PDA

Voir la version complète : BELGIQUE:80% deS sans-papiers se prennent pour des algeriens.



Hippone
15/02/2013, 18h00
Selon les chiffres de la secrétaire d’Etat belge, révélés par le journal La dernière heure, 5502 personnes se disant de nationalité algérienne ont été interpellées l’année dernière en Belgique et 893 étaient détenues dans une prison belge. «Mais 80% des gens qui sont présumés Algériens ne sont pas Algériens», a rétorqué M. Sahli, à l’issue d’entretiens avec Mme De Block qui effectuait mardi une visite de travail d’une journée à Alger en compagnie du ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders. Certaines de ces personnes en séjour illégal ou détenues sont en effet dépourvues de documents d’identité et se font passer pour des Algériens en sachant qu’il sera difficile de prouver leur identité réelle faute d’échange d’informations entre Bruxelles et Alger. La solution évoquée entre Mme De Block et M. Sahli, rapportée par le média belge, passe par «l’identification formelle de ces personnes par le biais des empreintes digitales.

poupi
15/02/2013, 18h03
Salam


J'en ai entendu parler, ils se font passer pour des Algériens parce qu'ils est plus ou moins facile de se faire régulariser. Après pour la Belgique je ne sais pas si c'est le cas.

Hippone
15/02/2013, 18h18
...et pour ne pas se faire expluser facilement.
J'ai discute avec des clandos qui m'affirmaient que les centres de detentions
sont remplis de marocains qui pretendent etre algeriens.

dahmane1
15/02/2013, 18h27
le nombre des sans-papiers à Tindouf et le grand sud algérien est beaucoup plus élevé lol

ahmeddamien
15/02/2013, 20h05
Salam


J'en ai entendu parler, ils se font passer pour des Algériens parce qu'ils est plus ou moins facile de se faire régulariser. Après pour la Belgique je ne sais pas si c'est le cas.

un ami algérien est en belgique depuis 6 ans
il a 2 travails ,son patron qui l emploie toute lasemaine s est engagé a l embaucher des qu il a ses papiers...
il a un logement,les belges lui ont demandés d apprendre le flamand,il le parle maintenant courramment
2 refus de résidence ,il vit la misère...

Hippone
15/02/2013, 20h55
un ami algérien est en belgique depuis 6 ans
il a 2 travails ,son patron qui l emploie toute lasemaine s est engagé a l embaucher des qu il a ses papiers...
il a un logement,les belges lui ont demandés d apprendre le flamand,il le parle maintenant courramment
2 refus de résidence ,il vit la misère...
Salam,
Peut etre que Mr Salhi pourra aider ton ami:
Le secrétaire d’Etat chargé de la Communauté nationale à l’étranger, Belkacem Sahli, a annoncé, hier à Alger, l’installation, fin 2013 ou début 2014, du conseil national consultatif de la communauté nationale à l’étranger. Ce conseil, décidé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, permettra d’«établir des passerelles entre les Algériens et de créer un partenariat durable entre les compétences algériennes à l’intérieur et à l’extérieur du pays», a indiqué M. Sahli sur la Chaîne I de la Radio nationale. Les consultations avec les représentants de la communauté algérienne à l’étranger sont en cours dans le souci d’organiser et de structurer cette communauté, a-t-il dit.
Pour M. Sahli, les approches de son secteur pour résoudre les problèmes dont souffre la communauté algérienne à l’étranger requièrent l’organisation des émigrés au sein d’associations afin qu’ils puissent exprimer leurs préoccupations et leurs attentes. S’agissant de la situation de la communauté nationale dans certains pays européens, le ministre délégué a évoqué la tenue de plusieurs rencontres dans des pays de l’Union européenne sur la facilitation de la circulation des personnes, la délivrance des visas et l’émigration clandestine.
Par ailleurs, M. Sahli a abordé la question de l’assurance sur le «rapatriement des corps» pris en charge par la Société d’assurances, de prévoyance et de santé (SAPS), soulignant que le coût de rapatriement des corps a été fixé à 2500 DA/an avec des réductions spécifiques. Quant à l’établissement des passeports biométriques qui sera élargi, dans un délai n’excédant pas deux mois, à tous les postes consulaires en France, le ministre a souligné sa généralisation dans un deuxième temps aux représentations algériennes en Europe, dans le continent américain et les pays arabes. M. Sahli a enfin annoncé le lancement d’un site électronique qui sera une «tribune» pour la communauté algérienne dans ses relations avec différentes entreprises économiques.

