PDA

Voir la version complète : LA CORIANDRE En cas d’énervement...



M'siquine
23/12/2012, 08h17
Le Soir Santé : LA CORIANDRE
En cas d’énervement...




Chez les hommes souffrant d’hypertrophie de la prostate – elle atténue la difficulté d’avoir une relation sexuelle normale en facilitant l’éjaculation. Son nom est dérivé du grec koris qui signifie «punaise» et andros, «homme»... La plante fraîche dégage la même odeur que la punaise mâle.
Des recherches ont révélé que l’ajout de graines de coriandre à votre alimentation pouvait diminuer les taux de cholestérol total, de cholestérol-LDL («mauvais» cholestérol) et de triglycérides, en plus d’augmenter les taux de cholestérol-HDL («bon» cholestérol). Un des mécanismes d’action serait la diminution de l’absorption des acides biliaires dans l’intestin par l’effet de la coriandre, résultant ainsi en une diminution du cholestérol dans l’organisme. La coriandre (kosbar) permet de diminuer les ballonnements et est préconisée comme assaisonnement des légumes secs. Sédative, elle intervient dans le traitement des troubles du sommeil ou en cas d’énervement. Elle calme les crises de rhumatisme et les douleurs articulaires. La coriandre est active contre les bactéries et les virus responsables des infections des voies respiratoires et digestives.
Combattre les ballonnements avec les feuilles de coriandre
Faites bouillir un litre d’eau dans une casserole. Jetez-y une poignée de feuilles de coriandre. Mettez un couvercle sur la casserole. Laissez macérer pendant un quart d’heure. Attendez ensuite à ce que la décoction soit tiède puis filtrez-la à l’aide d’une passoire. Buvez deux à trois tasses par jour de cette décoction. Continuez le traitement jusqu’à ce que les ballonnements disparaissent complètement.
Lutter contre les gaz intestinaux avec les feuilles de coriandre
Faites bouillir un litre d’eau dans une casserole. Mettez-y deux poignées de feuilles de coriandre. Laissez macérer pendant dix minutes. Attendez que la préparation soit tiède puis filtrez-la à l’aide d’une passoire. Mettez-la ensuite dans une bouteille afin de la conserver le plus longtemps. Buvez trois à quatre tasses par jour de cette décoction. Continuez le traitement pendant deux semaines.
Traiter les maux d’estomac avec les fleurs d’aubépine et de coriandre
Faites bouillir un litre d’eau dans une casserole. Jetez-y ensuite une poignée de feuilles de coriandre et une poignée de fleurs d’aubépine (zaârour). Laissez macérer pendant quinze minutes. Attendez ensuite à ce que la décoction soit tiède puis filtrez-la à l’aide d’une passoire. Conservez la préparation dans une bouteille en verre. Buvez deux à trois tasses par jour de cette décoction. Continuez le traitement jusqu’à ce que la maladie disparaisse complètement.
Menu aphrodisiaque à la coriandre
Pour les femmes, il y a la coriandre. Elle tire son efficacité de la présence de phyto-œstrogènes capables de catalyser l’appétit chez les anorexiques du sexe. Autre puissant aphrodisiaque : le céleri (krafess). Une simple soupe pommes-céleri à laquelle on rajoute de la coriandre fraîche ciselée. Le deuxième ingrédient pour les hommes, c’est le cocktail ail-gingembre haché menu et assaisonné d’un filet de citron vert. Redoutable d’efficacité mais qui présente des inconvénients pour l’haleine.
Recette traditionnelle indienne
Faire bouillir une quantité égale de graines de coriandre et de cumin et laisser refroidir avant de consommer.


http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/12/23/article.php?sid=143052&cid=10

ahmeddamien
23/12/2012, 09h20
Le Soir Santé : LA CORIANDRE
En cas d’énervement...




