PDA

Voir la version complète : Cheik Google



poupi
11/01/2013, 18h35
Salam


http://www.mooslym.com/images/sheikh_google.jpg


La situation est connue de tout musulman adepte d'Internet. Un doute sur une question de pratique religieuse, une recherche Google, un forum fluorescent de Maghrébins en mal du pays. Et là, la lumière descend avec *-Muslima-Tah-le-93-*, qui affirme, sûre de son fait : "Salam frère oé ces possible de fumer la chichaa cei mon couzin ki mla di, salam". Jeu, set et match : la fatwa est lancée.

Cheikh Google et ses pièges

Aussi amusante paraisse-t-elle, la situation n'a pourtant rien d'extravagant. A l'heure où le véritable islam se voit parasité de toutes parts, les doutes, les questions quant à la pratique de notre religion s'affirment et se multiplient. Comment faire la prière ? A-t-on le droit de se maquiller ? Peut-on couper le jeûne à partir du premier "bip" de la radio, ou bien faut-il atteindre la fin de al-adhan ?

A l'heure d'Internet, les musulmans, et notamment les musulmans de France, se sont trouvés un allié de poids dans leur quête du savoir. Son nom tient en 6 lettres. Fatwas ? Cheikh ? Ouléma ? Que nenni ! Le relais du savoir, dans l'esprit d'une partie (hélas trop large) des musulmans, est américain : il s'appelle Google.

Internet est une ressource éminemment riche qui a joué et joue toujours un rôle fondamental dans la diffusion de l'islam, au-delà de toute frontière. Il n'empêche : Internet est avant tout un piège, où l'on trouve, sans même qu'ils disent leur nom, des forums soufis, sites chiites et autres blogs défenseurs d'un islam égaré. Nul ne sait qui se tient derrière ce genre de pages, derrière des fatwas à l'apparence parfois séduisante.

Cette attitude est contraire à l'islam, tel qu'il est énoncé clairement par Allah le Très-Haut dans son Livre : "Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas" (Sourate Al-Nahl, v. 43).

Ok, mais alors … que faire ?

Face à cela, le musulman se doit d'adopter d'autres voies pour accéder à la science et à la connaissance de la religion. Et cela ne lui est pas facultatif mais bel et bien imposé, tel que rapporté par Anas ibn Malik et authentifié par Cheikh Al-Albani : "La recherche de la science est une obligation pour chaque musulman." Evidemment non-exhaustifs, les conseils suivants peuvent toutefois guider certaines bonnes volontés.

Utiliser Internet avec profit. Il n'est nullement question de rejeter catégoriquement le Web. Certains sites comme La science légiférée répertorient par exemple avec soin les différents avis religieux des grands savants de l'époque contemporaine. Pour les recherches, si Google est clairement à éviter, des moteurs de recherche musulmans existent. A commencer par Sunnasearch.fr, que chaque croyant gagnera à consulter, re-consulter et même mettre en page d'accueil de son navigateur.

Revenir au livre. On sait à quel point les générations actuelles ont perdu le goût du livre, au profit des smartphones, télévisions et autres tablettes. Dans le cas de l'islam, c'est pourtant un impératif. La lecture du Coran est bien sûr indispensable au musulman, tout comme la lecture des hadiths (répertoriés, notamment, par Al-Boukhari et Mouslim). Les savants, enfin, ont publié de nombreux livres, dont des centaines sont traduits en français, très accessibles et pédagogiques. Le musulman saura les trouver dans les bibliothèques des mosquées, ou dans des librairies islamiques pour ce qu'il s'agit des grandes villes.

Aller chercher la science où elle se trouve. Car c'est "meilleur et plus proche de l'excellence" disait Cheikh Al-Uthaymine (paix sur lui). Le savoir islamique est à aller chercher dans les mosquées, lors des dourous, lors de prêches, dans les assises de savoir ...

Là encore, le déplacement nécessitera certainement un effort plus grand que quelques clics sur Cheikh Google. Mais il est fondamental pour permettre aux musulmans de mieux appréhender, de mieux connaître leur religion, à l'heure où les chemins de déviance et d'égarement sont bien plus nombreux que le chemin de la foi. Entre alors pleinement en ligne de compte les notions de communauté, al Oumma. S'il a besoin d'aide dans sa quête du savoir, nul doute que le musulman (ou la musulmane) trouvera une aide efficace en s'ouvrant à ses frères (ou sœurs) en religion : discussions à la mosquée, sur les forums du minhaj ou ailleurs.



Mooslym.com

romance
11/01/2013, 21h14
faut savoir vivre avec son temps mais malheureusement il y a du dérapage ..pour les non inities comment savoir faire la difference entre les vrais enseignements et le faux

poupi
11/01/2013, 22h42
Salam


Oui comment savoir ou sont les vrai enseignants et les bons site à consulter. Le problème c'est que la plupart du temps des personnes qui s’intéresse à la religion ou même les convertis, ou autres moi même d'ailleurs tombons la plupart du temps sur de très mauvais sites. J'ai fidèle à un site internet pendant longtemps avant de savoir qu'il était wahabite...

romance
12/01/2013, 14h54
je pense qu ils sont tous infestes de ces pseudos religieux ils sont tres dangereux ils arrivent a te faire douter de ta foi pour t orienter vers leur pensees

il faut etre tres vigilent afin de ne pas tomber dans les mailles de leur filet

bel1000
13/01/2013, 20h12
Poupi

je te conseille de lire ces bouquins essaie d'avoir la version française

- sifete salat nabi ( nasr edinne el albani une reference dans les hadiths et meme ses detracteurs le reconnaissent)

- zad el miaade (4 volumes)

- tefsir tabari ( en 10 volumes je crois)

ces trois ouvrages suffisent amplement à presque toutes les questions.

sinon tu peux lire aussi el oteimine ( il a un site sur le net) mohamed el ghazali , said ramadane el boti , karadawi

ceux que je viens de citer en derniers ne prend de chez eux que ce qui concerne le Fiqh sinon leurs positions politiques sont discutables

ya aussi les ouvrages de
- Bachir Ibrahimi ( surtout en matiere de pédagogie)
- Malek Bennabi
- Benbadis




http://www.youtube.com/watch?v=q3IUarUWZa0

romance
13/01/2013, 21h05
tabari j ai bien aime son tasfir

bel1000
13/01/2013, 21h07
tabari j ai bien aime son tasfir

c'est l'un des meilleurs et peut etre le meilleur sinon le plus récent est celui siyed sabek ( il est mort sous la torture en 1967 pour avoir refusé de changer le tafsir d'un verset)


voila ce que je disais plus haut qu'il ne faut pas ecouter leurs positions politiques car y'a tant à dire et voila un exemple avec said ramadane el boti qui glorifie l'armée syrienne alors que Feu Mohamed Ghazali (rahimho lah) disait que l'armée est une brute qu'il a tout prix ne pas faire sortir dans les rues car elle tape sur tout ce qui bouge bon ou mauvais


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=m-2pcW-uO8Q#!

nassim73
13/01/2013, 21h08
et dire que tabari ...........ya pleins de reproches sur lui et sa tafsir

bel1000
13/01/2013, 21h29
voici un homme que personne ne peut taxer d'extremiste et voila ce qu'il dit sur el boti


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=UyhgH4ko0jA#!

dans les années 80 je lisais tous ses ouvrages jusqu'à ............