PDA

Voir la version complète : Elle



baudelaire87
24/10/2012, 02h06
Elle marche et de ses cheveux
Tombent mille et un vœux
Et de ses beaux yeux surgit
Le délicieux parfum de la vie
En voyant son visage jovial
Tu découvres que la beauté fait mal
Quand elle part, prend un chemin
Prometteur qui ne promet rien
Tu tentes de deviner son retour
Bientôt ou jusqu’à la fin des jours
Et si tu oses finalement la suivre
Tu te sens agréablement ivre.
C’est une belle étoile en fuite
Toujours à la recherche d’un gite
Elle n’est là que pour détruire
De son éclat ce qui réussit à luire
Sur ses lèvres calmement fières
Dansent les délices de l’enfer
Une femme au charme immense
Entrave les mots et inverse les sens
Elle ressemble à ces rêves éphémères
Qui portent dans l’enchantement la douleur
D’elle, tu ne sais quoi retenir
Sa joie, son parfum ou tes soupirs
Elle t’apprend dans quelques secondes
Qu’elle est le début et la fin du monde
Elle est partie et de ses cheveux
Tombent mille et un vœux.

Baud87

yasmi
25/10/2012, 11h47
:smilyaplodis::smilyaplodis::smilyaplodis:
Très beau Baud...