PDA

Voir la version complète : L'art de se conduire



mquidech
04/06/2013, 19h12
SALAM

François Garagnon.



L’art de se conduire



« Jamais un homme ne s’est grandi en abaissant les autres. »



« La confrontation agressive n’est autre que la rage de l’impuissance. »



« Prétendre que le monde est mal fait est une réflexion de perdant, de frustré ou de jaloux. »



« Nos humeurs font la pluie et le beau temps de notre paysage mental. Modifier ce climat ne dépend que de nous. De notre manière de voir. »



« La plupart des hommes sont davantage tentés par le plus que par le mieux. »



« Il y a moins de choses compliquées que de gens qui les compliquent. »



« L’optimiste est quelqu’un qui a la faculté de ne voir dans ses échecs que des insuccès. »



« On n’est pas comme on se voit, on est comme on se sent. Ce n’est pas notre image extérieure qui nous rend heureux ou malheureux, c’est notre image de soi. »



« Ceux qui se vantent de leurs qualités ne les ont pas encore élevées au stade de la vertu. »



« C’est après avoir eu la tête plongée sous l’eau qu’on sait ce qu’est le bonheur de respirer. »



« La solitude est une femme que l’on cherche quotidiennement à tromper mais qu’on n’oublie jamais. »



« On ne doit pas s’arrêter aux détails de la vie quotidienne : on doit les vivre, simplement. »



« On est riche de ce qu’on donne et non de ce qu’on possède. Car on peut s’attacher l’estime des autres, mais non pas celle des choses. Comme le dit un proverbe indien : « Tout ce qui n’est pas donné est perdu »



« La fidélité est la seule monnaie d’échange qui garde sa valeur dans le temps. »



« C’est en donnant de la peine qu’on se prépare de la joie. »