ahmeddamien
15/02/2013, 21h09
salam hipone
c est très gentil
mais concrètement il doit s adresser ou?

Hippone
15/02/2013, 21h23
salam hipone
c est très gentil
mais concrètement il doit s adresser ou?

WAllahi,je ne peux pas t'orienter car je viens de l'apprendre,
peut etre que ton ami doit faire un saut au consulat algerien
ou bien aupres des associations d'etrangers en Belgique?

ahmeddamien
15/02/2013, 21h36
je viens de lui env ton texte et lui ai conseillé aussi de voir le consulat
merci
j ai regardé un peu sur le net
l info est toute neuve
il faut que ca se mette en place...

Hippone
15/02/2013, 22h18
l info est toute neuve
il faut que ca se mette en place...
Excatement Ahmed.

ICOSIUM
15/02/2013, 22h48
Salam,
Peut etre que Mr Salhi pourra aider ton ami:
Le secrétaire d’Etat chargé de la Communauté nationale à l’étranger, Belkacem Sahli, a annoncé, hier à Alger, l’installation, fin 2013 ou début 2014, du conseil national consultatif de la communauté nationale à l’étranger. Ce conseil, décidé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, permettra d’«établir des passerelles entre les Algériens et de créer un partenariat durable entre les compétences algériennes à l’intérieur et à l’extérieur du pays», a indiqué M. Sahli sur la Chaîne I de la Radio nationale. Les consultations avec les représentants de la communauté algérienne à l’étranger sont en cours dans le souci d’organiser et de structurer cette communauté, a-t-il dit.
Pour M. Sahli, les approches de son secteur pour résoudre les problèmes dont souffre la communauté algérienne à l’étranger requièrent l’organisation des émigrés au sein d’associations afin qu’ils puissent exprimer leurs préoccupations et leurs attentes. S’agissant de la situation de la communauté nationale dans certains pays européens, le ministre délégué a évoqué la tenue de plusieurs rencontres dans des pays de l’Union européenne sur la facilitation de la circulation des personnes, la délivrance des visas et l’émigration clandestine.
Par ailleurs, M. Sahli a abordé la question de l’assurance sur le «rapatriement des corps» pris en charge par la Société d’assurances, de prévoyance et de santé (SAPS), soulignant que le coût de rapatriement des corps a été fixé à 2500 DA/an avec des réductions spécifiques. Quant à l’établissement des passeports biométriques qui sera élargi, dans un délai n’excédant pas deux mois, à tous les postes consulaires en France, le ministre a souligné sa généralisation dans un deuxième temps aux représentations algériennes en Europe, dans le continent américain et les pays arabes. M. Sahli a enfin annoncé le lancement d’un site électronique qui sera une «tribune» pour la communauté algérienne dans ses relations avec différentes entreprises économiques.



Parole, parole, parole,…..( Après je vais poster la chanson),
Je suis sincèrement désolé pour tous les compatriotes à l’étranger qui ont des difficultés, mais ils ne doivent surtout tout croire à ce que racontent ces pseudos ministres-
La seule chose qui les intéresse c’est de contrôler d’une maniéré ou d’une autre la communauté des algériennes qui vivent à l’étranger. Et je sais de quoi je parle. J’ai assisté à une réunion avec au consulat avec le précédent ministre, et c’est les mêmes discours qui reviennent depuis des années et toujours sans suite.
La seule utilité des immigrés pour eux c’est leurs voix pour les élections, pour le reste, walou.

