PDA

Voir la version complète : L’Algérie peut surmonter la crise économique selon la CIA



kredence
30/12/2008, 03h26
L’Algérie peut surmonter la crise économique selon la CIA

Figurant en 14e position du classement

jeudi 11 décembre 2008.

Algérie - Face à la plus grave récession mondiale qui engloutit de plus en plus, en premier lieu, les économies les plus ouvertes, les débats tant politiques qu’économiques ne cessent de se multiplier cherchant ainsi dans la réflexion et la concertation une éventuelle sortie de crise.

Des rapports émanant d’institutions mondiales et d’organismes régionaux ont dressé divers tableaux sur la situation économique mondiale actuelle tout en formulant des prévisions pour les années à venir. La CIA (Central Intelligence Agency ) ne se tient pas à l’écart de tout ce remous. Laissant passer le volet sécuritaire à la trappe, la CIA a voulu, elle aussi, contribuer à cette agitation inhérente à la crise économique mondiale. En effet, sur son site, la CIA a publié la liste des pays par ordre décroissant d’excédent commercial (Current account balance) de l’année 2007.

La balance commerciale, pour rappel, est une référence importante pour déterminer la productivité d’un pays. Sur cette base, la CIA a procédé à un classement des pays qui ont de très grandes chances de surmonter la crise actuelle. Le rapport de la CIA est plutôt rassurant pour l’Algérie. Il en ressort clairement que notre pays a les capacités de résister à la crise actuelle. Avec un excédent commercial de 32,08 milliards de dollars en 2008, l’Algérie se place à la 14e position du classement de la CIA derrière les pays comme la Chine, l’Allemagne, le Japon, l’Arabie Saoudite, la Russie, la Suisse, la Norvège, le Koweït, les Pays-Bas, Singapour, la Suède, les Emirats arabes unis ainsi que Taiwan. L’Algérie est également classée au 4e rang au niveau arabe. Au niveau du Maghreb, la Libye occupe le 18e rang, alors que la Tunisie est classée au 132e rang et le Maroc au 147e rang.

Le même rapport met aussi le doigt sur les pays qui sont plus ou moins au bord de la faillite tels que l’Islande, le Soudan, l’Inde, Ireland, Pologne ou encore l’Afrique du Sud. Au 181e rang, on y retrouve la France, puis viennent la Turquie, la Grèce, l’Italie, l’Australie, le Royaume-Uni, l’Espagne et les Etats-Unis en queue du peloton au 188e rang. Il est vrai que ce rapport est plutôt rassurant, de même que les conclusions du FMI, qui estime que l’Algérie enregistre depuis plusieurs années de bonnes performances économiques caractérisées par l’accélération de la croissance hors hydrocarbures et la réduction du chômage, la quasi élimination de l’endettement extérieur, et d’importants surplus extérieurs et budgétaires. Le FMI estime d’ailleurs que la position extérieure reste forte, avec des réserves internationales atteignant environ 135 milliards de dollars en octobre 2008, et que la position budgétaire reste solide malgré la forte expansion des dépenses de fonctionnement et d’équipement. Grâce à des recettes en hydrocarbures encore élevées, le surplus budgétaire global devrait atteindre près de 9% du PIB.

Cela a permis une accumulation supplémentaire de ressources dans le Fonds de régulation des recettes (FRR). Néanmoins, il ne faudrait pas se leurrer. Il s’agit aujourd’hui pour l’Algérie d’inscrire son développement dans la durabilité. C’est dans ce sens justement que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a saisi l’occasion de la tenue du Conseil des ministres, dimanche, pour rappeler que même si l’Algérie dispose de moyens nécessaires pour assurer la continuité de ses programmes de développement à moyen terme, il est aujourd’hui primordial de sortir de la dépendance aux hydrocarbures.

Le chef de l’Etat a, d’ailleurs, estimé que la crise actuelle a d’abord valeur d’avertissement, en expliquant qu’elle est venue rappeler à chacun que la situation des finances publiques et, partant, de l’économie ainsi que du bien-être des citoyens, demeure encore dépendante des seules exportations des hydrocarbures. Le président de la République s’est dit espérer que cette réalité difficile donnera encore plus de force à ses appels répétés à se libérer de l’illusion de l’aisance financière, "laquelle a toujours été très aléatoire à mes yeux", et à se mettre davantage au travail pour bâtir une économie diversifiée à même de garantir, sur le moyen et le long termes, la pérennité du développement du pays et du bien-être des citoyens.

