PDA

Voir la version complète : les policiers protestent



bel1000
14/10/2014, 22h08
http://www.youtube.com/watch?v=Cm4wMc5LPg8&list=UUTMQCamV5GFBDh6AUh15bfw

ils ont parfaitement raison

dahmane1
15/10/2014, 02h52
ils ont parfaitement raison

ils ont certainement raison, mieux encore ils ont enfin compris qu'ils sont issus et font partie du peuple algérien, méprisés comme lui par le système au Pouvoir

dahmane1
15/10/2014, 03h01
Des centaines de policiers ont improvisé mardi une marche vers Alger à partir de la caserne d'El Hamiz. Ce mouvement sans précédent dans les rangs de la police nationale intervient 24 heures après celui de Ghardaia, qui e poursuit encore malgré les tentatives de conciliation entreprises par la DGSN.

Selon des témoins oculaires, près de 300 policiers avaient atteint le quartier Zerhouni Mokhtar - ex-Bananiers- et se dirigeaient vers le centre d'Alger, vraisemblablement vers le siège de la Direction Générale de la Surêté Nationale (DGSN), pour exprimer leur ras-le-bol à leur premier responsable, le général Abdelghani Hamel.

Ce mouvement intervient dans le sillage de la manifestation de lundi à Ghardaia, qui a vu des centaines d'éléments des unités anti-émeutes déferler vers le siège de la wilaya, où ils observent encore un sit-in de protestation contre leurs conditions. Selon un photographe de presse présent sur place, les policiers ont marché en silence et ont refusé de parler à la presse. "Nous irons devant le siège de la DGSN et si vous voulez en savoir plus, vous n'avez qu'à nous suivre," a lancé l'un d'eux.

Les policiers ont marché sous la pluie vers le siège de la DGSN (Ph. prise sur Facebook)

Les policiers ont scandé des slogans demandant le départ du général Hamel et un droit à constituer un syndicat pour porter leurs revendications.

Ce mouvement de protestation policière est la première expression de colère jamais manifestée en Algérie depuis l'indépendance. La protesta est partie lundi vers 3h00 du matin à Ghardaïa, où les hommes en bleu sont mobilisés depuis près d'une année pour apaiser la tension née des affrontements récurrents entre Châambis et Mozabites qui ont fait des morts et des dizaines de blessés parmi la population. Cette mobilisation semble avoir eu raison du moral des troupes de la DGSN qui ne voient pas d'issue à cette crise devant les échecs répétés des politiques pour ramener les deux communautés au calme et l'absence d'une décision forte du Président de la République, physiquement réduit par l'âge et les ennuis de santé.

Algérie - Les manifestations des policiers s'étendent à Alger (http://www.maghrebemergent.com/actualite/maghrebine/item/41557-algerie-les-manifestations-des-policiers-s-etendent-a-alger.html)

bel1000
15/10/2014, 15h55
ils ont certainement raison, mieux encore ils ont enfin compris qu'ils sont issus et font partie du peuple algérien, méprisés comme lui par le système au Pouvoir

c'est beaucoup plus compliqué que ça à cause du départ de la contestation (ghardaia)
maintenant ils ont compris ce qui s'est vraiment passé de 1991-2001

dahmane1
19/10/2014, 20h50
Alors que la réunion pour étudier les revendications des policiers contestataires a démarré aujourd’hui à Alger, les premières sanctions tombent. Noureddine Boufellaga, chef de Sûreté de la wilaya d’Alger, et Mohamed Houalef, inspecteur général de la DGSN ont été mis en « congé spécial », a-t-on appris de sources concordantes.

La décision à l’encontre de ces deux hauts responsables de la police nationale a été prise après les premiers éléments de l’enquête sur la manifestation de policiers la semaine dernière devant le Palais du gouvernement et la présidence de la République. Les deux hommes sont soupçonnés d’avoir été parmi les instigateurs de la manifestation des agents de l’ordre, une première en Algérie depuis l’indépendance.

Á l’issue de l’enquête, les deux responsables connaîtront leur avenir au sein de la police. Si les soupçons qui pèsent sur eux se confirment, ils risquent la radiation du corps de la police et des poursuites judiciaires.

Manifestations des policiers : deux hauts responsables de la police mis en « congé spécial » | TSA-Algérie (http://www.tsa-algerie.com/2014/10/19/manifestationsdes-policiers-deux-hauts-cadres-de-la-police-mis-en-conge-special/)

dahmane1
19/10/2014, 21h04
De nombreux éléments de la garde républicaine, armés de kalachnikov, se sont déployés très tôt ce matin à proximité de la présidence de la République, a-t-on constaté sur place. Les gardes républicains forment un bouclier empêchant l’accès à l’esplanade de la présidence. La présence policière a également été renforcée à proximité de l’édifice présidentiel.

Aucune manifestation n’est annoncée devant la présidence. Selon des sources policières, ce déploiement a été décidé pour faire face à toute nouvelle tentative de manifestation de policiers alors que se tient aujourd’hui la réunion interministérielle promise par Abdelmalek Sellal pour satisfaire les revendications des policiers protestataires.

Mercredi et jeudi, des centaines de policiers ont manifesté à proximité de la présidence de la présidence de la République pour demander le départ du DGSN Hamel et l’amélioration de leurs conditions de travail.

La garde républicaine se déploie à proximité de la présidence de la République | TSA-Algérie (http://www.tsa-algerie.com/2014/10/19/la-garde-republicaine-se-deploie-a-proximite-de-la-presidence-de-la-republique/)

http://algeriepatriotique.com/sites/default/files/imagecache/400xY/photos_articles/photos_10_2014/16_photo_28432_303461.jpg

amar1
25/10/2014, 08h32
le pouvoir a besoin des policiers ils vont les augmenter, contrairement aux autres corporations, comme les professeurs les infirmiers, les retraitais