PDA

Voir la version complète : Algérie. Une dernière citadelle à prendre ? Interview avec Ali Zaoui expert militair



Анис
07/03/2013, 12h47
La Voix de la Russie. Est-ce que, pour commencer, vous pourriez vous présenter ?

Ali Zaoui. Je suis expert et stratège en lutte anti-terroriste.

LVdlR. Comment définiriez-vous la position de l’Algérie par rapport à l’intervention française au Mali ? Doit-on parler de réserve de la part de l’armée algérienne ou plutôt de franche hostilité ?

Ali Zaoui. L’Algérie ne peut pas s’ingérer dans des pays souverains. Et il y a aussi le Mali qui n’a pas respecté les accords d’Alger. D’autre part, en principe, avant toute intervention étrangère, il faut consulter les pays les pays du champ, c’est-à-dire le Mali, l’Algérie, la Mauritanie et le Niger. On aurait pris des mesures soit sécuritaires, soit politiques. On aurait pu à la base régler le conflit, l’Algérie ayant toujours insisté sur un règlement de compte pacifique qui cette fois a partiellement mis en échec la stratégie d’ingérence.

LVdlR. On dit qu’il y a une véritable guerre psychologique contre l’Algérie et qui aurait commencé par la prise d’otages de ce fameux site gazier d’In Amenas. Pensez-vous que la France avait alors cherché, par le biais d’une opération montée de toutes pièces, à entraîner l’Algérie dans sa lutte ?

Ali Zaoui. C’était justement ça le but ! C’est-à-dire d’entraîner l’Algérie dans le conflit du Sahel.

LVdlR. Du coup, le rapprochement franco-algérien évoqué par les médias occidentaux n’est qu’un rapport de façade ?

Ali Zaoui. C’est bien ça. Toute ingérence au Sahel est susceptible de mettre tout le continent en ébullition. La position géographique du Sahel est plus dangereuse que celle de l’Afghanistan : voisinage arabo-musulman qui connaît pas mal toutes les politiques sécuritaires doublé de l’apparition du mouvement djihadiste-salafiste. La majorité de ces salafistes a rejoint le Sahel, ce qui prouve que la plupart des terroristes de Tiguentourine proviennent des pays marqués par le printemps arabe. Ce que vous devez savoir, c’est que le conflit du Sahel s’étendra à tout le continent africain et au-delà de celui-ci avec ces révolutions engagées dans les pays arabes, partant de la Libye, de l’Egypte via Syrie et un peu plus loin… et aujourd’hui il n’y a même plus d’Aqmi, il faut parler d’Al-Qaïda à l’échelle panafricaine.

LVdlR. L’Algérie est donc la dernière forteresse résistante qui retient l’invasion du continent ?

Ali Zaoui. Je crois surtout qu’il faut retourner à la table des négociations. Maintenant, avec l’élimination présumée de Belmokhtar et d’Abou Zeid, le Mali doit retourner aux négociations avec tous les représentants des groupes tribaux et annuler les processus bellicistes contre les chefs des mouvements arabes.

LVdlR. Mais la mort de Zeid et de Belmokhtar ne sont pas encore confirmées (?)

Ali Zaoui. Non, on sait de source sûre que Belmokhtar a vraiment été tué. Pour les autres je ne peux pas vous le confirmer, parce que Belmokhtar a été repéré il y a 24 heures avant sa mort dans le massif de l’Adrar. En fait, il s’agit avant tout d’une guerre raciale et ethnique. Elle a changé de cours et les exactions commises contre les groupes tribaux arabes sont passés sous silence sous les regards d’un monde prétendument civilisé. Le retour aux négociations et la médiation algérienne st la seule solution envisageable qui pourrait nous faire sortir de la crise. Sinon, le conflit va se généraliser à l’ensemble du continent africain, sinon, les mouvements terroristes du Nord Mali s’exporteront bien au-delà des frontières qu’il a conquises. On voit ce qui se passe au Nigeria, au Cameroun… On connaît dès lors une autre personne qui prétend vouloir appliquer la Charia en Côte d’Ivoire, c’est El Hadj Abdourahamane Konaté.

LVdlR. Mais l’Algérie fait vraiment des efforts pour maintenir un minimum de stabilité ?

Ali Zaoui. Non-non, l’Algérie maîtrise le dossier africain ! En aucun cas le terrorisme ne nous fait peur, car nous avons 25 ans d’expérience de lutte anti-terroriste… au moment où tous les pays du monde étaient encore aveugles, sourds et muets… L’Algérie était seule contre tous et tout le bassin Méditerranéen avait alors profité de la lutte anti-terroriste menée par l’Algérie. Ce n’est que le 11 septembre 2001 que tout le monde s’est réveillé et a ouvert les yeux »…

L’Algérie semble être à l’heure actuelle le dernier bastion du monde arabe, bastion où, désespéré, le bon sens s’est réfugié. Tiendra-t-il longtemps ? En attendant, les pôles d’attraction islamistes étreignent de plus en plus la bande sahélienne jusqu’à l’asphyxier. On se demande alors si l’uranium algérien valait bien toutes ces machinations géopolitiques avec coups d’état dans les pays africains, soutien viscéral des groupes islamistes jusque là marginalisés, implication de l’Algérie dans un conflit qui n’est certainement pas le sien ? Problématique à suivre…

bel1000
07/03/2013, 13h56
un bonhomme qui se definit stratege et expert alors qu'il reprend toutes les theses du pouvoir à commencer par celles de nezzar et parle encore de terrorisme alors que les groupes en conflit avec le regime illégitime du mali ( pas élu) ont deja demandé du temps de la france à etre rattaché à l'algerie car meme groupe ethnique.

il nous parle que la france avait pour but d'entrainer l'algerie dans le conflit alors que l'algerie depuis l'arrivée de bouteflika ne cesse de reclamer son nonoss avec moultes manipulations ( aqmi, qaida, groupes terro etc... qui activent dans le sud ) pour enfin etre reconnue comme le chien de garde des interets français et américains dans la region.

il doit savoir que l'autorisation de survoler le territoire ne date pas de 2012 mais de 2006 et que les declarations du sous-chef de l'état sellal a bien précisé que les décisions algériennes sont souveraines ( le nif comme il dit)

copie à revoir



expert et stratege hiya

M'siquine
07/03/2013, 15h17
Y a si bel ; est-ce qu'il reste quelque chose à prendre de ce blèd ? La preuve tous ceux qui peuvent se construire un nid ailleurs ils le font !

yasmi
07/03/2013, 18h04
Idem, le fait qu'il se dise stratège et expert en lutte terroriste çà me fait doucement rire.
On connait la chanson, le reste du monde entier nous veut du mal ...

dahmane1
07/03/2013, 18h28
L’Histoire se répète, ]22 douylette détruites une à une il y a 5 siècles.

yasmi
07/03/2013, 18h29
L’Histoire se répète, 22 douylette détruites une à une il y a 5 siècles.

C'est quoi douylette ?
Tu peux me raconter l'histoire je crois pas la connaitre.

dahmane1
07/03/2013, 18h53
C'est quoi douylette ?
Tu peux me raconter l'histoire je crois pas la connaitre.

Peu avant sa chute, l’Andalousie musulmane était divisée en 22 petits Etats (douweylette) qui s’entretuaient pour le Pouvoir.

bel1000
07/03/2013, 19h38
on vient nous parler de la menace israelienne mais alors qui siege?

pour memoire : qui s'assemble se ressemble

http://nsa33.casimages.com/img/2013/03/07/mini_130307073851556596.jpg (http://www.casimages.com/img.php?i=130307073851556596.jpg)