Hamid Mohandi — Le Maghreb

Site CIA :

https://www.cia.gov/library/publicat.../2187rank.html

Sidcom
30/12/2008, 14h02
si c'est la CIA qui le dit .... en plus posté par Kredence ... alors "si obligi si vriiii"

kredence
31/12/2008, 12h47
Merci sidcon,tu disparais 3 moins pour reapparaitre encore plus confus.
Avec un commentaire pareil,tu demontres que t'as pas grand chose a dire,a part ce genre de banalite,c'est tout sauf un commentaire sense.
--------------------------------------------------------------

si c'est la CIA qui le dit .... en plus posté par Kredence ... alors "si obligi si vriiii"

Sidcom
01/01/2009, 21h53
Nan j'ai pas grand chose à dire aux gens qui essayent de se donner de l'importance virtuellement car reellement elles peuvent rien faire et ne vallent rien. Tu te crois trop important(e) alors que t'es une sous-m... bippppppppppppppp

kredence
02/01/2009, 23h54
Tu t'es senti oblige de me repondre,tu m'as bien donne l'occasion de me sentir important,en tout cas,plus important que toi dans ce cas precis,au cas contraire,tu ne te serai pas donner la peine de repondre.
Pour ton info,il n'y a pas de sous-m,cela n'existe pas.
La mer.. c'est dans ton imagination,et bien sur dans ta tete.
En passant,il faut peut-etre penser a arranger un peu ton vocabulaire.
------------------------------------------------

Nan j'ai pas grand chose à dire aux gens qui essayent de se donner de l'importance virtuellement car reellement elles peuvent rien faire et ne vallent rien. Tu te crois trop important(e) alors que t'es une sous-m... bippppppppppppppp

Sidcom
03/01/2009, 23h50
T'essayes de faire des phrases compliquées qui au final ne veulent plus rien dire. N'essaye pas de vivre au dessu de tes moyens. ;)

kredence
04/01/2009, 02h10
Je pensai que tu n'avais rien a me dire,tu te contredis,tu es incapable de tenir ta parole.

Oui,t'as vu juste,c'est pour te faire plaisir que je fais des "phrases compliques" ??

Je ne vois pas phrases compliques,c'est toi,qui te complique l'existence.

Que mes "phrases compliques" ont un sens ou pas,cela ne devrai pas te deranger,surtout si ellles ne te sont pas destine.

Je ne crois avoir eu le plaisir de te connaitre,alors je ne vois pas comment tu peux juger de mes moyens financiers.

C'est pas de la pretention de ta part ??

Essaies de discuter de cela avec quelqu'un d'autre avec ta mentalite,je n'ai pas le temps,y a des sujets plus interessants a discuter sur ce forum.

Desole,t'as rien a dire.


--------------------------------------------------------------------

T'essayes de faire des phrases compliquées qui au final ne veulent plus rien dire. N'essaye pas de vivre au dessu de tes moyens. ;)

Sidcom
04/01/2009, 21h41
Je ne parlais pas de tes moyens financiers ya bokoko ... mais de tes moyens intellectuels, apparament c'etait trop fin pour toi.

kredence
04/01/2009, 21h45
je ne sais ce que ton Bokoko veut dire,c'est peut-etre ton dialecte zoulou,mais saches que je ne te demandes pas de m'expliquer tes anneries
------------------------------------------------------------------------

Je ne parlais pas de tes moyens financiers ya bokoko ... mais de tes moyens intellectuels, apparament c'etait trop fin pour toi.

SIMBEL
05/01/2009, 19h34
L’Algérie peut surmonter la crise économique selon la CIA

Figurant en 14e position du classement

jeudi 11 décembre 2008.

Algérie - Face à la plus grave récession mondiale qui engloutit de plus en plus, en premier lieu, les économies les plus ouvertes, les débats tant politiques qu’économiques ne cessent de se multiplier cherchant ainsi dans la réflexion et la concertation une éventuelle sortie de crise.

Des rapports émanant d’institutions mondiales et d’organismes régionaux ont dressé divers tableaux sur la situation économique mondiale actuelle tout en formulant des prévisions pour les années à venir. La CIA (Central Intelligence Agency ) ne se tient pas à l’écart de tout ce remous. Laissant passer le volet sécuritaire à la trappe, la CIA a voulu, elle aussi, contribuer à cette agitation inhérente à la crise économique mondiale. En effet, sur son site, la CIA a publié la liste des pays par ordre décroissant d’excédent commercial (Current account balance) de l’année 2007.

La balance commerciale, pour rappel, est une référence importante pour déterminer la productivité d’un pays. Sur cette base, la CIA a procédé à un classement des pays qui ont de très grandes chances de surmonter la crise actuelle. Le rapport de la CIA est plutôt rassurant pour l’Algérie. Il en ressort clairement que notre pays a les capacités de résister à la crise actuelle. Avec un excédent commercial de 32,08 milliards de dollars en 2008, l’Algérie se place à la 14e position du classement de la CIA derrière les pays comme la Chine, l’Allemagne, le Japon, l’Arabie Saoudite, la Russie, la Suisse, la Norvège, le Koweït, les Pays-Bas, Singapour, la Suède, les Emirats arabes unis ainsi que Taiwan. L’Algérie est également classée au 4e rang au niveau arabe. Au niveau du Maghreb, la Libye occupe le 18e rang, alors que la Tunisie est classée au 132e rang et le Maroc au 147e rang.

