PDA

Voir la version complète : Algérie: Le président Bouteflika transféré à Paris après un petit AVC «sans séquelles



la terre
29/04/2013, 10h48
Algérie: Le président Bouteflika transféré à Paris après un petit AVC «sans séquelles»


à Alger Denis Allard POOL

MONDE - L'accident serait sans gravité...

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a été transféré samedi en fin d'après-midi à Paris pour y effectuer des examens complémentaires après un «accident ischémique transitoire sans séquelles», un type d'accident vasculaire cérébral (AVC) sans gravité, a annoncé dimanche l'agence APS. «Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a été transféré samedi en fin d'après-midi à Paris, pour y effectuer des examens complémentaires, sur recommandations de ses médecins traitants», a indiqué l'agence algérienne, citant une source médicale.
«Un repos pour poursuivre ses examens»
Selon des sources proches du dossier à Paris, Abdelaziz Bouteflika est arrivé à 18h à l'aéroport parisien du Bourget et il a été immédiatement conduit, sous escorte militaire, à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce, un établissement parisien qui accueille régulièrement des personnalités françaises et étrangères importantes. Bien que son état général soit stable et «ne suscite pas d'inquiétude particulière», ses médecins lui ont prescrit des examens complémentaires ainsi que quelques jours de repos, a précisé la source médicale à l'agence APS.
Plus tôt, le directeur du Centre national de la médecine sportive (CNMS), le professeur Rachid Bougherbal avait indiqué que le chef de l'Etat avait fait à 11h30 «un accident ischémique transitoire sans séquelles». «Les premières investigations ont été déjà entamées et son Excellence le président de la République doit observer un repos pour poursuivre ses examens», a ajouté le Pr Bougherbal, cité par APS. Le directeur du CNMS a rassuré sur l'état de santé du chef de l'Etat qui «n'occasionne aucune inquiétude».

la terre
29/04/2013, 10h52
il y a des milliers d'enfants qui ont besoin de soins ,pour des sommes comme "200000 euros"....mais personne ...personne ne peut les aider.....un vrai malheur pour les familles

mais par contre il y a des gros gros moyens pour d'autres algeriens ..........1.2.3. vive l':minilogo_algeria:

ICOSIUM
29/04/2013, 14h47
il y a des milliers d'enfants qui ont besoin de soins ,pour des sommes comme "200000 euros"....mais personne ...personne ne peut les aider.....un vrai malheur pour les familles

mais par contre il y a des gros gros moyens pour d'autres algeriens ..........1.2.3. vive l':minilogo_algeria:

• Merci la terre de souligner la différence et l’indifférence qui s’amplifient depuis des années,
1,2, 3 viva l’Algérie, ........... et les slogans débilitants et mortifères

bel1000
29/04/2013, 16h04
sans gravité et sans séquelle

mais alors pourquoi ce transfert à paris ( hopital militaire) ?

donc plusieurs hypotheses

- coup d'état médical ( on nommera un remplaçant jusqu'aux elections de 2014)
- lievre ( on oubliera les autres revendications en se focalisant sur lui)
- veritable AVC ( dans ce cas à cet age il lui est impossible de reprendre du service)
- démission camouflée ( sauver la face comme les chinois)

@Terre :
les milliers d'enfants ne sont pas des algériens car pas natifs d'une certaine wilaya et surtout ne font pas partie d'une certaine famille.

mais il y a une justice

ces enfants sont innocents et toutes les portes du paradis leur sont ouvertes et ce n'est pas le cas pour le pourri dont nous parlons

et si certains ont des doutes voila le serment fait devant tout le monde à la télé :

je jure par Dieu ( la main sur le Coran) de respecter l'islam ....bla bla bla et de défendre la constitution

alors que la logique pour un musulman doit etre l'inverse.

je ne parlerais pas des autres crimes.

dahmane1
29/04/2013, 18h33
Salam terre
mon commentaire d'hier dans un autre topic


A son âge c’est normal, rabi yach’fih ainsi que tous nos malades qui n’ont pas cette même chance de soins

la terre
29/04/2013, 21h55
sans gravité et sans séquelle

mais alors pourquoi ce transfert à paris ( hopital militaire) ?

donc plusieurs hypotheses

- coup d'état médical ( on nommera un remplaçant jusqu'aux elections de 2014)
- lievre ( on oubliera les autres revendications en se focalisant sur lui)
- veritable AVC ( dans ce cas à cet age il lui est impossible de reprendre du service)
- démission camouflée ( sauver la face comme les chinois)

