PDA

Voir la version complète : Promouvoir la femme par la culture de paix



la terre
12/11/2014, 23h03
Promouvoir la femme par la culture de paix
Actualité, Espace presse


Le congrès international féminin pour une Culture de Paix ouvert à partir du 28 jusqu’au 2 novembre, à Oran, sous le slogan « Paroles aux Femmes » a rassemblé 3000 invités venant de 25 pays, notamment du Moyen Orient, le Maghreb, l’Asie, l’Amérique et l’Europe, outre les représentants d’institutions officielles, à savoir, l’université d’El Azhar et de Zeitouna, pour débattre de la place de la Femme en Islam et dans la société musulmane et combattre les stéréotypes afin d’établir une vraie égalité femme-homme et œuvrer à l’émergence de la notion de bien vivre ensemble.

Cette initiative mondiale, première du genre en Algérie est organisée par la Fondation Djanatu El Arif de Mostaganem et l’association internationale du Soufisme Alawiya (AISA), à sa tête le guide spirituel de la Tariqua Alawiya, Dr. Khaled Bentounes. Ce dernier a affirmé lors de son discours inaugural que l’objectif du Congrès est de montrer que l’Algérie peut monter une culture de paix et de lancer une réflexion sur l’importance de la femme dans la tradition musulmane, de promouvoir la femme porteuse de paix et d’encourager la création d’un mouvement féminin international, force vive qui porte l’Islam de demain

Durant quatre jours, les congressistes nationaux et internationaux et en présence d’une armada de chercheurs universitaires, se réunissent pour évoquer l’émancipation de la femme à travers cinq principaux axes et qui s’articulent autour des percepts de l’Islam. A cet effet, des conférences-débats sont organisées en plénière, des ateliers participatifs pour approfondir la thématique, des expositions illustrant des sujets traités en plénière et enfin des soirées artistiques témoignant du féminin.

Les congressistes devront émettre des recommandations et des propositions afin d’apporter une nouvelle vision de l’Islam et bâtir les fondements d’une société qui bannit la discrimination et où la femme peut vivre dignement. Enfin, une visite à la Zaouia Alawiya dans la ville de Mostaganem est prévue pour la journée du 31 octobre, pour permettre aux invités, notamment, les étrangers de découvrir la tradition et le patrimoine soufi dans ses diverses représentations et déclinaisons telles que les sanctuaires des maîtres, de se balader à travers les stands de produits du terroir mis en place au niveau de la fondation Djanatu El Arif, en plus de la soirée spirituelle de la voie Soufie Alawiya.

Naima Allouche

la terre
12/11/2014, 23h13
http://congres-international-feminin.org/portfolio/presentation-de-lexposition-voilement-devoilement/

rycerz
12/11/2014, 23h25
bns la terre, ahla bik de nouveau :)

la terre
12/11/2014, 23h28
bns la terre, ahla bik de nouveau :)

ahlan bik ya akhi

comment vas tu ?

dahmane1
12/11/2014, 23h30
Promouvoir la femme par la culture de paix
Actualité, Espace presse


Le congrès international féminin pour une Culture de Paix ouvert à partir du 28 jusqu’au 2 novembre, à Oran, sous le slogan « Paroles aux Femmes » a rassemblé 3000 invités venant de 25 pays, notamment du Moyen Orient, le Maghreb, l’Asie, l’Amérique et l’Europe, outre les représentants d’institutions officielles, à savoir, l’université d’El Azhar et de Zeitouna, pour débattre de la place de la Femme en Islam et dans la société musulmane et combattre les stéréotypes afin d’établir une vraie égalité femme-homme et œuvrer à l’émergence de la notion de bien vivre ensemble.

Cette initiative mondiale, première du genre en Algérie est organisée par la Fondation Djanatu El Arif de Mostaganem et l’association internationale du Soufisme Alawiya (AISA), à sa tête le guide spirituel de la Tariqua Alawiya, Dr. Khaled Bentounes. Ce dernier a affirmé lors de son discours inaugural que l’objectif du Congrès est de montrer que l’Algérie peut monter une culture de paix et de lancer une réflexion sur l’importance de la femme dans la tradition musulmane, de promouvoir la femme porteuse de paix et d’encourager la création d’un mouvement féminin international, force vive qui porte l’Islam de demain

Durant quatre jours, les congressistes nationaux et internationaux et en présence d’une armada de chercheurs universitaires, se réunissent pour évoquer l’émancipation de la femme à travers cinq principaux axes et qui s’articulent autour des percepts de l’Islam. A cet effet, des conférences-débats sont organisées en plénière, des ateliers participatifs pour approfondir la thématique, des expositions illustrant des sujets traités en plénière et enfin des soirées artistiques témoignant du féminin.

