PDA

Voir la version complète : Mali – Opération Serval : au moins un hélicoptère français touché dans les combats



romance
12/01/2013, 14h14
Information confirmée par Paris. Officiellement engagée vendredi 11 janvier aux côtés des forces maliennes et nigériennes, l’armée française connait ses premières pertes matérielles dans les combats le même jour : selon le général Carter F. Ham, commandant des forces armées américaines pour l’Afrique (US Africa Command), cité par le New York Times, un hélicoptère français a été abattu (1), un des membre de l’équipage a été tué. Il s’agit d’un lieutenant. L’appareil intervenait contre une colonne de pick-up armés des miliciens d’Ansar Dine.

Il s’agit d’un SA 341F2 Gazelle (photo) dont l’équipage se compose de deux hommes. Ce type d’appareil, déjà ancien, aurait dû être remplacé depuis longtemps. On sait qu’au moins trois appareils de ce type ont été engagés contre les bandes armées jihadistes dans la nuit du 10 au 11 janvier et sans doute dans la journée du 11.

Selon le ministère de la Défense, l’appareil français a été pris dans une « boule de feu », technique bien connue de la lutte antiaérienne toutes armes (LATA), ce qui confirme que les bandes armées jihadistes du groupe Ansar Dine ont une connaissance certaine des techniques de combat modernes et sont très vraisemblablement particulièrement aguerries.

Il apparaît clairement que cette opération militaire de la France est intervenue au moment où l’armée malienne était en débâcle. Jeudi soir, des renseignement concordants faisaient état d’une pleine déroute de la part des militaires maliens qui reculaient face aux attaques répétées des colonnes armées jihadistes montées sur pick-up, abandonnant leurs armes, leurs véhicules et des blessés… Certains militaires parlaient d’« humiliation » et les habitants de Sévaré commençaient à fuir, persuadés que l’arrivée des « bandits armés » n’était plus qu’une question d’heures. Ces derniers jours, plusieurs opérations de reconnaissance offensive de la part des groupes islamistes avaient permis d’ouvrir de multiples brèches dans le fragile dispositif des forces maliennes. C’est donc un véritable coup d’arrêt que les forces françaises ont opéré dans la nuit de jeudi à vendredi, au moyen de frappes aériennes et d’attaques d’hélicoptères contre les colonnes de véhicules légers armés de mitrailleuses lourdes et de canons sans recul. Une contre-offensive serait en cours dans la région de Konna; mais cette ville n’aurait pas été « formellement » reprise.

Il est surprenant de se rendre compte que l’information de cette première perte française significative a été tout d’abord rendue publique par une structure de commandement dépendant directement du Pentagone, le ministère de la défense américain.

Comme la destruction d’un hélicoptère et le décès d’un officier français sont confirmés, cela démontre que les chefs militaires français ont sous-estimé les capacités défensives des bandes islamistes (dont certaines disposes d’armements issus des arsenaux de l’ex-armée libyenne de Kadhafi, dont de redoutables missiles antichars et des missiles sol-air portables comme des Igla-S). Paris devra sans doute envoyer sur place plus de moyens militaires, et entrer de fait dans un engrenage géostratégique aux conséquences incertaines.


nation presse info

romance
12/01/2013, 14h23
bien fait pour eux le premier echec subit ca a fait deja des morts francais

en plus hollande qui compait sur l armee malienne ont pris la fuite comme des poules ah ah ah c est avec ca qu il compait combattre les djihadistes mdr

et pour couronner le tout c est le pentagone qui a divulguer l info ...le ministere de la defense francaise n a pas voulu en parler de cette defaite car c est la honte pour eux !

et il parait que les somaliens ont liquide les otages

oh la la ca va mal pour hollande il commence bien son mandat de criminel

je ne connais pas ces djihadistes mais il me semble que l Algérie est proche de ansar el din alors je me demande si elle n est pas engage dans la riposte contre la france

nassim73
12/01/2013, 16h57
non romance je ne suis pas trop d accord avec toi
qui te dis que la france utulise cette perte pour faire bouge tt le monde
demande a d autres organisations ou pays de participer
et ailleurs pourquoi le pentagone devulgerai des informations de cette importance
aussi tt guerre a ces risques et ces pertes cest normal , et pourquoi le pentagone
ne dis pas combien ya eux des morts de l autre cote

romance
12/01/2013, 17h57
je ne pense pas nassim les islamistes ne sont pas betes quand meme ils sont bien armes ..d ailleurs ansar el dine a bien prevenu la france que toute ingerence de sa part entrainerait des pertes considérables pour la france

et les pertes bien sur qu il y en a des deux cotes ca ete dit aussi sur un autre journal ...mais les ricains se souci seulement du deroulement de l armee francaise de sa capacite d agir et de ses pertes pour etudier une autre solution d attaque

nassim73
13/01/2013, 11h26
oui les terrors disent tt le temps la meme chose , je en dis aps qu ils sont facile a atteindre mais
en dois pasfaire une montagne , oui l armement de la lybie a ces effets et son importance mais
pour ce qui est de l armee francaise ya pas de quoi la devaluer a ce point
en ne le dis jamais mais la france et ces troubes d elites sont pour beaucoup dans la chute de kadafi ( avec la presence des SS anglais biensurs)
l armee franciase n est pas n importe que , je ne dis aps que sa saura une partie de plaisir mais l aqmi ou alansar ou autres doivent
reflechir

romance
13/01/2013, 13h13
l armee francaise n est rien sans l aide de la coalition satanique

elle le sait tres bien elle peut etre la 4 eme puissances militaires mais elle manque te tactique type guerrilla dans les plaines perdues et ca sa ne s apprend pas dans les rues de paris