PDA

Voir la version complète : Malti : d'autres explications



bel1000
09/03/2013, 14h29
une autre interview de Hocine Malti sur le petrole en particulier et sur la situation algérienne interviewé par Ghani Mehdi


https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=4-CDUNHMUR0#!

dahmane1
09/03/2013, 20h44
salam bel1000

Mais Il ne dit rien de plus de ce que nous savons déjà. Son exposé n’est rien d’autre qu’un cours d’Histoire empiriquement raconté, à mon avis. Tout le monde sait que beaucoup d’argent publics avaient été et continuent à être dilapidés, surement pas par des petits voleurs de vielles, mais personne ne cite les tanières des loups garous ni comment l’Etat doit agir pour récupérer toutes ces richesses détournées !!!

bel1000
09/03/2013, 21h17
salam bel1000

Mais Il ne dit rien de plus de ce que nous savons déjà. Son exposé n’est rien d’autre qu’un cours d’Histoire empiriquement raconté, à mon avis. Tout le monde sait que beaucoup d’argent publics avaient été et continuent à être dilapidés, surement pas par des petits voleurs de vielles, mais personne ne cite les tanières des loups garous ni comment l’Etat doit agir pour récupérer toutes ces richesses détournées !!!

l'interview de Malti ne va pas dans ce sens il dévoile certaines parties secrètes de la sonatrach avec ses acteurs , son fonctionnement et les différents décideurs et leurs facettes. son appartenance à cette société s'arrête au début des années 90.
il dit que durant le regne de boumedienne les pots de vins ou detournements etaient si minimes que personne ne s'en apercevait c'est avec l'avenement de far lebiad ( la souris blanche) comme disait keshk ( rahimaho lah) que la corruption et les détournements virent le jour. des copains photographes me firent des confidences lors de leur travail chez un autre baron comme par exemple messadia ( un parmi des centaines) qui avait un mur en guise d'aquarium et d'autres des escaliers-aquariums et se faisaient livrer des crevettes et autres poissons gratos alors que le peuple se rabattait sur la sardine.

Malti ne parle pas de la sonatrach aprés 1992 ( il n'y était pas ) mais connaissant tellement les rouages ( et les copains aidant) savait ce qui se tramait et pour comprendre ce que dit Malti entre deux mots il faut aussi écouter l'interview de djamel eddine habibi et Abdelkader Dehbi ( qui ont connus tres tres bien bouteflika et etaient de hauts cadres)

dahmane1
09/03/2013, 21h36
Boumediene et sa cour « protégeaient » les richesses du pays comme leur « propre » richesse au sens propre du mot, et sans faire de différence entre les fonds publics et fonds privés. Ce sentiment de « protection » s’est seulement généralisé après, ce n’est donc pas une question de taille des détournements qui fait la différence entre les deux périodes citées.


http://www.dailymotion.com/video/x13vvb_discours-carnaval-fi-dechra_news