@Terre :
les milliers d'enfants ne sont pas des algériens car pas natifs d'une certaine wilaya et surtout ne font pas partie d'une certaine famille.

mais il y a une justice

ces enfants sont innocents et toutes les portes du paradis leur sont ouvertes et ce n'est pas le cas pour le pourri dont nous parlons

et si certains ont des doutes voila le serment fait devant tout le monde à la télé :

je jure par Dieu ( la main sur le Coran) de respecter l'islam ....bla bla bla et de défendre la constitution

alors que la logique pour un musulman doit etre l'inverse.

je ne parlerais pas des autres crimes.

bien sûr que ces enfants sont innocents mais ils sont le bonheur de leurs parents .......partir alors que c'est juste une question d'argent...........:stop: je suis outrée!

bel1000
29/04/2013, 23h35
bien sûr que ces enfants sont innocents mais ils sont le bonheur de leurs parents .......partir alors que c'est juste une question d'argent...........:stop: je suis outrée!

une question d'argent et de complicité
la presque TOTALITÉ du corps médical est complice.
et je vous cite un cas : LE MIEN

j'ai une maladie orpheline pas encore maitrisée aux USA meme et dans le reste du monde avancé et qui s'est opposé pour que l'on m'autorise à me soigner en france ( en Algérie il ne se trouve ni matériel ni produits) eh bien un certain professeur Chaouche et ce meme professeur m'a reçu quelques mois plus tard pour une contrevisite ( demandée par la cnas) et me dit texto : vous n'allez pas guerir car vos médicaments ne se trouvent pas en Algérie mais en France et me parla d'un certain produit et quand j'ai rétorqué que je connaissais le produit depuis plus de 05 ans deja ( bien avant lui donc) il se la boucla.


ps: il me reçut non pas par amour pour la médecine mais par interet ( comme ses copains) car dans ma lettre ( de la cnas) il se trouvait un bon de 600 da ( ses honoraires) et cela en 1993.

durant la meme période dans un autre service je fus hospitalisé pour un autre truc et le professeur ( apres 15 jours d'ailleurs un malade succomba faute de soins et de diagnostics ) n'avait toujours pas fait de visite mais subitement un jour il arriva en courant avec deux autres médecins et 03 infirmiers : un malade reçu la visite de son fils....... un policier et de ses copains.
et j'ai vu d'autres trucs.

cimode
30/04/2013, 01h29
une question d'argent et de complicité
la presque TOTALITÉ du corps médical est complice.
et je vous cite un cas : LE MIEN

j'ai une maladie orpheline pas encore maitrisée aux USA meme et dans le reste du monde avancé et qui s'est opposé pour que l'on m'autorise à me soigner en france ( en Algérie il ne se trouve ni matériel ni produits) eh bien un certain professeur Chaouche et ce meme professeur m'a reçu quelques mois plus tard pour une contrevisite ( demandée par la cnas) et me dit texto : vous n'allez pas guerir car vos médicaments ne se trouvent pas en Algérie mais en France et me parla d'un certain produit et quand j'ai rétorqué que je connaissais le produit depuis plus de 05 ans deja ( bien avant lui donc) il se la boucla.


ps: il me reçut non pas par amour pour la médecine mais par interet ( comme ses copains) car dans ma lettre ( de la cnas) il se trouvait un bon de 600 da ( ses honoraires) et cela en 1993.

durant la meme période dans un autre service je fus hospitalisé pour un autre truc et le professeur ( apres 15 jours d'ailleurs un malade succomba faute de soins et de diagnostics ) n'avait toujours pas fait de visite mais subitement un jour il arriva en courant avec deux autres médecins et 03 infirmiers : un malade reçu la visite de son fils....... un policier et de ses copains.
et j'ai vu d'autres trucs.
Patience.

In allah ma3a essabirine...

nassim73
30/04/2013, 14h05
enfin au moin unpeux de compassionce cest notre president ( quon le veuillent ou pas)
et cest normal cest le president de la republique et il a droit a des avantages et les enfants je les respectes mais ne sont pas
des presidents tt simplement arretons de toujours etre negative sur le pays et sur le president
1,2,3 ..............10000000,20000000,300000000 viva l algerie est alors
un coup d etat pour ? contre qui?? vous dites que le president fais parti de la mafia et donc pourquoi la mafia voudrai lui tendre un coup d etat ???

