PDA

Voir la version complète : Sbitar" MEFTAH"



la terre
24/03/2014, 18h55
MEFTAH : LE NOUVEAU LOOK DE L'HOPITAL

Tahar Mansour Publié dans Le Quotidien d'Oran le 29 - 10 - 2012

CELUI QUI N'A PAS VISITE L'HOPITAL DE MEFTAH DEPUIS DEUX OU TROIS ANS N'EN REVIENDRAIT PAS: UN CHANGEMENT RADICAL S'EST OPERE VERS UN MIEUX QUI FAIT PLAISIR A TOUS CEUX QUI S'Y RENDENT.

L'hôpital de Meftah a été construit durant l'ère coloniale pour servir de sanatorium aux tuberculeux et autres malades des poumons ou des conduits respiratoires. Après l'indépendance et jusqu'à il y a quelques années, il a continué à assurer cette fonction, aidé en cela par son emplacement sur les hauteurs de la ville de Meftah, avec une vue imprenable sur la baie et la ville d'Alger, avec en prime un air pur et frais. Circonstances et démographie obligent, des services ont été ouverts, peu à peu, jusqu'à devenir un hôpital comme tous les autres hôpitaux, avec le bleu honni par tous, la saleté ambiante, le manque de matériel et de personnel. Mais à partir de la mise en route de la réforme des hôpitaux, son directeur, M. Khaled Bacha, a pu laisser libre cours à son désir de bien faire et il y a réussi sur tous les plans.
D'abord l'entrée qui a été entièrement refaite, avec des couleurs vives et chaudes qui ne laissent pas indifférents ceux qui viennent pour se faire soigner ou pour rendre visite à un malade. Même les agents de sécurité ont reçu des instructions pour être aimables avec tout le monde. L'endroit où est érigée la direction de l'hôpital est stratégique et permet au directeur d'avoir une vue d'ensemble sur tout et sur tous, surtout les allées et venues des malades et des employés. Puis ce fut le tour du service de gynécologie obstétrique qui a été refait à neuf, au grand plaisir des nombreuses femmes qui viennent donner vie à leurs bébés, dans un cadre sain et reposant. A la place des panneaux qui faisaient office de murs rébarbatifs et désignés par tous comme ‘la muraille de Chine', nous retrouvons maintenant des murs en briques avec de larges fenêtres vitrées, laissant pénétrer l'air vivifiant de la montagne, avec les odeurs des pins, des eucalyptus et de toutes sortes d'herbes. Même le nombre de gynécologues a augmenté puisque d'une seule, il y a seulement une année, il y en a quatre maintenant dans l'attente du recrutement d'une cinquième, ce qui permettra la mise en place d'une garde H24, tout le long du mois. Outre cela et au même niveau, un service néo-natal va être réceptionné dans une quinzaine de jours avec six couveuses pour les bébés prématurés, juste à côté du service de pédiatrie. Toujours pour ce qui est du service de gynécologie, nous apprenons qu'il bénéficiera bientôt d'un bloc opératoire propre, situé au même étage. Ce bloc est abandonné depuis 1986 et servait aux opérations vasculaires. Il contient deux salles pour les opérations, une autre pour la réanimation et d'autres pour les différents services y attenant. Les autres services situés dans la même aile ont aussi connu la même transformation et présentent maintenant un visage plus humain, avec des murs recouverts de faïences aux couleurs gaies, respirant la propreté et l'entretien quotidien. Lors de notre visite sur les lieux, nous avons remarqué que l'autre aile, abritant les services pour hommes allaient être transformée de la même manière et, chose remarquable, nous apprenons que la plus grande partie des travaux qui ont été réalisés dans cet hôpital l'ont été par une équipe constituée d'ouvriers employés par l'hôpital même. C'est d'ailleurs un exemple que devraient suivre tous les gestionnaires pour optimiser de manière efficiente les moyens matériels et financiers mis à leur disposition. D'autres surprises nous attendaient, en compagnie de M. Bacha, qui nous guidait dans notre visite. Les services du laboratoire et ceux de radiologie ont été refaits complètement et un matériel sophistiqué acquis, ce qui a rendu les lieux très accueillants avec un service impeccable grâce aux équipements de dernière génération, utilisés par des laborantins et des radiologues confirmés.
La buanderie a vu son parterre entièrement refait avec de la dalle de sol et des appareils neufs pour laver la literie et les couvertures ont été acquis. Au niveau des cuisines nous avons été accueillis par des odeurs qui nous ont fait saliver, surtout à la vue de la dalle de sol, des murs recouverts de faïence dont les couleurs épousent parfaitement les lieux, des grandes marmites propres, des fourneaux étincelants.
LE NOUVEAU PAVILLON DES URGENCES, RECEPTIONNE DEPUIS PLUSIEURS MOIS, GARDE TOUJOURS SA PROPRETE. DE TRES NOMBREUX MALADES ATTENDENT LEUR TOUR ALORS QUE DES OUVRIERS DONNAIENT LA TOUCHE FINALE A UNE SALLE D'ATTENTE FUTURISTE QUI PERMETTRA AUX PARENTS ET AUX ACCOMPAGNATEURS DES MALADES DE RETROUVER UN PEU D'INTIMITE, AINSI QUE DE LA FRAICHEUR OU DE LA CHALEUR SELON LES SAISONS. IL Y A MEME UN DISTRIBUTEUR AUTOMATIQUE DE CAFE ET DE THE, CHOSE QUE L'ON NE RETROUVE PAS DANS DE PLUS GRANDS HOPITAUX SITUES EN PLEIN CENTRE-VILLE. POUR LE PERSONNEL, ILS SONT MAINTENANT 88 SPECIALISTES A OFFICIER DANS L'HOPITAL, NOMBRE QUI DEVRA AUGMENTER SOUS PEU, SELON LES PROPOS DU DIRECTEUR DE L'HOPITAL. ET, CERISE SUR LE GATEAU, L'HOPITAL ASSURE ACTUELLEMENT LA FORMATION DE 60 AIDES-SOIGNANTS QUI SERONT AFFECTES DANS LES DIFFERENTES STRUCTURES ET MEME AU SEIN DE L'EPSP, CE QUI ALLEGERA SENSIBLEMENT LE BESOIN EN PARAMEDICAUX DONT SOUFFRENT LES STRUCTURES SANITAIRES DE LA REGION.

