PDA

Voir la version complète : Crise alimentaire



yasmi
14/08/2012, 11h38
Crise de l'alimentation: Mise en garde du président de Nestlé
Mis à jour le 14.08.12 à 11h01

Le monde risque de faire face à la pire crise de l'alimentation rencontrée depuis 2008, estime le président du groupe suisse d'agroalimentaire Nestlé , Peter Brabeck.

Plus grave qu'en 2008?

Dans un entretien accordé à un journal autrichien, il a évoqué la politique visant à réserver des surfaces de production de plus en plus grandes pour les biocarburants au détriment de cultures vivrières, aux Etats-Unis notamment.

«Mais il y a de forts groupes de pression et des subventions élevées, donc je m'attends à une crise de l'alimentation et de la faim encore plus grave qu'en 2008», a-t-il ajouté, dans cet entretien publié mardi. La FAO a adressé des remontrances ce mois-ci aux Etats-Unis pour les mettre en garde contre les risques de crise mondiale de la faim.

La crainte qu'une telle crise se produise a augmenté avec la sécheresse observée dans certains Etats du centre-ouest des Etats-Unis qui a conduit l'indice des prix de l'alimentation de la FAO à augmenter de 6% en juillet.

13NRV
15/08/2012, 01h27
les bio carburant semble être l'arnaque du siècle..........certains scientifique disent que cela rejette des gaz aussi mauvais que le CO2 du gasoil ou de l’essence pour la planète........en tout état de cause, c'est je pense ce qui va pousser les arabes a boire et se doucher avec leurs pétroles

yasmi
16/08/2012, 10h23
les bio carburant semble être l'arnaque du siècle..........certains scientifique disent que cela rejette des gaz aussi mauvais que le CO2 du gasoil ou de l’essence pour la planète........en tout état de cause, c'est je pense ce qui va pousser les arabes a boire et se doucher avec leurs pétroles

Dans les années à venir avec les sècheresse qui s'annoncent, on doit s'attendre
à faire face à plus de famine, hélas les premiers touchés seront les pays déjà
mal en point , à savoir ceux d'Afrique.
Sans oublier que les prix vont flamber et que cela aura des répercussions.
C'est pour cela que l'Algérie se doit développer son agriculture pour ne plus avoir
à subir le diktat d'une poignée de pays. Il en va de la sécurité alimentaire du pays.