dahmane1
01/05/2013, 01h23
Le conseiller et frère du Président de la République, Saïd Bouteflika, a-t-il été réellement limogé ? C'est la question qui revient ces dernières heures sur les lèvres des Algériens dont certains n'ont pas hésité à établir une relation entre ce limogeage et l'hospitalisation d'Abdelaziz Bouteflika.
Certaines sources proches du cercle présidentiel ont laissé croire que la colère du Chef de l'Etat, provoquée par les informations impliquant son frère dans des affaires de corruption, est à l'origine de son problème de santé. Il est à signaler que l’information, révélée samedi dans les colonnes du Quotidien d’Oran, a été reprise par plusieurs autres médias nationaux. Bien évidemment, comme les autorités du pays n’ont pas l’habitude de rendre publique les décisions de nominations ou de limogeages des conseillers à la Présidence de la République et autres personnalités «de l’ombre», il faudra attendre les prochaines activités présidentielles pour se faire une idée précise sur la crédibilité de cette annonce. Les observateurs de la scène politique vont certainement s’attarder sur la présence ou non de Said Bouteflika lors des déplacements de son frère, le Président.
Mais les déplacements du Chef de l'Etat se feront certainement de plus en plus rares à cause de ces problèmes de santé d'autant plus qu'il a été transféré samedi en début de soirée, à l’hôpital Val-de-Grâce de Paris, en France. Quoi qu'il en soit, la source du quotidien de l’Ouest algérien est affirmative : le Président a bel et bien écarté son frère. Mais, contrairement à ce que penseraient, à priori, les uns et les autres, ce «limogeage» n’est pas une conséquence, ajoute cette même information, des révélations liées à des «affaires de corruption» dans lesquelles serait impliqué Saïd Bouteflika. Cette même source évoque des raisons «privées» pour expliquer cette soudaine et inattendue décision.
Enfin, si cela se vérifie, le Chef de l’Etat aura perdu l'un de ses soutiens les plus proches. Ça sera un autre membre du «clan présidentiel» qui quitte le «navire». Plusieurs ministres et autres collaborateurs, ayant accompagnés Abdelaziz Bouteflika, depuis son arrivée au palais d’El Mouradia, en 1999, ont été écartés, ces dernières années, l’un après l’autre. On peut citer, à ce titre, Yazid Zerhouni, Temmar ou bien Chakib Khellil. D’ailleurs, ce dernier est au centre d’un scandale financier énorme lié à la compagnie pétrolière Sonatrach et aux marchés du secteur des mines et hydrocarbures d’une manière générale.
Des scandales auxquels éventuellement serait lié le frère du Président comme il a été évoqué par certaines analyses. En effet, il serait inimaginable que Khellil puisse commettre tous ces méfaits – si les accusations émises à son encontre se confirment – sans avoir bénéficié d'une «protection» en haut lieu. Pour d'autres observateurs, les «révélations», qui ébranlent principalement les proches du Président de la République entre dans le cadre d'une guerre de clan qui serait liée à la présidentielle de 2014. L’objectif recherché serait de pousser Bouteflika à renoncer à un quatrième mandat. Et si ce dernier a réellement «limogé» son frère, pour une quelconque raison, cela signifierait que le Chef de l’Etat a décidé de s’engager dans cette bataille de 2014, même s'il avère être «affaibli». Son état de santé ne fera, en plus, que compliquer d’avantage les choses pour lui.

Y-a-t-il une relation entre l’hospitalisation de Bouteflika et le probable limogeage de son frère ? (http://protostarmonsite.blogspot.com/2013/04/y-t-il-une-relation-entre.html)

bel1000
01/05/2013, 04h17
@Dahmane1
said bouteflika n'a pas été nommé officiellement ( decret, notes etc...) alors pourquoi cette '' mise à l'écart '' est le sujet actuel.
il a secondé son frere pendant des années , a voulu se faire le candidat du fln ( ça n'a pas marché) , s'est fait de l'argent officieusement il se met à l'écart tout seul ou avec l'aide de son frere : klit , chbaate roh tneni dork.

rien ne prouve aussi que bouteflika a eu un accident cerebral car ça ne tient pas la route selon les declarations : avc sans sequelles ( cela ne necessite pas une hospitalisation à l'étranger) je pense à un simple controle de routine et à une préparation pour son entrée le jour de la finale : il faut bien chauffer la salle

dahmane1
01/05/2013, 10h21
@Dahmane1
said bouteflika n'a pas été nommé officiellement ( decret, notes etc...) alors pourquoi cette '' mise à l'écart '' est le sujet actuel.
il a secondé son frere pendant des années , a voulu se faire le candidat du fln ( ça n'a pas marché) , s'est fait de l'argent officieusement il se met à l'écart tout seul ou avec l'aide de son frere : klit , chbaate roh tneni dork.

