PDA

Voir la version complète : Drame à la Paf du port de Béjaia :Un policier tue son chef et se suicide



kredence
14/12/2008, 05h46
Drame à la Paf du port de Béjaia
Un policier tue son chef et se suicide

Par : A. HAMMOUCHE

Un agent de la Police des frontières au port de Béjaïa, âgé d’environ 50 ans, a tiré hier matin vers 8h à l’entrée de cette structure portuaire plusieurs balles sur son supérieur, le commissaire intérimaire S. H., âgé de 34 ans, avant de se donner la mort en se tirant une balle à la tête. Un drame qui a ébranlé toute la corporation.

Selon des témoignages recueillis sur place, une altercation verbale entre les deux hommes survenue au niveau de la porte d’accès du port a été à l’origine de ce drame.

L’agent de la PAF, selon des témoignages, aurait dans une colère noire, tiré plusieurs balles sur le commissaire intérimaire.

Et alors que ce dernier gisait dans une mare de sang, l’agent s’est tiré une balle dans la tête, dans un bureau situé non loin de l’endroit où l’altercation a eu lieu entre ces deux fonctionnaires de la PAF de Béjaïa.

Atteint de plusieurs balles au corps, le commissaire a été évacué d’urgence vers l’hôpital Khelil-Amrane où son état est jugé critique.

Alertés, les services de sécurité ont immédiatement ouvert une enquête pour déterminer les causes de ce drame qui a ébranlé, encore une fois après l’assassinat, il y a quelque jours, d’un bijoutier en plein centre-ville, la quiétude des habitants de la capitale des Hammadites.

A. HAMMOUCHE

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=105090

SamDZ
14/12/2008, 06h23
:euukoi!: ...

SIMBEL
14/12/2008, 10h47
Drame à la Paf du port de Béjaia
Un policier tue son chef et se suicide

Par : A. HAMMOUCHE

Un agent de la Police des frontières au port de Béjaïa, âgé d’environ 50 ans, a tiré hier matin vers 8h à l’entrée de cette structure portuaire plusieurs balles sur son supérieur, le commissaire intérimaire S. H., âgé de 34 ans, avant de se donner la mort en se tirant une balle à la tête. Un drame qui a ébranlé toute la corporation.

Selon des témoignages recueillis sur place, une altercation verbale entre les deux hommes survenue au niveau de la porte d’accès du port a été à l’origine de ce drame.

L’agent de la PAF, selon des témoignages, aurait dans une colère noire, tiré plusieurs balles sur le commissaire intérimaire.

Et alors que ce dernier gisait dans une mare de sang, l’agent s’est tiré une balle dans la tête, dans un bureau situé non loin de l’endroit où l’altercation a eu lieu entre ces deux fonctionnaires de la PAF de Béjaïa.

Atteint de plusieurs balles au corps, le commissaire a été évacué d’urgence vers l’hôpital Khelil-Amrane où son état est jugé critique.

Alertés, les services de sécurité ont immédiatement ouvert une enquête pour déterminer les causes de ce drame qui a ébranlé, encore une fois après l’assassinat, il y a quelque jours, d’un bijoutier en plein centre-ville, la quiétude des habitants de la capitale des Hammadites.

A. HAMMOUCHE

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=105090

Salut(la politesse est l'adage des rois) du nouveau ,les loups ce mangent entre eux:icon_sad:

kredence
18/12/2008, 21h25
reponse vague sans substance,2 mots et ca repart pour des vacances d'une semaine en therapie !!
---------------------------------------------------------------

Salut(la politesse est l'adage des rois) du nouveau ,les loups ce mangent entre eux:icon_sad: