PDA

Voir la version complète : Les menaces d’intervention en Syrie - un moyen de tester la Russie et l’Iran (Intervi



Анис
28/08/2013, 01h16
http://m.ruvr.ru/2013/08/27/1203584324/43PICT0030.jpg

Dans un entretien exclusif accordé à La Voix de la Russie, Thierry Meyssan, fondateur du Réseau Voltaire (http://www.voltairenet.org/) ,explique pourquoi les affirmations des alliés occidentaux sur le conflit syrien ne seront pas suivis par une véritable opération militaire.

La Voix de la Russie : Si les Etats-Unis décident une intervention armée en Syrie, la France pourrait-elle la soutenir ? Pourquoi ?

Thierry Meyssan : En France, il y a un fort suivisme vis-à-vis des Etats-Unis. Si les Etats-Unis entraient en guerre, la France, le Royaume-Uni et l’ensemble de leurs alliés seraient certainement prêts à y participer.
D’ailleurs la France participait très activement au conflit tout au début, en envoyant des hommes armés et des conseillers militaires auprès de l’opposition. Mais ensuite elle s’est retirée, se rendant compte qu’elle n’avait pas de vraies prises sur le terrain et a entamé l’intervention au Mali.
Toutefois la France, tout comme la Grande-Bretagne n’ont aucun intérêt étatique de participer à ce conflit.

LVdlR : La situation telle que vous la voyez en Syrie, laisse-t-elle supposer qu’une intervention armée pourrait commencer prochainement ?

T.M. : L’ensemble des médias aux Etats-Unis affirment qu’une attaque va avoir lieu. The Times en Grande-Bretagne dit que c’est déjà décidé : une attaque va avoir lieu. Pour l’instant c’est beaucoup plus un effet de rhétorique, et je ne crois pas que l’objectif soit vraiment de faire la guerre en Syrie. On peut envisager des tirs de missiles vers des casernes vides, des choses purement symboliques pour montrer la capacité de frapper la Syrie, sans intervenir réellement.

LVdlR : Quel est le vrai objectif de ces déclarations de la part des pays occidentaux ?

T.M. : Je pense que le vrai objectif, c’est de tester les réactions de la Russie et de l’Iran. Concernant la Russie, c’est très clair. Elle ne se lancera pas dans une nouvelle guerre, mais elle soutiendra le régime syrien militairement et par le biais des services de renseignement.
Quant à l’Iran, il essaiera de mobiliser ses alliés dans la région de manière à étendre le conflit. On a déjà entendu le Hezbollah ou le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) se prononcer sur cette question. Ils ont indiqué que s’il y avait une vraie attaque occidentale contre la Syrie, il y aurait une guerre régionale. Et cette guerre pourrait toucher notamment Israël.

LVdlR : Cette situation ne serait donc pas très favorable pour les Etats-Unis?

T.M. : Oui, ce serait une faute stratégique très grave pour le gouvernement américain d’étendre le conflit à une zone trop grande par rapport à ce qu’ils peuvent contrôler.

LVdlR : A court terme, selon vous, quelle sera l’évolution de la situation en Syrie ?

T.M. : Je pense que les Etats-Unis prendront quelques jours avant de clarifier leur position. Le temps que les observateurs de l’ONU rendent leur rapport. Ces observateurs me semblent honnêtes, ils ne vont pas inventer que l’armée syrienne est bombardée avec des gaz de combat.
Il faut d’abord qu’ils vérifient qu’il y a bien eu une utilisation des gaz de combat. Car les images diffusées par l’opposition ne le prouvent pas. Mais même s’ils découvrent que l’utilisation de ces gaz a bien eu lieu, les observateurs pourraient conclure que ces gaz n’étaient utilisés ni par l’armée gouvernementale, ni par l’armée syrienne libre. Ces gaz auraient pu être utilisés par une tierce partie : les terroristes que tout le monde dénonce. Cette conclusion pourrait faire redescendre la tension autour du problème syrien.

LVdlR : Quel serait selon vous le meilleur moyen pour résoudre cette crise ?

