PDA

Voir la version complète : Rémi Gaillard piège la France entière en créant le personnage de Nabilla



ahmeddamien
27/07/2014, 20h48
C’est peut-être l’un des plus gros canulars de tous les temps. Depuis début mars, la France s’est prise de passion pour le phénomène Nabilla, la jeune starlette des Anges de la Téléréalité devenue célèbre grâce à son fameux « Nan mais Allo quoi ! ». Une personnalité qui a suscité tour à tour moqueries, agacement puis fascination. Seulement voilà, Nabilla n’existe pas. Il s’agit en réalité d’un personnage fictif totalement inventé par Rémi Gaillard le trublion montpelliérain, expert en happening sur Internet. Ce matin, l’humoriste a révélé la supercherie sur son site, mettant ainsi fin à plus de quatre mois de duperie de haut vol.

Pousser le délire jusqu’au bout

C’est donc à 09h30 pile aujourd’hui que Rémi Gaillard a dévoilé ce qui tient du véritable coup de maître. Dans une vidéo d‘une dizaine de minutes postée sur son site et sur son compte Youtube, le comique apparaît tout d’abord déguisé en Nabilla comme nous la connaissions jusque là. Adoptant la voix criarde de la bimbo, il reprend ensuite son véritable timbre de voix et se met à déchirer le masque en latex qu’il porte sur le visage.

Une fois l’intégralité de son costume retiré, Rémi Gaillard s’adresse face caméra à ses fans : « Chers internautes, voilà, vous l’aurez compris, Nabilla est Rémi Gaillard et Rémi Gaillard est Nabilla. C’était un défi qu’on s’était lancé avec les potes, celui de créer un personnage de bimbo décérébrée que les Français adoreraient. Et il me semble qu’on y est arrivé. Sans être vaniteux, je crois qu’on a réussi à piéger pas mal de personnes. »

Le comédien revient ensuite sur cette performance hors-norme qui a nécessité des mois et des mois d’investissement : « On voulait pas y aller trop fort au risque de nous cramer. C’est pour ça que j’ai d’abord fait quelques apparitions dans l’Amour est aveugle en 2011 puis Hollywood Girls 2 l’année dernière, histoire d’installer progressivement le personnage. » Et le performeur de continuer : « Mais c’est vrai que tout a explosé grâce aux Anges de la Téléréalité. Avec les copains on a réussi à mystifier leur directrice de casting et une fois qu’on était à Miami avec les autres candidats, le tour était joué. »

Un succès non prémédité

Que penser donc de l’euphorie à propos de cette Nabilla qui n’a en fait rien de réel et autour de laquelle tout le monde, et le milieu médiatique en première ligne, s’est agité dans tous les sens ? Que penser de ce buzz autour d’une simple phrase, ce « Nan mais allo quoi ! » devenu culte ? Rémi Gaillard revient sur la naissance de cette réplique désormais rentrée dans le langage populaire : « J’étais sur Skype avec mes potes et on se demandait quel était le truc le plus con que notre personnage pourrait dire. Et là y a Bastien, qui a fabriqué lui-même le costume intégral en latex et qui a proposé de dire ça. J’ai tout de suite accroché. C’était tellement stupide. Après, je ne m’attendais évidemment pas à ce que ça aille si loin. »

Loin, on peut dire effectivement que son délire, Rémi Gaillard l’a poussé jusque là au moins, et plus encore. Alors que le tournage des Anges de la Télé-réalité se termine, il décide de garder son personnage et de voir jusqu’où le canular peut aller. Il enchaîne plateaux télé sur plateaux télé. Il se rend même au Grand Journal de Michel Denisot qui tombe comme tous ses autres confrères et consœurs, la tête la première dans le panneau.

Cerise sur le gâteau : Rémi Gaillard décroche même une place sur le podium de Jean-Paul Gaultier lors de la fashion week début juillet. C’est à cet instant que ce farceur professionnel prend la décision d’arrêter la tromperie : « C’est hallucinant d’en être arrivé jusqu’à ce stade. Après le défilé Gaultier je me suis dit qu’il fallait stopper le truc. Ça commençait à prendre des proportions excessives. A ce rythme j’aurais limite pu terminer avec la légion d’honneur à la fin de l’année. »

Internet en feu

Rémi Gaillard n’est pas le premier à avoir trompé son monde dans le cadre d’un canular de ce genre. Patrick Sébastien avait réussi lui aussi à se faire passer pour un écrivain imaginaire baptisé Joseph Lubsky sur le plateau d’On n’est pas couché présenté par Laurent Ruquier. Plus récemment, les comédiens d’Action Discrète avaient également révélé être à l’origine de l’association catholique intégriste Civitas. Mais avec sa supercherie qui s’étale sur quasi deux années, Rémi Gaillard vient de placer la barre encore plus haut. Sébastien Thoen du collectif Action Discrète dit son admiration quant à cette incroyable performance : « C’est du très grand art. On est sur de la duperie de très haut niveau en digne héritier de l’humoriste Andy Kaufman aux Etats-Unis. Chapeau à Rémi qui a été particulièrement bon sur ce coup. C’est un peu le Mozart du canular. »

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre, suscitant des réactions abasourdies comme cet utilisateur de Twitter qui commente avec passion : « Nan sérieux ? No way ! Impossible. Pas Nabi-Nabilla ! Haha trop fort R.Gaillard !!! LOL ! » D’autres refusent carrément de croire Rémi Gaillard. C’est le cas de cet autre internaute sur Facebook qui parle d’un coup de bluff : « Mais ouais c’est ça ! Et Nolwenn Leroy c’est Nadine Morano ? Super, on y croit tous ! ». Enfin, d’autres restent plus prudents et envisagent un possible canular dans le canular : « A mon avis, Rémi Gaillard essaie de nous faire croire qu’il a inventé le personnage de Nabilla. Superbe mise en abîme de la société du spectacle. On sait plus qui croire… »

La Rédaction

Illustration: WikiCommons / Yves Tennevin

ahmeddamien
27/07/2014, 20h49
http://img15.hostingpics.net/pics/801753RmiGaillardNabilla.jpg (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=801753RmiGaillardNabilla.jpg)

Opera
27/07/2014, 23h04
j'ai pas tout compris, mais c'est quand même une grosse intox l'info, Renée Gaillard est connu pour ses canulars


Mais il est vrai qui si Nabila n'existait pas, la terre se porterait tout aussi bien.

ahmeddamien
27/07/2014, 23h36
elle aurait mérité d'etre blonde

Opera
27/07/2014, 23h40
une fausse blonde, oui je pense, elle en a le germe