PDA

Voir la version complète : Poeme sur la mort



mquidech
22/02/2013, 12h09
SALAM

poeme sur la mort






Ô toi qui prétend l'intelligence !
jusqu’à quand, Ô toi qui te fait des illusions!
boiras-tu le péché et le blâme ?
et enchaîneras-tu les erreurs ?
ne vois-tu pas tes défauts ?
la grisaille de tes cheveux ne t'a-t-elle pas averti ?
alors qu'il n'y a dans son conseil nul doute!
et ton ouïe m'a pas fait défaut...
la mort ne t'a-t-elle pas appelé ?
ne t'a-t-elle pas fait entendre sa voix ?
ne crains-tu pas qu'il soit trop tard ?
pour pouvoir faire attention à toi ?
combien tu te laisses aller!
tu te vantes de ta belle apparence!
tu plonges dans la futilité!
comme si la mort ne touchait personne!
jusqu'à quand persistera-tu dans ton éloignement ?
A QUAND TON REPENTIR ?
tu as laissé ton âme bestiale t'envahir,
et tes défauts se sont entrelacer
lorsque tu irrite ton Seigneur,
tu ne t'angoisses pas pour autant
mais lorsque tu faillis dans tes démarches,
te voila brûlé par le souci
tu ne prêtes pas attention aux conseils du pieux,
mais plutôt tu les fuis car ils sont lourds
mais par contre tu te plies à celui qui te trompe,
au menteur et au médisant.
tu te presses pour assouvir tes passions.
tu trompes pour obtenir de l'argent
et tu ne te rappelles de ce qui s'y passe
mais si Allah t'avais assisté,
la vie ici bas ne t'aurait perverti.
et l'écoute des sermons et rappels
aurait dissipé tes soucis et chagrins.
tu pleureras du sang et non des larmes,
ce jour-là, mais aucun groupe
ne te protégera dans les cours du jugement
ni père ni oncle.
c'est comme si je te voyais déjà descendre à mes pieds,
dans ta tombe t'enfonçant,
et ta famille te cédant
à un endroit plus étroit qu'un trou d'aiguille.
c'est là que ton corps sera étalé!
pour que les vers puissent le dévorer
jusqu'à ce que les os craquent
et ainsi deviennent poussière.
puis après cela, est inévitable,
le compte rendu des actes,
ainsi que le passage sur le long pont,
suspendu au-dessus d'un feu,
combien de guides s'y sont égarés!(sur ce pont)
combien de puissants s'y sont fait humiliés!
combien de savants y ont glissé!
quel dur jour!
empresse-toi donc, Ô trompé!
vers celui par qui l'amer devient doux.
car ta vie est bientôt arrivé à terme
et tu n'as toujours pas laissé le blâmable!
ne te fie jamais au temps!
même s'il t'est doux et favorable
sinon tu seras jeté dans la tombe comme celui qui s'est fait avoir
avec des serpents crachant de leur venin.
ralenti ton ascension!!!
car la mort est aux aguets
elle passera par ta clavicule
et ne lâchera pas prise
ne prend pas de haut les gens!
lorsque tu baignes dans l'aisance
retiens ta langue face aux impolitesses!
heureux soit celui qui aura retenu sa langue!
et soulage la peine de celui qui se confie à toi
ne le repousse pas et ne dément pas ses propos
et perfectionne les actes négligés
heureux soit celui qui les aura perfectionner!
habille celui qui na pas de vêtements!
selon tes capacités
ne t'attriste pas de la pauvreté!
ne sois pas avide des biens d'ici-bas!
sois hostile envers le caractère malsain!
et habitue tes mains à dépenser
n'écoute pas celui qui te critique! (pour ta générosité)
ne les ferme surtout pas! (tes mains)
donne à ton âme le bien comme provisions!
et abandonne ce qui te nuit!
que ton navire soit solide!
prend peur du déchainement de la mer!
voila ce que j'avais à te recommander mon avis!
j'ai levé la voix pour te conseiller!
heureux soit celui qui prend ces recommandations!!
_________________

yasmi
22/02/2013, 16h12
Merci pour ce poème, il est de qui ?

