PDA

Voir la version complète : L'amour et la crainte de dieu.



mquidech
04/06/2013, 19h53
SALAM




L'amour et la crainte de Dieu





L'être humain aime et déteste, il aime le repas délicieux et le beau paysage, l'homme aime la femme. Quelquefois un excès d'amour l'amène à le couvrir - comme nous l'avons vu précédemment - d'apparences d'adorations, malgré tout, cet amour reste limité, comme tout amour humain.



Nous aimons le bien que nous procure la chose aimée ou le plaisir que nous éprouvons à l'approche de la personne aimée. Si le bien aimé est frappé d'une maladie qui le défigure et enlève sa beauté, si le repas tourne et devient moisi ou si le paysage change et perd sa beauté, l'amour prend fin et peut se transformer en detestation.



Quant à l'amour de Dieu que vit le croyant, il est inconditionnel et illimité. Ce que nous aimons dans cette vie, nous y aimons le Créateur qui l'a créé et l'a mis à notre disposition.



L'homme craint de nombreuses créatures : le feu ardent, l'animal féroce, le poison mortel et le tyran puissant. Mais cette crainte est limitée par l'éloignement de la source de la peur, s'il est à l'abri, la peur le quitte.



La crainte de Dieu est absolue et illimitée.



L'amour de Dieu et Sa crainte sont les bases de la Foi et l'âme de l'adoration.



La crainte de Dieu n'est pas une peur entraînant la répulsion ou une terreur conduisant au déséquilibre. L'amour de Dieu est de Lui obéir et de préférer lui plaire au dépend des désirs de l'être et des suggestions de Satan, et aussi suivre le Prophète (SAW).





"Dis: "Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés.

Allah est Pardonneur et Miséricordieux.



(Sourate 3 - verset 31)



Suivre le Prophète est le critère de l'amour de Dieu. La crainte de Dieu consiste à s'éloigner de Ses interdits et à préférer la saveur de la récompense dans l'au-delà, au péché dans l'ici-bas.



L'obéissance à Dieu diffère de celle des créatures. Nous obéissons à certaines personnes par respect, à un impératif de Dieu comme l'obéissance au Prophète, en réponse aux tempéraments ou par peur d'un danger.



Le peuple obéit au gouvernant, l'enfant à son père ... Quelquefois l'un de nous peut-être contraint à l'obéissance de peur du mal.



Toutes ces obéissances (hormis celle du Prophète (SAW) car elle émane de Dieu) sont limitées.



L'obéissance absolue est réservée à Dieu, dans ce qui nous réjouit ou ce qui nous déplait, ce dont nous saisissons la portée ou non. Cette obéissance est le fruit de l'amour de Dieu et en est la preuve.