PDA

Voir la version complète : La Laïcité est la séparation de l'Etat et de...quelle religion ?!!!



dahmane1
22/10/2014, 21h44
Quand la laïcité dévoile son vrai visage

Le temps passe et la déchristianisation de nos sociétés suit une évolution linéaire bien que jalonnée d’étapes importantes. Aussi est-il nécessaire de pointer du doigt les causes premières de la dégradation de nos moeurs. Surtout lorsque cette cause revêt une apparence séduisante au point d’être perçue comme positive par l’opinion publique. Démasquer l’idéologie dominante laïque devient ainsi un devoir en cette sombre époque où Satan règne sans partage.

La laïcité est, selon le discours officiel, le droit de pratiquer sa religion dans la sphère privée alors que d’après le Larousse, il s’agit du « caractère de ce qui est indépendant des institutions religieuses. » « Une organisation de la société fondée sur la séparation de l’Eglise et l’Etat, et qui exclut les Eglises de l’exercice de tout pouvoir politique ou administratif. » Cette simple définition permet quasiment de deviner l’opposition Eglise/contre-Eglise et la guerre occulte qui l’anime depuis des siècles.

Un régime en a remplacé un autre, et ce bien avant 1905 avec la fameuse loi de séparation. Or, de ces régimes découlent une doctrine, une base fondatrice de notre société. De faux principes issus de la révolution de 1789 se sont ainsi substitués à ceux de l’ancien régime ; ce qui faisait dire au XIXème siècle à Monseigneur Freppel qu’« on ne se relève jamais de l’abandon des principes. » Sa maxime n’a jamais été autant d’actualité.

La laïcité est de nature satanique

Il paraît aujourd’hui évident que, dès le début, la laïcité était amenée à devenir une religion à part entière. Car elle est assurément la religion maçonnique de l’anti-religion : la haine des religions. Cette foi négative dont parlaient si bien Emmanuel Malynski et Léon de Poncins.

Notre président Nicolas Sarkozy a beau user de sophismes en parlant de « laïcité positive », sa véritable vocation est tout autre. Quant à Benoît XVI, il se dit « convaincu qu’une nouvelle réflexion sur le vrai sens de la laïcité est nécessaire », ajoutant qu’« il est fondamental d’insister sur la distinction entre le politique et le religieux afin de garantir la liberté religieuse des citoyens et la responsabilité de l’Etat envers eux. » Ces deux phrases du souverain pontife traduisent le total libéralisme doctrinal dans lequel l’Eglise conciliaire patauge depuis des décennies. Approuver cette anti-religion institutionnelle place quiconque dans le camp de l’ennemi de la foi.

L’Histoire démontre qu’au fil du temps, la franc-maçonnerie -aussi appelée « Synagogue de Satan »- s’est efforcée d’effacer le religieux et les religions de l’espace public. Ceci s’est établi par étapes dont les plus connues et décisives sont la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789 et la loi de 1905 de séparation de l’Eglise et l’Etat.

La plus grande supercherie maçonnique fut de faire accepter comme progressiste cette séparation laïque alors qu’elle visait directement l’influence religieuse et donc morale de notre société. La perte des valeurs qui en découle ne souffre d’aucune contestation. Elle n’est en aucun cas due au hasard. Nous en subissons aujourd’hui encore les conséquences. Dissimulant sa véritable intention, cette laïcité a su porter le masque d’un principe divin, pour mieux concrètement combattre Dieu, tout en détruisant à petit feu l’Eglise catholique de l’intérieur ; le libéralisme moderniste ayant progressivement fait des ravages. Suivant ce raisonnement, étant parfaitement inscrite dans la Déclaration des Droits de l’Homme, cette laïcité des plus perverses est donc de nature satanique.

Apologie des valeurs inversées

Depuis que la secte a la mainmise sur les institutions françaises, les reniements médiatiques et allégeances idéologiques abondent dans le sens du pouvoir. Chacun y va de sa petite allocution empreinte de soumission. C’est un fait : dans la France républicaine occupée, on ne transige pas avec la religion d’Etat ; mieux encore, on se met à genoux devant la sacro-sainte laïcité. Par ignorance, servitude, stratégie ou collaboration honteuse.

A titre d’exemple assez révélateur, en avril 2011, Rachida Dati rappela qu’il était « interdit de violer la laïcité », incriminant au passage le Parti Socialiste d’avoir permis les prières de rues, pour conclure par l’éloge « des valeurs de notre pays. » Ok très bien, mais lesquelles ? Les valeurs républicaines évidemment. Or pour rappel, la République vit le jour suite à de multiples trahisons, mensonges, manipulations pour finir par un régicide. Elle fut en définitive le fruit d’un complot maçonnique comme le démontre -entre autres- mon dernier livre « Synthèse du mouvement révolutionnaire mondial ».

