PDA

Voir la version complète : Printemps de Prague



Анис
01/09/2013, 00h28
Le 5 janvier Alexander Dubcek devient premier secrétaire du Parti communiste de Tchécoslovaquie. Cette date est considérée comme le début du printemps de Prague : une courte période de libéralisation culturelle et politique en Tchécoslovaquie.

Le 8 mai, les dirigeants d'URSS, de Pologne, de RDA, de Bulgarie et d'Hongrie se sont réunis à huis clos à Moscou pour évoquer les mesures à prendre face à la situation en Tchécoslovaquie.

Dans la nuit du 20 au 21 août, les forces armées de l'Organisation du Traité de Varsovie (URSS, RDA, Pologne, Hongrie et Bulgarie) à l'exception de la Roumanie, entament l'opération « Danube » sur le territoire tchécoslovaque.

Du 24 au 27 août, les négociations se déroulent à Moscou entre le président de Tchécoslovaquie Ludvik Svoboda et les dirigeants soviétiques. La rencontre débouche sur la signature d'un communiqué conjoint dans lequel il était noté que le retrait des troupes du Traité de Varsovie dépendrait de la normalisation en Tchécoslovaquie.

Le 11 septembre les chars soviétiques se retirent de Prague.

Le 16 octobre les gouvernements d'URSS et de Tchécoslovaquie signe un accord sur les modalités de la présence des troupes soviétiques sur le territoire tchécoslovaque. Un contingent soviétique restait dans ce pays jusqu'en 1990.

Schéma de l'opération «Danube»

http://rus.ruvr.ru/data/2013/08/20/18/map_fre.jpg