Chez les hommes souffrant d’hypertrophie de la prostate – elle atténue la difficulté d’avoir une relation sexuelle normale en facilitant l’éjaculation. Son nom est dérivé du grec koris qui signifie «punaise» et andros, «homme»... La plante fraîche dégage la même odeur que la punaise mâle.
Des recherches ont révélé que l’ajout de graines de coriandre à votre alimentation pouvait diminuer les taux de cholestérol total, de cholestérol-LDL («mauvais» cholestérol) et de triglycérides, en plus d’augmenter les taux de cholestérol-HDL («bon» cholestérol). Un des mécanismes d’action serait la diminution de l’absorption des acides biliaires dans l’intestin par l’effet de la coriandre, résultant ainsi en une diminution du cholestérol dans l’organisme. La coriandre (kosbar) permet de diminuer les ballonnements et est préconisée comme assaisonnement des légumes secs. Sédative, elle intervient dans le traitement des troubles du sommeil ou en cas d’énervement. Elle calme les crises de rhumatisme et les douleurs articulaires. La coriandre est active contre les bactéries et les virus responsables des infections des voies respiratoires et digestives.
Combattre les ballonnements avec les feuilles de coriandre
Faites bouillir un litre d’eau dans une casserole. Jetez-y une poignée de feuilles de coriandre. Mettez un couvercle sur la casserole. Laissez macérer pendant un quart d’heure. Attendez ensuite à ce que la décoction soit tiède puis filtrez-la à l’aide d’une passoire. Buvez deux à trois tasses par jour de cette décoction. Continuez le traitement jusqu’à ce que les ballonnements disparaissent complètement.
Lutter contre les gaz intestinaux avec les feuilles de coriandre
Faites bouillir un litre d’eau dans une casserole. Mettez-y deux poignées de feuilles de coriandre. Laissez macérer pendant dix minutes. Attendez que la préparation soit tiède puis filtrez-la à l’aide d’une passoire. Mettez-la ensuite dans une bouteille afin de la conserver le plus longtemps. Buvez trois à quatre tasses par jour de cette décoction. Continuez le traitement pendant deux semaines.
Traiter les maux d’estomac avec les fleurs d’aubépine et de coriandre
Faites bouillir un litre d’eau dans une casserole. Jetez-y ensuite une poignée de feuilles de coriandre et une poignée de fleurs d’aubépine (zaârour). Laissez macérer pendant quinze minutes. Attendez ensuite à ce que la décoction soit tiède puis filtrez-la à l’aide d’une passoire. Conservez la préparation dans une bouteille en verre. Buvez deux à trois tasses par jour de cette décoction. Continuez le traitement jusqu’à ce que la maladie disparaisse complètement.
Menu aphrodisiaque à la coriandre
Pour les femmes, il y a la coriandre. Elle tire son efficacité de la présence de phyto-œstrogènes capables de catalyser l’appétit chez les anorexiques du sexe. Autre puissant aphrodisiaque : le céleri (krafess). Une simple soupe pommes-céleri à laquelle on rajoute de la coriandre fraîche ciselée. Le deuxième ingrédient pour les hommes, c’est le cocktail ail-gingembre haché menu et assaisonné d’un filet de citron vert. Redoutable d’efficacité mais qui présente des inconvénients pour l’haleine.
Recette traditionnelle indienne
Faire bouillir une quantité égale de graines de coriandre et de cumin et laisser refroidir avant de consommer.


http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/12/23/article.php?sid=143052&cid=10


salam msiquine
interessant ton article
j'en fais pousser pour la maison
cueilli frais il a bcp plus de parfum et vitamines
c est super facile
vous consacrez un m² de terre ,vous balancez des graines,ca pousse serré et arrosez
sil est vert trop clair ajoutez un peu de fumier

ahmeddamien
23/12/2012, 09h23
c’est le cocktail ail-gingembre haché menu et assaisonné d’un filet de citron vert. Redoutable d’efficacité
on peut y ajouter halba,le fenugrec qui fait partie des plantes chaudes.
a boire avec un jus d orange en mixant le tout et vous pouvez y ajouter du miel pour adoucir

romance
23/12/2012, 13h30
article tres intéressant merci msiquine a la voir cette plante elle ne paie pas de mine mais elle contient beaucoup de chose qui sont bon pour la sante

dis moi ahmed le cocktail c est pour quoi car je sais que l ail est tres bon pour l hypertension et le gingembre pour les douleurs car c est un anti inflammatoire

ahmeddamien
23/12/2012, 13h39
salam romance
Le gingembre, un puissant anti-inflammatoire

La médecine ayurvédique indienne utilise le gingembre pour soulager les douleurs reliées à l’arthrite et aux autres rhumatismes inflammatoires. Mais l’Occident reconnaît cet usage traditionnel puisque de récentes études (Phytomedicine 2005) comparent l’efficacité du gingembre à celle de médicaments de dernière génération.

Il est conseillé de consommer du gingembre en poudre puisque 1g de gingembre séché équivaut à 10g de gingembre frais. Parmi les composés les plus reconnus, on peut citer les gingérols dont les effets bénéfiques ont été également observés chez l’animal, mais aussi les shogaols et les paradols qui exerceraient leurs effets par différents mécanismes d’action

l ail a elle pleins de vertus,un biotique puissant