PDA

Voir la version complète : pourquoi y a pas de grand elevage de moutons en algerie comme en australie?



amar1
27/07/2015, 20h20
je suis triste de voir l algerie, dans un etat deplorable, pourquoi y a pas d elevage de moutons comme en australie, et qu on ne me dise pas
qu'en australie il n' y a pas assez d herbes, l australie subit une secheresse depuis 8 ans.

dahmane1
28/07/2015, 11h08
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم إذا ضيعت الأمانة فانتظر الساعة قال كيف إضاعتها يا رسول الله قال إذا أسند الأمر إلى غير أهله فانتظر الساعة

Malheureusement pour l'Algérie il n'y a pas que le problème de l'élevage des moutons. Le pays tout entier se dirige vers sa destruction, en l'absence d'une politique de gouvernance fiable, sinon d'un Etat capable de réaliser les espérances du valeureux Peuple algérien et de sa glorieuse guerre de libération nationale.

Jazairi
17/09/2015, 21h51
A M'sila,El Bayadh,Djelfa,Naama existent des éleveurs qui possedent plus de 1000 tetes.
On peut trouver a Djelfa et Bayadh la meilleure race Ovine,qui depasse toutes les races existantes.Dieu a crée cette race là, et non a Annaba,Stocholm,Lagos ou Sidney.
Je ne sais pas si 1000 tetes c'est beaucoup ou peu,mais les élever n'est pas aisée.

amar1
27/09/2015, 10h21
A M'sila,El Bayadh,Djelfa,Naama existent des éleveurs qui possedent plus de 1000 tetes.
On peut trouver a Djelfa et Bayadh la meilleure race Ovine,qui depasse toutes les races existantes.Dieu a crée cette race là, et non a Annaba,Stocholm,Lagos ou Sidney.
Je ne sais pas si 1000 tetes c'est beaucoup ou peu,mais les élever n'est pas aisée.

en australie ou sévit une sécheresse depuis 08 ans, il y a des elevages de plus 5000 a 20000 tetes, de meme en argentine, alors 1000 tetes c'est pas beaucoup.

Jazairi
30/10/2015, 21h49
25.000 eleveurs pour 1000 tètes chacun,c'est un Patrimoine National.Sachant que ce cheptel est destiné seulement localement.Donc suffisant.
Nos eleveurs peuvent faire mieux mais le Gouvernement est absent et s'en fout.
Le Gouvernement Soudanais accorde une Grande importance a ce Patrimoine sur lequel il compte...et de ce fait le Soudan a un cheptel de 70 millions de tetes-Ovins sans parler de bovins.
Nos responsables sont irresponsables.Toz alihoum fi dounia...labas ca sera autre chose.Et que vivent nos ELEVEURS qui ne comptent que sur leurs FORCES.

Fatimi
04/11/2015, 16h33
Salam, surement par ce que les gens ne prennent pas des initiatives
Récement le ministère de l'agriculture a demandé a ses employés de sortir sur le terrain
Encourager les agriculteurs et éleveurs, s'ils produisent plus l'année d'aprés, ils sont récompensés
La majorité travaillent à mon avis d'une manière traditionnel, pour ça il y'a pas de grandes exploitations


25.000 eleveurs pour 1000 tètes chacun,c'est un Patrimoine National.Sachant que ce cheptel est destiné seulement localement.Donc suffisant.
Nos eleveurs peuvent faire mieux mais le Gouvernement est absent et s'en fout.
Le Gouvernement Soudanais accorde une Grande importance a ce Patrimoine sur lequel il compte...et de ce fait le Soudan a un cheptel de 70 millions de tetes-Ovins sans parler de bovins.
Nos responsables sont irresponsables.Toz alihoum fi dounia...labas ca sera autre chose.Et que vivent nos ELEVEURS qui ne comptent que sur leurs FORCES.

Tu es sur que chaque agriculteur a 1000 tetes? ou que c'est la moyenne? ça m'étonnerai

Jazairi
09/11/2015, 19h27
D'apres recensement,il y a effectivement 25000 eleveurs possedant les 1000 tetes,et plus.
Ces gens ne sont pas trop aidé, ni encouragé par le gouvernement...ils comptent sur eux mèmes et s'en sortent quand meme.Leur situation est difficile a gerer,neanmoins ils s'en sortent.

Fatimi
11/11/2015, 15h47
Salam, donc 25 millions de tetes en tout, tu peux me dire la répartition
ovins, bovins, caprins... et merci

Jazairi
11/11/2015, 22h10
Ce chiffre represente la race ovine(la caprine est peu)

Nassimus
23/11/2016, 16h35
Bonjour à tous.
Qu'il s'agisse de l'élevage bovin ou ovin la situation est la même. Les anciens éleveurs, ceux qui ont de l'expérience utilisent toujours les mêmes techniques d'un élevage extensif. La gestion de ces élevages se déroule de manière traditionnelle ; les pâturages utilisés sont de mauvaise qualité et sont très pauvres et mal entretenus. Dans certaines régions du pays le tracteur a pris la place des animaux et les terres sont cultivées (céréales surtout) alors que le rendement est très faible, ensuite vient l'érosion qui emporte tout. Les nouveaux par contre manquent d'expérience. La meilleure façon de relancer l'élevage ovins est de sensibiliser les éleveurs sur les bienfaits de la culture de certaines plantes steppiques (Remth, guettaf, Senagh) qui sont des plantes naturelles de la steppe et dont l'apport pour les besoins de l'élevage ovin est certain. Ensuite les races en Algérie sont restées les mêmes. Une tentative d'amélioration de la race Ouled Djellal (Race Tadmait) a échoué à cause du manque de sensibilisation des éleveurs envers cette race. De plus l'aide de l'état est mal répartie et profite à des gens qui n'ont rien à voir avec l'élevage.