PDA

Voir la version complète : Parfum tirées de ses paroles



macoooo
16/04/2016, 10h39
An-Nawwas bin Sam’aan a rapporté que le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :
« La piété équivaut au bon caractère; et le péché est ce qui tourmente votre conscience et que vous ne voulez pas que les gens sachent. » (Sahih Mouslim)
An-Nawwas bin Sam’aan était un des compagnons du Prophète. Il appartenait à la tribu arabe de Kallaab et s’installa en Syrie après la mort du Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui).


Cette narration a été recueillie par un spécialiste de hadith nommé Mouslim bin Hajjaj, né en 817 de notre ère dans la ville de Naishapour, au nord-est de l’Iran, et mort en 875 à l’âge de 58 ans. Mouslim a commencé à étudier les hadiths à l’âge de 15 ans et a voyagé en Irak, au Hijaz (Arabie Saoudite occidentale), en Syrie et en Égypte pour étudier avec de grands spécialistes du hadith comme al-Boukhari, Ahmad ibn Hanbal, et d’autres. Il a rédigé une compilation de plus de 9200 hadiths connue sous le titre de Sahih Mouslim. Les érudits musulmans considèrent cette compilation comme la plus authentique après Sahih al-Boukhari.


Cette narration est importante car elle révèle certains aspects plus subtils de la piété et du péché, nous aidant à les définir avec plus d’exactitude. Comme l’islam accorde une très grande importance au fait de croire en un seul Dieu et de L’adorer de façon exclusive, on pourrait croire que cela suffit à rendre une personne pieuse. Mais ce hadith indique que l’une des principales conséquences d’une foi correcte et sincère est le bon caractère et qu’il s’agit d’un aspect intrinsèque de la définition de la piété. Ce hadith met l’accent sur le sens profond du verset ci-dessous où Dieu affirme que la piété, en plus d’être une combinaison de croyances justes et de rituels d’adoration, consiste également en un comportement approprié dans nos relations avec les autres :


« La piété ne consiste pas à tourner vos visages vers l’Est ou l’Ouest ; mais pieux est celui qui croit en Dieu et au Jour dernier, aux anges, au Livre et aux prophètes, et qui donne ses biens, par amour pour Dieu, à ses proches, aux orphelins, aux indigents, aux voyageurs, à ceux qui demandent (de l’aide) et pour libérer des esclaves ; [et pieux est celui] qui observe assidûment ses prières et qui paie la zakat. Et [sont pieux] ceux qui respectent leurs engagements lorsqu’ils s’engagent, et ceux qui sont patients en période de tribulations, d’adversité et de grande tension. Les voilà, ceux qui sont sincères et les voilà ceux qui craignent vraiment Dieu. » (Coran 2:177)
Plutôt que d’être une fin en soi, l’un des principaux objectifs de l’adoration est de faire naître chez les gens des qualités qui leur seront bénéfiques, à eux personnellement, de même qu’à la société en général. Dieu dit, au sujet de la prière :
« Certes, la prière préserve de l’indécence et des actes d’injustice. » (Coran 29:45)


Nous pouvons donc dire sans risquer de nous tromper que l’islam a été révélé pour parfaire les bonnes manières. Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :
« J’ai été envoyé pour parfaire les caractères et les ennoblir. » (Sahih Mouslim)
Comme l’islam n’est pas qu’une religion, mais un mode de vie complet touchant à tous les aspects du quotidien, les bonnes manières sont considérées comme une forme d’adoration qui peut mériter la même rétribution que d’autres actes d’adoration volontaires. Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :
« Par ses manières et son bon comportement, le croyant peut atteindre le statut d’une personne qui jeûne fréquemment et qui se lève la nuit pour prier. » (Abou Daoud)
Le Prophète a même affirmé qu’il s’agissait d’une des meilleures formes d’adoration venant immédiatement après les actes obligatoires :
« Au jour de la Résurrection, rien ne pèsera plus lourd (en bonnes actions) dans la balance du croyant que le bon comportement. Dieu déteste ceux qui jurent et qui hurlent des obscénités. » (Abou Daoud, at-Tirmidhi)
En possédant de bonnes manières, le musulman, serviteur de Dieu, devient cher aux yeux de Celui-ci. Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :


« Les serviteurs de Dieu qui sont le plus chers à Ses yeux sont ceux qui possèdent les plus belles manières. » (al-Hakim)
Le musulman qui réalise l’importance du bon caractère et qui comprend que ce dernier définit en partie la piété sait également qu’il doit travailler sur cet aspect de sa foi; car si le bon caractère est absent de sa personnalité, il ne deviendra pas « pieux » simplement en croyant et en adorant Dieu.
Mais que considère-t-on comme un bon caractère? Le Coran et la sounnah le définissent comme toute qualité qui est bénéfique aux humains, à celui ou celle qui la possède comme à autrui, tout en n’étant pas réprouvée par l’islam, de manière générale ou spécifique. Dieu dit, dans le Coran :
« ... [ceux] qui contrôlent leur colère et qui pardonnent à autrui. Dieu aime les bienfaisants. » (Coran 3:134)


La piété, c’est traiter de façon juste, honnête et polie les membres de sa famille. Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :
« Les croyants dont la foi est la plus parfaite sont ceux dont la conduite et les manières sont les plus parfaites. Et les meilleurs d’entre vous sont ceux qui se comportent le mieux envers les membres de leur famille. » (at-Tirmidhi)
La sincérité est un aspect essentiel du bon caractère. Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :
« En vérité, la sincérité et la piété vont de pair; et la piété mène au Paradis. » (Sahih Mouslim)
Ce ne sont là que quelques exemples des nombreux textes qui exhortent les musulmans à parfaire leurs manières et leur caractère. Bien que la piété soit définie par ces actions qui sont naturellement agréables et acceptables à la conscience humaine, la religion joue un rôle essentiel dans cette définition. Par exemple, toute chose dont l’aspect négatif l’emporte sur l’aspect positif ne peut faire partie de la piété, même si certains la considèrent bonne et pieuse. Par exemple, le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :
« Ce n’est pas de la piété que de jeûner en voyage. » (Sahih al-Boukhari)
Bien que le jeûne soit l’un des actes les plus méritoires qui soient, dans ce cas-ci, il n’est pas considéré comme un acte de piété, car il risque de nuire à l’individu, de même qu’à ses compagnons de voyage.


Par ailleurs, un acte qui est parfois considéré comme sévère peut être considéré comme bénéfique dans certaines circonstances, comme le fait de frapper un enfant d’un certain âge pour l’éduquer. Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :
« Dites à vos enfants de prier lorsqu’ils ont sept ans et frappez-les [s’ils refusent de prier] lorsqu’ils ont dix ans... » (Abou Daoud)
C’est pour cette raison que lorsque vient le temps de définir les bonnes manières et le bon caractère, nous devons nous en remettre à ce qui a été révélé par Dieu et mis en pratique par le Prophète, car Dieu a dit :
« Tu es certes, [ô Mohammed], d’un caractère exceptionnel. » (Coran 68:4)
Dieu a également dit :
« Vraiment, vous avez dans le messager de Dieu un excellent exemple (à suivre)... » (Coran 33:21)
On interrogea ‘Aisha, l’une des épouses du Prophète, sur le caractère de ce dernier. Elle dit :
« Son caractère, c’était le Coran. » (Sahih Mouslim, Abou Daoud)

https://www.youtube.com/watch?v=dDUkdjfYBT0

https://www.youtube.com/watch?v=7su_Dd36_4c

https://www.youtube.com/watch?v=Q8XHZXJUa2I

Jazairi
16/04/2016, 15h01
_Excellent_

macoooo
21/04/2016, 10h53
Jazairi

merci



(http://www.algerie-monde.com/forums/members/12150-Jazairi)

http://www.algerie-monde.com/forums/images/statusicon/user-offline.png« La piété équivaut au bon caractère; et le péché est ce qui tourmente votre conscience et que vous ne voulez pas que les gens sachent. » (Sahih Mouslim)
Dans la seconde partie de cette narration du Prophète, il mentionne un autre aspect subtil du péché en affirmant que le péché est toute action qui reste sur la conscience d’une personne pieuse et qu’elle cherche à dissimuler aux autres. Déjà, dès la lecture de ces paroles prononcées par le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), toutes sortes d’actions nous reviennent à l’esprit.


Dieu a donné à chaque âme la capacité, quoique limitée, de distinguer le mensonge de la vérité. Dans le Coran, Il dit :
« Par l’âme et Celui qui l’a parfaite et qui l’a rendue apte à juger de ce qui est bien et de ce qui est mal. » (Coran 91:8)
Tant qu’une personne se maintient sur la voie de la piété, elle sait reconnaître, par sa conscience, les mauvaises actions qu’il lui arrive de commettre, même s’il peut lui arriver de se trouver toutes sortes d’excuses pour expliquer son geste. Elle espère, tout au fond d’elle-même, que personne ne viendra à découvrir ce qu’elle a commis, car elle en ressent de la honte.



La personne pieuse ressent, par rapport à son péché, de la gêne, de la honte, et une certaine pudeur. Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :
« La honte et la pudeur sont des signes de la perfection de la foi. » (Sahih al-Boukhari)
La honte est un sentiment qui souvent retient une personne de commettre le mal. Le Prophète a dit :
« Si tu n’as aucune honte, fais comme tu veux. » (Sahih al-Boukhari)
La plus grande honte est celle que l’on ressent vis-à-vis de Dieu à l’idée de commettre un péché. Ce sentiment est celui qui nous retient de commettre un péché et c’est à partir de lui que nous pouvons juger d’un acte, à savoir s’il s’agit ou non d’un péché.


Ce sentiment de honte et cette conscience qui nous « travaille » découlent naturellement de la foi, et c’est ce que l’islam cherche à créer dans l’âme d’un individu, c’est-à-dire une conscience islamique qui le guide tout au long de sa vie.
Cette conscience intérieure renseigne l’individu sur l’état de son cœur, que ce dernier soit « vivant », i.e. en quête de vérité, ou « mort », i.e. empli de désirs pour les choses d’ici-bas. Le manque de religiosité et le fait de commettre des péchés font en sorte que l’individu finit par perdre cette conscience du bien et du mal et qu’il ne peut donc plus l’utiliser pour se guider à travers la vie.


« Si seulement, lorsqu’atteints par Notre châtiment, ils s’étaient mis à Nous implorer! Mais leurs cœurs s’étaient endurcis et Satan leur enjolivait leurs mauvaises actions. » (Coran 6:43)
« N’ont-ils pas voyagé de par le monde? Ont-ils un cœur pour comprendre et des oreilles pour entendre? Car ce ne sont certes pas les yeux qui deviennent aveugles, mais bien les cœurs qui sont dans les poitrines. » (Coran 22:46)


Pour faciliter sa quête de vérité, l’individu peut utiliser son cœur, son intellect et la révélation divine. Le cœur de celui qui est en quête de vérité est un cœur vivant, car c’est cette vie en lui qui pousse l’individu vers cette quête. Le cœur de ce genre de personne ne trouvera la véritable paix que dans la religion que Dieu a choisie pour l’humanité; et tant que son désir de vérité l’habitera, sa conscience ne lui laissera de répit que lorsqu’elle aura trouvé la vraie religion de Dieu. En fait, si une personne est sincère, Dieu la guidera vers la vérité :
« Quant à ceux qui sont dans la bonne voie, Dieu les guidera encore mieux et leur inspirera la piété. » (Coran 47:17)

https://www.youtube.com/watch?v=LO8S3PD_0ZM

https://www.youtube.com/watch?v=ijlecYz5szs

macoooo
25/04/2016, 10h43
La tricherie et la tromperie sont des traits méprisables chez une personne. Déformer sciemment la vérité afin de tromper les autres est un acte qui va à l’encontre de l’honnêteté, laquelle est associée à la sincérité, à la franchise et à l’équité. Plusieurs passages du Coran et un certain nombre de hadiths laissent entendre clairement que tricher et mentir, que ce soit à l’encontre de musulmans ou de non-musulmans, est strictement interdit.


Du moment où une personne choisit l’islam comme religion, elle doit se montrer honnête et véridique en tout temps et éviter à tout prix la tricherie et l’hypocrisie. Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :
« Quiconque prend les armes contre nous n’est pas des nôtres; et quiconque nous trompe n’est pas des nôtres. » (Sahih Mouslim)
Selon une autre narration, le Prophète passa un jour près d’une pile de sacs de grains, au marché. Il mit la main à l’intérieur de l’un d’eux et sentis de l’humidité, bien que la surface du sac fût sèche. Il dit à celui qui les vendait :
« Qu’est-ce que c’est que cela? »
L’homme répondit : « Il a été endommagé par la pluie, ô Messager de Dieu. »


Le Prophète dit : « Pourquoi n’as-tu pas mis la nourriture endommagée par la pluie sur le dessus de la pile de sorte que les gens puissent se rendre compte? Quiconque trompe les autres n’est pas des nôtres. » (Sahih Mouslim)
L’islam encourage l’amour et la sincérité envers les autres musulmans et exige que chacun respecte ses promesses faites envers autrui. Les musulmans se doivent d’être pieux, sincères et fidèles. La tricherie et la tromperie sont des traits situés aux antipodes de la noblesse de caractère que doit posséder un véritable musulman. Il n’y a pas de place, en islam, pour les escrocs, les traîtres, les canailles et les menteurs.

https://www.youtube.com/watch?v=ME9xG0brmEc
https://www.youtube.com/watch?v=mjkEBEzeXg8
https://www.youtube.com/watch?v=uyivQMp1OtQ

macoooo
29/04/2016, 12h13
https://www.youtube.com/watch?v=XglclEOfxlk

https://www.youtube.com/watch?v=pK0j6eHJI7I

https://www.youtube.com/watch?v=LVRmfrDZItg

macoooo
02/05/2016, 11h34
L’islam voit la tricherie et la tromperie comme des péchés abominables, une source de honte pour ceux qui s’en rendent coupables, autant en ce monde que dans l’au-delà. Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) n’a pas seulement dénoncé ces gens en les excluant de la communauté musulmane en ce monde; il a aussi laissé entendre qu’au Jour du Jugement, chaque traître sera ressuscité en tenant un drapeau identifiant sa trahison. Un crieur élèvera la voix dans la vaste arène du jugement et le pointera du doigt afin d’attirer sur lui l’attention des autres :
« Au Jour de la Résurrection, chaque traître portera une bannière sur laquelle sera inscrit : « Je suis le traître de untel ou unetelle. » (Sahih al-Boukhari)


L’humiliation des traîtres – hommes et femmes – sera immense. Ceux qui auront cru que leur trahison avait été oubliée la retrouveront à ce moment, exposée à l’humanité tout entière, inscrite clairement sur une bannière tenue bien haut par leurs propres mains!
Leur honte augmentera encore plus lorsqu’ils croiseront le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), le défenseur des pécheurs lors de ce Jour terrifiant. Car leur crime est si énorme qu’ils seront privés de la miséricorde du Prophète et de son intercession.


Le Prophète a dit :
« Dieu a dit : « Il y a trois types de personnes auxquelles Je m’opposerai au Jour de la Résurrection : un homme qui aura donné sa parole pour ensuite la trahir; un homme qui aura vendu comme esclave un homme libre pour ensuite garder l’argent; et un homme qui aura embauché quelqu’un et profité de son labeur sans lui donner son salaire. » (Sahih al-Boukhari)
Chacun doit s’assurer de ne point se rendre coupable des diverses formes de tricherie et de tromperie présentes dans nos sociétés modernes. De nos jours, la tricherie est devenue courante dans les examens scolaires, les transactions commerciales, et même entre amis et époux. Par exemple, coller une étiquette laissant croire qu’un produit fabriqué au pays a été importé est une forme de fraude.


Donner sciemment un mauvais conseil lorsque quelqu’un nous demande notre avis et ainsi tromper la personne, qui s’imagine recevoir de bons conseils, est de l’hypocrisie pure. Un employé devrait pouvoir faire le travail pour lequel il est payé sans qu’on lui mente ou qu’on le trompe d’une manière ou d’une autre. Il n’est pas rare, non plus, de voir des membres de gouvernements trafiquer des bulletins de vote pour gagner des élections et tromper ainsi des nations entières. Tromper son époux(se) est devenu chose courante dans nos sociétés modernes.

Un bon musulman devrait avoir de lui-même une estime trop haute pour se retrouver parmi ceux qui trompent, car il ne veut certes pas tomber dans la catégorie des hypocrites, desquels le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

« Quiconque possède les quatre caractéristiques suivantes est un pur hypocrite, et quiconque en possède au moins une possède une caractéristique de l’hypocrite jusqu’à ce qu’il s’en défasse : lorsqu’on lui fait confiance, il trahit cette confiance; lorsqu’il parle, il ment; lorsqu’il fait une promesse, il ne la tient pas; et lorsqu’il se dispute avec quelqu’un, il devient injurieux. » (Sahih al-Boukhari, Sahih Mouslim)
Le véritable musulman, donc, évite la tricherie, la tromperie, la trahison et le mensonge peu importe les avantages qu’il pourrait en tirer, car il sait que l’islam considère ceux qui s’en rendent coupables comme de purs hypocrites.

https://www.youtube.com/watch?v=l22gNnJiUbk

macoooo
07/05/2016, 11h15
L’évènement de Israa wa Miiraj voyage nocturne et l’ascension

Le Messager r venait de perdre sa très aimée femme Khadija, source de confort et de soutien. Son oncle Abu Talib, son "second père" un soutient qui le défendait des attaques vicieuses de ses ennemis était lui aussi parti. Sa mission à Taif était pour lui une grande déception. Il avait essayé d'inviter des gens à l'Islam, mais dans une vengeance haineuse et humiliante, ils avaient envoyé leurs enfants après lui, lui jetant des pierres jusqu'à le faire saigner. C'était sincèrement l'année de la tristesse.

C'est alors qu’Allah a voulu honorer son Prophète Mohammed r et le conduire au ciel dans un miraculeux et profond voyage terrestre (Isrâ) voyage nocturne puis céleste (Mi’raj) l’ascension.

Cela c'est déroulé le 27ème jour du mois du Rajab. Il n’est pas nécessaire de distinguer ce jour ou cette nuit par n’importe quel acte d’adoration ou d’y célébrer une fête, mais juste de rappeler cet événement important qui fait partie de notre foi. Ce n’est pas un mythe mais une réalité, un miracle de Dieu pour honorer son Prophète bien aimé.

Le mois de Rajab fait partie des quatre mois sacrés. Il y a des Hadiths qui parlent de ses mérites. Le Messager (r) disait quand il voyait le croissant annonçant le début de ce mois sacré : « Oh Allah ! Béni pour nous le mois de Radjab et de Cha'bân et fais nous parvenir au mois de Ramadhân. »

Ce miracle fut une invitation adressée à Son bien-aimé serviteur Muhammad (r), la plus parfaite des créatures, par Le Miséricordieux. Allah a voulu l’honoré et lui fait voir réellement le monde extraordinaire du ciel pour que ce bas monde soit négligeable pour lui.

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. : [1] Gloire à Celui qui fit voyager de nuit Son Serviteur de la Mosquée sacrée à la Mosquée la plus éloignée dont Nous avons béni les alentours, afin de lui faire découvrir certains de Nos signes ! Dieu est, en vérité, l’Audient et le Clairvoyant. » 17. Sourate du Voyage nocturne (Al-Isrâ’)

Dans un autre verset Allah nous parle de l’ascension :

« [12] Allez-vous donc lui contester ce qu’il a de ses propres yeux vu, [13] et alors qu’il l’avait déjà vu lors d’une précédente apparition, [14] près du Lotus de la limite, [15] non loin du Jardin du séjour des bienheureux, [16] au moment où un voile indéfinissable recouvrait le Lotus ? [17] Le regard du Prophète n’a ni dévié ni outrepassé la mesure, [18] et c’est ainsi qu’il lui fut donné de voir certains des plus grands signes de son Seigneur. » 53. Sourate de l’Étoile (An-Najm)

Selon la majorité des savants, ce voyage a été fait corps et âme et n’était pas un rêve.

Le prophète (r) s'est levé dans le milieu de la nuit pour visiter la Kaaba dans la Mecque. Après avoir prié un certain temps, il s'est endormi à coté de la Kaaba. L'Ange Gabriel (u) est venu et l'a réveillé.

Il le fit monter sur al-Buraq, une bête blanche avec des ailes, et ils se dirigent à une vitesse étonnante vers le nord, en direction de la mosquée d'Al-Aqsa à Jérusalem.

ð Cette mosquée est très importante pour les musulmans. C’est le troisième lieu saint de l’islam après la mosquée de la Mecque et celle de Médine.

ð Elle était la première Qibla des musulmans avant que Dieu les ordonne de se diriger vers la Kaaba.

ð Ce verset établi une relation étroite entre la mosquée « El Haram » de la Mecque et celle d’al-Quds, « El Aqsa ». Elles ont été toutes deux bénies par Allah ainsi que leur alentour. Un appel pour que les musulmans d’aujourd’hui ne néglige pas de tenter par tous les efforts de sauvegarder et restituer la terre sainte de la Palestine.

Quand ils ont atteint Jérusalem le Prophète r a prié en Imam dans les environs de Masdjid Al-Aqsa avec Abraham, Moïse, Jésus (Issa) et d'autres prophètes, paix sur eux.

ð La relation étroite entre ce qui a été révélé à Issa r fils de Marie et la révélation de Mohamed r et le lien de la même religion qui uni tous les prophètes qu’Allah a envoyé.

Le Miraj est l'ascension du Prophète r du rocher à l'intérieur de la mosquée, qui est connu sous le nom de Dôme du Rocher à Jérusalem vers le ciel.

Dans l’ascension Muhammad (r) a pu rencontrer ses frères prophètes (r). Ainsi, il a rencontré Adam (r) dans le premier ciel, Yahia (Jean) et Issa (Jésus) (r) dans le second, Youssef (Joseph) (r) dans le troisième, Idriss (r) dans le quatrième, Haroun (r) dans le cinquième, Moussa (r) dans le sixième et Ibrahim dans le septième ciel. Tous disaient en voyant le prophète (r) : « Bienvenu au frère vertueux et prophète vertueux » excepté Adam et Ibrahim (r) qui disaient Fils au lieu de frère.

Durant ce voyage le Prophète r a bien vu certaines des grandes merveilles de son Seigneur et a parlé avec Allah, Qui a instruit le Prophète r que les Musulmans doivent prier cinq fois par jour. (Elles étaient à l’origine 50)

ð L’importance de la prière.

Au matin, le Prophète (r) fit part de son voyage nocturne aux Mecquois qui se moquèrent de lui et le rapportèrent à Abou Bakr (t), qui rétorqua : « S'il le dit c'est que c'est vrai ! ». Depuis ce jour là le Messager l’a nommé « le véridique » (Assedik).

Selon Abou Hourayra (t), le Prophète reçut, la nuit de son ascension au ciel, deux récipients l'un plein de vin et l'autre plein de lait. Il les regarda et prit finalement le lait. Gabriel lui dit : «La louange est à Dieu qui t'a guidé à la saine nature (= l'Islam). Si tu avais pris le vin, ta communauté serait tombée dans l'errance». (Rapporté par Moslem)

Selon Anas (t), le Messager de Dieu a dit : «Au cours démon ascension au ciel, je suis passé devant des gens ayant des ongles de cuivre avec lesquels ils se griffaient le visage et la poitrine. Je demandai : «Qui sont ces gens là ? Ô Gabriel !» Il dit : «Ce sont ceux qui mangeaient la chair de leurs prochains et leur souillaient leur bonne réputation». (Rapporté par Abou Daoud)

https://www.youtube.com/watch?v=TWwLDzIQGgI

https://www.youtube.com/watch?v=guEd86pnsNA

macoooo
11/05/2016, 07h11
‘Omar ibn al-Khattab a rapporté que le messager de Dieu (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :
« Toutes les actions ne valent que par leur intention et chaque personne sera rétribuée selon ses intentions. Ainsi, celui qui émigre pour Dieu et pour Son messager, son émigration sera pour Dieu et pour Son messager. Mais celui qui émigre pour acquérir des biens de ce monde ou pour épouser une femme, son émigration aura été entreprise pour ces raisons uniquement. » (Sahih al-Boukhari, Sahih Mouslim)

Ce hadith fait partie des paroles les plus importantes prononcées par le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), car il établit l’un des plus importants principes de l’islam relativement à l’acceptation, par Dieu, de nos actes d’adoration, et, de façon plus générale, de toutes nos activités courantes, au jour le jour. Selon ce principe, pour que toute action soit acceptée et rétribuée par Dieu, elle ne doit être faite qu’avec l’intention de Lui plaire ou de Lui obéir. Ce principe est souvent appelé « sincérité envers Dieu », mais il signifie plus exactement la « pureté d’intention ».


À une des étapes de la mission du Prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), Dieu a ordonné aux musulmans d’émigrer de la Mecque à Médine, qui était alors le nouvel État islamique. Dans ce hadith sur l’émigration, le Prophète a donné l’exemple de deux types de personnes :
• Le premier exemple est celui de la personne qui émigre à Médine uniquement pour Dieu, cherchant à Lui plaire et à respecter Son commandement. Le Prophète affirme que l’action de cette personne sera acceptée et généreusement rétribuée par Dieu.

• Le deuxième exemple est celui de la personne qui, en apparence, obéit au commandement de Dieu, bien que son intention ne soit pas de Lui plaire ni de respecter Son commandement. Cette personne, même si elle obtient ce pour quoi elle a réellement émigré, ne sera point rétribuée par Dieu, car son action ne peut être acceptée comme acte d’adoration.
En islam, la vie d’une personne est divisée en deux dimensions : la dimension religieuse et la dimension mondaine.


Bien que les deux soient clairement séparées au niveau de la jurisprudence religieuse, elles sont en fait inséparables, car l’islam est une religion qui légifère au niveau des affaires de société, des affaires familiales et politiques, de même qu’au niveau des croyances et de l’adoration de Dieu. Ainsi, bien que ces paroles du Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) semblent s’appliquer à la dimension religieuse de la vie d’une personne, elles s’appliquent en fait aux deux dimensions.

https://www.youtube.com/watch?v=ww3Cn3oKMAg

macoooo
17/05/2016, 10h09
Pureté d’intention dans le domaine religieux

Tel que mentionné plus haut, ce hadith établit le premier principe pour que nos actions soient acceptées par Dieu, soit qu’elles ne doivent être faites qu’avec l’intention de Lui plaire. Quant à ces actions qui ont été rendues obligatoires en tant qu’actes d’adoration, elles ne doivent également être faites que pour Dieu, car c’est Lui qui les a ordonnées et c’est à Lui qu’elles plaisent.

Parmi ces actions, on retrouve la prière, le jeûne, la zakat, l’Oumrah (petit pèlerinage) et le Hajj (grand pèlerinage), de même que de nombreuses autres actions ordonnées par Dieu. Même si ces actions sont extérieurement observables, comme dans ce hadith, il demeure primordial, pour qu’elles soient acceptées, qu’elles soient accomplies avec la bonne intention.
Si une personne accomplit un acte d’adoration pour d’autres divinités que Dieu ou pour des divinités qu’elle considère comme Ses associés, son acte ne sera jamais accepté.



De plus, la personne qui commet une telle hérésie commet en réalité le plus grand péché qui soit, c’est-à-dire le polythéisme. L’islam est une religion qui prône le pur monothéisme et qui l’applique à chaque instant et dans toutes situations. Ce monothéisme implique non seulement qu’il n’existe qu’un seul Dieu et Créateur, mais aussi qu’il Lui revient de droit que tous les actes d’adoration ne soient accomplis que pour la recherche de Sa satisfaction et celle de nulle autre divinité.


Ce concept, Dieu a ordonné à tous Ses prophètes de le prêcher. Dans le Coran, Il dit :
« Il ne leur a cependant été commandé que d’adorer Dieu en Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir [assidûment] leurs prières et d’acquitter la zakat. C’est cela, la vraie religion. » (Coran 98:5)
Ainsi, même si une personne semble, extérieurement, accomplir un acte de dévotion et d’adoration envers Dieu, si, au fond d’elle-même, elle associe à cet acte d’autres divinités (que ce soient des anges, des prophètes ou des « saints »), alors cet acte ne sera pas accepté par Dieu et la personne se sera rendue coupable du plus grand péché qui soit, c’est-à-dire le polythéisme.

https://www.youtube.com/watch?v=30Lzr3OzPSA

macoooo
20/05/2016, 10h54
Il n'y a pas une personne dans l'histoire qui a été attaquée autant que le fut le prophète Mohammed , il fut attaqué dans sa vie et même après sa mort , Pourtant une lecture sincère dans sa vie prouve que tout ce que disent ses détracteurs n'est que pur mensonge , voici quelques citations ( d'occidentaux ) :
Alphonse de Lamartine: Cet homme était-il un imposteur? Nous ne le pensons pas après avoir bien étudié son histoire.
Annie Besant : un des grands Messagers de l'Etre Suprême.
Georges Bernard Shaw: « J'ai étudié -le merveilleux homme- et à mon avis, loin d'être un Antéchrist, il mérite le titre de sauveur de l'humanité. »

Le prophète est donc la cible des attaques anti-islam , le but de ses détracteurs est de déformer son image de dissimuler le caractère merveilleux du prophète paix et bénédiction sur lui , dans ce qui suit vous trouverez la réponse à leurs mensonges que beaucoup ne cessent de répéter sans savoir qu'ils sont en train d'insulter l'homme que Dieu aime le plus :

« Et il en est parmi eux ceux qui font du tort au Prophète et disent : "Il est tout oreille". - Dis : "Une oreille pour votre bien. Il croit en Dieu et fait confiance aux croyants, et il est une miséricorde pour ceux d'entre vous qui croient. Et ceux qui font du tort au Messager de Dieu auront un châtiment douloureux » [Coran, sourate At-Tawbah 9:61]

Pourquoi le prophète Mohammed avait il plusieurs femmes

Plusieurs personnes cherchent n'importe quel moyen pour diminuer du prophète Mohammed, ils cherchent donc n'importe quel incident dans sa vie pour l'attaquer , quand il se marie ils sont fâchés , quand il divorce ils sont fâchés , ils ne seront jamais content même si le prophète ne s'était jamais marié .

Maintenant ils essaient de dire, le prophète s'est marié avec plusieurs femmes donc selon eux c'est un homme acharné de désir ... Mais regardons de plus prés ces mariages et cherchons ou est ce "désir" :

Avant le premier mariage :

Le prophète est resté 25 ans sans se marier , tout le monde reconnaissait en lui la pudeur et le respect et qu'il n'approcha jamais la fornication malgré que les moyens étaient fort disponibles en son temps , surtout pour un jeune homme !

Malgré tout cela le prophète ne commis jamais une erreur , ou est le désir dont ils parlent ?

Le premier mariage :

Quand il a eu 25 ans le prophète n'est pas allé chercher la jeune vierge qui serait plus attractif pour les chercheurs de plaisir , La première femme du prophète était une veuve de 40 ans , est ce cela le choix à faire d'un jeune de 25 ans qui serait selon eux assoiffé de désir ? en plus il est connu que c'est khadija qui l'a choisi après avoir touché en lui sa véracité et son honnêteté.

25 ans avec une seule femme!

Le prophète Mohammed a vécu 25 ans avec sa femme khadija qui était 15 ans plus âgée que lui ,jusqu'à ce qu'elle mourut ,et même après sa mort il la considéra toujours comme sa femme bien aimée , ces détracteurs trouvent-ils du désir acharné dans tout cela ? Louange à Dieu et que le salut soit sur son prophète exemple vivant de la fidélité et de l'honnêteté.

Les autres femmes (après les cinquantaines):

les autres mariages du prophète ne fut que soit pour renforcer une amitié ou pour aidée une pauvre veuve Quelques exemples::

Saudah Bint Zam’a était une veuve très âgée. Le prophète l'épousa lorsqu'elle avait 50 ans et pourvut pour elle.
Aicha était la fille de son ami le plus cher Abu Bakr , ceci permis de renforcer leur amitié , ce qui était coutume.
Oum-Salma bint Abi Umayyah était veuve et avait 4 petits enfants. Le prophète l'épousa et prit soin d'elle et de ses enfants. Elle avait 29 ans.

Ce ne sont là que quelques exemples du caractère charitable du prophète. Comme vous pouvez le voir, marier des femmes de 40 et 50 ans ne correspond pas vraiment au comportement d'un homme acharné de désir.
https://www.youtube.com/watch?v=EsfCF1ZJmbo

https://www.youtube.com/watch?v=v2ycHLJ1vko

macoooo
24/05/2016, 11h06
Changement de Qibla
Il y a plus de 1,5 milliards de musulmans dans le monde et chaque fois que l’un d’eux prie, il se tourne en direction de la Mecque. Le terme islamique pour cette direction est qiblah. Peu importe où il se trouve, donc, le musulman fait face à la Mecque, là où se trouve la Ka’bah. La Ka’bah est ce petit bâtiment de forme cubique recouvert d’un grand drap noir orné de broderies, situé dans la mosquée connue sous le nom de Masjid al-Haram, à la Mecque, en Arabie.

« À chaque (nation) une direction vers laquelle elle se tourne. Rivalisez donc les uns avec les autres dans les bonnes œuvres. Où que vous soyez, Dieu vous rassemblera [au Jour de la Résurrection], car Il est certes capable de tout. Et d’où que tu sortes (pour prier, ô Mohammed), tourne ton visage vers le Lieu Sacré d’adoration. Certes, voilà la vérité de la part de ton Seigneur ; et Dieu n’est pas inattentif à ce que vous faites. » (Coran 2:148-149)

Il va de soi que les musulmans n’adorent pas la Ka’bah comme telle, ni ce qu’elle contient; ce bâtiment ne constitue qu’un point central. Les musulmans n’adorent qu’un seul Dieu, le Très miséricordieux, le Très sage. Et c’est Dieu qui a décrété que lorsque les musulmans prient, ils doivent tous se tourner dans la même direction. C’est un signe d’unité qui rejoint l’idée d’unité omniprésente dans l’islam.

Le terme arabe pour prière est salah et cela dénote une connexion entre le croyant et Dieu; quand tous les croyants se tournent dans la même direction pour prier, cela ajoute encore à cette idée de connexion. La prière connecte le croyant à Dieu et la qiblah connecte, unit les croyants entre eux. Certains disent que si nous pouvions observer, du ciel, tous les croyants en train de prier, nous verrions des rangs de croyants s’inclinant et se prosternant comme les pétales d’une fleur s’ouvrant et se refermant à l’unisson.

La qiblah, i.e. la direction de prière, n’a pas toujours été la Mecque. Les premiers musulmans priaient en direction de la mosquée d’al-Aqsa, à Jérusalem. Environ seize mois après la migration du Prophète et de ses fidèles à Médine, la qiblah fut changée pour la Mecque. Selon le récit qu’en firent les compagnons du Prophète, ce changement apparut du jour au lendemain. Un jour, au cours de la prière du midi, le Prophète reçut une révélation de Dieu lui ordonnant de se tourner vers la mosquée al-Haram.

« Ainsi avons-Nous fait de vous la nation du juste milieu afin que vous soyez témoins à l’égard de l’humanité comme le messager sera témoin envers vous. Nous n’avions établi l’orientation première, vers laquelle tu te tournais, que pour déterminer qui suivrait le messager et qui tournerait les talons. En vérité, ce fut [une épreuve] difficile, sauf pour ceux qui étaient guidés par Dieu. Jamais Dieu ne fera pas en sorte que votre foi ait été vaine, car Dieu est plein de compassion et de miséricorde envers les gens. Nous t’avons vu tourner ton visage vers le ciel (afin d’être guidé, ô Mohammed). Alors maintenant, Nous t’orienterons vers une Qiblah qui t’est chère. Tourne ton visage en direction du Lieu Sacré d’adoration (à la Mecque); et vous, (ô musulmans), où que vous soyez, tournez votre visage dans sa direction, (lorsque vous priez). » (Coran 2:143-144)

À travers les siècles, des mathématiciens et astronomes ont établi diverses façons de déterminer la qiblah à partir de n’importe quel point sur la terre. Il y a deux moments précis, chaque année, où le soleil se trouve très exactement au-dessus de la Ka’bah, ce qui fait qu’en tout endroit ensoleillé, les ombres pointent en direction opposée à la qiblah. Il y a également deux moments, chaque année, où le soleil se trouve directement au-dessus du point exactement opposé à la qiblah, ce qui fait que les ombres pointent en direction de la qiblah.

Il est important, pour chaque musulman, de faire les efforts nécessaires pour déterminer la direction de la qiblah lorsqu’il prie. Mais il faut savoir qu’un léger écart n’invalide pas la prière d’une personne. Le prophète Mohammed a dit : « Ce qui se trouve entre l’est et l’ouest est la qiblah. » [1] De nos jours, il est très facile de localiser la qiblah en consultant une mappemonde et en traçant une ligne entre l’endroit où l’on se trouve et la Mecque. Des boussoles et des programmes informatiques sont aussi disponibles et la grande majorité des mosquées possèdent une sorte de niche, dans la salle de prière, qui détermine la direction de la prière.

L’islam est une religion d’unité. Les musulmans sont unis par leur croyance en un seul Dieu. Ils forment une grande communauté unie par la prière et par la direction dans laquelle elle prie. La qiblah n’est pas qu’une question de latitude et de longitude, c’est surtout une question d’unité, d’une communauté planétaire unie dans son adoration d’un Dieu unique, Créateur et Administrateur de l’univers


Sira 85 Changement de Qibla, toute une éducation derrière [Autourdelislam HD]

https://www.youtube.com/watch?v=dIlaIzosfi8

macoooo
30/05/2016, 09h37
Un autre aspect de cette pureté d’intention est qu’une personne ne devrait jamais chercher à obtenir quelque gain que ce soit pour ses actes d’adoration, même s’il s’agit d’un gain licite. Dans le hadith mentionné plus haut, la personne qui émigre pour acquérir un bien ou pour épouser une femme s’acquitte de son obligation religieuse de n’émigrer pour aucune autre divinité que Dieu, et elle n’émigre pas avec l’intention de commettre un mal. Son intention est considérée comme une chose permise en islam.