rien ne prouve aussi que bouteflika a eu un accident cerebral car ça ne tient pas la route selon les declarations : avc sans sequelles ( cela ne necessite pas une hospitalisation à l'étranger) je pense à un simple controle de routine et à une préparation pour son entrée le jour de la finale : il faut bien chauffer la salle

Said Bouteflika est nommé conseillé à la présidence par décret non publiable…le statut particulier de l’APN, entre autre, est non publiable !!!
Le malaise du Président est intervenu quelques heures après le limogeage de Said Bouteflika suite à son implication, cette fois directe et scandaleuse dans la corruption ?!!!

achourkouider
04/05/2013, 00h16
il ne faut pas oublier que quelques années plus tôt, un décret fut signé, et qui rendaient cet entourage restreins immunisé contre toute poursuites judiciaire, alors a quoi bon les limoger si les algériens ne peuvent pas les traduire devant la justice.

bel1000
04/05/2013, 08h48
Said Bouteflika est nommé conseillé à la présidence par décret non publiable…le statut particulier de l’APN, entre autre, est non publiable !!!
Le malaise du Président est intervenu quelques heures après le limogeage de Said Bouteflika suite à son implication, cette fois directe et scandaleuse dans la corruption ?!!!

ya sahbi j'y crois pas

car les evenements pendant le match algerie-egypte ont eu pour cause le differend entre said bouteflika et le fils de moubarak suite à une commande faite par said directement à la maison mere au lieu de passer comme convenu ( pour se sucrer sur les dos des peuples) par la filiale egyptienne sous la coupe du fils de moubarak (les imbéciles se sont tapés dessus croyant défendre l'honneur du pays).

said a été cité à plusieurs reprises depuis 2004 dans des affaires de corruption et aucune suite donc je vois mal pourquoi cette fois-ci il est limogé alors que c'est la piece maitresse de bouhef et le plus sùr soutien.
bouhef n'est pas aussi con pour se mettre de lui meme en quarantaine

dahmane1
04/05/2013, 18h34
@ bel1000

Je confirme que les procédures juridiques et administratives de nomination sont bel et bien respectées dans la forme, mais il est vrai aussi qu’un décret de plus ou de moins ne change rien à l’esprit tribal qui prédomine la gouvernance de tous nos pays et politiques a3rabes !!!

bel1000
04/05/2013, 19h42
@ bel1000

Je confirme que les procédures juridiques et administratives de nomination sont bel et bien respectées dans la forme, mais il est vrai aussi qu’un décret de plus ou de moins ne change rien à l’esprit tribal qui prédomine la gouvernance de tous nos pays et politiques a3rabes !!!

je connais le systeme de decret non publiable depuis belle lurette mais que bouhef licencie son frere pour ensuite piquer une crise c'est un peu tiré par les cheveux je pense que la raison est autre car il ne peut se demarquer de son frere pour soit disant corruption alors que que tous ses ministres ( qu'il a lui meme nommé) sans corrompus surtout khalida et ghlamallah et son chouchou ghoul et le plus corrompu de tous khellil.

en principe lors de maladie d'un président c'est au premier ministre de faire l'annonce ou du ministre de l'interieur , des affaires etrangeres, de la santé ou un directeur de protocole attaché à la présidence mais pas un medecin qui lance des communiqués alors que le patient est à 1700 km donc cela cache des tekherbichines et comme nos DRS sont forts dans ce domaine on attendra la suite du feuilleton dans une quinzaine ou deux.

dahmane1
04/05/2013, 20h21
Le Salut de l’Algérie n’a rien à voir avec les personnes, mais plutôt un système qui nous est imposé et qu’il faut bannir…

dahmane1
04/05/2013, 21h28
win rak ya bel1000, medenna rayek lol

bel1000
04/05/2013, 22h47
win rak ya bel1000, medenna rayek lol

medlek rayi? weche batel
wenta techri cd taa rai 100 da

nous sommes le seul pays a avoir un systeme flou , opaque et virtuel non palpable c'est deja un plus par rapport aux autres pays.

j'ai déjà dit que le système est composé par des personnes ou un groupe et chaque groupe de personnes oriente ce système selon leurs intérêts donc pour bannir un système il faut s'attaquer aux piliers mais certains pensent qu'il faut y aller pacifiquement et là où le bat blesse.

