PDA

Voir la version complète : Utopie et fausses inventions, quid du sens*!



jockerdz
26/08/2013, 23h50
Utopieet fausses inventions, quid du sens !


Leseul moyen naturel d'atteindre la vérité est la dispositionnaturelle de penser, lorsqu'elle est débarrassée de toutes lesfausses idées et quand celui qui pense place toute sa confiance dansla miséricorde divine. La logique n'est rien d'autre qu'unedescription de l'action de penser et dans la plupart des cas la suit[Ibn Khaldoun]


Cematin, en navigant sur le net je suis tombé par hasard sur cepassage que j’ai trouvé particulièrement pertinent et infinimentuniversel. J’ai alors décidé de faire appel à ma supposéedisposition naturelle ….et oups d'un coup, je me suis mis à meposer des questions …au début j'ai franchement eu peur ...j'aiperdu l'habitude, mais très vite heureusement, j'ai pris consciencequ'il s'agissait juste d'un effet pervers qui survient souvent quandon use de cette faculté qu'on a, à priori tous !


Deuxclopes garnies pour évacuer les mauvaises pensées et un café clopede réflexion plus tard, j’en suis revenu à la citation plus haut.Effectivement, je l'a trouvais trop simple pour expliquer un conceptaussi universel, mais autant j'y pensais autant je la trouvaislogique … une sorte de démonstration par récurrence philosophiquequi aboutit à une abstraction du concept qui devient alors à laportée de tout un chacun même de ceux qui disposent de très peuneurones ou encore ceux comme moi, les ont cramé ^^
Franchement,je me suis étonné moi même...pour la première fois depuis bienlongtemps je trouvais que j'avais développé une pensée utile voirmême sensée, je décide alors de continuer l'exercice …..


Unflux continu de question se met alors à traverser mon esprit maisune a particulièrement retenue mon attention. C'est une questionqui, bien que familière, me semblait, à cet instant là, renferméeles raisons de ma situation. En y pensant d’avantage, j’ai prisconscience qu’il s’agissait de la fameuse question, oui celle lamême qui plombe mon esprit et qui, à défaut de réponse, a finiepar saturer et réduire à néant ma faculté de penser.
Jene vais pas la garder pour moi plus longtemps, maintenant que le modeopératoire et donné plus haut, je la partage avec vous volontierset vous invite à méditer dessus, peut être pourriez vous m'aider :
pourquoisommes-nous socialement coincés et retissant à aller del’avant ?


Par« aller de l’avant » j’entends : engendrer unedynamique globale produisant du sens à chacun d’entre nous. Bienentendu, il ne s’agit pas d’attribuer un club des pins privé etun passeport diplomatique à chacun…et tant pis pour les égossurdimensionnés. Il ne s’agit pas, non plus, de reproduire lesschémas sociaux et moraux de nos bofs d’occident et encore moinsceux de nos bédouins d’Arabie. Mais, juste vivre comme des hommeset femmes dignes et fiers de ce que nous sommes et assumant nosdifférences et sensibilités diverses ! Modestement, percevoir etdonner du sens, chacun à son endroit, à son niveau, être, pour lesplus chanceux en santé et heureux, avec la miséricorde dedieux !


Acette question je tente de trouver des réponses vraisemblables quienfin me permettraient, à défaut de sens, de subsister parmi voussobrement éveillé et, à défaut d’aller de l’avant, àaccepter la réalité telle qu’elle est pour enfin contribuer,fièrement et loyalement, à l'effort national pour la conservationdu statut quo, du score 0-0, voir même, et sans gène aucune,oeuvrer pour que les générations futures puissent, par usage,substituer notre nom propre aux synonymes de la médiocrité.


J’aidonc, pour enrichir ce débat avec moi-même, essayé de synthétiserma perception de la situation dans laquelle je suis appelé àadhérer, l'objectif étant de trouver la juste réponse !


Plusieurscourants m'influencent, parmi eux ceux qui semblent critique etvouloir remettre en cause les choses. Ils se veulent intellectuels,avec des concepts bien que, à premier abord, raffinés, sontimportés et donc génétiquement incompatibles. Des fois troptechniques, ils pechent en exagérant le non alignement, seneutralisent alors deux même quand ils ne sont pas rejetés. Ils ontfinit, malgré eux, instinct de survie oblige, par rejoindre l’un,sinon successivement, l'un après l'autre, les l’autres courants,jusqu'à se diluer en eux. Au final, il s'agit plus d'une fausseinvention que d''une réelle réponse alternative.