Pourtant, son acte n’est pas accepté par Dieu comme acte d’adoration et il se peut que la personne ne trouve pas ce qu’elle recherchait par cette émigration. Ainsi, si une personne accomplit un acte d’adoration à la recherche d’une chose de la vie d’ici-bas, la rétribution pour cet acte en sera diminuée.
Si une personne souhaite adorer Dieu d’une façon qui n’est pas prescrite par l’islam, cela est considéré comme un péché. L’islam est une religion qui encourage l’humilité et le désintéressement tout en désapprouvant ceux qui cherchent à être loués par les autres et à être mis sur un piédestal en ce monde.

Si, en accomplissant des actes d’adoration, une personne cherche l’admiration des autres, non seulement ses actes seront-ils rejetés par Dieu, mais elle risque fort de goûter au châtiment dans l’au-delà. Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) nous a informés des premières personnes qui seront condamnées au feu de l’Enfer, dans l’au-delà, et parmi elles se trouve :


« Une personne qui a acquis un savoir [religieux] et qui l’a enseigné [aux autres], et qui a également récité le Coran. Elle sera amenée [devant Dieu] et Dieu lui rappellera toutes les faveurs dont Il l’aura comblée et la personne les reconnaîtra. Puis Dieu lui demandera : « Qu’en as-tu fait? »
La personne répondra : « Je n’ai acquis un savoir [religieux] et je ne l’ai enseigné [aux autres], de même que je n’ai récité le Coran que dans la recherche de Ta satisfaction. »
Dieu dira : « Tu as menti! Tu n’as acquis un savoir [religieux] que pour que les gens t’appellent « érudit »; et tu n’as récité le Coran que pour que l’on réfère à toi comme à celui qui récite le Coran! » Puis, Dieu ordonnera qu’on le châtie. Il sera traîné sur son visage et jeté dans le Feu. » (an-Nassaï)


https://www.youtube.com/watch?v=TlpBtZKMOFo

https://www.youtube.com/watch?v=5DWVQFbE6qA

macoooo
10/07/2016, 11h32
https://www.youtube.com/watch?v=PMtvgCPYQsc
https://www.youtube.com/watch?v=4ZLIMFcex0U

macoooo
14/07/2016, 12h05
En effet, une personne peut transformer toutes ses actions quotidiennes en actes d’adoration en purifiant son intention et en recherchant de manière sincère, à travers ces actions, la seule et unique satisfaction de Dieu.
Le Messager de Dieu (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :
« Aider une personne à grimper sur sa monture ou à y installer ses effets est un acte de charité. Une bonne parole est une charité. Chaque pas que vous faites pour aller accomplir vos prières est une charité. Retirer un obstacle du chemin est une charité. » (Sahih al-Boukhari)


Gagner sa vie est aussi une action qui peut être rétribuée par Dieu. Une fois, les compagnons du Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) virent un homme dont l’ardeur et le zèle au travail forçaient l’admiration. Ils dirent : « Si seulement il travaillait aussi fort pour la satisfaction de Dieu... ». Le Prophète répondit :
« S’il travaille pour subvenir aux besoins de ses jeunes enfants, c’est pour la satisfaction de Dieu. S’il travaille pour subvenir aux besoins de ses parents âgés, c’est pour la satisfaction de Dieu. S’il travaille pour éviter l’oisiveté et les vices qui l’accompagnent, c’est pour la satisfaction de Dieu. Si, cependant, il travaille par ostentation et pour se faire une réputation, alors il travaille pour Satan. » (al-Moudhiri, as-Souyouti)


Une personne peut être rétribuée même pour les gestes qui vont de soi, s’ils sont accompagnés de la bonne intention. Le Messager de Dieu (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :
« Lorsque l’un de vous a des rapports avec son épouse, c’est un acte de charité. » (Sahih Mouslim)
C’est également le cas d’actions quotidiennes comme manger, dormir et travailler, de même que des traits de bon caractère comme la franchise, l’honnêteté, la générosité, le courage et l’humilité. Ces actions, si elles sont accompagnées de la bonne intention, se transforment en actes d’adoration et d’obéissance envers Dieu.


Pour que ces actions quotidiennes méritent une rétribution divine, elles doivent répondre aux conditions suivantes :
A. Elles doivent être licites. S’il s’agit d’actions interdites par Dieu, la personne qui les commet risque d’être châtiée. Le Messager de Dieu a dit :
« Dieu est pur et bon, et Il n’accepte que ce qui est pur et bon. » (Sahih Mouslim)
B. Ces actions doivent être conformes à la Loi islamique. La tromperie, l’oppression et l’injustice ne doivent pas en faire partie. Le Messager de Dieu a dit :
« Celui qui trompe [les autres] n’est pas des nôtres. » (sahih Mouslim)

C. Ces actions ne doivent pas empêcher la personne de remplir ses obligations religieuses. Dieu dit, dans le Coran :
« Ô vous qui croyez! Ne laissez pas vos biens et vos enfants vous distraire du rappel de Dieu. Ceux qui s’en laissent distraire, ce sont eux les perdants. » (Coran 63:9)
Ces deux articles nous ont fait découvrir à quel point ce hadith est important, de même que son rôle dans le concept d’acceptabilité des actions et de leur rétribution par Dieu. Ce hadith nous fait également comprendre que le concept d’adoration, en islam, ne se limite pas au fait d’accomplir certains actes rituels ordonnés par Dieu, mais englobe toute la vie du musulman, faisant ainsi de lui un véritable serviteur de Dieu.


https://www.youtube.com/watch?v=vVwp-GHU7nc

https://www.youtube.com/watch?v=qXK1WKxo52I

macoooo
18/07/2016, 09h23
Le jeûne de six jours de Shawwal après le jeûne obligatoire de Ramadan est une sunna désirable mais pas une obligation. Recommandé, ce jeûne possède un mérite immense et génère une grande récompense dans la mesure où celui qui le jeûne verra inscrit à son profit la récompense du jeûne d’une année entière d’après un hadith authentique du Prophète rapporté par Abou Ayyoub selon lequel le Messager d’Allah a dit :

« Quiconque jeûne le Ramadan et le fait suivre par le jeûne de six jours de Shawwal est comme quelqu’un qui a jeûné tout le temps » [ Rapporté par Mouslim, Abou Dawoud, at-Tarmidhi, An-Nassaï et Ibn Madja ].



Le Prophète a expliqué le hadith précédent en ces termes :

« Celui qui jeûne six jours après la rupture du jeûne de Ramadan a complété l’année : « Quiconque accomplit un bienfait le verra multiplier par dix ».

Une autre version dit :

« Allah multiplie les bienfaits par dix : 1 mois = 10 mois et 6 jours = 60 jours [2 mois] = 12 mois. Voilà une année complète » [rapporté par an-Nassaï et Ibn Madia et cité dans Sahih at-Targhib wa at-Tarhib; 1/421 et rapporté par Ibn Khouzayma en ces termes ] :

« Le jeûne du mois de Ramadan vaut 10 mois et le jeûne des six jours 2 mois, ce qui constitue une année complète ».

Des jurisconsultes des écoles hanbalites et shafiites ont déclaré que le jeûne des six jours à l’issue de Ramadan vaut une année de jeûne obligatoire. Pour ce qui est de la multiplication de la récompense, elle est généralisée et s’applique à tout jeûne surérogatoire. En effet, le bienfait est récompensé au décuple.

Parmi les importants avantages du jeûne des six jours de Shawwal figure la compensation des lacunes du jeûne obligatoire. En effet, le jeûneur ne peut pas échapper à la négligence et au péché qui pourraient avoir une incidence négative sur son jeûne. Au jour de la Résurrection, on utilisera les actions surérogatoires pour combler les lacunes constatées dans les pratiques obligatoires. C’est à ce propos que le Prophète dit :

« La première chose au sujet de laquelle on fera subir un règlement de compte aux gens sera la prière... Notre Maître Puissant et Majestueux dira à Ses anges - alors qu’Il en sait plus qu’eux - : « Examinez les prières de mes serviteurs pour savoir s’il les a faites de façon complète ou incomplète ». Si elles s’avèrent complètes, elles seront enregistrées telles quelle. Si elles s’avèrent incomplètes, le Maître dira : « Regardez si mon serviteur a accompli des oeuvres surérogatoires. Si tel est le cas, utilisez-les pour compléter ses oeuvres obligatoires ». Voilà comment les oeuvres seront traitées ». [Rapporté par Abou Dawoud].





La succession des jours est-elle nécessaire dans le jeûne des six jours de Shawwal

La succession des jours n’est pas une condition de validité du jeûne.

Peu importe qu’on les jeûne réunis ou dispersés.
Il est toutefois préférable de s’empresser à le faire conformément aux propos du Très Haut :

Empressez-vous à la bienfaisance

Empressez-vous à chercher le pardon de votre Maître

Et Moussa a dit : Maître, je me suis dépêché auprès de Toi pour que Tu sois satisfait

Par ailleurs, le retardement comporte des inconvénients. Les Shefiites et certains Hanbalites soutiennent la nécessité de s’empresser à accomplir ce jeûne. Mais il ny a aucun mal à ne pas s’y empresser. Car on peut le retarder au milieu ou à la fin du mois.

An-Nawawi a dit :

« Nos condisciples disent qu’il est désirable de jeûner six jours de Shawwal à cause de ce hadith. Il est préférable de les jeûner successivement dès le début du mois. Mais il est permis de les répartir sur les jours du mois, voire de les retarder au-delà du mois. L’intéressé ne s'en serait pas moins conformé à la Sunna, compte tenu de la généralité des termes du hadith. Ceci ne fait l’objet d’aucune divergence de vues chez nous. C’est aussi l'avis d’Ahmad et Dawoud ». Al-Madjmou Sharh al-Mouhadhdhab.





Faut-il que la femme commence par le rattrapage des jours du Ramadan quelle a ratés à cause des règles menstruelles puis procède au jeûne des six jours ?

Si elle veut bénéficier de la récompense citée dans le hadith ou le Prophète dit :

« Quiconque jeûne le mois de Ramadan et le fait suivre par le jeûne de six jours de Shawwal est comme quelqu’un qui a jeûné tout le temps » [ Rapporté par Mouslim, n° 1984 ]

Elle doit terminer le jeûne du Ramadan d’abord puis le faire suivre du jeûne de six jours de Shawwal afin que le hadith puisse s’appliquer à elle et quelle jouisse de la récompense mentionnée. Quant au report du rattrapage du jeûne de Ramadan au moment où elle sera en mesure de l’effectuer avant le Ramadan suivant, il est bien permis.





Le jeûne des six jours doit-il avoir lieu immédiatement après la fête de fin de Ramadan ou plusieurs jours après, pourvu d’observer la succession des jours dans le mois de Shawwal ?

Il n’est pas obligatoire d’engager le jeûne immédiatement après la fête. Car on peut le commencer un ou plusieurs jours après la fête. On peut aussi jeûner des jours successifs ou séparés dans le mois de Shawwal en fonction de ses possibilités. L’affaire est souple parce qu’elle ne revêt pas un caractère obligatoire mais elle reste facultative.



C’est Allah qui nous assiste.

https://www.youtube.com/watch?v=9GbCP6ZVJxs

https://www.youtube.com/watch?v=ySfcgpx7zaQ

https://www.youtube.com/watch?v=-lVvQv3UfTU

Sarah_
18/07/2016, 20h32
Merci pour la rappel Macoo.

macoooo
24/07/2016, 11h56
Merci pour la rappel Macoo.


Merci
gazak allah kheir

Le dernier sermon
Après avoir loué et remercié Dieu, le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a déclaré :
« Ô peuple! Écoutez-moi attentivement, car je ne sais pas si, après cette année-ci, je serai encore parmi vous. Écoutez, donc, ce que je vous dis avec beaucoup d’attention et transmettez ce message à ceux qui ne pouvaient être présents parmi nous aujourd’hui.

« Ô peuple! Tout comme vous considérez ce mois, ce jour, cette cité comme sacrés, considérez aussi la vie et les biens de chaque musulman comme sacrés. Retournez à leurs légitimes propriétaires les biens qui vous ont été confiés. Ne blessez personne afin que personne ne puisse vous blesser.


Souvenez-vous qu’en vérité, vous rencontrerez votre Seigneur et qu’effectivement, Il vous demandera compte de vos actes. Dieu vous a défendu de pratiquer l’usure [de prendre ou payer de l’intérêt], donc tout intérêt non-payé sera maintenant annulé. Votre capital, cependant, vous revient. Vous n’infligerez ni d’endurerez aucune injustice. Dieu a décidé de rendre l’intérêt illicite, et tout intérêt qui était dû à Abbas ibn Abd’al Mouttalib sera maintenant annulé.


« Méfiez-vous de Satan, pour le salut de votre religion. Il a perdu tout espoir de ne pouvoir jamais vous amener à commettre les grands péchés; attention, donc, à ne pas le suivre dans les péchés mineurs.
« Ô peuple! Il est vrai que vous avez certains droits à l’égard de vos femmes, mais elles aussi ont des droits sur vous. Souvenez-vous que c’est par la permission de Dieu que vous les avez prises pour épouses et que c’est Dieu qui vous les a confiées. Si elles respectent vos droits, alors à elles appartient le droit d’être nourries et habillées convenablement. Traitez donc bien vos femmes et soyez gentils envers elles,


car elles sont vos partenaires et elles sont dévouées envers vous. Il est de votre droit qu’elles ne se lient pas d’amitié avec des gens que vous n’approuvez pas, et qu’elles ne commettent jamais l’adultère.


« Ô peuple! Écoutez-moi bien : adorez Dieu, faites vos cinq prières quotidiennes, jeûnez pendant le mois de Ramadan, et donnez votre richesse en zakat. Accomplissez le Hajj si vous en avez les moyens. Toute l’humanité descend d’Adam et Ève. Un Arabe n’est point supérieur à un non-Arabe, et un non-Arabe n’est point supérieur à un Arabe; et les Blancs ne sont point supérieurs aux Noirs, de même que les Noirs ne sont point supérieurs aux Blancs.

Aucune personne n’est supérieure à une autre, si ce n’est en piété et en bonnes actions. Vous savez que chaque musulman est le frère de tous les autres musulmans. Vous êtes tous égaux. Vous n’avez aucun droit sur les biens appartenant à l’un de vos frères, à moins qu’on ne vous ait fait un don librement et de plein gré. Par conséquent, ne soyez pas injustes les uns envers les autres.


« Souvenez-vous, un jour vous vous présenterez devant Dieu et répondrez de vos actes. Prenez garde, donc, ne vous écartez pas du droit chemin après ma mort. Ô peuple! Aucun prophète ni messager ne viendra après moi, et aucune nouvelle religion ne naîtra. »
« Raisonnez bien, ô peuple, et comprenez bien les mots que je vous transmets. Je laisse derrière moi deux choses : le Coran et mon exemple, la Sounnah. Et si vous les suivez, jamais vous ne vous égarerez.
« Que tous ceux qui m’écoutent transmettent ce message à d’autres, et ceux-là à d’autres encore; et que les derniers puissent le comprendre mieux que ceux qui m’écoutent directement. Sois témoin, ô Dieu, que j’ai transmis Ton message à Tes serviteurs. »


C’est ainsi que le Prophète termina son dernier sermon et, alors qu’il se tenait près du sommet de Arafat, le verset suivant lui fut révélé :
« … Aujourd’hui, J’ai parfait votre religion pour vous et J’ai accompli Mon bienfait sur vous. Et J’ai choisi l’islam comme religion pour vous. » (Coran 5:3)
De nos jours encore, le dernier sermon du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) est transmis à chaque musulman partout à travers le monde et par divers moyens de communication.


On le rappelle aux musulmans dans les mosquées et lors de conférences. En fait, les différents messages que renferme ce sermon concernent certains des droits les plus importants de Dieu sur l’humanité, et des hommes les uns sur les autres. Bien que le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) ait quitté ce monde, ses paroles demeurent toujours bien vivantes dans nos cœurs.


https://www.youtube.com/watch?v=pmz7d5YURXw

https://www.youtube.com/watch?v=FQmI_t9cRdE

macoooo
28/07/2016, 09h10
Le savoir, en islam, nous provient de deux sources : le Coran et la tradition du prophète Mohammed (sounnah).
Le Coran est l’écriture divine, ou texte sacré, de l’islam. Les musulmans croient qu’il s’agit de la parole littérale de Dieu, telle qu’Il l’a révélée à Mohammed, Son dernier messager. Ce site web contient plusieurs articles sur le Coran, pour ceux qui aimeraient en approfondir leur connaissance.

Ce qu’on appelle la sounnah fait référence à trois choses : les actions, les déclarations et l’approbation tacite du prophète Mohammed en diverses occasions. Elle est dérivée de la tradition orale appelée hadith.


Parmi les hadiths, certains font partie d’une catégorie à part. On les appelle les hadiths qoudsi. Il s’agit des paroles de Dieu, exprimées dans les mots de Mohammed. Il y a plus de 100 hadiths qoudsi qui traitent, pour la plupart, de sujets spirituels et éthiques. Un des plus beaux hadiths qoudsi est le suivant :
« Ô Mes serviteurs, Je Me suis interdit l'oppression, et Je l'ai interdit entre vous, alors ne vous opprimez pas les uns les autres. Ô Mes serviteurs, vous êtes tous dans l'égarement, sauf ceux que Je guide; alors demandez à être guidés et Je vous guiderai. Ô Mes serviteurs, vous êtes tous affamés, sauf ceux que J'ai nourris; alors cherchez votre nourriture auprès de Moi et je vous nourrirai.

Ô Mes serviteurs, vous êtes tous nus, sauf ceux que J'ai vêtus; alors cherchez vos vêtements auprès de Moi et Je vous vêtirai. Ô Mes serviteurs, vous commettez des péchés jour et nuit, et Je pardonne tous les péchés; alors cherchez le pardon auprès de Moi et Je vous pardonnerai. Ô Mes serviteurs, vous ne pouvez ni Me causer du tort ni M’avantager. Ô Mes serviteurs, même si le premier et le dernier d'entre vous, les hommes et les djinns, étaient aussi pieux que le cœur le plus pieux des hommes, cela n'ajouterai rien à Mon royaume. Ô Mes serviteurs, même si le premier et le dernier d'entre vous, hommes et djinns, étaient aussi méchants que le cœur le plus méchant parmi ceux des hommes, cela n’enlèverait rien à Mon royaume.

