PDA

Voir la version complète : Cheb Mami menacé d’une plainte en Algérie



kader95
28/08/2013, 21h51
http://www.algerie-focus.com/wp-content/uploads/2013/08/cheb-mami1.jpg

Le MCAF menace de porter plainte contre Missoum Sbih et l’avocat Khaled Lasbeur. Cheb Mami remboursera-t-il les 200 000 euros versés pour sa libération ?
Le désormais ex-ambassadeur d’Algérie à Paris, Missoum Sbih, et l’avocat Khaled Lasbeur sont interpellés par le Mouvement citoyen algérien en France (MCAF). L’association leur demande des explications sur une somme de 200 000 euros versée à la justice française pour obtenir la libération conditionnelle du chanteur de raï cheb Mami.
« Le MCAF demande à Son Excellence l’ambassadeur Missoum Sbih si Cheb Mami a remboursé les 200 000 euros versés comme garantie à la justice française lors de son procès. Il s’agit bien d’argent public. Cette somme importante. Si Cheb Mami est dans l’incapacité de la rembourser ou s’il n’est pas solvable, alors la responsabilité incombe à M. Sbih et à l’avocat algérien Khaled Lasbeur. Ils doivent, en plus de recouvrer cette somme au plus vite, s’expliquer sur ce comportement que nous considérons comme un passe-droit, d’autant plus que Cheb Mami n’est pas condamné pour un geste honorable qui méritait ce cadeau de la République », affirme le MCAF dans un communiqué rendu public hier.
Le MCAF menace de recourir, à défaut, à la justice algérienne pour récupérer ces deniers publics. « Si cette affaire ne se règle pas au plus tard début octobre, à l’arrivée du nouvel ambassadeur (Amar Bendjama, ndlr), le MCAF se réserve le droit de déposer à Alger une plainte contre M. Sbih et M. Lasbeur pour recouvrer cette somme », lit-on dans le même document.
Le MCAF se réfère au contenu d’une vidéo pour appuyer ses revendications. Dans cet enregistrement, on entend M. Lasbeur avouer au président du MCAF, Omar Aït Mokhtar : « C’est moi-même qui suis allé déposer l’argent. » L’avocat affirme également que le chanteur de raï « commence à rembourser ». En outre, le MCAF s’interroge sur les honoraires perçus par l’avocat.
Rappelons que Cheb Mami a été arrêté en octobre 2006 par la police parisienne suite à une affaire d’avortement forcé sur son ex-compagne. En fuite en Algérie, il fut emprisonné en France durant un an et demi à partir de 2009.
- See more at: Algérie FocusCheb Mami menacé d'une plainte en Algérie (http://www.algerie-focus.com/blog/2013/08/cheb-mami-menace-dune-plainte-en-algerie/#sthash.jGzGrEli.dpuf)

bel1000
28/08/2013, 22h28
et dire que ce voyou est l'ami du président

qui s'assemble, se ressemble

dahmane1
28/08/2013, 23h11
Cette dépense est règlementairement non conforme aux dispositions de la loi 90\21 régissant les finances publiques !!!

La première grande action engagée par le Président Chadli, est la création de la Cour des comptes en 1980. Son excellence Bouteflika et dès son arrivée au Pouvoir avait gelé tout action de cette Cour qui l'avais, par arrêt, mise en débet en 1981, et plus aucun rapport n'est publié depuis 1998 !!!

bel1000
29/08/2013, 00h05
Cette dépense est règlementairement non conforme aux dispositions de la loi 90\21 régissant les finances publiques !!!

La première grande action engagée par le Président Chadli, est la création de la Cour des comptes en 1980. Son excellence Bouteflika et dès son arrivée au Pouvoir avait gelé tout action de cette Cour qui l'avais, par arrêt, mise en débet en 1981, et plus aucun rapport n'est publié depuis 1998 !!!

mis à part l'affaire du détournement de bouteflika durant la période chadli, cette cour n'a jamais ouvert aucun dossier et pour cause chadli lui meme à travers son fils etait aussi impliqué dans l'achat de voitures volées en europe et l'achat d'un puit de petrole au venezuela et beaucoup d'autres magouilles et surtout l'affaire teztoza ( testa rosa) et une autre affaire de toufik chadli impliqué dans un truc de drogue mais seul un petit poisson paya les frais etc etc etc etc........
blad li zaffirates

yasmi
29/08/2013, 10h27
Encore faut il que le MCAF soit reconnu, je ne connaissais même pas son existence.
200 000 euros par ci, des milliards ou millions par là, pffffffffffff.
On est plus à çà près.
Il aurait du rester en prison au vu de ce qu'il a fait.

dahmane1
29/08/2013, 20h27
mis à part l'affaire du détournement de bouteflika durant la période chadli, cette cour n'a jamais ouvert aucun dossier et pour cause chadli lui meme à travers son fils etait aussi impliqué dans l'achat de voitures volées en europe et l'achat d'un puit de petrole au venezuela et beaucoup d'autres magouilles et surtout l'affaire teztoza ( testa rosa) et une autre affaire de toufik chadli impliqué dans un truc de drogue mais seul un petit poisson paya les frais etc etc etc etc........
blad li zaffirates

Les affaires (crimes économiques) que tu as citées relèvent du pénal. Mais comme la séparation des pouvoirs n'est pas claire dans un pouvoir dictatorial, la presse du régime nous occupe avec des histoires de mauvaise gestion et de petits voyous comme celle de ce medda7