PDA

Voir la version complète : La mini-jupe sera totalement interdite en Algérie



chifounette
28/06/2015, 22h57
La décision a été arrêtée mercredi matin au palais du gouvernement par Abdelmalek Sellal : le gouvernement va déposer un projet de loi en juin, qui sera soumis à l’examen du Parlement la mi-juillet.
Le gouvernement a pris position. La mini-jupe fera l’objet d’une mesure d’interdiction générale sur le territoire national. Un projet de loi sera présenté par le gouvernement. La décision a été arrêtée, ce mercredi matin, lors d’une réunion au palais du gouvernement, réunissant autour du chef du gouvernement, le ministre des affaires religieuses et des Wakfs Mohamed Aïssa, le ministre de l’enseignement supérieur Tahar Hadjar et les présidents des groupes parlementaires.


Au lendemain de l’incident de l’étudiante exclue de la fac de droit à cause de sa mini-jupe, le recteur d’Alger avait évoqué la possibilité d’un projet de loi. Promu ministre de l’enseignement supérieur depuis, il en a touché deux mots au chef du gouvernement qui a été séduit par la proposition.


L’interdiction passera par un projet de loi dans lequel Abdelmalek Sellal a demandé qu’on mette en avant comme arguments principaux l’atteinte à la pudeur et le respect des valeurs islamiques. Selon un participant, le texte retenu par le gouvernement sera présenté en Conseil des ministres en juin et soumis à l’examen du Parlement la mi-juillet. C’est le ministre des affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, qui défendra le texte face aux parlementaires.
Une loi anticonstitutionnelle

L’Association pour la Promotion des Droits des Femmes dénonce une loi « anticonstitutionnelle, liberticide et rétrograde » en évoquant l’article 35 de la constitution qui stipule que les infractions commises à l’encontre des droits et libertés, ainsi que les atteintes physiques ou morales à l’intégrité de l’être humain sont réprimées par la loi.
Même son de cloche du côté de la secrétaire générale du Parti des Travailleurs, Louisa Hanoun, qui considère que cette loi constitue « une grave atteinte aux droits des femmes » et invite tous « les algériens libres à se dresser contre cet espèce de machisme institutionnalisé ».
Nazim Baya

chifounette
28/06/2015, 22h58
c'est tres bien de not temps les filles en minijupe on les trempait dans le mazout et dans les plumes ensuite

elles n y revenaient pas

Opera
28/06/2015, 23h37
elle était beaucoup portée ?

dahmane1
29/06/2015, 01h49
Rabbi yarham Chikh Mesbah, mort en exil pour avoir revendiqué depuis la mosquée d'El Harrach, l'interdiction de la minijupe. Son souhait de la fin des années 1960, sera enfin exaucé.

habiban
02/07/2015, 16h28
Une femme qui entamait une promenade en tenue legere croise une pencarte :Il est interdit de se promener en deux pieces..Bah dit-elle il n'est pas indiqué laquelle il faut enlever ?

dahmane1
02/07/2015, 23h20
http://tom.joueb.com/images/femme-a-poil.jpg

Jazairi
03/07/2015, 03h55
Si cette decision sera prise en Algerie, on ne peut que l'applaudir.
En Tunisie les tenues légères sont mème encouragé.L'Algerie n'est pas cette tunisie,qui interdit le voile.

fouadinho
04/07/2015, 03h16
Ils n'ont rien dit à popos de sa longueur ? Ou c'est proportionnel à la taille de la fille et la beauté de ces cuisses ?

dahmane1
05/07/2015, 03h57
Ils n'ont rien dit à popos de sa longueur ? Ou c'est proportionnel à la taille de la fille et la beauté de ces cuisses ?

se sont justement celles qui n'ont rien à cacher qui portent le mini jupe lol

http://www.hultafors.fr/contentassets/015a9c8a01b54a6ead2e7350823efce7/images/h0402824010_wrecking-bar-steel-109_artnr_824010.jpg