Ô Mes serviteurs, même si le premier et le dernier d'entre vous, hommes et djinns, se rassemblaient en un endroit et Me faisaient chacun une demande et que Je satisfasse la demande de chacun, cela ne diminuerait en rien ce que Je possède, pas plus que ne diminue la mer quand on y trempe une aiguille. Ô Mes serviteurs, Je ne juge rien d'autre de vous que vos actions et c’est Moi qui les récompense ensuite. Donc celui qui trouve le bonheur, qu'il rende grâce à Dieu; et celui qui trouve autre chose que le bonheur, qu'il ne s'en prenne qu’à lui-même. »

https://www.youtube.com/watch?v=oLqNJyZp1Zk



https://www.youtube.com/watch?v=DW_FnLSHG_o

https://www.youtube.com/watch?v=3GegLhXcZOw

macoooo
02/08/2016, 08h10
https://www.youtube.com/watch?v=4BrELnJfVlY

https://www.youtube.com/watch?v=KHkg6h37CS4

https://www.youtube.com/watch?v=u51ZTcso0CY

macoooo
08/08/2016, 11h07
Dans ce hadith qoudsi


Dieu met l’accent sur la justice, et l’islam condamne et interdit toute forme d’injustice et d’oppression. Dieu, le Très-Grand, est le plus Juste et c’est de Lui qu’émane la justice. Dieu S’est interdit à Lui-même l’oppression et Sa promesse est vraie; plusieurs versets du Coran en attestent.
« Et ton Seigneur n’est jamais injuste envers Ses serviteurs. » (Coran 41:46)
« Et Dieu ne souhaite point l’injustice pour (Ses) créatures. » (Coran 3:108)
« Certes, Dieu ne lèse personne, fût-ce du poids d’un atome. » (Coran 4:40)
Dieu a également interdit à l’humanité l’oppression sous toutes ses formes. L’islam nous dit qu’il existe trois sortes d’oppression ou d’injustice.

La première est l’injustice envers Dieu, en Lui prêtant des associés ou des intermédiaires. La seconde est l’injustice envers soi-même, en commettant des péchés. La troisième est l’injustice envers autrui (envers d’autres personnes ou d’autres créatures).

L’islam est plus qu’une religion, c’est un mode de vie. Pratiquer l’islam signifie, entre autres, respecter et garantir les droits accordés par Dieu aux êtres humains. L’islam se soucie du respect des droits de toutes les créatures, petites ou grandes.
« Nous avons effectivement envoyé Nos messagers avec des preuves évidentes, et Nous avons révélé, par leur intermédiaire, l’Écriture et la Balance, afin que les gens établissent la justice. » (Coran 57:25)
Dans ce hadith qoudsi, Dieu commence par souligner l’importance de la justice. Il condamne l’oppression et l’interdit aux hommes, puis affirme que nous sommes tous dans l’égarement, sauf ceux qu’Il guide. Il nous dit que c’est à Lui qu’il faut demander d’être guidés, car Lui seul peut nous guider.
S’Il ne nous guide pas, nous sommes perdus. En nous guidant, Il nous fait le plus précieux des cadeaux. Comprendre les concepts de justice et de pardon, en islam, nous enrichit.


Savoir que la raison d’être de notre existence est d’adorer Dieu nous libère. Être guidés nous rend aptes à démontrer de la reconnaissance envers Dieu pour toutes les bénédictions qu’Il nous accorde. L’humanité dépend de Dieu, mais Dieu n’a pas besoin de l’humanité. Ce hadith nous fait comprendre à quel point nous avons besoin de Dieu. Dans le prochain article, nous apprendrons que rien n’arrive sans la permission de Dieu.

https://www.youtube.com/watch?v=LP5D0xObcJE


https://www.youtube.com/watch?v=BFbdGzdGecw

macoooo
17/08/2016, 07h41
Ce hadith qoudsi nous rappelle de manière sublime que tout le pouvoir et toute la force ne proviennent que de Dieu.
Nous sommes en mesure de fonctionner, de manger, de boire et de respirer. Tous les systèmes de notre corps fonctionnent avec une précision étonnante. Notre cœur bat et notre sang circule. Toutes ces fonctions dépendent entièrement de la volonté de Dieu. Si l’une d’elles cesse de fonctionner, nul ne peut la refaire fonctionner si ce n’est par la volonté de Dieu.
Dieu est Celui qui pourvoit aux besoins de Sa création. Imaginez tout ce qui a rendu possible, par exemple, le simple fait de manger du pain grillé, le matin.

Le pain, le grille-pain, le beurre, l’électricité, entre autres; tout cela n’est pas apparu par magie. Le beurre était d’abord de la crème, le grille-pain a été fabriqué, le blé a été cultivé et transformé en farine; puis, le pain a été confectionné, emballé et livré. Alors que nous étalons du beurre sur notre pain, il est bon de se rappeler qu’aucune de ces étapes, simples mais nécessaires, n’aurait pu se produire sans la permission de Dieu.

Dieu est le Créateur de toute chose et Il n’a besoin de rien. Il n’a pas besoin de notre obéissance et notre désobéissance ne L’affecte pas. Il ne ressent pas le besoin de nous rétribuer si nous Lui obéissons; s’Il le fait, c’est par Sa grande générosité. Le Coran nous apprend que nous avons été créés pour adorer Dieu, mais cela ne signifie pas qu’Il ait besoin de notre adoration. Au contraire, c’est nous qui avons besoin de Lui. Et c’est dans l’adoration et l’invocation de Dieu que notre cœur trouve la tranquillité.

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » (Coran 51:56)
« N’est-ce point par l’évocation de Dieu que se tranquillisent les cœurs? » (Coran 13:28)
« Vous êtes tous dans l’égarement, sauf ceux que Je guide… »; voilà un très beau hadith qoudsi que l’on retrouve dans la sounnah du prophète Mohammed. Un hadith qui souligne l’amour de Dieu pour l’humanité et qui nous rappelle que nous devons nous montrer reconnaissants pour cet amour. Nous pouvons chercher le réconfort et la paix partout et en toutes choses, dans le monde d’ici-bas, mais nous ne les trouverons jamais à moins de les chercher dans notre relation avec Dieu.

https://www.youtube.com/watch?v=fL4aGvqSsKY

https://www.youtube.com/watch?v=AWTRDCenKOg

https://www.youtube.com/watch?v=BIexXBbwp44

macoooo
20/08/2016, 08h55
Les jours s’écoulent comme des minutes. C’est le matin et, tout à coup, c’est déjà la nuit. Dieu fait allusion à ce phénomène à quelques reprises, dans le Coran.
« Il leur sera demandé : « Combien d’années êtes-vous restés sur terre? » Ils répondront : « Un jour, ou moins qu’un jour… Qu’on s’en réfère plutôt à ceux qui comptent. » (Coran 23:112-113)
« Ils s’interrogèrent entre eux; l’un dit : « Combien de temps êtes-vous demeurés là? ». Les autres dirent : « Nous sommes restés là un jour, ou peut-être moins encore… » D’autres dirent : « Votre Seigneur sait mieux combien de temps nous y sommes restés. » (Coran 18:19)
Le temps passe très vite et lorsque nous nous tiendrons debout, devant Dieu, au Jour du Jugement, il nous semblera n’avoir vécu, rêvé et espéré qu’une journée ou moins. Il nous semblera n’avoir adoré notre Créateur que très brièvement et de la manière la plus nonchalante. Le Coran nous apprend que plusieurs d’entre nous supplierons Dieu de leur accorder plus de temps, afin de corriger leurs actions et de L’adorer de manière plus appropriée.
« Puis lorsque la mort vient à l’un d’eux (i.e. un polythéiste), il dit : « Seigneur! Renvoie-moi (sur terre)… » (Coran 23:99)
Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) nous a réitéré cette réalité. Le temps ne ralentira jamais et nous ne pourrons jamais retourner en arrière pour réparer nos erreurs. C’est pourquoi il nous a conseillé de tirer profit de cinq choses avant que cinq autres ne se produisent.
« Tirez profit de cinq choses avant cinq autres : votre jeunesse avant votre vieillesse; votre santé avant de tomber malade; votre argent avant de devenir pauvre; votre temps libre avant de devenir occupé; et votre vie avant votre mort. »

https://www.youtube.com/watch?v=3cOABsNi-C0

https://www.youtube.com/watch?v=0BJKT8tmal8

https://www.youtube.com/watch?v=V3NUyEh30YM

https://www.youtube.com/watch?v=lvjaBtaJMPI

macoooo
25/08/2016, 09h10
https://www.youtube.com/watch?v=O5llVT_kGsc

https://www.youtube.com/watch?v=h9MeyowEpDI

macoooo
31/08/2016, 10h26
Il nous conseille, donc, de tirer profit du temps que nous avons devant nous. Quand nous sommes jeunes, nous prenons notre jeunesse et notre énergie pour acquises. Nous avons l’impression d’avoir tout le temps devant nous, à l’infini.

Pourtant, les journées s’écoulent, les unes après les autres, et l’une des premières choses qui nous quitte, c’est souvent notre jeunesse. Un cheveu blanc apparaît, nous commençons à ressentir de petites douleurs quotidiennes au dos, aux épaules ou aux genoux. Et, tandis que la vieillesse se rapproche à grands pas, certaines personnes trouvent même difficile

d’accomplir leurs actes de dévotion quotidiens. Quand il nous est de plus en plus difficile de nous agenouiller pour nous prosterner en prière, nous ne souhaitons alors qu’une chose : pouvoir revenir en arrière pour accomplir ne serait-ce qu’une autre prière ou pour jeûner ne serait-ce qu’un autre jour avec

toute l’énergie et la forme dont nous jouissions durant nos jeunes années. Les jeunes doivent savoir tirer profit de leur jeunesse avant que le temps ne la fasse disparaître. L’énergie à revendre devrait être utilisée pour aider les autres et accomplir toutes sortes de bonnes actions qui mériteront une rétribution enviable ici-bas et dans l’au-delà.

https://www.youtube.com/watch?v=Mlx8KmKgUdk

https://www.youtube.com/watch?v=KHkg6h37CS4

https://www.youtube.com/watch?v=C2QHzqkPeuU

https://www.youtube.com/watch?v=yGXUNdtrsnE

macoooo
17/09/2016, 08h33
Le croyant doit également savoir tirer profit de sa santé avant d’être affaibli par la maladie, que celle-ci se manifeste durant sa vieillesse ou plus tôt dans sa vie. Même de jeunes personnes peuvent être affectées par la maladie ou certaines blessures qui les rendent incapables d’accomplir leurs prières comme elles le voudraient.

Dieu et le prophète Mohammed ont tous deux souligné les bienfaits et la rétribution que peut tirer un croyant de sa douleur et sa souffrance. Quand une personne devient malade, elle réalise à quel point l’être humain est fragile.

Le Prophète nous a rappelé que nul ne sait s’il perdra la santé ni à quel moment il la perdra. Un jour, nous sommes en pleine forme et possédons toutes nos facultés mentales et, le lendemain, nous nous retrouvons dépendants des autres pour presque chaque geste du quotidien.
https://www.youtube.com/watch?v=vVwp-GHU7nc

macoooo
21/09/2016, 10h28
L’argent est une autre bénédiction qui nous vient de Dieu. Le croyant doit donner le plus qu’il peut en charité tant qu’il a quelque chose à donner. Nous avons tendance à voir la charité comme un don monétaire, mais elle ne se réduit pas à cette forme de don. Nous pouvons donner de l’argent, certes, mais aussi notre temps, notre soutien et notre savoir.

Cela n’empêche pas que nous devrions utiliser nos biens monétaires pour plaire à Dieu tant que cela est possible, car l’argent est quelque chose qui peut se perdre très rapidement et notre destin financier demeure entre les mains de Dieu. Tant de gens riches se sont retrouvés sans le sou presque du jour au lendemain et les exemples abondent autour de nous. Il faut garder à l’esprit que tout don de charité fait dans l’intention de plaire à Dieu sera toujours rétribué.

« L’exemple de ceux qui dépensent leurs biens dans le sentier de Dieu est semblable à un grain d’où naissent sept épis renfermant cent grains chacun. Dieu multiplie la récompense de qui Il veut. La grâce de Dieu est immense et Il est Omniscient. » (Coran 2:261)

https://www.youtube.com/watch?v=AtZBrwh2smc

https://www.youtube.com/watch?v=fFMstFuwS50


https://www.youtube.com/watch?v=UPxeGuHw2Vg

https://www.youtube.com/watch?v=UPxeGuHw2Vg

macoooo
28/09/2016, 10h40
https://www.youtube.com/watch?v=Dy9XmVL8stM

https://www.youtube.com/watch?v=2s3wCuWCFf4

macoooo
05/10/2016, 09h52
La hijrah, en l’an 622

Pendant que les musulmans fuyaient la Mecque par petits groupes, le Prophète, en compagnie de quelques proches, attendait l’ordre divin qui lui permettrait d’aller rejoindre les autres à Yathrib. Quand l’ordre descendit enfin, il donna son manteau à Ali et le fit étendre sur son lit de sorte que quiconque aurait l’idée de regarder à l’intérieur croirait le voir, lui. Les assassins devaient frapper au moment où il sortirait de chez lui, durant la nuit ou tôt le matin. Il savait qu’ils ne feraient aucun mal à Ali. Ils entouraient déjà sa maison lorsqu’il en sortit en douce, sans être vu. Il se rendit chez Abou Bakr et ils allèrent tous deux se réfugier dans une caverne située dans une montagne déserte; ils y restèrent cachés jusqu’à ce que l’agitation et les clameurs s’estompent. À la tombée de la nuit, le fils, la fille et le berger d’Abou Bakr leur apportaient de la nourriture et les informaient des dernières nouvelles. Une fois, un groupe de recherche ennemi passa si près de leur cachette qu’ils arrivaient à saisir leurs paroles. Abou Bakr eut peur et dit : « Ô Messager de Dieu! Si l’un d’eux vient à regarder vers le bas, il nous verra! » Mais le Prophète répondit :

« Que penses-tu de deux personnes dont le troisième compagnon est Dieu? Ne crains rien, car Dieu est avec nous. » (Sahih al-Boukhari)

Lorsque le groupe de recherche s’éloigna, Abou Bakr envoya demander qu’on apporte des chameaux et un guide à la tombée du jour, puis ils entreprirent le voyage jusqu’à Yathrib.

Après avoir voyagé durant plusieurs jours en empruntant des chemins peu fréquentés, ils atteignirent une banlieue de Yathrib appelée Qoubaa. À cet endroit, comme les gens avaient entendu dire que le Prophète avait quitté la Mecque, ils sortaient chaque matin, grimpaient sur les collines pour guetter au loin sa venue, jusqu’à ce que la chaleur insupportable les force à rentrer. Le Prophète et ses compagnons de voyage arrivèrent en milieu de journée, après que les gens se soient retirés chez eux. Un juif qui était à l’extérieur les vit approcher et informa les musulmans que ceux qu’ils attendaient étaient enfin arrivés. Les musulmans sortirent les accueillir.

Le Prophète resta quelques jours à Qoubaa, où il établit les fondations de la première mosquée de l’histoire de l’islam. Entre-temps, Ali, qui avait quitté la Mecque à pied trois jours après le Prophète, était lui aussi arrivé. Le Prophète, ses compagnons de la Mecque et les « alliés » de Qoubaa se rendirent avec lui à Médine, où les gens attendaient leur arrivée avec impatience.

Les habitants de Médine (Yathrib) n’avaient jamais connu un jour plus heureux que celui-là. Anas, un proche compagnon du Prophète, a raconté :

« J’étais présent le jour où le Prophète arriva à Médine et je n’ai jamais connu un jour meilleur et plus heureux que celui-là. J’étais présent, également, le jour où il quitta ce monde et je n’ai jamais connu un jour plus sombre que celui-là. » (Ahmed)

Chaque famille de Médine espérait que le Prophète viendrait s’installer chez elle et certaines personnes tentèrent même de diriger sa chamelle vers leur maison. Mais il les arrêta et dit :

« Laissez-la, car elle est guidée par Dieu. »

Elle dépassa plusieurs maisons, puis elle s’arrêta et s’agenouilla sur la terre de Banou Najjaar. Le Prophète n’en descendit pas tout de suite; elle se releva, marcha un peu, puis se retourna et revint au même endroit et s’agenouilla de nouveau. Alors le Prophète en descendit. Il était satisfait du choix de sa chamelle, car Banou Najjaar comptait ses oncles maternels parmi ses membres et il souhaitait les honorer en allant chez eux. Lorsque des membres de la famille commencèrent à sortir de leur maison pour l’inviter à y entrer, un certain Abou Ayyoub s’avança vers sa monture et la guida vers sa maison. Le Prophète dit :

« Un homme suit sa monture. » (Sahih al-Boukhari, Sahih Mouslim)

La première tâche qu’il entreprit, à Médine, fut la construction d’une mosquée. Il envoya chercher les deux garçons qui possédaient la palmeraie qui occupait le terrain qu’il avait choisi pour sa construction et leur en demanda le prix. Ils répondirent : « Nous t’en faisons cadeau, ô prophète de Dieu! ». Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) refusa toutefois leur offre, les paya et construisit une mosquée à cet endroit, participant lui-même aux travaux. Tout en travaillant, les gens l’entendirent prononcer les paroles suivantes :

« Ô Dieu! La seule vie est celle de l’au-delà. Pardonne aux alliés et aux émigrants. (Sahih al-Boukhari)

La mosquée servait de lieu de prière pour les musulmans. La prière, qui avait jusque-là été un acte individuel accompli en secret, était maintenant accomplie ouvertement et elle était devenue le symbole de la société musulmane. L’époque où les musulmans et l’islam étaient opprimés et écrasés était révolue. Maintenant, le adhan, c’est-à-dire l’appel à la prière, serait prononcé à voix haute et son appel retentirait jusque dans chaque maison afin de rappeler à chaque musulman de respecter ses obligations envers son Créateur. En plus d’être un lieu de prière, la mosquée était une école où les musulmans apprenaient les divers éléments de leur religion, un lieu de rencontre où les différends de divers groupes étaient résolus et un lieu administratif à partir duquel on gérait les affaires sociales; c’était un véritable symbole de la façon dont l’islam englobe toutes les facettes de la vie quotidienne. On s’acquittait de toutes ces tâches en ce lieu que l’on avait construit à partir des troncs des palmiers qui y étaient déjà et dont le toit avait été fait à partir des branches de ces mêmes palmiers.

Lorsque la construction de la mosquée fut terminée, il construisit également des maisons de chaque côté de celle-ci pour sa famille, encore une fois à partir des troncs de palmiers. La mosquée et la maison du Prophète à Médine sont toujours là, de nos jours.

La hijrah était terminée. C’était le 23 septembre 622 et l’ère islamique (le calendrier musulman) commence à partir de ce jour-là. C’est également ce jour-là que Yathrib fut rebaptisée : on lui donna le nom de Madinat-oun-Nabi, c’est-à-dire la Cité du Prophète, communément appelée Médine.