L’électeur moyen n’en a peut-être pas conscience, mais faire l’éloge de la République revient au final à faire l’apologie des valeurs inversées. C’est ce que, toutes couleurs politiques confondues, nos élites font chaque jour dans les mass médias dans le plus pur esprit talmudo-maçonnique. Et cela ne choque quasiment personne à cause de l’ignorance générale et de l’absence de formation doctrinale.

Ainsi, nombreux sont ceux qui tomberont dans le panneau de la prétendue Catholique Christine Boutin qui, du haut de son « Parti chrétien démocrate », demande la stricte application de la loi de 1905 tout en soutenant l’UMP de Nicolas Sarkozy ! Du bel ouvrage pour une Chrétienne !

La laïcité antireligieuse s’accentue

Ainsi, de fil en aiguille, de débats télévisés en concertations occultes, nous sommes passés, selon l’idéologie dominante, de la pratique de la religion dans le domaine privé à l’anti-religiosité affirmée publiquement avec véhémence. Les propos militants de certains spécialistes en laïcité en attestent.

Car pour attaquer de manière virulente les religions monothéistes, l’oligarchie sort toujours un idiot utile de son chapeau pour faire le boulot. Si Tariq Ramadan représente l’icône de l’islam maçonnisé de ce début de millénaire, la surmédiatisée Caroline Fourest est assurément l’activiste la plus dévouée de la cause laïque. Il s’agit ici, chacun l’aura compris, d’une laïcité « offensive » car dirigée contre la religion et non « positive » comme elle le prétend. Ses nombreuses diatribes sur le sujet en attestent.

Selon Fourest, un Catholique est régulièrement un intégriste, un obscurantiste ou un fondamentaliste ou tout cela réuni ; hormis un Tarek Oubrou nous dit-elle, c’est-à-dire sauf s’il accepte que sa religion se modernise, se dilue, se renie ! Quant aux Traditionnalistes, ils sont tout simplement d’extrême-droite ! Un dénigrement totalement faux et à côté de la plaque, tout comme sa critique infondée de Benoît XVI qu’elle estime « particulièrement intransigeant » car « attaché à la tradition catholique. »

Fourest stigmatise aussi volontiers l’école catholique au détriment de l’école publique. Cette chasseuse d’intégristes ne se rend même pas compte qu’elle en est une (d’intégriste), du fait de sa pathologique anti-religiosité appelant certaines interrogations : Quelle légitimité détient Caroline Fourest pour dire si une religion doit être réformée ou non ? De quel droit se permet-elle de donner des étiquettes dénigrant les croyants attachés à leur tradition religieuse ? Qui est-elle pour juger systématiquement les uns et les autres avec cette haine stigmatisante ? Réponse : Caroline Fourest n’est qu’un pion servile de l’Establishment ayant carte blanche pour tirer à boulets rouges sur le religieux et les religions. Rien de plus.

Ce que nous ne dira jamais cette féministe des plus masculines, c’est que la laïcité est née de la Révolution dite « française » de 1789 dans une stratégie anticléricale, et ce afin d’amener progressivement les populations dans le naturalisme. Force est de reconnaître que cette stratégie s’est avérée payante sur la durée. Hélas…

Si la législation vient appuyer cette fronde antireligieuse, la propagande médiatique la complète. Dès lors, chacun put constater cet article 1er stipulant que « nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage. » La loi date du 11 octobre 2010. Elle est depuis entrée en vigueur le 11 avril 2011.

Le clin d’oeil maçonnique est ici frappant quand on sait la signification occulte du chiffre 11, à savoir la rébellion contre Dieu. La même rébellion qui avait contaminé Lucifer, le « Dieu » des hauts initiés de la secte maçonnique. Ce genre de considération paraîtra malheureusement lointain voire folklorique pour le citoyen moyen attaché au matériel et dont le pouvoir d’achat est la préoccupation première. Mais cette clé de lecture est pourtant importante à intégrer.

Toute musulmane arborant le voile dut se sentir visée à la lecture de cet article de loi dévoilant un peu plus le vrai visage de la laïcité. En effet, la mesure est de circonstance. Elle s’en prend à une religion en particulier, suivant l’évolution de la population française. Or pour rappel, ce sont les mêmes responsables de la politique immigrationniste en France qui s’attaquent aujourd’hui à la foi d’immigrés extra-européens… qu’ils se sont chargés de faire venir ! Pour abaisser le coût du travail, diviser pour mieux régner et finir de détruire l’identité française catholique.

Il s’agit certes d’un autre sujet. On s’aperçoit toutefois que la laïcité est un outil redoutable à bien des égards, tant nos oligarques usent de cette vieille technique du pompier-pyromane pour mieux attaquer le religieux quel qu’il soit. Tel est et sera toujours le but inavoué de la Synagogue de Satan. Puisse le grand nombre prendre conscience de ses stratagèmes les plus pervers.