Les congressistes devront émettre des recommandations et des propositions afin d’apporter une nouvelle vision de l’Islam et bâtir les fondements d’une société qui bannit la discrimination et où la femme peut vivre dignement. Enfin, une visite à la Zaouia Alawiya dans la ville de Mostaganem est prévue pour la journée du 31 octobre, pour permettre aux invités, notamment, les étrangers de découvrir la tradition et le patrimoine soufi dans ses diverses représentations et déclinaisons telles que les sanctuaires des maîtres, de se balader à travers les stands de produits du terroir mis en place au niveau de la fondation Djanatu El Arif, en plus de la soirée spirituelle de la voie Soufie Alawiya.

Naima Allouche

En Islam, la femme est, tout comme l'homme, un Etre parfait. Parler d'elle comme d'un arbre ou d'un animal à protéger, c'est la déshumaniser, puisque c'est ce qu'elle l'est et l'a toujours été en Occident. Malek Bennabi disait que " la femme n'est ni supérieure, ni inferieure, ni égale à l'homme. Elle est l'autre partie de l'homme"

la terre
12/11/2014, 23h38
En Islam, la femme est, tout comme l'homme, un Etre parfait. Parler d'elle comme d'un arbre ou d'un animal à protéger, c'est la déshumaniser, puisque c'est ce qu'elle l'est et l'a toujours été en Occident. Malek Bennabi disait que " la femme n'est ni supérieure, ni inferieure, ni égale à l'homme. Elle est l'autre partie de l'homme"

ce qui fait mal ,c'est la politique de l'autruche!!!!!! que tu défends !!!!!

tu le sais dahmane que les femmes sont méprisées! battues ! mineures ! sans aucune autorité sur leurs enfants ! ....la liste est longue !

regardes devant ta porte avant de parler de la femme occidentale ! l'occidentale est assez grande pour se défendre elle n'a pas besoin d'un dahmane

rycerz
12/11/2014, 23h43
ahlan bik ya akhi

comment vas tu ?

labas merci, j’espère que tu a trouvé ta route facilement pour el harrach

la terre
12/11/2014, 23h48
labas merci, j’espère que tu a trouvé ta route facilement pour el harrach

finalement j'ai eu la chance de rencontrer les autres personnes dans le train ,je n'avais qu'a me laisser guider

malheureusement " la conférence sur l'agroécologie" n'a pas eu lieu ! ce n'est que partie remise !

rycerz
13/11/2014, 00h31
bns dahmane,


En Islam, la femme est, tout comme l'homme, un Etre parfait. Parler d'elle comme d'un arbre ou d'un animal à protéger, c'est la déshumaniser, puisque c'est ce qu'elle l'est et l'a toujours été en Occident. Malek Bennabi disait que " la femme n'est ni supérieure, ni inferieure, ni égale à l'homme. Elle est l'autre partie de l'homme"

le problème il n'est ni en islam ni à la plupart du système gestionnaire quotidien ... le problème est dans la mentalité des individus (la société en général) ..

dans notre société gravement malade, les soi-disant hommes considèrent les femmes comme des proies, et les femmes voient en hommes des carnivores, ... dans la vie quotidienne tu ne verra que des mauvais gestes et des mauvais contre gestes, tout plein de âpre poison .. pour les gens sage saints et sensibles dans ce milieu infecté et contaminé ils subiront des dépressions psychiques et une vie trop stressée.

je ne sais pas, mais il me parai que notre vie est un désastre à cause du manque de l'humanité chez nous.

dahmane1
13/11/2014, 08h42
ce qui fait mal ,c'est la politique de l'autruche!!!!!! que tu défends !!!!!

tu le sais dahmane que les femmes sont méprisées! battues ! mineures ! sans aucune autorité sur leurs enfants ! ....la liste est longue !

regardes devant ta porte avant de parler de la femme occidentale ! l'occidentale est assez grande pour se défendre elle n'a pas besoin d'un dahmane

je n'ai à aucun moment parlé de la femme occidentale mais, comme tu dois le comprendre, de la femme en occident et de nos societés occidentalisées, pour seulement essayer de situer le probleme dans son reel contexte, sans faire l'avocat de personne !

la terre
14/11/2014, 21h27
je n'ai à aucun moment parlé de la femme occidentale mais, comme tu dois le comprendre, de la femme en occident et de nos societés occidentalisées, pour seulement essayer de situer le probleme dans son reel contexte, sans faire l'avocat de personne !

tu es fort dans la "langue de bois"

dahmane1
15/11/2014, 12h27
tu es fort dans la "langue de bois"

la langue de bois, pas la langue de vipère lol

merci comme même pour ce complément, mais ce n'est pas l'avis de notre ami m'siquine que j'espère il va bien

Good day terre