PDA

Voir la version complète : Naitre pauvre n'est pas....



mquidech
08/06/2013, 11h17
SALAM

Naître pauvre n'est pas un obstacle pour s'enrichir



L'histoire montre de nombreux exemples de personnes qui sont nées pauvres.
Mais qui par leur pensée positive, ont pu atteindre les sommets de la fortune.

En regardant autour de vous, vous trouverez également de nombreux exemples de ce cas.

Tout homme peut partir de rien et arriver à la richesse rien qu'en positivant sa pensée et en orientant toutes ses énergies
mentales vers des objectifs bien choisis.

Désormais, vous n'avez pas à accuser la pauvreté de vos parents pour rejeter votre chance de devenir riche.

Tout dépend de vous et de vos pensées axées positivement vers la création des richesses qui sont déjà en vous présentement.

Ne vous fermez pas vous-même la porte à la richesse en disant comme les autres :
" les pauvres resteront pauvres" ou encore " tu es né pauvre, tu mourras pauvre"...etc...

Toutes ses pensées sont fausses et vous font du tort en vous éloignant de la Richesse qui est déjà en vous ici et maintenant même .

Ignorez vos origines de pauvres, positivez, réfléchissez et devenez riche.Vous l'êtes déjà !!

c'était le secret de la pensée
positive pour vous enrichir.

au_gré_du_vent
08/06/2013, 17h11
une question: sur quelle base peut on dire que l'on est riche ou pauvre?:unknw:

à partir de quel compte en banque on passe d'un adjectif à un autre?:nana:

dahmane1
08/06/2013, 21h27
une question: sur quelle base peut on dire que l'on est riche ou pauvre?:unknw:

à partir de quel compte en banque on passe d'un adjectif à un autre?:nana:

Tu as raison Gre tout est relatif..


Un jour un homme est venue se plaindre auprès d'un cheikh de son extrême pauvreté, il lui dit qu'il était dans une grande détresse et préférerait la mort à une telle vie.
Le cheikh lui demanda : " Voudriez vous échanger vos yeux contre dix mille dirhams."
Il répondit : " Certainement pas. "
Le cheikh dit encore : " Voudriez vous échanger votre langue contre dix mille dirhams ? "
L'homme dit : "Naturellement pas."
Le cheikh dit : " Seriez vous d'accord d'avoir vos mains et pieds coupés en échange de vingt mille dirhams."
L'homme répondit que "Non."
Le cheikh demanda : " Seriez vous prêt a perdre l'esprit en échange de dix mille dirhams ? "
L'homme répondit qu'il n'y était pas disposé.
À ceci, le cheikh lui dit :
"N'avez-vous pas honte de vous-même ? Vous admettez qu'Allah vous a accordé tant de cadeaux précieux, dont la valeur selon votre propre évaluation, excède cinquante mille dirhams et vous vous plaignez de la pauvreté ! "