PDA

Voir la version complète : Quand l'Amérique écrit L'Histoire...



Snoopy
06/07/2013, 17h04
Je suis, comme bon nombre de personnes ayant grandi en occident, éduqué par l'Histoire occidentale, raconté par Fernand Nathan (clin d'œil à dieudo), cette édition qui a toujours accordé un statut privilégié à la grandeur de la sainte France (Napoléon, jean Moulin, pierre et marie currie...) en omettant, ou par un fait exprès, les pages sombres de l'empire colonial....
d'une façon générale, les anciens alliés, disons sans l'oncle Joe, ont depuis la fin des colonies, imposé au monde, une vision droit-de-l’hommiste de la morale....le lavage de cerveau a tellement marché que nous sommes rien que marionnettes soumis à la morale de l'homme blanc...
À titre d'exemple, tous le monde a en tête les bombardements odieux sur Hiroshima et Nagasaki au sortir de la seconde guerre mondiale, des images d'enfants irradiés et les américains qui après avoir fait un bras d'honneur aux critiques ont fini par reconnaître le caractère brutal et inhumain de cette opération...amis officiellement des américains depuis 1946, les japonais ont réussi à passer pour les seuls victimes du front oriental, tous les gamins ne connaissent que Hiroshima et Nagasaki, avec en préambule au récit de cette catastrophe humaine, toujours un penseur type pseudo-humaniste tel que Camu, qui a failli me faire pleurer quand il sortait sa célèbre formule grave et solennelle: " un jour il faudra choisir entre une science au service de l'homme et une autre destructrice " etc...sortez les clarinettes...
rien sur le génocide perpétré par les troupes nippones, qui ont, en presque 10 ans, sodomisé la chine et ses citoyens, par l'usage du viols (génocide de nankin: 250 000 morts dont des dizaines de milliers de femmes, violées, torturées avec des scènes insoutenables de bâillonettes enfoncées dans le vagin des suppliciées, des enfants décapités pour économiser les balles) ou ces camps d'expérimentation où des milliers de cobayes chinois, russes, slaves étaient utilisés pour mourir pour la science dans d'atroces souffrances....les japonais ont mérités les bombes atomiques, ils l'ont tellement mérités, qu'aujourd'hui encore certaines grandes figures de l'empire du soleil levant, continuent à nier l'existence de ces nombreux génocides...
si on nous caché cette part sombre de l'histoire du Japon, c'est uniquement parceque le Japon était et est toujours l'ami, si ce n'est le plus fidèle allié des américains, et qu'au regard de la conjoncture politique au lendemain de la seconde guerre mondiale, les américains, devant la menace communiste chinoise avaient tout intérêt à cacher ces différents génocides pour ne pas suciter dans l'opinion publique occidental, de la compassion, dont la crainte ultime serait qu'elle se soit transformée en une forme d'amitié pour l'empire du milieu...

pleins d'autres exemple comme le cas sino-japonais démontrent le point de vue partial de l'Occident sur l'Histoire, un point de vue qui défend évidemment des intérêts géopolitiques..

au_gré_du_vent
07/07/2013, 15h54
..............

yasmi
07/07/2013, 16h28
L'Histoire est toujours écrite par les vainqueurs.
C'est une façon de formater les jeunes pour qu'il puissent croire à une seule version.
Ne jamais hésiter à être curieux pour lire le autres versions.

Jazairi
07/08/2013, 02h41
L'Histoire est toujours écrite par les vainqueurs ,dit yasmi. C'est vrai, et a leur façon.
Les seuls capables d'ecrire l'histoire(surtout leurs histoires) sont les iraniens"perses" et les chinois"empire". Histoire partiale ecrite en veritable version à leurs generations pour situer leur passé et ............voir leur avenir.

yasmi
10/08/2013, 21h46
Je comprends aisément pourquoi les chinois détestent les japonnais.
La dernière fois je regardais Bruce Lee et on le remarquait dans le film ...