L'autrecatégorie, maître supprême de l'utopie, avance avec des sloguants,se rachète du crédit tantôt par des promesses tantôt par lamenace. Elle ne saura toutefois jamais tenir ses promesses et ce pourdes considérations historiques évidentes de posture mais aussid'imposture. Effectivement, on ne peut offrir ce qu'on a pas, encoremoins quand ils s'agit de sens et d'honneur...ils n'ont certainementpas de réponses pour moi.


J'avoue,tout cela ne m'avance pas à grand chose, je reste sur ma faim etcommence à regreter de m'être embarquer dans cette réflexion… jefais une pose, je survol la presse nationale, je vois alors que leconstat est fait, nos journalistes font l'inventaire ou plutôttracent déjà au jour le jour l'effondrement sur nos têtes duchâteau de carte que nous pensions une forteresse bien gardée.
Apriori, le point de non retour et atteint et il est certainement troptard pour se poser sur genre de question ? Franchement qu'elleest l'intérêt, autant faire un grand retour sur expérience unefois la dernière carte tombée c'est le seul moyen de se rapprocherde la vérité... d'ailleurs je vais m'en fumer une bien garnie etchasser de ma tête ses mauvaises pensées … y a quand même deschoses positives, c'est vrai bientôt nous aurons la 3G, denouveaux logements seront construits et distribués, nos jeunes -hommes et femmes (vierge et pas vierge) - moins frustrés, nosreligieux auront leur grande mosquée, nos mères et sœurs dans larue respectées, les marchés informels éradiqués et les ruesrestituées aux usagés, la lèpre urbanistique guérie et les villesembellies, des routes et autoroutes seront livrées (ou relivrés),les chauffards sanctionnés, les chômeurs seront convertis encommerçant, le pain vendu dans les boulangeries, nos harraga pris encharge à l'étranger – ou à défaut marié, les salairesrevalorisés, des hôpitaux seront construits, des compétences et médicaments seront importés, nos cancéreux seront soignés,l’écoles sera à nouveau réformée et nos enfants mieux éduqués,les administrateurs se feront recyclés et le service public demeilleurs qualité, une constitution plus adaptée sera ratifiée àmain levée, la corruption durement appréhendée et le reliquat denotre rente mieux géré, la société civile sera écoutée et sescitoyens mieux inspirés, nos dirigeants seront Algériens et le paysplus sécurisé.


Enfin !« hakda wala ktar » « mazalna wakfin » !


J’avoue,c’est là les pensés d’un illuminés qui ne perçoit pas laréalité telle qu’elle voir aussi, celles d’un dépressif, qui,enfin, conscient de sa faiblesse, renvoi à son alter-ego, lesraisons.


Promisj'arrête de penser.


JockerDZ,

yasmi
28/08/2013, 17h09
Salam Joker,

J'ai lu jusqu'à la fin et j'adore ta façon de voir les choses, surtout ne t'arrêtes pas de penser, d'ailleurs même si tu voulais arrêter de
penser tu ne le pourrais pas car c'est quelquechose de naturel comme respirer selon moi.
Donc tu es loin d'être un illuminé.

Tu évoques pas mal de choses et ilme faudrait te répondre à ta question.
Je ne pense pas que les gens soient socialement coincés, mais plutôt défaitiste car on leur a mis trop de batons dans les roues.
Un élan avait débuté mais celui ci c'est brisé ...
La décennie noire y est pour quelque chose, la société sans qu'elle s'en rend compte est traumatisée par cette "guerre", je n'ai me pas utilisé ce mot
car pour moi il ne s'agit pas vraiment d'une guerre(enfin c'est un autre débat).
Par aller de l'avant tu penses à quoi ?

Je rajouterai aussi que si chacun faisait l'effort de se remettre en question pour changer les choses et éviter de ettre tout sur le dos du voisin, on avvancerait un peu déjà.
On a cette facheuse tendance à coller la responsabilité sur les autres pansant qu'on est au dessus de la masse ...