T.M. : La crise syrienne s’arrêtera à partir du moment où les combattants étrangers vont cesser d’arriver dans le pays. Il y a un flux permanent de combattants djihadistes qui arrivent en Syrie. C’est un immense trafic très bien organisé, principalement en provenance des pays musulmans, mais pas uniquement. Rien qu’autour de Damas ils sont près de 25.000.
Je pense que les pays européens pourraient être amenés à changer de point de vue en changeant de cible. Des évènements beaucoup plus graves se passent actuellement en Egypte.

ruvr.ru

Jazairi
28/08/2013, 02h52
L'Occident, la Turquie,Qatar,Arabie seoudie, enfin presque tout le monde,s'attendait à la chute de la Syrie.
2 ans et 6 mois de guerre, la Syrie n'est pas tombé. Au contraire,les terroristes ont faibli, et ne partent pas en Syrie,car la mort certaine les attend. Malgré tout l'armement fourni par qatar,les americains, les anglais,les turcs....,les soit disant jihadistes n'ont pas inquiété l'armée syrienne, qui a tué des dizaines de milliers de terros, capturant d'autres.
Tout le monde a su que l'operation est impossible, que l'armés syrienne est forte et la meilleure arabe.
Tous les scenarios inventé par les ennemis ont échoué devant la foi et la volonté des guerriers de Bechar El Assad.
Et un autre film a été créé:l'arme chimiq. Fournit par les ennemis de la Syrie ,Utilisé par les terroristes pour incriminer le regime. On le savait depuis le debut que les americains, les juifs et leurs ailliés,ne cherchaient que ça.
Si guerre il y auras, l'URSS,l'Iran et la Chine, ne rentrent pas dans cette guerre.Par contre de l'autre coté il y aura les Usa,l'Angleterr,la france,les 3 Israel(qatar-seoudite-israel),la Turquie et d'autres. l'Iran va entrer indirectement en guerre,la Russie en arme et la Chine en diplomatie.
Cette guerre créé depuis 2 ans est une guerre contre l'Iran. Mais il fallait d'abord colonisé ses voisins pour enfin l'attaquer.L'Iran est la 1ere puissance du moyen orient et du monde musulman.
Aprés l'Iran,ces ennemis s'attaqueront à l'Algerie et trouveront toujours un faux pretexte. C'est malheureux de le dire mais leur calcul c'est ça.

Анис
28/08/2013, 12h49
La russie , la chine et l'iran l'aideront aussi financièrement , Si la Syrie tient aujourd'hui ce n'est pas seulement grave a sont armé et assad c'est surtout le soutien de la Russie , Iran et Chine

yasmi
28/08/2013, 16h46
Les "démocrates" comptent bombarder la Syrie dans quelques jours, non pas pour déloger Assad car au fond
cette perspective n'arrange pas le américains qui y vont à reculons mais juste pour le gronder.
Quel est l'intérêt de faire çà ??????????
La région est une poudrière et cela ne règlera rien.
On sait tous au fond que Assad n'est pas si stupide que çà pour gazer les civils, il est en train de reprendre
la main sur pas mal d'endroits et les pseudos rebelles sont loin d'avoir les mains propres.

Honte à ces pays qui se disent musulmans et qui vont s'allier à ce qu'il y a de plus pire ...
Je souhaite beaucoup de courage au peuple syrien

Jazairi
14/09/2013, 23h15
Les arabes du golf n'ont pas encore pris conscience. Aprés la destruction de l'Irak,de l'Afganistan,de la Lybie, ils cherchent à detruire la Syrie, pays de la résistance et de fermeté. Les pays du golf ne font que suivre tels des anes, et encore je respecte l"ane mieux qu'un arabe du golf.
Ces "anes" reunis ne peuvent rien contre la Syrie, ils le savent. ils sont faibles,la Syrie est plus forte qu'eux.
Se cachant derriere leurs maitres americains, ils insistent pour la guerre. La Syrie peut faire une guerre mème si elle sort vaincu, mais les "anes" du golf, ne pourront jamais.