Le même rapport met aussi le doigt sur les pays qui sont plus ou moins au bord de la faillite tels que l’Islande, le Soudan, l’Inde, Ireland, Pologne ou encore l’Afrique du Sud. Au 181e rang, on y retrouve la France, puis viennent la Turquie, la Grèce, l’Italie, l’Australie, le Royaume-Uni, l’Espagne et les Etats-Unis en queue du peloton au 188e rang. Il est vrai que ce rapport est plutôt rassurant, de même que les conclusions du FMI, qui estime que l’Algérie enregistre depuis plusieurs années de bonnes performances économiques caractérisées par l’accélération de la croissance hors hydrocarbures et la réduction du chômage, la quasi élimination de l’endettement extérieur, et d’importants surplus extérieurs et budgétaires. Le FMI estime d’ailleurs que la position extérieure reste forte, avec des réserves internationales atteignant environ 135 milliards de dollars en octobre 2008, et que la position budgétaire reste solide malgré la forte expansion des dépenses de fonctionnement et d’équipement. Grâce à des recettes en hydrocarbures encore élevées, le surplus budgétaire global devrait atteindre près de 9% du PIB.

Cela a permis une accumulation supplémentaire de ressources dans le Fonds de régulation des recettes (FRR). Néanmoins, il ne faudrait pas se leurrer. Il s’agit aujourd’hui pour l’Algérie d’inscrire son développement dans la durabilité. C’est dans ce sens justement que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a saisi l’occasion de la tenue du Conseil des ministres, dimanche, pour rappeler que même si l’Algérie dispose de moyens nécessaires pour assurer la continuité de ses programmes de développement à moyen terme, il est aujourd’hui primordial de sortir de la dépendance aux hydrocarbures.

Le chef de l’Etat a, d’ailleurs, estimé que la crise actuelle a d’abord valeur d’avertissement, en expliquant qu’elle est venue rappeler à chacun que la situation des finances publiques et, partant, de l’économie ainsi que du bien-être des citoyens, demeure encore dépendante des seules exportations des hydrocarbures. Le président de la République s’est dit espérer que cette réalité difficile donnera encore plus de force à ses appels répétés à se libérer de l’illusion de l’aisance financière, "laquelle a toujours été très aléatoire à mes yeux", et à se mettre davantage au travail pour bâtir une économie diversifiée à même de garantir, sur le moyen et le long termes, la pérennité du développement du pays et du bien-être des citoyens.

Hamid Mohandi — Le Maghreb

Site CIA :

https://www.cia.gov/library/publicat.../2187rank.html

Salut, je ne savais pas que la CIA a changer de fusil d'épaule ,c'est drole car elle était dans tout les mauvais coups ,par exemple Cuba,la baie des cochons,l'éxecution du ché ,la révolution au chili, de meme l'assasina de son president Allendé, la chute de l'union sovietique,le mur de berlin, fournir des armes a Ben Laden en afghanistan, et la derniere en date c'est les armes de destruction massives en Irak et maintenant ils se mettent a l'économie je crois que c'est un torchon a deux sous comme tu a l'habitude de nous pondre avant de nous le sortir il faut réflechir a deux fois avant de le poster car c'est du n'importe quois,a quand la kgb qui feras de l'écologie,ou bien le mossad qui ferais de l,humanitaire en cisjordanie voilas mon avis et je te conjure ne sort pas tes salades comme quoi je ne poste pas ou bien autre idioties ,la CIA qui fais de l'économie vraiment nul :mahboul:un fou qui fais de l'économie avec son porte monaie

kredence
30/01/2009, 06h38
Ignored
---------------------------------------------------------

Salut, je ne savais pas que la CIA a changer de fusil d'épaule ,c'est drole car elle était dans tout les mauvais coups ,par exemple Cuba,la baie des cochons,l'éxecution du ché ,la révolution au chili, de meme l'assasina de son president Allendé, la chute de l'union sovietique,le mur de berlin, fournir des armes a Ben Laden en afghanistan, et la derniere en date c'est les armes de destruction massives en Irak et maintenant ils se mettent a l'économie je crois que c'est un torchon a deux sous comme tu a l'habitude de nous pondre avant de nous le sortir il faut réflechir a deux fois avant de le poster car c'est du n'importe quois,a quand la kgb qui feras de l'écologie,ou bien le mossad qui ferais de l,humanitaire en cisjordanie voilas mon avis et je te conjure ne sort pas tes salades comme quoi je ne poste pas ou bien autre idioties ,la CIA qui fais de l'économie vraiment nul :mahboul:un fou qui fais de l'économie avec son porte monaie