Si tu repasses par là, j'espère bien que tu me répondras :icon_smoke:
Se serait cool de pouvoir en débattre, sujet intéressant.

jockerdz
01/06/2014, 19h29
Salut Yasmi, merci pour ta lecture et ton commentaire.
Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de repasser par ce forum sinon j'aurai répondu avec plaisir à ta sympatique invitation à débattre sur le sujet.

Ayant vécu la période des années 90 dans un cartier populaire d'alger, je ne pense pas que cette tragédie (pour ne pas dire guerre) explique l'état lamentable dans lequel se trouve le pays aujourd'hui. C'est vrai, cette période a marqué les esprits et fait régréssé la société sur tous les plans. Toutefois, j'estime qu'avant même l'avènement des premiers incidents des années 90, nous étions loin, très loin du bon chemin et que que celles ci (comprendre la décennie noire) n'est en fait que le résultat d'une situation antérieure.

La dynamique que j'évoque dans mon post et qui permettrait de créer du sens c'est au fait un environnement qui permettrait aux gens de se retrouver eux même et trouver leurs places dans la société. Un environnement à l'image de notre époque mais aussi, et avant tout, typiquement Algerien au sens identitaire et ideologique. Nous ne sommes pas occidentaux, nous ne sommes pas africains, nous ne sommes pas non plus arabes (au sens oriental), nous sommes Algeriens alors vivons comme tel on sera tellement mieux.
Affectivement, arrêtons le déni de la réalité et remettons nous en cause, c'est tout le modèle qu'il faut revoir et le point de départ est inévitablement les sujets eux mêmes qui sont les citoyens. Il faut encore que nous en prenions conscience avant qu'il ne soit trop tard. L'histoire nous l'enseigne, en l'absence de justice, quand on cesse de créer de la richesse ou que celle-ci est mal redistribuée, un changement s'opère et ce d'une manière ou d'une autre. Si ce n'est pas de l'intérieure et de manière sincerement volontaire, c'est de l'extérieur que le changement arrivera. Cela est encore plus vrai chez nous, car Algeriens que nous sommes, devrions, avant d'aller chercher l'inspiration ailleurs, apprendre de notre propre histoire.

Bref, j'ai rien pris aujourd'hui, d'ailleurs rien pris depuis mon premier post mais c'est pas pour autant que je suis résigné ;)

Au plaisir.


Jockerdz

dahmane1
01/06/2014, 21h49
Une année c'est un peu long pour répondre, et depuis quelques temps yasmi est comme toi que de passage dans ce monde presque vide.......de FAM

1 - En une minute, vous pouvez réciter la Fatiha 3 fois. Certains ont recensé les mérites de la lecture de cette sourate et en ont découvert plus de 600. Si vous la réciter trois fois, vous obtiendrez plus de 1800 bienfaits en une seule minute.

2 - En une minute, vous pouvez réciter la sourate de la sincérité 20 fois. Or une seule récitation de cette sourate équivaut à la récitation du tiers du Coran. Si vous la lisez 20 fois, c’est comme si vous aviez lu le Coran 7 fois. Si vous la lisiez chaque jour 20 fois en une minute, vous la réciteriez 600 fois par mois et 7200 fois par an. Ce qui génère une récompense égale à celle de la lecture du Coran 2400 fois.

3 - Vous pouvez lire une portion du Livre d’Allah en une minute.

4 - Vous pouvez apprendre par cœur un court verset du Livre d’Allah en une minute.

5 - En une minute, vous pouvez dire : « Il n’y a de dieu qu’Allah seul sans associé. La royauté et la louange lui appartiennent. Il est omnipotent » 20 fois. Sa récompense équivaut à celle de l’affranchissement dans le chemin d’Allah de 8 esclaves issus de la descendance d’Ismaël

6 - En une minute, vous pouvez dire : « Gloire à Allah, louange à lui » 100 fois. Or quiconque dit cela, obtient la rémission de ses péchés, fussent-ils aussi abondants que l’écume de la mer.

7 - En une minute, vous pouvez dire : « Gloire et Louange à Allah, gloire à Allah, l’Incommensurable » 50 fois. Ces deux mots (phrases) sont légers sur la langue mais très lourds sur la balance, et très aimés du Clément, d’après ce qui a été rapporté par Boukhari et Mouslim.

