PDA

Voir la version complète : INAPTOCRATIE... vous connaissez?



au_gré_du_vent
24/07/2014, 07h32
Nouveau mot dans le dictionnaire: Inaptocratie

L'académicien Jean d'Ormesson


INAPTOCRATIE:
un système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire
et où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d'un nombre de producteurs en diminution continuelle.


PETITE QUESTION...

Il n'y a pas lieu de désespérer parce que comme l'a dit Margaret Thatcher :
« Le socialisme ne dure que jusqu'à ce que se termine l'argent des autres»
Ou comme l'a dit Winston Churchill:
« Les socialistes, c'est comme Christophe Colomb, quand ils partent, ils ne savent pas où ils vont et quand ils arrivent, ils ne savent pas où ils sont.»

D'où l'invention du GPS : Guide pour socialistes !

À l'école primaire des socialistes, on apprend les 4 opérations
- L'addition des impôts
- La soustraction des revenus
- La multiplication des fonctionnaires
- La division du travail.

Aux élections prochaines, votez pour Ali Baba.

Au moins vous serez sûrs de n'avoir que 40 voleurs!


JEAN D'ORMESSON
de l'Académie Française

Opera
24/07/2014, 11h01
il n'a pas tort d'Omerson, mais ceci n'est pas propre au socialisme.



INAPTOCRATIE:
un système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire
et où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d'un nombre de producteurs en diminution continuelle.

au_gré_du_vent
24/07/2014, 12h29
j'ai toujours apprécié le verbe de Jean d'Ormesson, j'apprécie aussi les lueurs que dégage son regard quand il parle.

Je trouve qu'il a raison dans sa définition et tu as raison aussi, pas que le socialisme qui est mis en cause. De là, devrait on chanter les louages du capitalisme, je ne sais pas...

Opera
24/07/2014, 13h18
je ne sais pas,


en France par exemple, tout à fait pour que reste en course , dans la politique, deux grands partis.... gauche et droite, (sans parler des extrêmes)

le parti socialiste et le parti droite libéral
et à partir de là, on essaie de faire adhérer les gens aux idées de ses partis , en négligeant un peu la diversité des idées et pensées politiques , en fait il n'y a pas beaucoup d'alternative, quand tu sais que les petits partis (en nombre de partisans, pas en valeur) n'ont pas de beaucoup de budget pour rivaliser avec les grands.

au_gré_du_vent
25/07/2014, 15h26
pour toi donc c'est une question de money?

Opera
25/07/2014, 15h27
disons qu'il leur faut de l'argent pour se faire entendre...

au_gré_du_vent
25/07/2014, 15h41
une chose m'échappe vois tu... puisque tu parles de dame France... le peuple y est supposé plus 'mûr' politiquement (par rapport à nous, algériens)... comment cela se fait il qu'il faille de l'argent pour que les gens comprennent qu'il n'y a pas forcément que deux fronts qui vaillent le coup?

disons qu'il leur faut de l'argent pour se faire entendre...

Opera
25/07/2014, 15h51
c'est comme le chien qui se mord la queue, quand tu gagnes des élections, quand tu as un grand parti, ce parti à les "reins solides" pour être grand et partout présent, il peut mener des grandes campagnes sur le terrain, et les partis comme l'écologie par exemple qui proposent pourtant des réponses au problème de l'environnement qui n'a finalement pas de couleur politique, (on peut être de gauche et pour l'environnement ou de droite), ont du mal à se faire élire parce que je pense qu' ils ont des projets loin des préoccupations des citoyens (chomage, santé, éducation, cout de la vie)