PDA

Voir la version complète : La religion n'est pas selon l'avis de chacun



mquidech
13/11/2012, 19h37
SALAM

La religion n'est pas selon l'avis de chacun

Il convient d’acquérir la science de la religion dans les assemblées de science c’est-à-dire par transmission orale, tout comme cela a été rapporté du Prophète. De plus, donner des avis de jurisprudence (fatwa) sans science est interdit selon le jugement de Dieu (Allah).

Ce que risque la personne qui parle de l’Islam sans science
Beaucoup de gens s’empressent à répondre à des questions de religion sans s’assurer de la réponse et sans la vérifier, en prétendant par là que leur objectif est de corriger les autres et de propager la religion. Pourtant, émettre des avis de jurisprudence sans science peut entraîner la sortie de la personne de l’Islam.

Allah ta^ala dit :

مَا يَلْفِظُ مِنْ قَوْلٍ إِلَّا لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ


(ma yalfidhou min qawlin ‘illa ladayhi raqiboun ^atid) qui signifie « L’esclave ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui Raqib et ^Atid » [Qaf /18]. C'est-à-dire que toute parole prononcée est notée par l’un de ces anges et que chacun aura des comptes à rendre sur ses paroles dites volontairement.

Comment apprendre la science de la religion ?
Les origines et les sources de la législation islamique sont le Coran[1] (al-Qour’an) honoré, la Sounnah pure du Prophète (Al-hadith), l’Unanimité (Al-’ijma^) et l’analogie (al-qiyas).

La religion n’est en aucun cas par l’avis personnel. N’importe qui ne peut pas émettre des avis tirés de son propre jugement. Il est au contraire nécessaire et indispensable de revenir aux savants et de considérer ce qu’ils ont dit.

En effet, le Prophète avait reçu son enseignement de l’ange Gabriel (Jibril) ; et le Prophète enseignait lui-même la religion à ses compagnons oralement. Quant à eux, que Allah les agrée, ils ont préservé la religion dans leurs cœurs et l’ont transmise à leurs successeurs.

Ceci indique que la voie correcte et exemplaire pour apprendre la science de la religion consiste à assister aux assemblées des gens de la science et du savoir. La personne se préservera ainsi de tomber dans l’égarement et les erreurs figurant dans certains manuscrits et imprimés.

A retenir :
L’Islam s’apprend de bouche à oreille auprès de gens dignes de confiance.

Il est interdit de donner un jugement dans la religion sans avoir pris connaissance des lois de l’Islam à ce sujet.

Parler sans science peut mener la personne dans l’égarement et donc à sa perte.

Une telle personne peut alors causer l’égarement d’autres personnes.__________________

bel1000
13/11/2012, 20h00
SALAM

La religion n'est pas selon l'avis de chacun

Il convient d’acquérir la science de la religion dans les assemblées de science c’est-à-dire par transmission orale, tout comme cela a été rapporté du Prophète. De plus, donner des avis de jurisprudence (fatwa) sans science est interdit selon le jugement de Dieu (Allah).

Ce que risque la personne qui parle de l’Islam sans science
Beaucoup de gens s’empressent à répondre à des questions de religion sans s’assurer de la réponse et sans la vérifier, en prétendant par là que leur objectif est de corriger les autres et de propager la religion. Pourtant, émettre des avis de jurisprudence sans science peut entraîner la sortie de la personne de l’Islam.

Allah ta^ala dit :

مَا يَلْفِظُ مِنْ قَوْلٍ إِلَّا لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ


(ma yalfidhou min qawlin ‘illa ladayhi raqiboun ^atid) qui signifie « L’esclave ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui Raqib et ^Atid » [Qaf /18]. C'est-à-dire que toute parole prononcée est notée par l’un de ces anges et que chacun aura des comptes à rendre sur ses paroles dites volontairement.

Comment apprendre la science de la religion ?
Les origines et les sources de la législation islamique sont le Coran[1] (al-Qour’an) honoré, la Sounnah pure du Prophète (Al-hadith), l’Unanimité (Al-’ijma^) et l’analogie (al-qiyas).

La religion n’est en aucun cas par l’avis personnel. N’importe qui ne peut pas émettre des avis tirés de son propre jugement. Il est au contraire nécessaire et indispensable de revenir aux savants et de considérer ce qu’ils ont dit.

En effet, le Prophète avait reçu son enseignement de l’ange Gabriel (Jibril) ; et le Prophète enseignait lui-même la religion à ses compagnons oralement. Quant à eux, que Allah les agrée, ils ont préservé la religion dans leurs cœurs et l’ont transmise à leurs successeurs.

Ceci indique que la voie correcte et exemplaire pour apprendre la science de la religion consiste à assister aux assemblées des gens de la science et du savoir. La personne se préservera ainsi de tomber dans l’égarement et les erreurs figurant dans certains manuscrits et imprimés.

A retenir :
L’Islam s’apprend de bouche à oreille auprès de gens dignes de confiance.

Il est interdit de donner un jugement dans la religion sans avoir pris connaissance des lois de l’Islam à ce sujet.

Parler sans science peut mener la personne dans l’égarement et donc à sa perte.

Une telle personne peut alors causer l’égarement d’autres personnes.__________________

parfaitement
et le mufti ou enseignant ( chacun son domaine) doit répondre à certains critères :

- connaitre le coran et son interprétation par au moins un savant
- connaitre des milliers de hadiths et leur explications
- maitrise de la langue arabe
- connaitre les avis des autres oulamas sur des cas similaires
- connaitre son auditoire , son degré d'instruction etc...
- connaitre les us et coutumes de la région