8 - Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « le fait de dire : « Soubhana Allah, -wal hamd lillah, - wa laa ilaha illa Allah, - wa Allah akbar » m’est préférable à tout ce qu’éclaire le soleil » (rapporté par Mouslim. En une minute, vous pouvez répéter ces phrases plus de 18 fois. Or ces mots représentent les meilleures paroles pour Allah car ils sont les meilleures paroles et ils pèsent lourds sur la balance d’après ce qui a été rapporté dans les hadiths authentiques.

9 - En une minute, vous pouvez dire : « Laa hawla wa laa quwwata illa billahi al aliyyi al-azim » plus de 40 fois (il n’y pas moyen ni force qu’en Allah).

Ceci constitue un trésor parmi les trésors du paradis d’après un hadith rapporté par Boukhari et Mouslim comme il est un grand moyen permettant d’endurer les grandes difficultés et de mener les grandes actions.

10 - En une minute, vous pouvez dire : « Laa ilaaha illa Allah » 50 fois (Il n’y a de dieu qu’Allah). Or cette phrase constitue la plus importante parole. Car elle contient le mot de l’unicité divine, le bon mot, la parole éternelle. Celui qui en fait sa dernière parole ici-bas entrera au paradis. Ceci est une indication parmi d’autres qui montrent son mérite et sa grandeur.

11 - En une minute, vous pouvez dire : « Souhaana Allah wa bi hamdihi, adada khalqihi wa ridha nafsihi wa zinata arshihi wa midada kalimatihi » plus de 15 fois (Gloire et louange à Allah à répéter un nombre de fois égal à celui de Ses créatures, de façon à l’agréer et pour une quantité équivalent au poids de Son trône et pour une quantité équivalent à l’encre servant à écrire Ses mots ». Ces mots font mériter un récompense plusieurs fois plus importante que celle de la glorification et du rappel d’Allah, comme cela a été rapporté du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) d’après un hadith authentique

12 - En une minute, vous pouvez demander pardon à Allah le Puissant et Majestueux plus de 100 fois en employant la formule : astaghfirou Allah. Et vous n’êtes pas sans savoir le mérite de la demande de pardon. En effet, c’est un moyen d’obtenir le pardon et l’accès au paradis. C’est encore un moyen d’acquérir une belle provision, davantage de force, l’éradication des épreuves, la facilitation des choses, la descente de la pluie et la procuration de biens et d’enfants.

13 - Vous prononcez en une minute un petit mot grâce auquel Allah vous ouvre des portes de biens insoupçonnables

14 - En une minute, vous pouvez prier pour le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) 50 fois en employant la formule : « Salla Allahou alayhi wa Sallam ».

En contrepartie, Allah vous bénira 500 fois car chaque prière pour le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) est récompensée 10 fois.

15 - En une minute, votre cœur peut s’orienter résolument à la louange d’Allah, à Son amour, à Sa crainte, à l’espérance en Lui à avoir désir de Lui. Ce qui vous permet de franchir les étapes de la servitude alors que vous êtes couché sur votre lit ou entrain de poursuivre votre chemin.

16 - En une minute, vous pouvez lire plus de deux pages d’un livre utile et facile à comprendre.

17 - En une minute, vous pouvez entretenir vos liens de parenté par téléphone.

18 - En une minute, vous pouvez lever les mains et utiliser ce que vous voulez en fait de formules de prières générales.

19 - En une minute, vous pouvez saluer plusieurs personnes et leur serrer la main.

20 - En une minute, vous pouvez interdire une mauvaise action.

21 - En une minute, vous pouvez ordonner une bonne action.

22 - En une minute, vous pouvez prodiguer un conseil à un frère (en religion)

23 - En une minute, vous pouvez soulager quelqu’un.

24 - En une minute, vous pouvez enlever un obstacle du chemin.