Johan Livernette le 11 avril 2012

Quand la laïcité dévoile son vrai visage | Johan Livernette (http://johanlivernette.wordpress.com/2012/04/11/quand-la-laicite-devoile-son-vrai-visage/)

dahmane1
22/10/2014, 21h53
En résumé, la Laïcité est tout simplement l'isolement des religions divines au profit de la religion satanique...

dahmane1
22/10/2014, 22h02
La Laicite dans son pays de naissance, la FRANCE


http://www.youtube.com/watch?v=YdehCYPLt1w

stutt
23/10/2014, 11h01
En résumé, la Laïcité est tout simplement l'isolement des religions divines au profit de la religion satanique...
il n y aura JAMAIS au grand JAMAIS d'islamiste au pouvoir en Algérie

dahmane1
23/10/2014, 16h04
il n y aura JAMAIS au grand JAMAIS d'islamiste au pouvoir en Algérie

tu crois ? et puis qui te parles d'islamistes au Pouvoir !!! tu dois te faire soigner en urgence, parceque je pense que tu es atteint d'un nacessisme avancé, et c'est grave pour toi et pour les personnes qui sont obligés de vivre avec toi et de supporter h'balek ( tes folies )

Jazairi
23/10/2014, 22h31
il n y aura JAMAIS au grand JAMAIS d'islamiste au pouvoir en Algérie
Certes,il n'y aura jamais, car on est musulman.L'Algerie est un Etat musulman.Quoi de plus? Musulman islamisé?
l'Emir a combattu la france pendant 17 ans pour sauver le pays et l'Islam...l'Algerien a tenu 130 ans sans jamais rechigner,ni abondonner sa religion,sa culture,et aussi ses habits:voilà l'Algerien profond.
On est encore musulman bien que cette france a axé sur le contraire...et maintenant certains mauvaises gueules veulent nous imposer leur point de vue,faux,arbitraire,en imposant leur "islamisation" à la maniere israelienne et americaine.
Je dirais simplement Toz à ces sots imbeciles.
Il n'y aura jamais de pouvoir islamique dans les pays arabes pour le grand plaisir des ennemis ,tel israel.
Les pays musulmans qui ne connaissent pas l'islamisme,tel l'Iran voient grand et loin, et sont parmis les puissances de la planète......Islamisme encore une fois:Toz....Islam:Oui et musulman nous mourrons , enfin je meurs.

stutt
24/10/2014, 10h41
tu crois ? et puis qui te parles d'islamistes au Pouvoir…
TOUS les partis politiques en Algérie et ailleurs (tunisie, egypte,…) sont les memes, ils justifient leurs soifs de pouvoir par la religion a laquelle croient les pauvres et les démunies, ce sont TOUS des islamistes (harakis)


….. atteint d'un nacessisme avancé, et c'est grave pour toi et pour…..

C’est quoi le ‘’nacessisme’’ ? tu veux dire ‘’ narcissisme’’ avec un i. le narcissique est une personne qui est excessivement amoureux de l’image de sa personne.
Où vois tu que je parle de moi dans mon post ? serait ce un comportement de defense a cause de ta mal digestion de ce que je vous ai fait subir aux partisans du chiens Ali (la3anahou ellahou)

stutt
24/10/2014, 11h11
Certes,il n'y aura jamais, car on est musulman.L'Algerie est un Etat musulman.Quoi de plus? Musulman islamisé?
Merci Jazairi, mais ce n est pas suffisant pour certain qui sont assoiffés de sang des Algériens et qui ne supportent pas la stabilité du pays


Certes,il...et maintenant certains mauvaises gueules veulent nous imposer leur point de vue, faux, arbitraire, en imposant leur "islamisation" à la …….
Exactement, comme le chien Ali belhadj (la3anahou ellahou) et ses disciples les takfiriyouns et khawaridjs


Je dirais simplement Toz à ces sots imbeciles.
Il n'y aura jamais de pouvoir islamique dans les pays arabes pour le grand plaisir des ennemis ….
Bah, on leur dit toz mais le souci, c’est l’endoctrinement de nos jeunes et de ceux qui se sentent proche de la religion….. il faut bien leur ouvrir les yeux et leur expliquer afin qu’ils ne se fassent pas les memes betises des années 90’s ou les jeunes se sont fait endoctriner par le chien Ali (la3anahou ellahou) et envoyé a une mort certaines

[QUOTE=Jazairi;170851] Les pays musulmans qui ne connaissent pas l'islamisme, tel l'Iran voient grand et loin, et sont parmis les puissances de la planète......Islamisme encore une fois:Toz....Islam:Oui et musulman nous mourrons , enfin je meurs.
Excellent. Exemple merci a toi

rycerz
24/10/2014, 21h57
slt ts et tt, ... à mon avis voila la cause de tout les malheurs chez nous en algerie, c'est que en grande majorité nous somme comme ça :

http://img.over-blog.com/270x238/0/21/41/34/2010/agneau-loup.jpg http://3.bp.blogspot.com/-HCzOr0d3EYU/TyqZOKutE6I/AAAAAAAAByY/CQtk_VsLw_Y/s1600/%D8%A7%D9%84%D8%AB%D8%B9%D9%84%D8%A8-%D8%A7%D9%84%D8%A7%D9%86%D8%B3%D8%A7%D9%86.jpg