Pendant la campagne agricole et surtout lors des périodes de pointe des travaux, au niveau de presque tous les ménages agricoles, les actifs familiaux sont débordés par les travaux champêtres. Ils n'arrivent pas à réaliser les différents travaux à temps, ceux-ci font appel à la main-d'œuvre qui reste difficile à trouver. Un autre fellah de la localité nous raconte: «La pénurie de la main-d'œuvre n'est pas si alarmante, mais c'est le manque d'argent qui est le véritable problème et qui est lié aux faibles prix de nos produits sur le marché. Les exploitants qui ont des moyens ne souffrent pas de la main-d'œuvre agricole».

M'siquine
09/04/2012, 14h37
La main d'oeuvre manque partout en Algérie et se fait de plus en plus à sa tête, offrant des services très médiocres ! Nos gouvernants n'ont pas bien pensé à la gestion des ressources humaines qui reste une condition majeure pour tout développement économique et social !

bingo03
15/05/2012, 00h05
le problème se situ au niveau de l'éducation entre autres et de notre culture, je donne un exemple , est un signe d’échec toute personne qui travail avec ses mains (manœuvre de toute classe excluant les métiers) ou qui loue ses mains, etre ouvrier dans notre pays de nos jours est une insulte, allez voir le taux de rotation des ouvriers dans les entreprises seulement, a vu d’œil je dirais 80% an, c'est grave, dans l'agriculture je suppose c'est 100% mois ? :D

13NRV
15/05/2012, 21h37
après on se demande pourquoi les chinois viennent...........et son mieux payé.............

yasmi
15/05/2012, 22h30
Sans vouloir généraliser, les hetistes sont les premiers à scander la hogra de la part de l'Etat.
Mais quand onleur propose du taf, fainéants qu'ils sont ils te trouvent toujours une excuse bidon.
Si notre agriculture ne décolle pas, c'est en partie à cause du manque de main d'oeuvre.
Alors que c'est un secteur qui pourrait apporter beaucoup.

bingo03
15/05/2012, 22h34
généralise ou ma tkhafech :) +1

yasmi
15/05/2012, 22h41
généralise ou ma tkhafech :) +1

Bienvenue sur FAM Bingo03. Je reste persuadée par pêché d'optimisme sans doute, qu'il y a des jeunes qui veulent
réussir, travailler. Il faut à nouveau redorer l'image de cette profession qui est noble, de plus on utilise de plus en plus de machines,
c'est moins physique qu'avant.

bingo03
16/05/2012, 15h18
merci yasmi pour l’accueil, certainement il reste encore des jeune motivé et meme des moins jeunes mais cela reste l'exception pas la regle :( heureusement d'ailleur sinon on importerais meme notre ma3dnouss ...

yasmi
18/05/2012, 14h11
merci yasmi pour l’accueil, certainement il reste encore des jeune motivé et meme des moins jeunes mais cela reste l'exception pas la regle :( heureusement d'ailleur sinon on importerais meme notre ma3dnouss ...

Je ne sais pas s'il existe des filières agricole ou des lycées spécialisés.
La mise en valeur de ce secteur se doit d'être faite, pour en modifier l'image austère que cela procure.
Faut il forcément passer par des formations ?

Zoubir8
27/05/2012, 17h20
La solution: mécaniser en:
- important,
- mieux, en fabriquant localement (à quoi servent nos ingénieurs?).

bingo03
03/06/2012, 22h03
Faut il forcément passer par des formations ?

personnellement je suis autodidacte mais si je trouve des formations je n'hésite pas, peut être que des membres ont des infos sur ca.

ahmeddamien
03/06/2012, 23h02
salam bingo
il Y a des formations
mais tu es ou?

bingo03
03/06/2012, 23h29
salam ahmed,

entre alger et laghouat

ahmeddamien
03/06/2012, 23h35
salam
j ai des amis a venir visiter a gelfah,c est une belle region a vocation d 'elevage
l etat organise dans les villes des formations courtes de 3 mois
j ai suivi une en elevage petits animaux,apiculture,arboriculture
et actuellement culture sous serres
ca degrossit les metiers,donne des bases precieuses,et permets pas mal de contact
il y a aussi des formations diplomantes d un an

bingo03
04/06/2012, 23h18
merci bcp pour l'info, je t'ai envoyé un mp, je te répond sur l'autre sujet aussi bientot

ahmeddamien
04/06/2012, 23h24
le mp n est pas arrivé
un coté embetant il faut je crois 50 messages pour faire des mp
la solution est de creer un post et y claquer 50 reponses
salam

bingo03
05/06/2012, 14h29
oui effectivement pas de mp, mais j'ai utilisé l'option "envoyez un email sur ton profil, peut être que ca va droit dans ton mail. en tout cas, regarde sur mon profil tu trouvera mon site et tu comprendra

lol pour la solution je pense que les admins ne seront pas content :)