mquidech
22/02/2013, 19h31
SALAM

je ne sais pas il n'ya pas le nom d'auteur:coffee:

mahfoud
05/09/2013, 23h36
j'ai trouve le foyer de mon parfait amour;il est le repos de ma vie errrante,reflechis bien toutes seduisanteslieu que tu franchis;au-dela de la borne qui limite la vie,te conduit innevitablement la ou s'acheve les routes;et ou l'ennemi tenebreux tend ses hallucinants rets;ne pleure pas sur la mort ,mais rejouis toi du repos,ce n'est pas toi qui est mort mais ta souffrance;les chaines rompues ont libere la captif;la mort qui inspire aux hommes une si grande terreur,ne peut que nous plonger dans un somme eternel:et si une vie nous attend apres celle de la terre;certes c'est anos amours qu'appartiennent ses heureux paturages:champs benis ou je passerais des heures eternelles:et l'etre que je couronnerais de mon amours :je le couronnerais de fleurs.

Dalel
12/09/2013, 17h07
Plus on connait de malheurs
Plus on apprécie
les plus simples des bonheurs
Donc, souffrances et douleurs
Sont promises pour
nous faire savourer
ce dessert
Cette douceur
nommée bonheur...

Jazairi
15/09/2013, 00h44
---Tous les jours vont à la mort, le dernier y arrive ---
---Nous parlons de tuer le temps, mais c'est lui qui nous tue.----
---Toute sa vie on passe son temps à dire adieu à ceux qui partent,jusqu'au jour où on vous dit adieu sans mème les entendre.-----

Dalel
15/09/2013, 11h12
Tres bon matin :)

Sans peine sans chagrin :)

que vos sens se réveillent sur l'odeur des roses du jasmin :rose:

que Dieu vous tienne la main

Pour aimer la vie , aujourd'hui et demain :)

Jazairi
15/09/2013, 22h13
--- La mort est notre destin le plus certain ---
Signature de notre ami AHNC.

irab
16/09/2013, 10h52
Un poème sur la mort ne doit jamais être trop long
Car la mort est aussi brève et rapide que le vent
Comment pouvez-vous parler de la mort en étant encore en vie
Pour nous convaincre il vous faut dormir dans une tombe
Vous comprendrez alors que ce sujet est une vrai bombe

Seules nos actes nous accompagnent en ce lieu inévitable
Dieu nous a envoyé ses messagers et paroles impénétrables
Il nous faut vite allez chercher la voie qui mène à Dieu
Car dans la tombe on ne peut plus faire le bien ni des vœux

A la fin il ne restera que LUI Allah le Seul le Beau
Il est Amour Refuge et le Grand miséricordieux
Il n'attend rien de nous car sommes déjà poussière
Le paradis est notre but et notre demeure

Dalel
16/09/2013, 22h22
Un poème sur la mort ne doit jamais être trop long
Car la mort est aussi brève et rapide que le vent
Comment pouvez-vous parler de la mort en étant encore en vie
Pour nous convaincre il vous faut dormir dans une tombe
Vous comprendrez alors que ce sujet est une vrai bombe

Seules nos actes nous accompagnent en ce lieu inévitable
Dieu nous a envoyé ses messagers et paroles impénétrables
Il nous faut vite allez chercher la voie qui mène à Dieu
Car dans la tombe on ne peut plus faire le bien ni des vœux

A la fin il ne restera que LUI Allah le Seul le Beau
Il est Amour Refuge et le Grand miséricordieux
Il n'attend rien de nous car sommes déjà poussière
Le paradis est notre but et notre demeure




trop beau Irab , t 'as tout dis arretons avec la mort :) on a mieux à faire non? :p pourquoi pas l'espoir, l ambition, la maman :)

yasmi
17/09/2013, 10h41
Souvent la plupart des poèmes sont tristes, mélancoliques.
Des poèmes joyeux y'en a moins souvent.