PDA

Voir la version complète : le niveau est tombé très bas en Algerie merci a BENBOUZID ministre l education 17ans



amar1
30/04/2014, 19h13
Etre contre Bouteflika = être contre Dieu (http://www.djazairdvb.biz/forum/showthread.php?79867-Etre-contre-Bouteflika-être-contre-Dieu)

djamel.hellal
02/05/2014, 11h29
C'est un vrai scandale

PSM31
02/05/2014, 16h06
Ce "messiou" a la mémoire un peu courte et est en plus sourd.

"Nous savons très bien que que rien n'est plus sourd que celui qui ne veux pas entendre..."

Alors voyons ya "messiou":
sait tu alors du haut de ta cravate à la "3oussbane" que:

Lors des élections locales du 12 Juin 1990, premières élections libres en Algérie depuis son indépendance ; le FIS remporte alors 953 communes sur 1539 et 32 wilayas sur 48. Il obtient dès lors 54% des suffrages exprimés. Le 26 décembre 1991 a eu lieu le premier tour des élections législatives. Le FIS obtient 188 sièges sur 231, soit près de 82 %, le FFS 25 sièges et le FLN 15 sièges, les candidats indépendants remportent 3 sièges. Prenant acte de la situation qui prévalait, et qui risquait de tourner à son désavantage, l'armée décide le 11 janvier 1992 de pousser le chef de l'État, le président de l'époque à la démission et d'interrompre le processus électoral.
Les assemblées communales et départementales dirigées par les élus du FIS sont par ailleurs dissoutes et les militants et sympathisants de la formation qui vient de remporter le premier tour du scrutin législatif sont emprisonnés ou expédiés dans des camps établis dans le sud saharien.

Donc selon la logique cheyata de "messiou" celui qui enlève ou veux enlever le pouvoir donné par Allah, est entrain de faire du kouf ou a agit comme kafir...

:merci:

PS: ils connaissent bien le Coran mais quand ça les arrange... c'est tout!!!!!!

amar1
03/05/2014, 09h19
en 1991, on n'a failli batir une Algerie sur des fondations solides, mais des voleurs n en n'ont pas voulu.
Honte a eux

amar1
03/05/2014, 09h19
un parlement fait de deputés fantoches,