imaginez un médecin qui essaiera de traiter votre infection non pas à coup d'injections d'antibiotiques mais à coup de caresses et de baisers l'ordre des médecins y perdra son latin.

dahmane1
04/05/2013, 23h07
medlek rayi? weche batel
wenta techri cd taa rai 100 da

nous sommes le seul pays a avoir un systeme flou , opaque et virtuel non palpable c'est deja un plus par rapport aux autres pays.

j'ai déjà dit que le système est composé par des personnes ou un groupe et chaque groupe de personnes oriente ce système selon leurs intérêts donc pour bannir un système il faut s'attaquer aux piliers mais certains pensent qu'il faut y aller pacifiquement et là où le bat blesse.

imaginez un médecin qui essaiera de traiter votre infection non pas à coup d'injections d'antibiotiques mais à coup de caresses et de baisers l'ordre des médecins y perdra son latin.

C’est quoi le “rai”, une marque de hrissa ? lol
Le serpent ne mord jamais sa queue lol et pour l’abattre c’est à sa tête qu’il faut s’attaquer en premier. Tu es électronicien, et en plus de la réparation, tu dois surement savoir comment procéder pour détruire intelligemment un système,,,ana manqoulek wenta matekh’falek lol

PSM31
08/05/2013, 13h53
Salut,

Notre bled est connu pour les déboires de ses responsables... Eh, partout dans le monde d'ailleurs, mais partout dans le monde y a eu toujours une justice... Sauf chez nous naturellement!
Quant à nos présidents, ils disparaissent toujours en silence. Sauf Boudiaf. Le seul président qui s'était engagé dans une vraie bataille malheureusement sans soutien, cela lui lui a coûté sa vie. On connait les détails!
Parait il que les "voyous" qui pillent notre pays sont inébranlables dans leurs pouvoirs éphémères...
L'heure est proche.
Rabbi ma3a essabirine
:pancartedz:

dahmane1
08/05/2013, 16h01
Pendant toute la période dite d’indépendance, aucun n’est capable de dire que tel ou tel homme est valable pour gouverner l’Algérie. Tous les Présidents issus d'ailleurs du même système récitaient, avec seulement des formulations différentes, les mêmes discours populistes latousminou wala toughni mine djou3

bel1000
10/05/2013, 14h49
petit rafraichissement par le fils d'Ali André Mécili avocat du FFS ( abattu en 1987)


http://www.youtube.com/watch?v=nNmAoob63dw

dahmane1
10/05/2013, 16h11
En janvier 2013, Khaled Djezzar (le charcutier “déserteur”) a lui aussi séjourné dans cette même zaouïa militaire française (Val-De-Grace) !!!?

bel1000
13/05/2013, 14h55
En janvier 2013, Khaled Djezzar (le charcutier “déserteur”) a lui aussi séjourné dans cette même zaouïa militaire française (Val-De-Grace) !!!?

il vient de repasser chez la procureur Suisse ( sektou l'affaire ) toujours pour la plainte de deux anciens du FIS pour tortures et déportation.

et puis c'est normal en fin de compte il reste toujours le petit caporal '' français''

poupi
14/05/2013, 20h16
Salam


J'ai arrêté de suivre, c'est quoi les dernières nouvelles de boutef?

dahmane1
14/05/2013, 20h31
Salam


J'ai arrêté de suivre, c'est quoi les dernières nouvelles de boutef?

we7na 3refna, 3elmi 3elmek, elli chafou lol une preuve que lebled peut fonctionner sans personne pour la gouverner, qadrette rabi quoi !

bel1000
14/05/2013, 21h03
Salam


J'ai arrêté de suivre, c'est quoi les dernières nouvelles de boutef?

je pense que c'est un ancien du GIA , il dirige le pays à coups de bayanates

dahmane1
14/05/2013, 21h05
il vient de repasser chez la procureur Suisse ( sektou l'affaire ) toujours pour la plainte de deux anciens du FIS pour tortures et déportation.

et puis c'est normal en fin de compte il reste toujours le petit caporal '' français''

Comme tout « déserteur », Il avait surement fait l’objet d’un billet de recherche !!! il fallait donc préparer « l’indépendance ». Mais je ne sais pas si le billet de recherche établi à son encontre en 1960 a été ou non officiellement annulé ???

Mr_Cr@@$ty
16/05/2013, 22h38
je pense que c'est un ancien du GIA , il dirige le pays à coups de bayanates

:rofl: hayla hadi !!

yasmi
16/05/2013, 23h12
La question est de savoir qui va lui succéder ?

dahmane1
20/05/2013, 13h31
Le quotidien "Le Soir d'Algérie" titrait "Confusion totale" et prévenait "Plus son séjour parisien s'allonge, plus la version officielle…perd de sa crédibilité auprès d'une opinion publique suspicieuse de nature". "On nous a toujours dit qu'il allait bien mais ça commence à faire long",

La Constitution prévoit qu'en cas de "maladie grave et durable" du président qui "se trouve dans l'impossibilité totale d'exercer ses fonctions", le Conseil Constitutionnel propose à l'unanimité "au Parlement de déclarer l'état d'empêchement".

Le problème est que la durée d’empêchement n’est pas limitée dans le temps, ni même « l'impossibilité totale d'exercer ses fonctions » n’est pas expressément définie !!!

yasmi
20/05/2013, 14h10
Apparement il serait dans le coma et deux journaux ont été censurés pour avoir dit çà.
çà sent la fin.
Allah ichafih, j'espère que la transition se fera avec douceur.

nassim73
20/05/2013, 14h38
Apparement il serait dans le coma et deux journaux ont été censurés pour avoir dit çà.
çà sent la fin.
Allah ichafih, j'espère que la transition se fera avec douceur.

ne t inquiete nous sentirons pas la transition cela dure depuis des decades

yasmi
20/05/2013, 14h44
ne t inquiete nous sentirons pas la transition cela dure depuis des decades

T'as pas tort, le pays s'en sort sans lui.

nassim73
20/05/2013, 14h45
T'as pas tort, le pays s'en sort sans lui.

allah yachfih tt simplement , je lui souhaite le retablissement inchallah

yasmi
20/05/2013, 14h52
allah yachfih tt simplement , je lui souhaite le retablissement inchallah
Ma soeur vient de me dire qu'elle a rêvé de lui dans son lit d'hôpital et que donc elle pense qu'il ne va pas tarder à mourir.

Je souhaite la guérison à tous les malades.

yasmi
22/05/2013, 12h11
Aux dernières nouvelles, le président est sorti du Val de Grâce pour être transféré dans un autre établissement.
Le feuilleton à suspense continue.

nassim73
22/05/2013, 12h21
Ma soeur vient de me dire qu'elle a rêvé de lui dans son lit d'hôpital et que donc elle pense qu'il ne va pas tarder à mourir.

Je souhaite la guérison à tous les malades.

ta soeur est une chouwafa ............dis lui ce quelle vois pour moi

bel1000
22/05/2013, 18h08
le ministre français a dit qu'il etait toujours en France mais pas où ( il l'a dit pour mettre la france à l'écart des débats et surencheres)

il se peut qu'il soit mort ( je n'y crois pas)
il se peut qu'il soit dans le comma
il se peut qu'il soit en convalescence
il se peut qu'il soit sous soins intensifs

mais ce qui est sur c'est qu'il ne reprendra pas du service surtout apres un AVC ( peut etre dans 1 an et demi alors que dans moins d'un an les élections présidentielles)

question:
comment se fait-il que son médecin personnel ne dise rien alors que c'est lui qui a lancé toute cette polémique avec ses mensonges : un AVC sans conséquences alors que tous les AVC ont des conséquences et la plus simple : une fatigue trés profonde pendant des semaines et en plus il n'était pas habilité pour en parler c'etait le role du premier ministre ou celui des affaires étrangères.

dahmane1
22/05/2013, 18h19
Aux dernières nouvelles, le président est sorti du Val de Grâce pour être transféré dans un autre établissement.
Le feuilleton à suspense continue.

j'espère sur ses pieds et pas devant

yasmi
22/05/2013, 18h58
j'espère sur ses pieds et pas devant

J'en sais rien, on dit tout et son contraire.
Je le vois bien revenir rétabli et nargué ce qui l'avait déjà enterré lol.

bel1000
23/05/2013, 09h44
J'en sais rien, on dit tout et son contraire.
Je le vois bien revenir rétabli et nargué ce qui l'avait déjà enterré lol.

tu peux attendre

une info officielle française ( ministre ) dit qu'il a été transféré dans un organisme pour les invalides pour se '' reposer''


Algérie : Bouteflika transféré pour "poursuivre sa convalescence"

Le président algérien, hospitalisé depuis le 27 avril au Val-de-Grâce à Paris, a été transféré mardi dans un autre établissement militaire de la capitale.

Le Point.fr, 21/05/2013

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé depuis le 27 avril à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris, a été transféré mardi dans un autre établissement militaire de la capitale, "afin d'y poursuivre sa convalescence", a annoncé le service de santé des armées dans un communiqué. Le nom de l'établissement n'a pas été précisé par ce service du ministère de la Défense. Un membre du gouvernement français avait confié dans la journée à des journalistes que M. Bouteflika, âgé de 76 ans, devait être transféré "aux Invalides pour suivre sa convalescence".

Ce transfert a été confirmé en début de soirée selon une source proche du dossier. Le président algérien avait été hospitalisé le 27 avril au Val-de-Grâce "à sa demande", précise le communiqué du service de santé des armées. Lundi encore, le flou restait entretenu sur la réalité de son état de santé. Les autorités algériennes ont dénoncé les "fausses" informations publiées par certains médias, affirmant que son pronostic vital n'a jamais été engagé et qu'il se reposait.

"Après avoir subi des examens médicaux à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris, le président de la République, dont le pronostic vital n'a jamais été engagé et qui voit son état de santé s'améliorer de jour en jour, est tenu, sur recommandation de ses médecins, d'observer un strict repos en vue d'un total rétablissement", selon une déclaration du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, citée par l'agence APS. "La maladie du président Bouteflika ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir", affirmait encore M. Sellal, dont c'était la première déclaration depuis le 11 mai sur la santé du chef de l'État, qui avait déjà été soigné en 2005 pour "un ulcère hémorragique à l'estomac" à l'hôpital du Val-de-Grâce.

bel1000
23/05/2013, 09h55
sellal le menteur

Le Premier ministre a affirmé que le «pronostic vital» du chef de l'Etat «n'a jamais été engagé» et que son état de santé s'améliorait de jour en jour. Il a expliqué que les médecins lui ont recommandé «d'observer un strict repos en vue d'un total rétablissement».

et là la contradiction :

«En convalescence en France, le président de la République suit journellement les activités du gouvernement, en attendant son retour pour poursuivre sa mission au service de l'Algérie et de la nation».

«La maladie du président Bouteflika ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir»


ps: il était question au début d'un AVC

la terre
23/05/2013, 14h43
wallah ma yastahal sidi raiiss :pancartedz:

rabi yajib el chifa ,et aprés il reviendra frais comme un jeune !

dahmane1
23/05/2013, 14h53
wallah ma yastahal sidi raiiss :pancartedz:

rabi yajib el chifa ,et aprés il reviendra frais comme un jeune !


http://www.dailymotion.com/video/x52exy_bouteflika-le-kabyle-traduction-de_fun#.UZ4Czm9OJH0

la terre
23/05/2013, 15h03
http://www.dailymotion.com/video/x52exy_bouteflika-le-kabyle-traduction-de_fun#.uz4czm9ojh0

je vais preparer une belle robe pour cet evenement!!!!!!!!!

amar1
23/05/2013, 16h17
Salem aleikoum,

c est las ou on voit que nos cher patriote de president et ministres sont des moins que rien aucun nif, aucune sens du patriotisme, allez se faire soigner chez l ancien colonnisateur une honte, c est un scandale, c est carrément cracher sur les chouhadas qui ont liberé l Algerie au sacrifice de leur vie.

j ai un oncle, un tank l as écrasé, un autre oncle mort sous la torture.

amar1
23/05/2013, 16h19
sellal le menteur

Le Premier ministre a affirmé que le «pronostic vital» du chef de l'Etat «n'a jamais été engagé» et que son état de santé s'améliorait de jour en jour. Il a expliqué que les médecins lui ont recommandé «d'observer un strict repos en vue d'un total rétablissement».

et là la contradiction :

«En convalescence en France, le président de la République suit journellement les activités du gouvernement, en attendant son retour pour poursuivre sa mission au service de l'Algérie et de la nation».

«La maladie du président Bouteflika ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir»


ps: il était question au début d'un AVC

Je suis certain que c est un coup d etat medical, ces mafieux de generaux, ne savent pas comment ou n ont pas encore trouvé la prochaine marionette.

M'siquine
25/05/2013, 06h58
Santé de Bouteflika : La vraie fausse interview d'Enrico Macias
par El-Houari Dilmi

Entre les bribes d'informations peu rassurantes relayées par des médias étrangers et les déclarations apaisantes des officiels algériens, l'imbroglio médiatique autour de la santé de Bouteflika prend une tournure pour le moins inattendue avec la «sortie» du chanteur Enrico Macias, selon lequel le président serait «très malade, et ne pouvait pas parler».

En effet, d'après Enrico Macias, Abdelaziz Bouteflika serait «très très malade», au moment où les officies algériens continuent à rassurer les Algérien sur la santé du président. La dernière déclaration a été celle du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui depuis la capitale des Aurès, a réaffirmé que le «président va bien et se repose». «Nous sommes persuadés que les Algériennes et les Algériens comprendront qu'à travers la diffusion de fausses informations par certains médias étrangers concernant le président de la République, institution républicaine garante de la stabilité et de la sécurité nationales, c'est en fait l'Algérie qui est visée dans ses fondements républicains, son développement et sa sécurité», avait indiqué le Premier ministre, mercredi dernier dans une déclaration. Mais si pour les autorités algériennes, Sellal, Bensalah, Mourad Medelci, ou encore Amara Benyounes, le président «se porte bien», d'autres témoignages inspirent une grande inquiétude sur l'état de santé du président.

Mardi dernier, le chef d'Etat a quitté l'hôpital militaire du Val-de-Grâce, à Paris, où il avait été admis le 27 avril, pour être transféré dans un établissement de convalescence du service de santé des Armées, qui serait celui des Invalides, selon certaines informations. Son transfert dans ce «service spécialisé dans la réadaptation fonctionnelle et les séjours médicalisés » selon des médias français a été effectué pour permettre au président de se «reposer et revenir au pays», selon Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la Nation.

ENRICO MACIAS, LA «BOURDE» DE TROP !

Mais les propos alarmistes attribués au chanteur franco-juif, tout en affolant les réseaux sociaux, ont vite fait d'être démentis par l'intéressé lui-même. En effet, lundi 20 mai, le témoignage d'Enrico Macias, interviewé par un journaliste algérien du quotidien qatari Al-Arab était beaucoup plus alarmiste sur l'état de santé du président algérien. Interrogé à l'occasion du Forum international de Doha, le chanteur natif de Constantine qui affirmait avoir rencontré Bouteflika au Val-de-Grâce la semaine précédente, se disait très inquiet «pour lui, pour sa santé et pour l'avenir de l'Algérie». Il affirmait même que le chef d'état algérien était «gravement» malade». Immédiatement, «l'ambassade d'Algérie à Doha dément tout témoignage d'Enrico Macias dans un courrier adressé au quotidien Al-Arab», selon le quotidien français «Le Parisien», dans son édition datée du 23 mai. «Le journaliste n'a pas compris le français», explique la missive, envoyée par la Chancellerie algérienne au journal qatari. Un démenti confirmé par le chanteur lui-même, affirmant à plusieurs journalistes dont RTL n'avoir accordé aucune interview au sujet du président Bouteflika, et «n'avait jamais dit qu'il avait très peur pour sa vie». «La bourde d'Enrico Macias, peut-être un peu trop prolixe sur l'état de santé de Bouteflika, semblait donc réparée», selon le quotidien français, mais le journaliste Smaïl Tellai, auteur de l'interview du chanteur, n'en démord pas pour autant et apporte la preuve des propos du chanteur. En guise de preuve, le journaliste a publié dans la nuit de mercredi à jeudi sur YouTube, un extrait sonore de son interview avec Enrico Macias. «J'ai été le visiter à Paris, au Val-de-Grâce. Il ne pouvait pas parler. C'est grave», confie le chanteur à propos de Bouteflika. La diffusion de cet extrait «met donc fin à un imbroglio médiatique, mais pas à l'opacité qui entoure l'état de santé de Bouteflika», estiment les médias hexagonaux. Les médias algériens sont, de leur coté, quasi-unanimes à souligner que «plus le séjour parisien du président s'allonge, plus la version officielle perd de sa crédibilité auprès d'une opinion publique suspicieuse de nature».

Santé de Bouteflika : La vraie fausse interview d'Enrico Macias (http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5183354)

M'siquine
25/05/2013, 07h03
Ki takhla lablad yasbah wadan9a i8oudi !
Traduit textuelelment
"Quand une ville est déserte c'est le juif qui devient son mouaden !" Je crois que cette citation s'applique bien à ce sujet !

dahmane1
25/05/2013, 08h23
Ki takhla lablad yasbah wadan9a i8oudi !
Traduit textuelelment
"Quand une ville est déserte c'est le juif qui devient son mouaden !" Je crois que cette citation s'applique bien à ce sujet !

Salam m'siquine

Notre Bayouna est bien placée pour répondre à ce medda7 juif sioniste lol