25 - Profiter de chaque minute revient à mettre tout son temps à profit

jockerdz
02/06/2014, 00h54
Mr. dahmane1, je sais pas si c'est un message générique que vous me servez là mais effectivement le conseil 25 semble utile :) je l'aurais mis en premier.
Bref, bonne continuation à tous et vous laissez pas hipnotisé pas les charlatans ;)

Jockerdz

dahmane1
02/06/2014, 03h19
Mr. dahmane1, je sais pas si c'est un message générique que vous me servez là mais effectivement le conseil 25 semble utile :) je l'aurais mis en premier.
Bref, bonne continuation à tous et vous laissez pas hipnotisé pas les charlatans ;)

Jockerdz

Ok, j'accepte d'ajouter ton conseil joker à la liste, mais à condition que tu sois présent pour nous expliquer son utilisation contre toutes ses "pensées" charlatanesques et arrières pensées malsaines, qui viennent de temps en temps, avec des idées prêts à porter, encombrer notre petit monde serein.


\

dahmane1
02/06/2014, 17h56
Salut Yasmi, merci pour ta lecture et ton commentaire.
Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de repasser par ce forum sinon j'aurai répondu avec plaisir à ta sympatique invitation à débattre sur le sujet.

Ayant vécu la période des années 90 dans un cartier populaire d'alger, je ne pense pas que cette tragédie (pour ne pas dire guerre) explique l'état lamentable dans lequel se trouve le pays aujourd'hui. C'est vrai, cette période a marqué les esprits et fait régréssé la société sur tous les plans. Toutefois, j'estime qu'avant même l'avènement des premiers incidents des années 90, nous étions loin, très loin du bon chemin et que que celles ci (comprendre la décennie noire) n'est en fait que le résultat d'une situation antérieure.

La dynamique que j'évoque dans mon post et qui permettrait de créer du sens c'est au fait un environnement qui permettrait aux gens de se retrouver eux même et trouver leurs places dans la société. Un environnement à l'image de notre époque mais aussi, et avant tout, typiquement Algerien au sens identitaire et ideologique. Nous ne sommes pas occidentaux, nous ne sommes pas africains, nous ne sommes pas non plus arabes (au sens oriental), nous sommes Algeriens alors vivons comme tel on sera tellement mieux.
Affectivement, arrêtons le déni de la réalité et remettons nous en cause, c'est tout le modèle qu'il faut revoir et le point de départ est inévitablement les sujets eux mêmes qui sont les citoyens. Il faut encore que nous en prenions conscience avant qu'il ne soit trop tard. L'histoire nous l'enseigne, en l'absence de justice, quand on cesse de créer de la richesse ou que celle-ci est mal redistribuée, un changement s'opère et ce d'une manière ou d'une autre. Si ce n'est pas de l'intérieure et de manière sincerement volontaire, c'est de l'extérieur que le changement arrivera. Cela est encore plus vrai chez nous, car Algeriens que nous sommes, devrions, avant d'aller chercher l'inspiration ailleurs, apprendre de notre propre histoire.

Bref, j'ai rien pris aujourd'hui, d'ailleurs rien pris depuis mon premier post mais c'est pas pour autant que je suis résigné ;)

Au plaisir.


Jockerdz

Mr jockerdz, excusez mon ignorance, mais je pense que tu parles d'une chose et de son contraire en même temps. Dites nous en termes clairs et sans "philosopher", ce qu'il faut retenir de toute cette charabia, si je dois le dire !!!

L'Histoire relate des faits vérifiables, et ne juge pas les intention...je te laisse méditer sur cela, avant ton prochain passage

portes toi bien, salut !

jockerdz
02/06/2014, 22h25
Mr jockerdz, excusez mon ignorance, mais je pense que tu parles d'une chose et de son contraire en même temps. Dites nous en termes clairs et sans "philosopher", ce qu'il faut retenir de toute cette charabia, si je dois le dire !!!

L'Histoire relate des faits vérifiables, et ne juge pas les intention...je te laisse méditer sur cela, avant ton prochain passage

portes toi bien, salut !

Merci, je vous retourne mes meilleurs sentiments.
Sincèrement, je voulais enfoncer personne.

ahmeddamien
02/06/2014, 22h41
vous pouvez résumer???

lol
salam

dahmane1
03/06/2014, 01h23
vous pouvez résumer???

lol
salam

résumer quoi ?! les dires d'Ibn Khaldoun, précurseur universel de la psychologie sociale, ou les "critiques académiques" en relation de Mr jockersdz !!!

lol

salam Ahmed