PDA

Voir la version complète : Mathilde



baudelaire87
15/01/2013, 00h07
Dans ses yeux embrasés se débine
Le pauvre matin qui traine ses ruines
Elle chasse soudain les vagues du brouillard
Par l’éclat mystérieux de son regard
Sur ses lèvres s’ébauche un sourire
Qui ressuscite ce qu’était destiné à mourir
Elle ne sait que dans les recoins de ses yeux
Se cachent des étoiles et quelques cieux
Ce matin, le soleil absent, incapable d’éblouir
Avec toi, aura-t-il besoin de venir ?
Et le soir désemparé, se désespère
Avec toi, réussira-t-il désormais à plaire ?
Quand elle marche, fait perdre la raison
Elle tient en laisse toutes les saisons
Sait toujours prendre les chemins
Qui promettent un somptueux lendemain
A la beauté, tu ne laisses aucune chance
Par la lumière de ton sourire immense
N’as-tu pas vu l’hiver arrivant en larmes ?
Cherchant à s’inspirer de ton charme
Et le printemps devant toi traine ses doutes
Inquiet, craint que tu le déroutes.

A toi

Baud87

romance
15/01/2013, 14h33
aaaaaaaaaaaaaaaah merci baud c est absolument magnifique ..dis moi baud c est toi qui les ecris les poemes


"Elle tient en laisse toutes les saisons"

j aime bien ce passage

baudelaire87
16/01/2013, 00h49
Merci pour le commentaire, oui, c'est moi.

M'siquine
16/01/2013, 08h50
Dans ses yeux embrasés se débine
Le pauvre matin qui traine ses ruines
Elle chasse soudain les vagues du brouillard
Par l’éclat mystérieux de son regard



Dès le début on est saisi par la richesse des images et la puissance des mots !

Merci Baudelaire !

la terre
17/01/2013, 22h29
bonsoir Baudelaire

je me régale toujours a la lecture de cette "beauté" des mots et des........ pensées !

Baudelaire est amoureux ????????

yasmi
17/01/2013, 22h46
Que dire, les mots me manquent face à tant de beauté.
C'est toujours plaisant de te lire. Merci pour ces mots Baud

baudelaire87
17/01/2013, 23h19
Merci pour vos commentaires, non (mdr), pas amoureux, c'est de l'admiration seulement.

yasmi
17/01/2013, 23h23
Merci pour vos commentaires, non (mdr), pas amoureux, c'est de l'admiration seulement.

Elle en a de la chance cette Mathilde.
J'attends que tu m'en fasses un :icon_mrgreen: