PDA

Voir la version complète : Conseils sages



mquidech
25/05/2013, 12h37
SALAM

Les conseils sages du Shaykh Ashraf Ali al-Tahanawi
(Grand savant indien de l’université de Déoband)



* Acquiers la connaissance du Din [la religion] selon tes besoins; soit en demandant aux Ulémas [savants], soit en lisant un livre.
* Abstiens toi de tout péché.
* Si tu commets un péché, repens toi immédiatement.
* Ne prends pas de retard quand il s’agit d’accomplir le droit d’autrui.
* Ne cause aucun mal physique ou verbal à autrui.
* Ne médis pas de qui que ce soit.
* N’aie aucun amour pour la richesse, ni de désir pour la renommée et la gloire.
* Ne te soucie pas de nourriture ou d’habits extravagants.
* Si l’on te réprimande pour l'une de tes erreurs ou de tes fautes, n’essaie pas de justifier ton action.
* Ne ris pas excessivement, ne parle pas non plus excessivement.
* Ne vas pas répéter ou mentionner une dispute qui a eu lieu entre deux personnes.
* Sois toujours conscient des règles de la Shari’a dans tout ce que tu fais.
* Ne montre pas de paresse à accomplir un acte de 'Ibaadah [adoration]
* Essaie de t’isoler la plus grande partie de ton temps.
* Si tu dois rencontrer et converser avec autrui, fais le avec humilité et ne montre pas ta grandeur.
* Associe toi le moins possible avec les dirigeants et ceux qui sont haut placés.
* Reste très loin des gens non religieux.
* Ne cherche pas les fautes d’autrui.
* Ne nourris aucune mauvaise pensée à propos d’autrui. Plutôt, regarde tes propres fautes et applique toi à les remettre en ordre.
* Tu devrais être particulièrement vigilant à offrir ta salaat [prière] de manière convenable, au moment adéquat et avec concentration.
* Consacre toi toujours au souvenir d’Allah [dhikr] soit avec ton cœur, soit avec ta langue.
* N’aie ni désir, ni avarice pour quoi que ce soit excepté Allah.
* Ne permets pas à ton esprit d’errer vers un endroit en pensant que tu peux y trouver un quelconque profit.
* Si tu trouves satisfaction après avoir évoqué le Nom d’Allah, exprime ta gratitude envers Allah.
* Parle gentiment et humblement.
* Etablis des heures spécifiques pour toutes tes différentes tâches et astreins toi à ces horaires.
* Considère comme venant d’Allah tout regret, toute peine ou toute perte que tu as ressentis.
* Ne pense pas à des affaires de ce monde, comme les calculs, les profits, les pertes, etc, à longueur de temps. Pense plutôt à Allah.
* Autant que possible, essaie d’aider et d’être bénéfique pour les autres, sans distinction, que cela concerne une affaire du monde d’ici bas ou de Din [religion].
* Ne mange ni ne bois si peu que tu sois affaibli et que tu tombes malade.
* Ne mange ni ne bois si excessivement que tu deviennes paresseux d’accomplir les actes de 'Ibadaah [adoration].
* Sois acharné dans ta quête d’Allah.
* Sois reconnaissant des faveurs qui te sont accordées, qu’elles soient nombreuses ou rares.
* Ne sois pas déprimé par la pauvreté ni la destitution.
* Passe sur les fautes et les erreurs de ceux qui sont sous ta responsabilité.
* Si tu apprends un quelconque défaut chez autrui, cache le.
* Sois au service des invités, des voyageurs, des étrangers, des Ulémas [savants] et des pieux serviteurs d’Allah.
* Choisis la compagnie des pieux.
* Crains Allah à chaque instant.
* Souviens toi de la mort.
* Etablis un moment quotidien durant lequel tu méditeras sur toutes tes actions de la journée.
* Quand tu te souviens d’une bonne action que tu as faite, soit reconnaissant. Quand tu te souviens d’une mauvaise action, repens toi.
* Ne dis jamais de mensonge.
* Vis avec pudeur, modestie, et abstinence.
* Ne sois pas vaniteux en te disant : « je possède telle et telle qualité en moi. »
* Ne prend même pas part à une assemblée contraire à la Shari’a.
* Continue à faire des do’as [prières de demande] à Allah pour rester constant sur le droit chemin.
* Être fier d’une bénédiction est de l’orgueil, mais la considérer comme un don d’Allah en gardant à l’esprit ton incompétence est de la reconnaissance. L’orgueil se développe parmi certains Musulmans, ils prient et haïssent ceux qui ne prient pas et les considèrent comme inférieurs.
* Les péchés sont très dangereux et doivent être évités.
* Sois attentif à Allah, pas aux problèmes, ils disparaîtront.
* Quand le nom d’Allah est évoqué, dit : « Jalla Jalalahu » [???] ou alors « Ta’ala » [Exalté] au moins en assemblée, et si possible à chaque fois.
* Ne considère jamais ton adoration comme une chose dont tu peux être fier, ne considère pas non plus qu’elle soit inutile.
* Si tes amis ou tes proches ne t’aiment pas, sois heureux qu’Allah ait retiré les autres de ton cœur.
* Quand Allah est en colère contre toi, tu croiras qu’une mauvaise chose est bonne, et les fausses superstitions t’apparaîtront être des faits.
* La patience est facilitée par le fait de pleurer auprès d’Allah, car cela enlève la pression.
* Fais le Dhikr [remémoration d’Allah] en ayant l’intention de développer ton amour pour Allah, et cela produira son effet.
* Nous sommes nés pour les problèmes, cela ne finira qu’avec le Paradis, donc renonce à les stopper pour le moment.
* Informe la personne de laquelle tu as médit de ce que tu as fait, après peu de temps, tu arrêteras la médisance.
* Ne cite personne sans t’être renseigné ou avoir fait des recherches.
* Les actions sont une récompense en elles mêmes, alors pourquoi rechercher une ou des récompenses ?
* Pour gagner l’amour d’Allah, rejoins la compagnie des Saints [Awliyya, les Amis d’Allah, ou Ahlullah, les Gens de Dieu]
* La bonne manière cachée est d’être avec Allah, tout le temps, en tout évènement et en toute action.
* Demande à tout le monde de faire des prières pour toi. Tu ne sais pas sur la langue de qui elles sont agréées.
* En compagnie des saints (Awliyya, Ahlullah) au moins tu commences à prendre conscience de tes défauts et tes péchés.
* Apprécie, donne de la valeur, et souviens toi des bienfaits du Din (religieux) dont tes parents t’ont gratifiés.
* Si parfois les parents agissent injustement, supporte leur injustice avec patience.
* On ne peut se voir comme insignifiant si le respect, l’honneur et l’amour dus aux personnes âgées sont gravés dans nos cœurs.
* L’irrespect est plus nocif que le péché.
* Les jeunes devraient avoir à chaque instant à l’esprit la vénérabilité des anciens. Ne te considère pas comme l’égal des anciens.
* L’irrespect est dû à l’orgueil et à l’arrogance.
* Ne demande pas à quelqu’un de subvenir à un besoin si tu sais qu’il se sentira obligé de le faire même si il n’en a pas envie.
* Si l’on t’a demandé d’être là à une certaine heure (comme un rendez vous), alors sois là à l’heure demandée.
* Ne t’exprime pas en présence d’un malade ou de sa famille de telle façon qu’ils perdent espoir dans la vie.
* La Shari’a est ‘Aqaaid (la bonne croyance), A’mal (bonnes actions), Muamalaat (bonnes transactions) Akhkaaq (bon caractère) et Muasharat (bon comportement).
* Si tu vois quelqu'un qui est pressé sur la route, ne le retarde pas pour lui serrer la main.
* Si tu vas visiter une personne, ne t’assois pas avec lui si longtemps que cela l’incommode.
* Quand ton enfant a fait du tord à quelqu'un, ne soutiens pas ton enfant, surtout en sa présence.
* Si l’on t’amène des enfants pour leur éducation, ne les fais pas travailler.
* Pendant que tu manges, ne mentionne pas des choses qui pourraient donner la nausée ou dégoûter les autres.
* Ne maudis pas, ni ne parle mal du temps (l’âge). Le temps est irréprochable.
* Quand trois personnes se réunissent, deux d’entre elles ne devraient pas parler en chuchotant entre elles.
* Ne gaspille pas le temps d’une personne occupée en prolongeant la conversation avec des futilités.
* Ne fais pas usage de titres extravagants ou de flatteries quand tu écris.
* Ne lis pas la lettre d’autrui, si une lettre ne t’est pas destinée, ne la lis pas.
* Sois vigilant au comportement de tes enfants vis-à-vis de tes serviteurs et de leurs enfants.
* Un cadeau ne doit pas être refusé à la vue de sa petite valeur ou quantité.
* Un cadeau tendu avec une intention d’obtenir un bénéfice en position est en fait de la corruption. C’est n’est pas une hadyah [don pieu]
* Ne rend jamais de verdict dans une dispute en entendant un seul des deux partis.
* Quand tu entres dans la chambre de tes parents, demande leur permission.
* Si pour une quelconque raison tu te vois obligé de quitter la table pendant que d’autres sont assis et mangent, excuse toi.
* Les superstitions sont une forme de shirk [association à Allah] abstiens-t-en.
* Certaines personnes ne prennent jamais la peine de visiter les malades. Ce n’est pas correct. Il y’a un grand Thawaab [mérite] à visiter les malades.
* Il y a une plus grande récompense pour le remboursement d'une dette qu’à faire la charité.
* Repousser le remboursement d’une dette quand on est en mesure de le faire est un acte de zulm [injustice].
* N’utilise pas les objets des autres sans leur permission.
* Prend soin et utilise avec précaution les objets que tu as empruntés.
* Ne fais pas une promesse avec précipitation.
* Accomplis la promesse que tu as faite. N’agis pas en contradiction avec une promesse sauf pour une raison valable.
* Les gens qui critiquent, insultent et humilient les Ulémas du Din [savants de la religion] doivent être enterrés avec la face dans la direction opposée de la Qibla. (Hazrat Gangohi (R.A.)
* Après la mort de tes parents, fais toi une habitude de faire la Do’a al Marghfirat (prière de demande de pardon) pour eux.
* N’élève pas la voix au dessus de celle de tes parents.
* Ne pointe pas un instrument tranchant vers autrui pour t’amuser.
* Ne te procure pas une fatwa [avis juridique] uniquement pour confirmer ton point de vue.
* Durant les vacances, les enfants devraient être laissés en compagnie des Ahlullah [Gens de Dieu, saintes personnes]
* Ne crois pas que les enfants acquerront des manières en grandissant. Commence tôt.
* Quand tu rencontres quelqu'un avec qui tu n’as pas de relations non formelles, ne lui pose pas de questions personnelles.
* Ne fais pas des plaisanteries qui feraient de la peine à autrui, ni ne parle d’une manière qui embarrasse les gens.
* Quand un enfant s’obstine à demander une chose, ne lui accorde pas ce qu’il demande.
* N’hésite pas un seul instant si tu glisses et que tu commets quelque mauvaise action, cherche le pardon immédiatement.