PDA

Voir la version complète : Aux personnes qui se plaigne inutilement.



mquidech
03/08/2013, 16h18
SALAM

PERSONNES QUI SE PLAIGNE INUTILEMENT

--------------------------------------------------------------------------------





Si vous vous êtes levé ce matin avec plus de santé que de maladie, vous êtes plus chanceux que le million de personnes qui ne verra pas la semaine prochaine.

Si vous n'avez jamais été dans le danger d'une bataille, la solitude de l'emprisonnement, l'agonie de la torture, l'étau de la faim, vous êtes mieux que 500 millions de personnes.

Si vous pouvez faire votre prière sans peur d'être menacé, torturé ou tué, vous avez une meilleure chance que 3 milliards de personnes.

Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que 75% des habitants de la terre.

Si vous avez de l'argent à la banque, dans votre portefeuille et de la monnaie dans une petite boite, vous faite partie du 8% les plus privilégiés du monde.

Si vos parents sont encore vivants et toujours mariés, vous êtes des personnes réellement rares.

Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.

Travaille comme si tu n'avais pas besoin d'argent.
Aime comme si personne ne t'avait jamais fait souffrir.

dahmane1
03/08/2013, 22h19
Remets-toi s'en à Dieu car si tu as été imprévoyant
Il te viendra avec ta subsistance par là où tu ne l'attends
Craindrais-tu la pauvreté, quand il est Le Pourvoyeur incessant
Il a certes nourrit l'oiseau et le poisson dans l'océan
Si la nourriture s'obtenait par la force uniquement
L'oisillon ne pourrait manger près du vautour un instant
Tu quittes déjà ce bas monde sans que tu en sois conscient
Si la nuit te couvre, seras-tu encore au jour montant ?
D'ailleurs combien de bien portants sont morts sans mal apparent
Combien de malades, un moment d'éternité, survécurent pourtant,
Combien de jeunes se sont couchés puis réveillés souriants,
Et dans l'invisible, à leur insu leur linceul se tissant
Quand bien même un homme vivrait mille et plus de deux milles ans
Un jour ou l'autre vers la tombe, il ira inéluctablement...

(l'Imâm Ash-Shâfi'i )

Assmahane27
22/11/2013, 21h28
Que Dieu vous bénisse,votre message était sorte de baume pour moi;HAMDOULILLAH DANS TOUS LES CAS

dahmane1
29/11/2013, 12h36
Que Dieu vous bénisse,votre message était sorte de baume pour moi;HAMDOULILLAH DANS TOUS LES CAS

"ceux qui croient et qui s'apaisent au souvenir de Dieu. N'est-ce pas que c'est au souvenir de Dieu que s'apaisent les cœurs?" 28.13 Ar Raad