PDA

Voir la version complète : Sévère mise en garde du PDG d’Algérie Télécom aux travailleurs



M'siquine
04/01/2013, 23h06
Sévère mise en garde du PDG d’Algérie Télécom aux travailleurs
Article | 4. janvier 2013 - 3:43
Sévère mise en garde du PDG d (http://www.algeriepatriotique.com/article/severe-mise-en-garde-du-pdg-d-algerie-telecom-aux-travailleurs)
Azouaou Mehmel. D. R. Dans un message inédit adressé aux travailleurs, le PDG d’Algérie Télécom n’y est pas allé de main morte pour décrire la situation qui prévaut au sein de l’entreprise qu’il dirige. C’est un véritable signal d’alarme qu’il vient de lancer : «L'exercice précédent a été moyen car même si une légère croissance a été enregistrée, les objectifs fixés n'ont malheureusement pas été atteints. Ce qui rend encore la tâche plus ardue pour les exercices à venir, car il faudra nécessairement rattraper le retard accumulé», note Azouaou Mehmel. Il relève le retard que la société accuse en matière d’investissements : «Activant dans un domaine à forte croissance et à forte évolution technologique, Algérie Télécom doit s'inscrire dans un processus d'investissement permanent, tant dans les infrastructures que dans les ressources humaines, pour être au diapason des évolutions technologiques, des besoins et des attentes de ses clients de plus en plus exigeants.» Mehmel brosse un tableau peu reluisant d’Algérie Télécom dont «les images» qu’elle «donne de l'intérieur pour ses employés et actionnaires, comme de l'extérieur pour ses clients et fournisseurs, ne reflètent nullement ce que devrait être une entreprise comme Algérie Télécom». «De l'intérieur, tel que nous voyons les choses, l'entreprise reste fortement bureaucratique et n'arrive pas à concrétiser dans les délais les projets de mise à niveau de son outil de production. Les récents sinistres d'Alger et Ouargla témoignent du peu de robustesse de notre infrastructure et de la difficulté, voire l'impossibilité, d'assurer la continuité du service en cas de sinistre», souligne le PDG de l’opérateur historique qui veut tirer les leçons des incendies de la Grande-Poste et Ouargla. Azouaou Mehmel ne mâche pas ses mots : «De l'extérieur, les clients, les fournisseurs et les partenaires ainsi que l'environnement en général perçoivent Algérie Télécom comme une entreprise archaïque, bien loin d’être au diapason des évolutions technologiques et de l'attente de ses clients, de ses fournisseurs et partenaires. Cette situation engendre un grand mécontentement des clients sans oublier celui des pouvoirs publics», avoue-t-il, avant d’appeler à «un changement radical dans notre façon de penser et de travailler». Un appel accompagné d’une menace à peine voilée à l’égard des travailleurs défaillants : «Je me dois de rappeler que nous sommes tous des employés de l'entreprise. Cette dernière nous rémunère en contrepartie d'un travail qui se doit d'être bien fait. Nous sommes tous les salariés d'une société par actions dont l'objectif premier est la rentabilité et la création de richesse, à travers bien sûr la satisfaction de ses clients».
Sarah L.

bel1000
05/01/2013, 19h15
c'est encore un imbécile de trop
les ptt sont un carrefour il est bien piégé cet imbécile qui met en garde les gens

quand les ptt s'arrêtent les travailleurs ne sont pas payés donc ils peuvent se joindre pour faire aussi des greves , les banques sont aussi immobilisées , les transactions ( sonelgaz, seal etc...) beaucoup de sociétés dépendent des services des PTT et qui garantit que demain ce n'est pas les autres services ( telephonie etc...) qui vont rejoindre la greve.

je viens de recevoir une lettre recommandée et je n'ai pu retirer la lettre ( greve) je peux pretexter au niveau de l'organisme qui l'a envoyée de n'avoir rien reçu et d'autres feront aussi pareil auprés d'autres organismes (par exemple une convocation à comparaitre , ou le commissariat ou les impots ou autre truc , ça nous permet de gagner du temps , une semaine ou plus)

c'est vrai que j'ai oublié que les ministres algeriens ne sont que des incapables et d'ailleurs ils sont nommés à cause de cela ( ils appliquent le programme de fakhamatohou donc aucun ne peut prendre des initiatives ( d'ailleurs ils sont incapables de le faire)

au fait on nous a cassés les pieds en 2010 avec le e-commerce mais wine rah le e-commerce ( pas d'achats en ligne ni de paiement en ligne ni rien du tout c'est bien beau que l'on arrive à ouvrir le navigateur )
le 2 Mo et plus (d'apres eux) sont réservés aux professionnels ??????
la mairie professionnel , la wilaya aussi etc....

khi hala