C’est déjà bien et beaucoup s’ils arrivent à nous régler les affaires algéro-algériennes c’est-à-dire les tonnes de paperasses qu’ils nous faut et qu’ils exigent de nous chaque fois qu’on a besoin d’un document administratif.
Quant à régler les affaires des immigrés avec les pays d’accueils il ne faut surtout pas rêver.

Je cite l’article: ’’ Les consultations avec les représentants de la communauté algérienne à l’étranger sont en cours dans le souci d’organiser et de structurer cette communauté, a-t-il dit.
Pour M. Sahli, les approches de son secteur pour résoudre les problèmes dont souffre la communauté algérienne à l’étranger requièrent l’organisation des émigrés au sein d’associations afin qu’ils puissent exprimer leurs préoccupations et leurs attentes’’

Voilà des années qu’ils connaissent les préoccupations et attentes des immigrés, mais comme elles divergent de leurs propres intérêts, alors ils s’en moquent.
La seule et la plus importante préoccupation pour un immigré c’est la délivrance de documents administratifs et d’état civil et qu’on le rackette pas au ports et aéroport d’Algérie.

yasmi
15/02/2013, 22h53
Combien même les marocains ou autres nationalités se prennent pour des algériens, une fois demander
au consulat et que celui ci leur dit que la personne n'est pas enregistré chez eux, ils ne pourront être considérer
comme algérien.

En France aussi certains font çà, mais peu importe la nationalité, si t'es pas de l'UE, tu restes
llclandestin.
C'est à la Belgique de changer sa législation si elle n'est pas contente.

poupi
16/02/2013, 11h14
Salam


En fait c'est lors des contrôles de police qu'ils se font passer pour des Algériens pour éviter l'expulsion. Ce qui peuvent mentir sur leurs âges disent qu'ils ont 16 ans et Algériens.

ahmeddamien
16/02/2013, 11h38
un marocain dans les annees 60 est venu en france
la france recherchait de la main d oeuvre jeune
il a triché sur son age
de 25 il s est retrouvé a 20 ans
cure de jouvence ...
tout s 'est bien passé
boulot,mariage,famille..........
mais l 'effet boumerang arriva
1i eut un jour 65 ans
et n avait pas prévu sa retraite
il dut donc travailler jusqu a 70 ans pour obtenir la retraite prévue a 65
on l appelle par un surnom "20 ans"..............

poupi
16/02/2013, 12h11
Salam

Ha ca c'est dommage pour lui, cela du être difficile de travailler jusque cette âge là

Hippone
16/02/2013, 12h57
Combien même les marocains ou autres nationalités se prennent pour des algériens, une fois demander
au consulat et que celui ci leur dit que la personne n'est pas enregistré chez eux, ils ne pourront être considérer
comme algérien.

En France aussi certains font çà, mais peu importe la nationalité, si t'es pas de l'UE, tu restes
llclandestin.
C'est à la Belgique de changer sa législation si elle n'est pas contente.
Bonjour Yasmi,
Il y a aussi des algeriens qui ne sont pas inscrits dans les
consulats algeriens en Europe car ils ne sont pas en situation
reguliere...comme les haragas par exemple.

Hippone
16/02/2013, 13h00
un marocain dans les annees 60 est venu en france
la france recherchait de la main d oeuvre jeune
il a triché sur son age
de 25 il s est retrouvé a 20 ans
cure de jouvence ...
tout s 'est bien passé
boulot,mariage,famille..........
mais l 'effet boumerang arriva
1i eut un jour 65 ans
et n avait pas prévu sa retraite
il dut donc travailler jusqu a 70 ans pour obtenir la retraite prévue a 65
on l appelle par un surnom "20 ans"..............
Bonjour Ahmed,
Lol,il y a un certain "D.... 10 ans" egalement a Londres.