la terre
24/03/2014, 19h03
Grand merci à bel pour cette info " hopital MEFTAH"

j'ai juste voulu comprendre pourquoi la dame en face de Amira BOURAOUI méprisait l'hôpital public .

c'est indigne de soigner le président dans l'hôpital public.

quel mépris !
l'insulte pure et dure!

bel1000
24/03/2014, 21h44
Grand merci à bel pour cette info " hopital MEFTAH"

j'ai juste voulu comprendre pourquoi la dame en face de Amira BOURAOUI mépriser l'hôpital public .

c'est indigne de soigner le président dans l'hôpital public.

quel mépris !
l'insulte pure et dure!

pas que le président
meme son maitre saadani du fln se soigne en france ainsi que le président de l'assemblée nationale ainsi que louiza hanoune ( la communiste).

et si akila tilifone a un semblant d'équité qu'elle nous parle du différent entre la france et l'algérie sur les dettes hospitalières et qu'elle nous dise qui a occasionnées ces dettes.


akila a voulu une augmentation de 320.000 Da à 450.000 Da car elle avait une lourde facture téléphonique plus 32000 da ( elle dit qu'elle répond à tous ceux qui lui laissent leur numéro) ce qui prouve qu'en matière de représentation ZIRO ( tout député qui se respecte à une représentation avec une équipe , des secrétaires et au moins deux lignes téléphoniques) donc hadi bandiya , sa voiture c'est son bureau et son portable sa secrétaire et ça s'étonne quand on les cloue au pilori. c'est pas demain la veille que je m’arrêterai de mettre en évidence leur nullité, leur incompétence, leur inculture et leur gout avide pour l'enrichissement illégal.

donc elle a 32000 da de factures mais elle veut 4 fois plus d'augmentation.

pendant que j'y pense
je dirai à ces merdiques qu'un député français a un salaire de 4 fois le smig ( je vous laisse calculer celui d'un algérien)

dahmane1
24/03/2014, 21h54
pas que le président
meme son maitre saadani du fln se soigne en france ainsi que le président de l'assemblée nationale ainsi que louiza hanoune ( la communiste).

et si akila tilifone a un semblant d'équité qu'elle nous parle du différent entre la france et l'algérie sur les dettes hospitalières et qu'elle nous dise qui a occasionnées ces dettes.


akila a voulu une augmentation de 320.000 Da à 450.000 Da car elle avait une lourde facture téléphonique plus 32000 da ( elle dit qu'elle répond à tous ceux qui lui laissent leur numéro) ce qui prouve qu'en matière de représentation ZIRO ( tout député qui se respecte à une représentation avec une équipe , des secrétaires et au moins deux lignes téléphoniques) donc hadi bandiya , sa voiture c'est son bureau et son portable sa secrétaire et ça s'étonne quand on les cloue au pilori. c'est pas demain la veille que je m’arrêterai de mettre en évidence leur nullité, leur incompétence, leur inculture et leur gout avide pour l'enrichissement illégal.

donc elle a 32000 da de factures mais elle veut 4 fois plus d'augmentation.

Le problème de l'Algérie n'est pas dans les soins du Président, ou quelqu'un d'autre que ses moyens lui permettent de se soigner à l'étranger.
La politique est facile à faire, mais difficile à comprendre !

bel1000
24/03/2014, 22h56
Le problème de l'Algérie n'est pas dans les soins du Président, ou quelqu'un d'autre que ses moyens lui permettent de se soigner à l'étranger.
La politique est facile à faire, mais difficile à comprendre !

je parlais que la dette algérienne est due principalement par les '' chakhssiyates et leurs femmes'' qui se soignent pour des grippes ou des cures de thalasso en france et en suisse comme nezzar qui consultait en suisse au frais de l'état pour arreter de fumer.

dahmane1
24/03/2014, 23h34
je parlais que la dette algérienne est due principalement par les '' chakhssiyates et leurs femmes'' qui se soignent pour des grippes ou des cures de thalasso en france et en suisse comme nezzar qui consultait en suisse au frais de l'état pour arreter de fumer.

Le problème tel que tu l'exposes maintenant constitue effectivement un problèmes qu'il faut combattre, puisqu'il cause un préjudice certain au Trésor public. Le cadre de traitement (Islam) de ce problème, et les solutions proposées par le FIS et qui lui ont causées sa dissolution officielle pour la précision, ne sont acceptées ni par ces chakh'siyate ni d'ailleurs par ce type de "mouvement", BARAKAT entre autres.

bel1000
25/03/2014, 10h20
ya Dahmane

le problème du FIS est d'avoir dit non à '' affa lah aane ma salef '' c'est à dire essuyer l'ardoise sale de tous les voleurs au pouvoir de 1962 à commencer par boumedienne qu'on dit integre et qui avait 7000 da dans compte alors qu'il occupait pas moins de 07 postes rénumérés grassement : président du conseil de la révolution, ministre de la défense, commandant en chef des armées, président du conseil des ministres, membre du bureau politique et autres khortis du genre.

en outre il ne fallait pas le FIS gouverne car des dossiers comme celui de l'OCO (office du complexe olympique) d' El Paso, de la reconduction des accords algérie-france ( boumedienne-de gaulle) sur les essais nucléaires au sahara *

les accords n°1 autorisait la france à utiliser le sud pour ses expériences nucléaires jusqu'à 1966 (presque secrètement)
les accords n°2 cette période fut reconduite de 10 ans ( secrètement)
TAHIA LEPRIZIDANE

PSM31
25/03/2014, 20h17
ya Dahmane

le problème du FIS est d'avoir dit non à '' affa lah aane ma salef '' c'est à dire essuyer l'ardoise sale de tous les voleurs au pouvoir de 1962 à commencer par boumedienne qu'on dit integre et qui avait 7000 da dans compte alors qu'il occupait pas moins de 07 postes rénumérés grassement : président du conseil de la révolution, ministre de la défense, commandant en chef des armées, président du conseil des ministres, membre du bureau politique et autres khortis du genre.

en outre il ne fallait pas le FIS gouverne car des dossiers comme celui de l'OCO (office du complexe olympique) d' El Paso, de la reconduction des accords algérie-france ( boumedienne-de gaulle) sur les essais nucléaires au sahara *

les accords n°1 autorisait la france à utiliser le sud pour ses expériences nucléaires jusqu'à 1966 (presque secrètement)
les accords n°2 cette période fut reconduite de 10 ans ( secrètement)
TAHIA LEPRIZIDANE

:discours:

Ils ont tout fait pour spolier ce pays et détruire son peuple. Ils ont même demandé l'aide de la france et d'autres pays européens ou d'autres pays d'autres continents pour bien faire souffrir le peuple même loin de chez lui...
Chers forumistes,
Perso, je viens participer avec vous, ce n'est pas dans un contexte politique-politicienne. Je ne cherche à défendre ni X ni Y. Personne n'est parfait tout le monde peut commettre des erreurs... :nonono: et en plus pour le respect de ceux qui ont payé de leur vie dans les années noires, et à la mémoire des génocides de nos frères et sœurs, disparus dans la nature sans aucune considération minimale de l'être humain... Je ne rentrerai jamais dans un "ring de choix politique-politicienne" Je défendrai et je serai toujours fier de tout Algérien osant "affronter" ce système bâtit sur la terreur dans toutes ses formes. Que ça soit une femme, une personne âgée, un homme seul, une association, un parti politique, ashab elgoum ou ashab karkabou... le but est le même. Veiller à ce que ce pays ne part pas en vrac. On est tous responsable devant Allah. Unissons nous, et ne cherchons pas les différences, ce sont des Algériens, nos frères et sœurs qui souffrent comme nous.
Baraka Allahou fihoum hommes et femmes, ils sont des exemples.
J'espère que je n'irrite personne avec ça dans le cas contraire, je m'en excuserai...:pancartedz: Berzana tennba3 essouf