C’est ainsi que se déroula la hijrah, l’émigration de la Mecque à Yathrib. Les treize années d’humiliation, de persécution, de succès mitigé et d’une mission prophétique difficile à mener faisaient maintenant partie du passé.

C’était le début de dix années de succès à venir, du plus grand succès ayant jamais couronné les efforts d’un homme. Jusque-là, il n’avait été qu’un prêcheur. Mais à partir de ce moment, il devint le dirigeant d’un État, d’abord un tout petit État qui, en l’espace de dix ans, allait devenir l’empire d’Arabie. La hijrah marque une division claire dans l’histoire de la mission du Prophète, division que l’on retrouve également dans le Coran. Les révélations de Dieu dont lui et ses fidèles avaient besoin, maintenant, n’étaient pas du même genre que celles dont ils avaient eu besoin lorsqu’ils étaient opprimés, à la Mecque. C’est pourquoi, dans le Coran, les sourates révélées à la Mecque diffèrent de celles révélées à Médine; les premières s’adressent aux individus et à leurs états d’âme, de même qu’au Prophète en tant qu’avertisseur, tandis que les autres s’adressent surtout aux musulmans en tant que communauté sociale et politique et au Prophète en tant qu’exemple à suivre, législateur et réformateur.

https://www.youtube.com/watch?v=_GK0BnXXoEo

macoooo
05/10/2016, 09h53
La hijrah, en l’an 622

Pendant que les musulmans fuyaient la Mecque par petits groupes, le Prophète, en compagnie de quelques proches, attendait l’ordre divin qui lui permettrait d’aller rejoindre les autres à Yathrib. Quand l’ordre descendit enfin, il donna son manteau à Ali et le fit étendre sur son lit de sorte que quiconque aurait l’idée de regarder à l’intérieur croirait le voir, lui. Les assassins devaient frapper au moment où il sortirait de chez lui, durant la nuit ou tôt le matin. Il savait qu’ils ne feraient aucun mal à Ali. Ils entouraient déjà sa maison lorsqu’il en sortit en douce, sans être vu. Il se rendit chez Abou Bakr et ils allèrent tous deux se réfugier dans une caverne située dans une montagne déserte; ils y restèrent cachés jusqu’à ce que l’agitation et les clameurs s’estompent. À la tombée de la nuit, le fils, la fille et le berger d’Abou Bakr leur apportaient de la nourriture et les informaient des dernières nouvelles. Une fois, un groupe de recherche ennemi passa si près de leur cachette qu’ils arrivaient à saisir leurs paroles. Abou Bakr eut peur et dit : « Ô Messager de Dieu! Si l’un d’eux vient à regarder vers le bas, il nous verra! » Mais le Prophète répondit :

« Que penses-tu de deux personnes dont le troisième compagnon est Dieu? Ne crains rien, car Dieu est avec nous. » (Sahih al-Boukhari)

Lorsque le groupe de recherche s’éloigna, Abou Bakr envoya demander qu’on apporte des chameaux et un guide à la tombée du jour, puis ils entreprirent le voyage jusqu’à Yathrib.

Après avoir voyagé durant plusieurs jours en empruntant des chemins peu fréquentés, ils atteignirent une banlieue de Yathrib appelée Qoubaa. À cet endroit, comme les gens avaient entendu dire que le Prophète avait quitté la Mecque, ils sortaient chaque matin, grimpaient sur les collines pour guetter au loin sa venue, jusqu’à ce que la chaleur insupportable les force à rentrer. Le Prophète et ses compagnons de voyage arrivèrent en milieu de journée, après que les gens se soient retirés chez eux. Un juif qui était à l’extérieur les vit approcher et informa les musulmans que ceux qu’ils attendaient étaient enfin arrivés. Les musulmans sortirent les accueillir.

Le Prophète resta quelques jours à Qoubaa, où il établit les fondations de la première mosquée de l’histoire de l’islam. Entre-temps, Ali, qui avait quitté la Mecque à pied trois jours après le Prophète, était lui aussi arrivé. Le Prophète, ses compagnons de la Mecque et les « alliés » de Qoubaa se rendirent avec lui à Médine, où les gens attendaient leur arrivée avec impatience.

Les habitants de Médine (Yathrib) n’avaient jamais connu un jour plus heureux que celui-là. Anas, un proche compagnon du Prophète, a raconté :

« J’étais présent le jour où le Prophète arriva à Médine et je n’ai jamais connu un jour meilleur et plus heureux que celui-là. J’étais présent, également, le jour où il quitta ce monde et je n’ai jamais connu un jour plus sombre que celui-là. » (Ahmed)

Chaque famille de Médine espérait que le Prophète viendrait s’installer chez elle et certaines personnes tentèrent même de diriger sa chamelle vers leur maison. Mais il les arrêta et dit :

« Laissez-la, car elle est guidée par Dieu. »

Elle dépassa plusieurs maisons, puis elle s’arrêta et s’agenouilla sur la terre de Banou Najjaar. Le Prophète n’en descendit pas tout de suite; elle se releva, marcha un peu, puis se retourna et revint au même endroit et s’agenouilla de nouveau. Alors le Prophète en descendit. Il était satisfait du choix de sa chamelle, car Banou Najjaar comptait ses oncles maternels parmi ses membres et il souhaitait les honorer en allant chez eux. Lorsque des membres de la famille commencèrent à sortir de leur maison pour l’inviter à y entrer, un certain Abou Ayyoub s’avança vers sa monture et la guida vers sa maison. Le Prophète dit :

« Un homme suit sa monture. » (Sahih al-Boukhari, Sahih Mouslim)

La première tâche qu’il entreprit, à Médine, fut la construction d’une mosquée. Il envoya chercher les deux garçons qui possédaient la palmeraie qui occupait le terrain qu’il avait choisi pour sa construction et leur en demanda le prix. Ils répondirent : « Nous t’en faisons cadeau, ô prophète de Dieu! ». Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) refusa toutefois leur offre, les paya et construisit une mosquée à cet endroit, participant lui-même aux travaux. Tout en travaillant, les gens l’entendirent prononcer les paroles suivantes :

« Ô Dieu! La seule vie est celle de l’au-delà. Pardonne aux alliés et aux émigrants. (Sahih al-Boukhari)

La mosquée servait de lieu de prière pour les musulmans. La prière, qui avait jusque-là été un acte individuel accompli en secret, était maintenant accomplie ouvertement et elle était devenue le symbole de la société musulmane. L’époque où les musulmans et l’islam étaient opprimés et écrasés était révolue. Maintenant, le adhan, c’est-à-dire l’appel à la prière, serait prononcé à voix haute et son appel retentirait jusque dans chaque maison afin de rappeler à chaque musulman de respecter ses obligations envers son Créateur. En plus d’être un lieu de prière, la mosquée était une école où les musulmans apprenaient les divers éléments de leur religion, un lieu de rencontre où les différends de divers groupes étaient résolus et un lieu administratif à partir duquel on gérait les affaires sociales; c’était un véritable symbole de la façon dont l’islam englobe toutes les facettes de la vie quotidienne. On s’acquittait de toutes ces tâches en ce lieu que l’on avait construit à partir des troncs des palmiers qui y étaient déjà et dont le toit avait été fait à partir des branches de ces mêmes palmiers.

Lorsque la construction de la mosquée fut terminée, il construisit également des maisons de chaque côté de celle-ci pour sa famille, encore une fois à partir des troncs de palmiers. La mosquée et la maison du Prophète à Médine sont toujours là, de nos jours.

La hijrah était terminée. C’était le 23 septembre 622 et l’ère islamique (le calendrier musulman) commence à partir de ce jour-là. C’est également ce jour-là que Yathrib fut rebaptisée : on lui donna le nom de Madinat-oun-Nabi, c’est-à-dire la Cité du Prophète, communément appelée Médine.

C’est ainsi que se déroula la hijrah, l’émigration de la Mecque à Yathrib. Les treize années d’humiliation, de persécution, de succès mitigé et d’une mission prophétique difficile à mener faisaient maintenant partie du passé.

C’était le début de dix années de succès à venir, du plus grand succès ayant jamais couronné les efforts d’un homme. Jusque-là, il n’avait été qu’un prêcheur. Mais à partir de ce moment, il devint le dirigeant d’un État, d’abord un tout petit État qui, en l’espace de dix ans, allait devenir l’empire d’Arabie. La hijrah marque une division claire dans l’histoire de la mission du Prophète, division que l’on retrouve également dans le Coran. Les révélations de Dieu dont lui et ses fidèles avaient besoin, maintenant, n’étaient pas du même genre que celles dont ils avaient eu besoin lorsqu’ils étaient opprimés, à la Mecque. C’est pourquoi, dans le Coran, les sourates révélées à la Mecque diffèrent de celles révélées à Médine; les premières s’adressent aux individus et à leurs états d’âme, de même qu’au Prophète en tant qu’avertisseur, tandis que les autres s’adressent surtout aux musulmans en tant que communauté sociale et politique et au Prophète en tant qu’exemple à suivre, législateur et réformateur.

https://www.youtube.com/watch?v=_GK0BnXXoEo

macoooo
12/10/2016, 10h36
Le temps libre est une autre bénédiction de Dieu dont nous pouvons tous tirer profit, peu importe à quel point nous considérons être occupés. Passer ce temps de manière intelligente signifie ne pas le perdre dans des activités futiles qui ne nous apportent aucun bienfait. Même la plus simple des actions peut prendre une signification nouvelle si elle est faite dans l’intention de plaire à Dieu.

Si nous nous libérons de ces activités futiles qui nous font perdre un temps précieux, nous pourrons alors profiter de ce temps gagné pour augmenter le nombre de nos activités religieuses. Quand une personne fait des choix intelligents, elle choisit de remplir son temps avec des actions qui plaisent à Dieu. Rappelez-vous que le temps avance rapidement et de manière inexorable.

Faites ce que vous avez à faire aujourd’hui même, car nul ne sait s’il connaîtra un lendemain. Utilisez votre temps libre avec discernement avant que votre vie de se remplisse d’obligations de toutes sortes qui ne vous apporteront aucun bienfait, à moins que vous ne gardiez constamment à l’esprit votre intention de plaire à Dieu.

https://www.youtube.com/watch?v=Jyf7Y0ftQGU

https://www.youtube.com/watch?v=cX-2eD6DG_o

https://www.youtube.com/watch?v=yojHPqGaBg4

macoooo
19/10/2016, 10h12
Enfin, la dernière chose qu’il dont il nous conseille de tirer profit est la vie, avant que la mort ne vienne nous chercher. Chaque matin, nous devrions remercier Dieu d’être encore en vie, car chaque nouvelle journée est une occasion supplémentaire de faire le bien (donner en charité, adorer Dieu plus longtemps ou d’une meilleure façon, etc).

C’est une occasion de sourire aux gens, autour de nous, de les aider s’ils ont besoin d’aide et de donner en charité. C’est une occasion de faire d’innombrables gestes de bonté. Nous sommes devenus insouciants par rapport à la mort. Mais, inévitablement, viendra un moment, peut-être dans quelques heures, dans quelques minutes ou dans quelques secondes, où notre vie connaîtra son terme. Le prophète Mohammed nous a conseillé de bien utiliser le temps dont nous disposons. Faites ce que vous pouvez maintenant et non pas demain, car demain pourrait ne jamais venir.


Ce rappel du prophète Mohammed a trait à la responsabilité, à la sagesse, à la prévoyance et à l’organisation du temps. Il nous a aussi rappelé, à d’autres occasions, l’importance de prendre conscience des bénédictions de Dieu, dans nos vies, et de les utiliser à notre avantage.

Certains versets du Coran et hadiths du Prophète nous rappellent que le temps passe très vite et que chaque petit geste que nous posons peut potentiellement devenir une source de grande rétribution.

Le Prophète nous a également dit : « Trois choses suivent une personne décédée [dans sa tombe]; deux d’entre elles s’en retournent et une reste avec la personne. Sa famille, ses richesses et ses actions la suivent. Et, tandis que sa famille et ses richesses finissent par s’en retourner, ses actions restent avec elle. »


https://www.youtube.com/watch?v=6cRowUO4xpc

https://www.youtube.com/watch?v=5h1yxR3bOCE

https://www.youtube.com/watch?v=kUJrKwHS7WM

macoooo
26/10/2016, 09h27
La foi

1) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La foi est de croire en Allah, ses anges, ses livres, ses messagers, au jour dernier et au destin qu’il soit en ta faveur ou non. » Rapporté par Mouslim.

2) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La foi se décompose en soixante-dix branches et quelques. La meilleure branche est de dire « il n’y a pas de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah » et la dernière branche est de ramasser tout ce qui peut faire obstacle sur un chemin ; et la pudeur est une des branches de la foi. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

3) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Quiconque dit : j’accepte Allah comme Seigneur, l’Islam comme religion et Muhammad comme prophète, le paradis lui sera obligatoirement attribué. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.




L’Islam

4) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « L’islam consiste à témoigner qu’il n’y a pas de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah, d’accomplir la prière, de verser l’aumône, de jeûner ramadan et d’effectuer le pèlerinage à la maison sacrée si on en a la possibilité. » Rapporté par Mouslim.

5) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le musulman est celui qui ne porte pas atteinte aux musulmans avec sa langue et sa main. Le croyant est celui auquel les gens font confiance à l’égard de leurs personnes et leurs biens. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

https://www.youtube.com/watch?v=EVeVzZffbhQ

https://www.youtube.com/watch?v=qz-zUxpQ9Ns

https://www.youtube.com/watch?v=g_oMa2pdWR8

macoooo
03/11/2016, 10h32
https://www.youtube.com/watch?v=8tBjmahi7WI

https://www.youtube.com/watch?v=L6RZowN1ZGc

https://www.youtube.com/watch?v=o-JS_IA4zBE

https://www.youtube.com/watch?v=a9pwk0Mf6iE

https://www.youtube.com/watch?v=zT7j9p1sFD0

macoooo
09/11/2016, 09h43
Le destin

6) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Œuvrez ! Car on facilitera à chacun la voie pour laquelle il a été créé. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.

7) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La recherche de la subsistance alors qu’elle est lui déjà prédestinée occupe plus la personne que la recherche d’une bonne vie (en appliquant les bonnes œuvres). » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.

8) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Autant il est impossible de cueillir du raisin d’une plante épineuse, autant les pervers n’accéderont pas aux demeures des vertueux dans l’au-delà. Empruntez le chemin que vous désirez, mais (sachez que) n’importe quel chemin emprunté vous mènera chez ceux que vous avez suivis ».

Rapporté par ibn ‘Assâkir et authentifié par Albâny.



9) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Peu s'en faut que les gens s’interrogent entre eux jusqu’à ce que l’un d’eux s’écrie : Allah a créé les créatures, mais qui a créé Allah ? S’ils disent cela, dites donc : Allah est unique, il est le seul à être imploré pour ce que nous désirons, il n’a jamais engendré, ni n’a été engendré et nul ne lui est égal. Puis, qu’il crachouille trois fois à sa gauche et qu’il demande protection contre le diable. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.



https://www.youtube.com/watch?v=2ULakceXuUM&

macoooo
16/11/2016, 15h02
La prophétie

10) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les prophètes sont frères d’un même père, leurs mères sont différentes, mais leur religion est une. » Rapporté par Boukhâry.

11) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Nous les prophètes, nos yeux s’endorment, mais pas nos cœurs. » Rapporté par Ibn Saad et authentifié par Albâny.

La science

12) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne m’a point envoyé aux gens pour leur rendre la vie difficile ou pour souhaiter leur perte ; Allah m’a plutôt envoyé en tant qu’enseignant et pour rendre la vie facile aux gens. » Rapporté par Mouslim.

13) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui emprunte un chemin menant à l’apprentissage d’une science, Allah lui facilite l’accès au paradis. » Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny.

14) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Enseignez, facilitez et ne compliquez pas les choses ! Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir les gens et si l’un d’entre vous se met en colère qu’il se taise. »

Rapporté par Al-Hâkim et authentifié par Albâny.
15) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La supériorité entre le savant et le dévot, est comme celle de la pleine lune sur le reste des astres. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

https://www.youtube.com/watch?v=QqM0l4kL3Gs

https://www.youtube.com/watch?v=9LCL0g4N80g

https://www.youtube.com/watch?v=rAvVYIWpXyQ

https://www.youtube.com/watch?v=G8wMn8_o0cc

dahmane1
16/11/2016, 15h55
Merci macoooo pour ces precieux rappels

macoooo
22/11/2016, 10h45
La pratique

16) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le savant qui enseigne le bien aux gens et ne le met pas en pratique, est semblable à la torche qui éclaire en se brûlant. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.

17) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah aime, lorsqu’une personne effectue une chose, qu’elle le fasse avec soin. » Rapporté par ‘Alâ’ et considéré comme bon par Albâny.

La nature humaine

18) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Il y a des gens qui ouvrent les portes du bien et ferment l’accès au mal, et il y en a qui ouvrent les portes du mal et ferment l’accès au bien. Bonheur à celui à qui Allah donna les clefs des portes du bien et malheur à celui à qui il donna les clefs des portes du mal. » Rapporté par Ibn Mâjah et considéré comme bon par Albâny.

19) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Souhaitez-vous savoir qui d’entre vous est le meilleur et qui est le pire ? Le meilleur d’entre vous est celui en qui nous espérons le bien et de qui nous ne redoutons pas le mal et le pire d’entre vous est celui en qui nous n’espérons pas le bien et de qui nous redoutons le mal. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.

https://www.youtube.com/watch?v=xz7J8Mcm7N4

https://www.youtube.com/watch?v=VEjEy1OnaRg

https://www.youtube.com/watch?v=0j_SJONOGw8

https://www.youtube.com/watch?v=wKJOFvgacbk

macoooo
30/11/2016, 22h44
https://www.youtube.com/watch?v=0eeMqWmMOsQ

https://www.youtube.com/watch?v=-PDVkNd3tU4

https://www.youtube.com/watch?v=-2OpfVcp4dc

https://www.youtube.com/watch?v=sLGSZZL3dWk

https://www.youtube.com/watch?v=iwK_k5GZyOQ

https://www.youtube.com/watch?v=EXmWgU19v54

macoooo
06/12/2016, 23h05
L’équité et l’égalité

20) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne regarde pas votre aspect, mais il regarde ce que renferme votre cœur et ce que vous accomplissez. » Rapporté par Mouslim.

21) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui dont les œuvres ne sont pas complètes ne pourra pas faire appel à la noblesse de sa famille pour les compléter. » Rapporté par Mouslim.

22) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ô vous les gens ! Votre Seigneur est unique et votre père est unique ; vous descendez tous d’Adam et Adam provient de la terre. Assurément, le plus noble d’entre vous auprès d’Allah est le plus pieux, et l’arabe n’a pas plus de mérite que le non-arabe sauf s’il se distingue par la piété. » Authentifié par Albâny dans At-targhîb wa At-tarhîb.

23) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ceux d’antan ont péri, car ils renonçaient à punir le noble lorsqu’il volait, tandis qu’ils s’empressaient de sanctionner le misérable, s’il volait. Je jure par celui qui détient l’âme de Muhammad entre ses mains, si Fatima, fille de Muhammad, s’avérait être une voleuse, je lui couperais moi-même sa main ! » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

https://www.youtube.com/watch?v=ZyQtra3WzIU

https://www.youtube.com/watch?v=Lah2stNTwgc

https://www.youtube.com/watch?v=ZOxRmUhel40

https://www.youtube.com/watch?v=9smD_axi8B4

macoooo
13/12/2016, 22h00
. Mohamed, Muhammad ou Mohammed est le dernier des prophètes et le messager de Dieu à l'humanité avec la dernière des religions monothéistes, l'Islam. Son plus grand miracle est le Coran, le livre saint de la religion musulmane. Et c'est d'après les actes et paroles du prophète (SWS) que les musulmans tiennent la Sunna Nabawiya.

Naissance et enfance

Mohamed naquit le 12 Rabi' al-awwal de l'an dit de l'éléphant ('Am Al Fil), qui correspond à l'an 571 à peu près du calendrier grégorien, à la Mecque. (C'est cette date qui est commémorée pendant le Mawlid Annabaoui).

Son père Abdullah Bnou 'Abd al-Muttalib faisait partie de Banou Hachim l'une des tribus de Quraych, il épousa Amina Bint Wahab et mourut jeune avant même qu'elle ne donne naissance au prophète.
A sa naissance, Mohammed fut confié à Halima Saadia qui lui servit de nourrice comme l'était la coutume en Arabie de confier les nouveaux nés aux nourrices des villages avoisinants.
Sa mère mourut alors qu'il avait à peine 6 ans, il fut alors confié à son grand père 'Abd al-Muttalib et à la mort de ce dernier à son oncle Abou Talib.
Jeunesse

L'oncle de Mohamed (SWS) était pauvre, il dut alors travailler dès sa jeunesse pour l'aider à subvenir aux besoins de la famille, il fut d'abord berger avant de travailler dans le commerce. Dès sa jeunesse, Mohamed (SWS) fut connu auprès de la tribu de Quraych par sa grande sincérité, ils le surnommaient "Al Amine" (celui à qui l'on peut faire confiance).

Khadija, une riche dame de Quraych, lui confia ses caravanes de commerce pour qu'il lui gère ses affaires, elle fut impressionnée par son honnêteté et son intégrité, et ce fut elle qui lui proposa de l'épouser. Mohammed avait alors 25 ans, alors qu'elle en avait 40. Leur mariage dura 25 ans jusqu'à la mort de Khadija, le prophète n'épousa guère d'autre femme jusqu'à la mort de cette dernière. Khadija fut non seulement la première femme mais aussi la première personne à se convertir à l'Islam.
Période de la da'wa

Le prophète Mohamed avait pour habitude d'aller se recueillir dans une grotte appelée Ghar Hiraa non loin de la Mecque. C'est là qu'un jour qu'il avait 40 ans, l'ange Jibril (Gabriel) lui rendit visite avec le message de Dieu. Les premiers versets du Coran qui furent dévoilés au prophète furent ceux de Sourate Al-Alaq: "Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, qui a créé l’homme d’une adhérence ! Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie ! C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait."

La révélation du Coran (parole d’Allah) au prophète par l'intermédiaire de Jibril dura 23 ans.





Mohammed était très religieux et pendant longtemps, il détesta la décadence et l'idolâtrie de la société dans laquelle il vivait.




À l'âge de quarante ans, Mohammed reçut sa première révélation de Dieu par l'intermédiaire de l'ange Gabriel. Les révélations se poursuivirent pendant vingt-trois ans, et ensemble elles formèrent ce que nous connaissons comme le Coran.

Dès qu'il commença à réciter le Coran et à prêcher la vérité que Dieu lui avait révélée, il souffrit, avec son petit groupe de disciples, de persécutions de la part des mécréants. Les persécutions devinrent si acharnées qu'en l'an 622, Dieu leur ordonna d'émigrer. Cette émigration de la Mecque à la ville de Médine, située à environ 260 milles (418 km) au nord, marque le début du calendrier musulman.

Après plusieurs années, Mohammed et ses disciples purent enfin retourner à la Mecque, où ils pardonnèrent à leurs ennemis. Avant que Mohammed ne meure, à l'âge de soixante-trois ans, la majeure partie de la Péninsule Arabe était devenue musulmane, et moins d'un siècle après sa mort, l'islam s'était propagé jusqu'en Espagne à l'ouest, et aussi loin qu'en Chine à l'est. Parmi les raisons qui expliquent la propagation rapide et pacifique de l'islam, il y a la vérité et la clarté de sa doctrine. L'islam appelle les gens à ne croire qu'en un seul Dieu, qui est le Seul qui mérite d'être adoré.

Le prophète Mohammed était un parfait exemple d'un homme honnête, juste, clément, compatissant, véridique et brave. Bien qu'il fût un homme, il était très loin d'en avoir les mauvaises caractéristiques, et il luttait et faisait tous ses efforts par amour pour Dieu et pour Sa récompense dans l'au-delà. De plus, dans toutes ses actions et ses relations avec les gens, il avait toujours la crainte de Dieu et le souci de Lui plaire
.Nader Abou Anas La naissance du prophète Mohammad L ...
‪ La naissance du Prophète Muhammad‬‏

https://www.youtube.com/watch?v=kGszidPzWMU

macoooo
21/12/2016, 22h01
Le respect des pactes et des accords

24) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui tue une personne qui a conclu un pacte avec les musulmans (Mou’âhad) ne sentira pas l’odeur du paradis, alors que son odeur est sentie d’une distance équivalente à quarante années. » Rapporté par Boukhâry.

25) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Nul n’aura vraiment la foi s’il n’est pas digne de confiance, et nul n’aura vraiment la religion s’il ne respecte pas les pactes. » Rapporté par Bayhaqy et authentifié par Boukhâry.

26) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les signes révélateurs de l’hypocrite sont au nombre de trois : il ment lorsqu’il parle, ne respecte pas sa promesse lorsqu’il la donne et trahit lorsqu’on lui fait confiance. Ceci, même s’il accomplit la prière, verse l’aumône et prétend être musulman. » Rapporté par Mouslim.

27) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Que n’importe quelle personne qui promet la protection à une autre personne puis la tue, sache que je la désavoue, même si la victime est mécréant. » Rapporté par Ibn Mâjah et Ibn Hibbân et authentifié par Albâny.

28) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Je plaiderai moi-même le jour de la résurrection contre celui qui opprime une personne qui a conclue un pacte (avec les musulmans), le dénigre, le contraint à faire ce qui est au-delà de ses capacités ou lui prend une chose sans son accord. » Rapporté par Abou Dawoud et authentifié par Albany.

https://www.youtube.com/watch?v=iSDebw-c6pI

macoooo
29/12/2016, 09h29
Noël et 25 Décembre
Beaucoup de chrétiens ne sont pas conscients que le véritable esprit de respect que les musulmans afficher vers Jésus et sa mère Marie jaillissent de la source de leur foi comme prescrit dans le Saint Coran. La plupart ne savent pas qu'un musulman ne prend pas le nom de Jésus, sans dire Eesa alai-souffle-salaam-à-dire (Jésus la paix soit sur lui).


Jésus est généralement considéré comme ayant été né le 25 Décembre. Cependant, il est de notoriété publique parmi les érudits chrétiens qu'il ne est pas né en ce jour. Il est bien connu que les premières églises chrétiennes ont tenu leur festival en mai Avril, ou Janvier. Les spécialistes de la première de deux siècles AD diffèrent même année où il est né. Certains croire qu'il était né âgé de vingt ans avant la date acceptée actuelle. Alors, comment a été le 25 Décembre sélectionné comme l'anniversaire de Jésus?

L'encyclopédie Grolier dit: "Noël est la fête de la naissance de Jésus-Christ, célébrée le 25 Décembre ... Malgré les croyances au sujet de Christ que les histoires de naissance exprimés, l'église n'a pas observé un festival pour la célébration de l'événement jusqu'au 4 siècle .... depuis 274, sous l'empereur Aurélien, Rome avait célébré la fête de la "Soleil Invincible" sur Décembre 25. Dans l'Église d'Orient, le 6 Janvier, un jour aussi associé avec le solstice d'hiver, a été initialement préféré. Dans cours du temps, cependant, l'Occident a ajouté la date de l'Est comme la fête de l'Epiphanie, et de l'Est ajouté la date occidentale de Noël ".

Alors qui d'autre célébrée le 25 Décembre que le jour de la naissance de leurs dieux avant qu'il a été convenu que le jour de la naissance de Jésus? Eh bien, il ya les gens de l'Inde qui se réjouissent, décorent leurs maisons avec des guirlandes, et donnent des cadeaux à leurs amis ce jour-là. Les habitants de la Chine célèbrent également cette journée et ferment leurs magasins. Bouddha est censé avoir été né ce jour-là. Le grand sauveur et dieu des Perses, Mithra, est également soupçonné d'avoir été né le 25 Décembre longtemps avant la venue de Jésus.

Les Egyptiens ont célébré ce jour comme le jour de naissance de leur sauveur Horus, le dieu égyptien de la lumière et le fils de la "mère vierge» et «reine des cieux" Isis. Osiris, dieu des morts et le monde souterrain en Egypte, le fils de "la Sainte Vierge", a été à nouveau soupçonné d'avoir été né le 25 Décembre.

Les Grecs ont célébré le 25 Décembre comme la naissance d'Hercule, le fils du dieu suprême des Grecs, Zeus, à travers la femme mortelle Alcmène Bacchus, le dieu du vin et des festivités chez les Romains (connus chez les Grecs que Dionysos) était lui aussi né en ce jour.

Adonis, vénéré comme une "mort-et-montante dieu» chez les Grecs, miraculeusement est également né le 25 Décembre. Ses fidèles lui ont tenu un festival annuel qui représente sa mort et sa résurrection, en plein été. Les cérémonies de son anniversaire sont enregistrées comme ayant eu lieu dans la même grotte à Bethléem qui est prétendu avoir été le lieu de naissance de Jésus.

Les Scandinaves ont célébré le 25 Décembre comme la naissance de leur dieu Freyr, le fils de leur dieu suprême des cieux, Odin.

Les Romains ont observé ce jour comme l'anniversaire du dieu du soleil, Natalis Solis Invicti ("Anniversaire de Sol l'invincible"). Il y avait une grande joie et tous les commerces ont été fermés. Il y avait un éclairage et des jeux publics. Cadeaux ont été échangés, et les esclaves ont été livraient à de grandes libertés. Ce sont les mêmes Romains qui allait plus tard présider le concile de Nicée (325 CE) qui a conduit à la reconnaissance chrétienne officielle de la «Trinité», comme la «vraie» nature de Dieu, et le «fait» que Jésus est né sur le 25th of Décembre trop.

En déclin et la chute de l'Empire romain, Gibbon dit: "Les chrétiens romains, ignorant de sa naissance (du Christ), a fixé la fête solennelle au 25 Décembre, le Brumalia ou solstice d'hiver, quand les païens célébraient chaque année la naissance de Sol "vol. II, p. 383.

Chrétiens opposés à Noël

Il ya plusieurs groupes chrétiens qui se opposent à Noël. Par exemple, ils prennent le verset de la Bible dans Jérémie 10: 2-4 comme un avertissement contre la décoration des arbres de Noël.

La version King James dit: "Ainsi parle l'Eternel: Ne imitez pas la voie des nations .... Car les coutumes du peuple sont vaines: On coupe un arbre de la forêt, le travail des mains de l'ouvrier , avec la hache ils pont avec de l'argent et de l'or;. on le fixe avec des clous et des marteaux, pour qu'il bouge pas ".

Afin de comprendre ce sujet, il est utile de retracer une partie de l'histoire de l'évitement de Noël, en particulier ses racines dans le puritanisme.

Les puritains croyaient que l'église du premier siècle modélisé un christianisme que les chrétiens modernes devraient copier. Ils ont tenté de fonder leur foi et de pratique uniquement sur le Nouveau Testament, et leur position sur de Noël reflètent leur engagement à pratiquer une forme scripturaire pur du christianisme. Puritains ont fait valoir que Dieu se réservait la détermination de toutes les formes appropriées de culte, et qu'il désapprouvait toute innovations humaines - même les innovations qui ont célébré les grands événements de salut. Le nom de Noël aussi aliéné de nombreux puritains.


Noël, après tout, signifiait «la masse du Christ." La masse a été méprisé comme une institution catholique romaine qui a miné le concept protestante du Christ, qui se est offert une fois pour toutes. Les puritains de l'évitement passionnée de toute pratique qui a été associé à la Rome papale leur a fait négliger le fait que dans de nombreux pays le nom pour la journée ne avait rien à voir avec la messe catholique, mais se est plutôt concentré sur la naissance de Jésus. La masse n'a pas évolué dans le formulaire abhorré par les protestants que longtemps après Noël a été largement observé. Les deux coutumes avaient histoires séparées, bien interconnecté,.

Comme protestants ardents, puritains identifié l'embrassement du christianisme par l'empereur romain Constantin dans le 300s CE dès le point de la dégénérescence et la corruption de l'église départ. Ils croyaient que la corruption de l'église a été provoquée par l'imbrication de l'église avec l'état romain païen. Pour puritains, Noël était impur car il est entré l'Église romaine dans le courant de cette période. Personne ne connaît la date exacte ni dans quelles circonstances les chrétiens romains ont commencé à célébrer la naissance de leur Seigneur, mais par la mi-300s CE, la pratique a été bien établi.

Jésus est né le 25 Décembre; vous-êtes sûr ?
https://www.youtube.com/watch?v=c2JWucifwGU

Quand Jésus est-il né? Surprise !!
https://www.youtube.com/watch?v=zUT95Ua4XgY

macoooo
05/01/2017, 13h33
Les relations amicales et de voisinage

29) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Il n’est pas deux hommes qui s’aiment en vue d’Allah, sans qu’Allah U n’aime plus celui dont l’amour envers son compagnon est plus intense. » Rapporté par At-Tabarâny et authentifié par Albâny.

30) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les meilleurs amis auprès d’Allah sont ceux qui se comportent le mieux avec leurs amis, et les meilleurs voisins auprès d’Allah sont ceux qui se comportent le mieux avec leurs voisins. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.

31) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « N’aura pas vraiment la foi celui qui s’endort le ventre rassasié alors que près de chez lui son voisin est affamé. » Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâny.

32) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Nul d’entre vous ne sera véritablement croyant tant qu’il ne désire pas pour son frère ce qu’il désire pour lui-même. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

33) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La personne sera (au paradis ou en Enfer) avec ceux qu’elle aime. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

https://www.youtube.com/watch?v=xLRVaLPyka4

https://www.youtube.com/watch?v=T66uJFLsftQ

https://www.youtube.com/watch?v=-hZzL3DRPHc

macoooo
11/01/2017, 16h07
https://www.youtube.com/watch?v=BFbdGzdGecw

https://www.youtube.com/watch?v=ZpLQFpylnaE

https://www.youtube.com/watch?v=tY2m5PS-tHY

macoooo
18/01/2017, 08h31
Les actes interdits

34) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Évitez les sept choses qui mènent à la perdition. » Ils dirent : « Ô Messager d’Allah ! Quelles sont-elles ? il répondit : « Donner un associé à Allah, (pratiquer ou approuver) la sorcellerie, tuer illégalement une vie qu’Allah a rendue sacrée, s’accaparer injustement les biens de l’orphelin, déserter le champ de bataille et accuser injustement (de fornication) les croyantes vertueuses insouciantes. » Rapporté par Boukhâry.

35) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui consulte un devin, un voyant ou un sorcier et ajoute foi en ce qu’il dit, aura assurément mécru au message de Muhammad. » Rapporté par Tirmidhy et Abou Dâwoud et authentifié par Albâny

https://www.youtube.com/watch?v=KTGeffbZIJI

macoooo
26/01/2017, 10h10
Le repentir et l’infinie miséricorde d’Allah

36) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Tous les fils d’Adam sont fautifs et les meilleurs des fautifs sont ceux qui se repentent. » Rapporté par Tirmidhy et considéré comme bon par Albâny.

37) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Si vous commettiez des fautes de manière excessive, puis vous demandiez pardon à Allah, Allah vous pardonnerait. » Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny.

La prière

38) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « On a rendu la prière agréable à mes yeux. » Rapporté par Tabarâny et Nassâï et authentifié par Albâny.
39) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Nul ne fait de bonnes actions aussi valeureuses que prier, réconcilier les gens et avoir un bon comportement. » Authentifié par Albâny dans As-silssilah As-sahîhah.


40) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La prière est la première chose sur laquelle la personne sera jugée. Si elle s’avère bonne, la personne a réussi et sera bienheureuse, et si elle s’avère mauvaise, elle a échoué et sera malheureuse. » Rapporté par Tirmidhy et Nassâï et authentifié par Albâny.

https://www.youtube.com/watch?v=T2sREn_MuUc

macoooo
02/02/2017, 09h13
L’aumône obligatoire et volontaire

41) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui ne verse pas l’aumône obligatoire (zakât) est en enfer. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.

42) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Donnez ne serait-ce qu’une datte en aumône, car elle soulage l’affamé et efface les fautes comme l’eau éteindrait le feu. » Rapporté par Ibn Moubârak et authentifié par Albâny.

43) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Protégez-vous de l’enfer, ne serait-ce qu’avec la moitié d’une datte donnée par charité. » Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâny.

https://www.youtube.com/watch?v=LrL_Ls3-ekA

macoooo
08/02/2017, 10h04
https://www.youtube.com/watch?v=iB_R525Nt_w

https://www.youtube.com/watch?v=PWBDRbCHiCE

https://www.youtube.com/watch?v=ww3Cn3oKMAg

macoooo
16/02/2017, 08h47
Subvenir aux besoins de son épouse et de ses enfants

44) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Commence par t’occuper de tes proches. » Rapporté par Aboû Dawoûd et Tirmidhy et authentifié par Albany. »

45) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « L’homme est récompensé en donnant à boire à sa femme. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.


46) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le meilleur argent est celui qui est dépensé par l’homme pour sa famille. » rapporté par Mouslim.


https://www.youtube.com/watch?v=O5Qe0DVeHt0

https://www.youtube.com/watch?v=TKzjXbn1PQY

macoooo
23/02/2017, 08h44
Le jeûne

47) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Je te conseille le jeûne, car il n’y a rien en comparaison. » rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
48) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui dont la vie prend fin durant une journée pendant laquelle il jeûne rentrera au paradis. » Rapporté par Bazzâr et authentifié par Albâny.

Le pèlerinage

49) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui accomplit le pèlerinage à la maison sacrée sans avoir de rapport sexuel (et tout ce qui y mène) et sans tomber dans la perversité, le nombre de ses péchés sera identique au nombre de péchés qu’il avait le jour où sa mère l’a enfanté. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.


50) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le pèlerinage pur de tout péché n’a d’autre récompense que le Paradis ». Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

https://www.youtube.com/watch?v=XtNeyxeVRmg

macoooo
02/03/2017, 10h07
Le mariage

51) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ô vous les jeunes ! Que celui qui est en mesure de se marier parmi vous le fasse ! C’est mieux pour le regard et plus chaste pour les parties génitales. Que celui qui ne peut se marier jeûne alors, car le jeûne lui sera un bouclier. ». Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

52) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Quatre choses contribuent au bonheur : une femme pieuse, un vaste logement, un voisin vertueux et une monture satisfaisante ; et quatre choses participent au malheur : un mauvais voisin, une mauvaise femme, une mauvaise monture et un logement étroit. » Authentifié par Albâny dans Sahîh Aljâmi’.

53) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « On demande la main d’une femme pour quatre raisons : ses biens, sa noblesse, sa beauté et son degré de religion. Choisis celle qui est pieuse, tu seras gagnant ! » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

https://www.youtube.com/watch?v=03UrhGTHaxE

(https://www.youtube.com/watch?v=03UrhGTHaxE)
https://www.youtube.com/watch?v=4BrELnJfVlY

https://www.youtube.com/watch?v=KHkg6h37CS4

https://www.youtube.com/watch?v=u51ZTcso0CY


(https://www.youtube.com/watch?v=03UrhGTHaxE)

macoooo
08/03/2017, 08h42
\\\\



Répondre aux insultes sur le Prophète | Avis de Zakir Naik


https://www.youtube.com/watch?v=mCfoZpGDA4s



Coran « Tuez-les où que vous les trouvez » : une Perspective Islamique #4 | Zakir Naik
https://www.youtube.com/watch?v=I1GDURC3tsY


Organisations Terroristes : une Perspective Islamique #5 | Zakir Naik
https://www.youtube.com/watch?v=N8cH4TuYrNo


Un chrétien prétend que le Coran a été copié de la Bible et l'élève de Ahmed Deedat répond
https://www.youtube.com/watch?v=rNq-VkKFQeI


Pourquoi L'homosexualité Est Condamnée Dans L'Islam?-Zakir Naik https://www.youtube.com/watch?v=avdSTsar69Q

macoooo
27/03/2017, 17h47
L’Islam, révélation divine est une religion monothéiste de vérité spirituelle, de lumière intérieure, d'amour, de fraternité humaine, de justice sociale, ouverte à toutes les races et à tous les peuples sans aucune distinction, aux hommes et aux femmes de toutes les contrées et de tous les siècles, quelque soit le degré de leur savoir et l'importance de leur fortune. Il implique la foi en un Dieu unique et absolu et en la mission de Son envoyé, Mouhammad, (Paix et Bénédiction d'Allah soient sur lui) qu'Il a choisi pour la transmission de son message (Qour’aane).

Ce message universel et permanent de liberté, d'égalité, de fraternité, de charité, de paix, de monothéisme sous la forme la plus pure, exige à priori de l'homme sa soumission inconditionnelle à Dieu et son abandon total à Sa volonté. Tel est d'ailleurs le sens étymologique du mot Islam. Il se résume en peu de mots :
Il n'y a qu'un Dieu ! Mouhammad (Paix et Bénédiction d'Allah soient sur lui), est un envoyé de Dieu.
L'Islam est donc une religion monothéiste et universelle.
L’Islam comprend une doctrine et une méthode

Le mot religion est dérivé de " religio " qui signifie relier. La religion est ce qui relie l'homme à la Vérité. Ainsi toute religion possède deux éléments essentiels qui constituent sa base et son fondement : une doctrine qui distingue l'Absolu du relatif et une méthode qui permet de se relier à l'Absolu. Ainsi, l'Islam comprend lui aussi une doctrine et une méthode.
La doctrine
La relation de l'homme avec Dieu

Nous nous proposons d'examiner ces éléments fondamentaux dans la révélation Islamique et de voir comment celle-ci envisage la relation de l'homme à Dieu. C'est Dieu, de toute évidence, qui est l'Absolu et l'homme est le relatif. L'homme doit prendre conscience de cette vérité, comprendre que Dieu seul est Dieu, que Lui seul est l'Absolu, et que l'homme face à Dieu est un être relatif à qui Dieu donne le libre choix d'accepter ou de rejeter Sa volonté. La relation de l'homme avec Dieu ou du relatif avec l'Absolu, est au centre de toutes les religions. Mais chacune met l'accent sur un aspect particulier de cette relation. L'Islam ne met l'accent ni sur une descente ou incarnation, ou manifestation de l'Absolu, ni sur la nature déchue, imparfaite et pécheresse de l'homme. Il envisage plutôt l'homme tel qu’Il est dans sa nature essentielle et Dieu, tel qu'Il est dans son absolue réalité. En proclamant l'unicité et la transcendance divines, l'Islam condamne toute association à Dieu d'une autre divinité, d'un quelconque parèdre ; tout attachement à un être , à un objet ou à une cause pouvant faire oublier Dieu ou éloigner de Lui.
Diverses croyances des peuples

L'homme semble avoir cherché, depuis toujours, à connaître son créateur, à Lui obéir. Les meilleurs chefs religieux de chaque époque, de chaque civilisation, ont établi certaines règles de conduite en ce sens : les primitifs adoraient les manifestations de la puissance et du bienfait d'Allah, espérant ainsi lui faire plaisir. Certains peuples croyaient en deux dieux distincts, l'un du Bien, l'autre du Mal, négligeant les conséquences logiques de cette distinction, qui implique une guerre civile entre dieux. D'autres entouraient la divinité de mystères, qui obscurcissaient parfois la personne d ’Allah ; d'autres, enfin, éprouvant le besoin de symboles, de formules ou de gestes, falsifièrent leur religion, au point qu'elle devint à peine distincte de l’idolâtrie ou du polythéisme.
L’unicité absolue d’Allah dans l’Islam

Là encore, l'Islam a sa marque propre : il croit en l'unicité absolue d’Allah ; il prescrit une façon de prier et d'adorer qui n'admet ni image, ni symbole (qu’Il considère comme des traces de l’idolâtrie). Allah est non seulement transcendant et immatériel, au-delà de toute perception physique, mais Il est aussi omniprésent.
Pas d’intermédiaire et de péchés originels dans l’Islam

Les rapports entre l'homme et Allah sont divects et personnels, sans besoin d'intermédiaire, mêmes les personnages les plus saints, comme les Prophètes, ne sont que des guides, des messagers. C'est à l'individu de faire son choix : il est responsable divectement devant Dieu ; il admet volontiers que l'homme est faible et oublieux, qu’il est habituellement esclave de ce qui l'entoure et prisonnier de sa convoitise et de ses passions animales. Mais, pas de péchés originels. Si Adam(Paix soit sut lui) a commis une faute qui fut pardonnée, cela n'entraîne nullement une responsabilité de la part des autres hommes, car chacun est appelé à rendre des comptes personnels.

https://www.youtube.com/watch?v=I1GDURC3tsY

https://www.youtube.com/watch?v=abP6KWpkTtE

macoooo
04/04/2017, 10h27
La relation avec les femmes

54) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec les femmes. » Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâny.

55) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Veuillez du bien aux femmes. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

56) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les femmes sont les consœurs des hommes. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.

57) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui a deux femmes et ne fait pas preuve de justice entre elles viendra le jour de la résurrection, son corps penché sur le côté. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.

58) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le jour de la résurrection, parmi les personnes dont la situation sera des plus mauvaises auprès d’Allah, il y aura l’homme qui prend plaisir avec sa femme et la femme qui prend plaisir avec lui pour ensuite divulguer leur intimité (aux autres). » Rapporté par Mouslim.

59) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ne frappez pas les femmes. » Rapporté par Abou Dawoûd et Nassâï et authentifié par Albâny.

https://www.youtube.com/watch?v=f6ReFtAm9Ek

(https://www.youtube.com/watch?v=f6ReFtAm9Ek) https://www.youtube.com/watch?v=XxOkwII36cQ



(https://www.youtube.com/watch?v=f6ReFtAm9Ek)

macoooo
11/04/2017, 10h28
Le divorce

60) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le croyant ne doit pas détester sa femme, car si un comportement en elle lui déplaît, un autre lui plaira. » Rapporté par Mouslim.


61) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Veuillez du bien aux femmes. Elles ont été créées d’une côte et la côte la plus tordue est celle de la partie supérieure. Si tu cherchais à la redresser, tu la briserais, mais si tu la laissais ainsi, elle resterait tordue, je vous enjoins donc d’être bons avec les femmes. » Rapporté par Boukhâry et

Mouslim. On trouve dans une autre version rapportée par Hâkim : « Les femmes ont été créées d’une côte, si tu cherchais à la redresser, tu la briserais, conduis-toi bien avec elle et vous pourrez vivre ensemble. » On trouve dans une autre version « divorcer revient à la briser. » Rapporté par Mouslim.


62) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Iblîs dépose son trône sur l’eau, puis envoie ses troupes. Celui qu’il aime le plus est celui dont les œuvres dévastatrices sont les plus importantes. Lorsque l’un d’eux vient à lui et lui dit : j’ai fait ceci et cela. Le diable lui rétorque : tu n’as absolument rien fait. Par contre lorsque vient l’un d’entre eux et lui dit : je n’ai quitté cet homme que lorsqu’il divorça de son épouse. Dès lors, Iblîs le rapproche de lui et lui dit : très bien, tu es un brave homme ! Ensuite il le prend dans ses bras. » Rapporté par Mouslim.


https://www.youtube.com/watch?v=ZZJgp7dZ2M0

macoooo
19/04/2017, 10h49
Est ce que l'homme est créé de sol ou de sperme ? Dr Zakir Naik - En français
https://www.youtube.com/watch?v=WxAXsNe91-I

Pourquoi les médias diabolisent tant l'Islam ? - Dr Zakir Naik - [Qu'Allah le Bénit]
https://www.youtube.com/watch?v=_rMkfQgRywQ

"Muhammad ﷺ a plagié des sources anciennes" || Dr Zakir
Naikhttps://www.youtube.com/watch?v=YGHY3i0YKnc

La majorité du monde est idolâtre sont-ils tous dans l'erreur ? Dr. Zakir Naik
https://www.youtube.com/watch?v=Dy-jc40LQ5I

Bible & Coran: Test de la Science || Dr Zakir Naik
https://www.youtube.com/watch?v=PwJKtcopuzE

Dr Zakir Naik || Le Coran: Dis-moi ce que c'est !
https://www.youtube.com/watch?v=ND19afjVRH8

macoooo
25/04/2017, 10h20
L’évènement de Israa wa Miiraj voyage nocturne et l’ascension

Le Messager r venait de perdre sa très aimée femme Khadija, source de confort et de soutien. Son oncle Abu Talib, son "second père" un soutient qui le défendait des attaques vicieuses de ses ennemis était lui aussi parti. Sa mission à Taif était pour lui une grande déception. Il avait essayé d'inviter des gens à l'Islam, mais dans une vengeance haineuse et humiliante, ils avaient envoyé leurs enfants après lui, lui jetant des pierres jusqu'à le faire saigner. C'était sincèrement l'année de la tristesse.

C'est alors qu’Allah a voulu honorer son Prophète Mohammed r et le conduire au ciel dans un miraculeux et profond voyage terrestre (Isrâ) voyage nocturne puis céleste (Mi’raj) l’ascension.

Cela c'est déroulé le 27ème jour du mois du Rajab. Il n’est pas nécessaire de distinguer ce jour ou cette nuit par n’importe quel acte d’adoration ou d’y célébrer une fête, mais juste de rappeler cet événement important qui fait partie de notre foi. Ce n’est pas un mythe mais une réalité, un miracle de Dieu pour honorer son Prophète bien aimé.

Le mois de Rajab fait partie des quatre mois sacrés. Il y a des Hadiths qui parlent de ses mérites. Le Messager (r) disait quand il voyait le croissant annonçant le début de ce mois sacré : « Oh Allah ! Béni pour nous le mois de Radjab et de Cha'bân et fais nous parvenir au mois de Ramadhân. »

Ce miracle fut une invitation adressée à Son bien-aimé serviteur Muhammad (r), la plus parfaite des créatures, par Le Miséricordieux. Allah a voulu l’honoré et lui fait voir réellement le monde extraordinaire du ciel pour que ce bas monde soit négligeable pour lui.

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. : [1] Gloire à Celui qui fit voyager de nuit Son Serviteur de la Mosquée sacrée à la Mosquée la plus éloignée dont Nous avons béni les alentours, afin de lui faire découvrir certains de Nos signes ! Dieu est, en vérité, l’Audient et le Clairvoyant. » 17. Sourate du Voyage nocturne (Al-Isrâ’)

Dans un autre verset Allah nous parle de l’ascension :

« [12] Allez-vous donc lui contester ce qu’il a de ses propres yeux vu, [13] et alors qu’il l’avait déjà vu lors d’une précédente apparition, [14] près du Lotus de la limite, [15] non loin du Jardin du séjour des bienheureux, [16] au moment où un voile indéfinissable recouvrait le Lotus ? [17] Le regard du Prophète n’a ni dévié ni outrepassé la mesure, [18] et c’est ainsi qu’il lui fut donné de voir certains des plus grands signes de son Seigneur. » 53. Sourate de l’Étoile (An-Najm)

Selon la majorité des savants, ce voyage a été fait corps et âme et n’était pas un rêve.

Le prophète (r) s'est levé dans le milieu de la nuit pour visiter la Kaaba dans la Mecque. Après avoir prié un certain temps, il s'est endormi à coté de la Kaaba. L'Ange Gabriel (u) est venu et l'a réveillé.

Il le fit monter sur al-Buraq, une bête blanche avec des ailes, et ils se dirigent à une vitesse étonnante vers le nord, en direction de la mosquée d'Al-Aqsa à Jérusalem.

ð Cette mosquée est très importante pour les musulmans. C’est le troisième lieu saint de l’islam après la mosquée de la Mecque et celle de Médine.

ð Elle était la première Qibla des musulmans avant que Dieu les ordonne de se diriger vers la Kaaba.

ð Ce verset établi une relation étroite entre la mosquée « El Haram » de la Mecque et celle d’al-Quds, « El Aqsa ». Elles ont été toutes deux bénies par Allah ainsi que leur alentour. Un appel pour que les musulmans d’aujourd’hui ne néglige pas de tenter par tous les efforts de sauvegarder et restituer la terre sainte de la Palestine.

Quand ils ont atteint Jérusalem le Prophète r a prié en Imam dans les environs de Masdjid Al-Aqsa avec Abraham, Moïse, Jésus (Issa) et d'autres prophètes, paix sur eux.

ð La relation étroite entre ce qui a été révélé à Issa r fils de Marie et la révélation de Mohamed r et le lien de la même religion qui uni tous les prophètes qu’Allah a envoyé.

Le Miraj est l'ascension du Prophète r du rocher à l'intérieur de la mosquée, qui est connu sous le nom de Dôme du Rocher à Jérusalem vers le ciel.

Dans l’ascension Muhammad (r) a pu rencontrer ses frères prophètes (r). Ainsi, il a rencontré Adam (r) dans le premier ciel, Yahia (Jean) et Issa (Jésus) (r) dans le second, Youssef (Joseph) (r) dans le troisième, Idriss (r) dans le quatrième, Haroun (r) dans le cinquième, Moussa (r) dans le sixième et Ibrahim dans le septième ciel. Tous disaient en voyant le prophète (r) : « Bienvenu au frère vertueux et prophète vertueux » excepté Adam et Ibrahim (r) qui disaient Fils au lieu de frère.

Durant ce voyage le Prophète r a bien vu certaines des grandes merveilles de son Seigneur et a parlé avec Allah, Qui a instruit le Prophète r que les Musulmans doivent prier cinq fois par jour. (Elles étaient à l’origine 50)

ð L’importance de la prière.

Au matin, le Prophète (r) fit part de son voyage nocturne aux Mecquois qui se moquèrent de lui et le rapportèrent à Abou Bakr (t), qui rétorqua : « S'il le dit c'est que c'est vrai ! ». Depuis ce jour là le Messager l’a nommé « le véridique » (Assedik).

Selon Abou Hourayra (t), le Prophète reçut, la nuit de son ascension au ciel, deux récipients l'un plein de vin et l'autre plein de lait. Il les regarda et prit finalement le lait. Gabriel lui dit : «La louange est à Dieu qui t'a guidé à la saine nature (= l'Islam). Si tu avais pris le vin, ta communauté serait tombée dans l'errance». (Rapporté par Moslem)

Selon Anas (t), le Messager de Dieu a dit : «Au cours démon ascension au ciel, je suis passé devant des gens ayant des ongles de cuivre avec lesquels ils se griffaient le visage et la poitrine. Je demandai : «Qui sont ces gens là ? Ô Gabriel !» Il dit : «Ce sont ceux qui mangeaient la chair de leurs prochains et leur souillaient leur bonne réputation». (Rapporté par Abou Daoud)

https://www.youtube.com/watch?v=TWwLDzIQGgI

https://www.youtube.com/watch?v=guEd86pnsNA

macoooo
03/05/2017, 09h37
Les bonnes manières de manger et de boire

63) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La nourriture d’un seul suffit à deux, celle de deux suffit à quatre et celle de quatre suffit à huit personnes. » Rapporté par Mouslim.

64) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « L’humain n’a point rempli un contenant plus mauvais que son ventre. Des petites bouchées de nourriture suffisent à l’homme pour pouvoir survivre. Mais si vous êtes incapables d’agir ainsi, alors réservez un tiers pour la nourriture, un autre pour la boisson et le dernier tiers pour la respiration. Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny.


65) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les rassasiés dans cette vie sont les affamés dans l'au-delà. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny

https://www.youtube.com/watch?v=PwJKtcopuzE

https://www.youtube.com/watch?v=zWjdxNn15Ds


(https://www.youtube.com/watch?v=O5llVT_kGsc)

macoooo
10/05/2017, 10h27
Le commandement

66) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui à qui on a chargé de commander les affaires des musulmans puis abuse d’eux par la tromperie, est en enfer. Rapporté par Tabarâny et authenfié par Albâny.

67) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui à qui on a donné la charge de commander les gens et qui ensuite ferme sa porte aux pauvres, aux opprimés et à ceux dans le besoin, Allah le Très-Haut lui fermera la porte de sa miséricorde quand il sera dans le besoin et la misère à l’instant (le jour de la résurrection) où il en aura le plus besoin. » Rapporté par Ahmad (Cf. Michkât Almassâbîh)

68) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Maudit soit le corrupteur et le corrompu. » Rapporté par Aboû Dawoûd et Tirmidhy et authentifié par Albâny.

69) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « L’injustice se transformera en ténèbres le jour de la résurrection. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

70) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Dis la vérité quand bien même elle serait amère. » Rapporté par Ahmad et Ibn Hibbâne et authentifié par Albâny.

71) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Assiste ton frère qu’il soit oppresseur ou opprimé ! » Un homme s’exclama : « Je comprends qu’on puisse assister l’opprimé, mais comment s’y prendre avec l’oppresseur ? » Le Prophète répondit r : « Empêche son oppression et de cette façon tu l’assisteras. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

https://www.youtube.com/watch?v=fa9Vb4bQ1-k

macoooo
16/05/2017, 10h18
Changement de Qibla
Il y a plus de 1,5 milliards de musulmans dans le monde et chaque fois que l’un d’eux prie, il se tourne en direction de la Mecque. Le terme islamique pour cette direction est qiblah. Peu importe où il se trouve, donc, le musulman fait face à la Mecque, là où se trouve la Ka’bah. La Ka’bah est ce petit bâtiment de forme cubique recouvert d’un grand drap noir orné de broderies, situé dans la mosquée connue sous le nom de Masjid al-Haram, à la Mecque, en Arabie.

« À chaque (nation) une direction vers laquelle elle se tourne. Rivalisez donc les uns avec les autres dans les bonnes œuvres. Où que vous soyez, Dieu vous rassemblera [au Jour de la Résurrection], car Il est certes capable de tout. Et d’où que tu sortes (pour prier, ô Mohammed), tourne ton visage vers le Lieu Sacré d’adoration. Certes, voilà la vérité de la part de ton Seigneur ; et Dieu n’est pas inattentif à ce que vous faites. » (Coran 2:148-149)

Il va de soi que les musulmans n’adorent pas la Ka’bah comme telle, ni ce qu’elle contient; ce bâtiment ne constitue qu’un point central. Les musulmans n’adorent qu’un seul Dieu, le Très miséricordieux, le Très sage. Et c’est Dieu qui a décrété que lorsque les musulmans prient, ils doivent tous se tourner dans la même direction. C’est un signe d’unité qui rejoint l’idée d’unité omniprésente dans l’islam.

Le terme arabe pour prière est salah et cela dénote une connexion entre le croyant et Dieu; quand tous les croyants se tournent dans la même direction pour prier, cela ajoute encore à cette idée de connexion. La prière connecte le croyant à Dieu et la qiblah connecte, unit les croyants entre eux. Certains disent que si nous pouvions observer, du ciel, tous les croyants en train de prier, nous verrions des rangs de croyants s’inclinant et se prosternant comme les pétales d’une fleur s’ouvrant et se refermant à l’unisson.

La qiblah, i.e. la direction de prière, n’a pas toujours été la Mecque. Les premiers musulmans priaient en direction de la mosquée d’al-Aqsa, à Jérusalem. Environ seize mois après la migration du Prophète et de ses fidèles à Médine, la qiblah fut changée pour la Mecque. Selon le récit qu’en firent les compagnons du Prophète, ce changement apparut du jour au lendemain. Un jour, au cours de la prière du midi, le Prophète reçut une révélation de Dieu lui ordonnant de se tourner vers la mosquée al-Haram.

« Ainsi avons-Nous fait de vous la nation du juste milieu afin que vous soyez témoins à l’égard de l’humanité comme le messager sera témoin envers vous. Nous n’avions établi l’orientation première, vers laquelle tu te tournais, que pour déterminer qui suivrait le messager et qui tournerait les talons. En vérité, ce fut [une épreuve] difficile, sauf pour ceux qui étaient guidés par Dieu. Jamais Dieu ne fera pas en sorte que votre foi ait été vaine, car Dieu est plein de compassion et de miséricorde envers les gens. Nous t’avons vu tourner ton visage vers le ciel (afin d’être guidé, ô Mohammed). Alors maintenant, Nous t’orienterons vers une Qiblah qui t’est chère. Tourne ton visage en direction du Lieu Sacré d’adoration (à la Mecque); et vous, (ô musulmans), où que vous soyez, tournez votre visage dans sa direction, (lorsque vous priez). » (Coran 2:143-144)

À travers les siècles, des mathématiciens et astronomes ont établi diverses façons de déterminer la qiblah à partir de n’importe quel point sur la terre. Il y a deux moments précis, chaque année, où le soleil se trouve très exactement au-dessus de la Ka’bah, ce qui fait qu’en tout endroit ensoleillé, les ombres pointent en direction opposée à la qiblah. Il y a également deux moments, chaque année, où le soleil se trouve directement au-dessus du point exactement opposé à la qiblah, ce qui fait que les ombres pointent en direction de la qiblah.

Il est important, pour chaque musulman, de faire les efforts nécessaires pour déterminer la direction de la qiblah lorsqu’il prie. Mais il faut savoir qu’un léger écart n’invalide pas la prière d’une personne. Le prophète Mohammed a dit : « Ce qui se trouve entre l’est et l’ouest est la qiblah. » [1] De nos jours, il est très facile de localiser la qiblah en consultant une mappemonde et en traçant une ligne entre l’endroit où l’on se trouve et la Mecque. Des boussoles et des programmes informatiques sont aussi disponibles et la grande majorité des mosquées possèdent une sorte de niche, dans la salle de prière, qui détermine la direction de la prière.

L’islam est une religion d’unité. Les musulmans sont unis par leur croyance en un seul Dieu. Ils forment une grande communauté unie par la prière et par la direction dans laquelle elle prie. La qiblah n’est pas qu’une question de latitude et de longitude, c’est surtout une question d’unité, d’une communauté planétaire unie dans son adoration d’un Dieu unique, Créateur et Administrateur de l’univers


Sira 85 Changement de Qibla, toute une éducation derrière [Autourdelislam HD]

https://www.youtube.com/watch?v=dIlaIzosfi8

macoooo
23/05/2017, 09h46
https://www.youtube.com/watch?v=gYR-rAoFkhk

https://www.youtube.com/watch?v=iiiXRjrNrtI

https://www.youtube.com/watch?v=-0XchYb77bA

macoooo
02/07/2017, 20h20
Bien traiter les animaux

72) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Une femme fut châtiée (en enfer) à cause d’une chatte, car elle l’enferma jusqu’à la mort en ne l’ayant point nourrie ni abreuvée et sans l’avoir autorisée à sortir pour qu’elle puisse manger les petites bêtes et autres insectes de la terre. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

73) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Il n’y a point un moineau ou un animal plus gros, que l’homme ne tue sans excuse, sans qu’Allah ne lui demande des comptes le jour de la résurrection au sujet de ce qu’il a tué. » Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâny.

74) Le Prophète entra dans le jardin d’un homme où se trouvait un chameau. Ce dernier, après avoir aperçu le Prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui), vint à lui. Soudain, il se mit à pleurer. Le Prophète r sécha ses larmes et le chameau cessa de pleurer.

Ensuite, le Prophète appela le propriétaire de la bête et lui dit : « Ne crains-tu pas Allah au sujet de cette bête qu’Allah t’a attribuée ?! Cette bête s’est, en effet, plainte de toi, car tu l’affames et tu lui imposes un travail qu’elle ne peut supporter. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

https://www.youtube.com/watch?v=YLYpJbyQLnc

macoooo
08/07/2017, 09h03
Le comportement pendant la guerre

75) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Partez au nom d’Allah et en vue d’Allah et en suivant la religion du Messager d’Allah. Ne tuez point de faibles vieillards, ni d’enfants, ni de femmes, et ne vous appropriez pas le butin en le dissimulant mais rassemblez-le. Soyez conciliants et bienfaisants, car Allah aime les bienfaisants. » Rapporté par Aboû Dawoûd.
76) Le Prophèt
e (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) en passant vit une femme qui fut tuée pendant une bataille. Il se tint debout près d’elle et dit : « Celle-là n’avait pas à être tuée. » Puis, il regarda dans les yeux de ses compagnons et dit à l’un d’eux : « Rejoins Khâlid Ibn Al-Walîd (le commandant de l’armée) et ordonne-lui fermement de ne pas tuer d’enfants, ni de travailleurs et ni de femmes. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

77) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ne souhaitez pas rencontrer l’ennemi et demandez à Allah le salut, mais si vous le rencontrez, patientez ! » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
78) Le Prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a interdit la torture. Rapporté par Tabarâny d’après Ibn Omar (qu’Allah l’agrée) et Al-Moughîra (qu’Allah l’agrée), et authentifié par Albâny.

https://www.youtube.com/watch?v=dhQ0u1XTANg

https://www.youtube.com/watch?v=DJMXkok-LfA

https://www.youtube.com/watch?v=eUOdfg_zv1A

macoooo
14/07/2017, 09h37
Le bon comportement

79) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « J’ai été envoyé pour parachever les bons comportements. » Authentifié par Albâny dans Assilsila assahîha.

80) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « On ne fera pas miséricorde à celui qui n’est pas miséricordieux. » Rapporté par Aboû Dawoud et Tirmidhy et authentifié par Albâny.

81) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui est facile à vivre, calme et doux, Allah lui interdit l’entrée en enfer. » Rapporté par Baihaqy et authentifié par Albâny.
82) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le bon comportement est la meilleure chose qui ait été donnée aux gens. » Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâny.

83) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Garantissez-moi six choses de votre part et je vous garantis le paradis : soyez véridiques lorsque vous parlez, ne manquez pas à vos promesses lorsque vous promettez, ne trahissez pas lorsqu’on vous fait confiance, préservez votre sexe de tout rapport interdit, baissez les regards et ne combattez pas (sans ordre préalable). » Rapporté par Ahmad et considéré comme bon par Albâny.

https://www.youtube.com/watch?v=t5RG9Q68AeU

https://www.youtube.com/watch?v=PatDBrOk1Tw

macoooo
21/07/2017, 08h25
84) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Délaisse ce sur quoi tu as des doutes (quant à son caractère licite ou illicite en Islam) pour ce sur quoi tu n’as pas de doute. » Rapporté par Nassâï et Tirmidhy et authentifié par Albâny.

85) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Doucement Aïcha ! Fais preuve de douceur, évite toute violence, et ne tiens pas de propos déplacés. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

86) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La prudence provient d’Allah et la précipitation provient du diable. » Rapporté par Aboû Ya’lâ et considéré comme bon par Albâny.

87) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah m’a commandé de vous enjoindre la modestie afin que personne ne se prétende supérieur aux autres ni ne les traite injustement. » Rapporté par Mouslim.

88) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.

https://www.youtube.com/watch?v=8tBjmahi7WI

macoooo
28/07/2017, 09h53
https://www.youtube.com/watch?v=g3coVsbuYs4


https://www.youtube.com/watch?v=eFDrCiiKCbo


https://www.youtube.com/watch?v=3lJGx4PCQyU

macoooo
04/08/2017, 08h47
89) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah est généreux et aime la générosité, comme il aime l’attitude noble et répugne les vils comportements. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.

90) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les croyants entre eux sont tels un édifice dont les éléments se consolident les uns les autres. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

91) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le musulman est le frère du musulman ; il ne doit pas le tromper ni le trahir. Tout ce qui appartient au musulman est sacré pour le musulman : son honneur, ses biens et son sang. La crainte d’Allah se trouve ici (il dit ceci en indiquant son cœur). Le seul fait de mépriser son frère musulman suffit pour que la personne sombre dans le mal. » Rapporté par Mouslim.

92) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Prenez garde aux suspicions non fondées, car ce sont les paroles qui induisent le plus en erreur. Ne vous espionnez pas, ne vous épiez pas, ne vous enviez pas, ne vous haïssez pas, ne vous dédaignez pas en vous fuyant, mais soyez plutôt, ô adorateurs d’Allah, tous frères. » Rapporté par Boukhâry.

93) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La religion, c’est la sincérité » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

94) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Il m’a été interdit d’exhiber ma nudité. » Rapporté par Tayâlissy et authentifié par Albâny.

95) Un homme demanda au prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) : « Donne-moi un conseil. » Il lui répondit : « Ne te mets pas en colère. » L’homme revint à la charge plusieurs fois et le Prophète lui répétait : « Ne te mets pas en colère. » Rapporté par Boukhâry.

https://www.youtube.com/watch?v=FgyWVQoLL3Y

macoooo
12/08/2017, 09h37
La médecine

96) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne fit descendre aucune maladie sans lui assigner son remède. » Rapporté par Boukhâry.

97) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui possède des chameaux malades ne doit pas les mener chez celui dont les chameaux sont en bonne santé. » Rapporté par Boukhâry.

98) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Si on vous informe que la peste a touché une contrée, n’y pénétrez pas. Et si l’épidémie de peste apparaît dans la contrée où vous vous trouvez, ne la quittez pas. »[1] Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

99) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le meilleur remède avec lequel vous vous soignez est certes la saignée. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

https://www.youtube.com/watch?v=C1K2znxk85s

https://www.youtube.com/watch?v=xMDRTamcia4

macoooo
07/09/2017, 10h09
Hadiths

Le Commandeur des Croyants, Aboû Hafç Omar ben El-Kattâb (que Dieu soit
satisfait de lui) a dit: J`ai entendu l` Envoyé de Dieu, salla Allah u
alihi wa sallam, (à lui, bénédiction et salut) dire:

«Les actions ne valent que par leurs intentions". Leurs Niyates:

«Chacun ne recevra la récompense qu`il mérite que selon ce qu`il a
entendu faire. A celui qui a accompli l`hégire pour plaire à Allah et à
Son Envoyé, son hégire lui sera comptée, comme accomplie en vue de Dieu
et de Son Envoyé. Celui qui l`a accomplie pour obtenir quelque bien en
ce bas monde, ou pour épouser une femme, son hégire lui sera comptée
selon ce qu`il recherchait alors».

https://www.youtube.com/watch?v=Qm9VCFN3XOI


https://www.youtube.com/watch?v=5LFCiGET1Pc

macoooo
14/09/2017, 08h34
Hadiths 2

Omar (que Dieu soit satisfait de lui) a dit encore:

Un jour, nous étions assis en conférence chez l`Envoyé de Dieu, salla
Allah u alihi wa sallam, (à lui bénédiction et salut), et voici que se
présenta à nous un homme vêtu d`habits d`une blancheur resplendissante,
et aux cheveux très noirs. On ne pouvait distinguer sur lui une trace
de voyage, alors que personne d`entre nous ne le connaissait.

Il prit alors place, en face du prophète (à lui, bénédiction et salut).
Il plaça ses genoux contre les siens, et posa les paumes de ses mains
sur les cuisses de celui-ci, et lui dit:

«O Mohammed, fais-moi connaître l`Islam».

L`Envoyé de Dieu, salla Allah u alihi wa sallam, (à lui bénédiction et salut) dit alors:

«L`Islâm consiste en ce que tu dois: témoigner qu`il n`est d`autre
divinité qu`Allah, et que Mohammed est Son Envoyé, accomplir la prière
rituelle, verser la zekâa (impôt rituel) et accomplir le jeûne de
Ramadan, ainsi que le pèlerinage à la Maison d`Allah si les conditions
de voyage rendent la chose possible».

Son interlocuteur lui répondit: «Tu as dit vrai», et nous de nous
étonner, tant de sa question que de son approbation, puis, il reprit
«Fais-moi connaître la Foi». Le Prophète répliqua:

«La foi consiste en ce que tu dois croire à Allah, à Ses Anges, à Ses
Livres. a Son Prophète, au Jugement Dernier. Tu dois croire encore à la
prédestination touchant le bien et le mal».

L`homme lui dit encore: «Tu as dit vrai»" et il reprit: «Fais-moi connaître la vertu», et le Prophète lui répondit:

«La vertu consiste à adorer Dieu, comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, certes, Lui te voi».

L`homme lui dit encore: «Fais-moi connaître l`Heure (du Jugement Dernier)», et le Prophéte lui répondit:

«Sur l`heure du jugement, l`interrogé n`est pas plus savant que celui qui le questionne».

Là-dessus, l`homme lui dit: «Mais fais m`en connaître les signes précurseurs», et le Prophète lui répondit:

«Ce sera lorsque la servante engendrera sa maîtresse, lorsque tu verras
les va-nu-pieds, ceux qui vont nus, les miséreux, les pâtres se faire
élever des constructions de plus en plus hautes».

Là-dessus, l`homme partit. Je demeurai là longtemps, puis le Prophète dit:

«O Omar, sais-tu qui m`a interrogé?».

«Non», répondis-je! «Allah et son Envoyé, en cette matière, sont plus savants».

«Cet homme-là était l`Archange Gabriel. Il vient de la sorte à vous, pour vous enseigner votre religion».


https://www.youtube.com/watch?v=deUHZb8Y0lY

https://www.youtube.com/watch?v=z_3L75qHtv0

macoooo
18/11/2017, 06h59
Hadiths 3


Aboû Abd er-Rah`mân, Abd Allah ben Omar, ben el-Khattab (que Dieu soit
satisfait d`eux), a dit: J`ai entendu l`Envoyé de Dieu, alla Allah u
alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et salut) dire:

«L`lslam est bâti sur cinq piliers:


1° Le témoignage qu`il n`est d`autre Dieu qu`Allah et que Mohamméd est Son Envoyé.
2° L`accomplissement de la prière rituelle.
3° L`acquittement de la zekâa (impôt rituel).
4° Le pèlerinage à la Maison d`Allah
5° Le Jeûne du mois de Ramadan».
https://www.youtube.com/watch?v=9Z31qn6snpI

Hadiths 4

Aboû Abd-er-Rah`mân, Abd-Allâh, ben Massoûd (que Dieu soit satisfait de
lui) a dit: I`Envoyé de Dieu, alla Allah u alihi WA sallam, (à lui,
bénédiction et salut), le Très véridique, le Prés digne de foi, nous a
raconté ci qui suit:

«Certes, chacun de vous, lorsqu`il est créé dans le sein de sa mère est
d`abord pendant quarante jours une gouttelette, puis devient du sang
coagulé pendant une semblable durée de temps, puis enfin durant un même
laps de temps, devient comme une bouchée de chair, là-dessus, l`ange
lui est envoyé, qui insuffle l`âme, et il est ordonné à celui-ci
d`accomplir quatre commandements, à savoir d`inscrire: les moyens de
vivre (du nouvel être), le terme de son existence, ses actions, enfin,
son infortune, ou son bonheur futur.

Par Allah, en dehors de Qui il n`est pas d`autre Divinité, certes,
chacun de vous aurait beau œuvrer comme l`ont fait ceux destinés au
Paradis, en sorte qu`il s`en approcherait à la distance d`une coudée,
alors ce qui a été écrit pour lui prévaudrait, et donc il accomplirait
(quand même) les actions des damnés, et il entrerait en Enfer. Et
certes, chacun de vous aurait beau oeuvrer comme les damnés, au point
de s`approcher de l`Enfer à la distance d`une coudée, alors ce qui a
été écrit pour lui prévaudrait, en sorte qu`il accomplirait les actions
ties élus et qu`il entrerait (quand même) au Paradis».

لن تصدّق ما ستسمعه :أم فرنسية مسرورة باعتناق ابنتيها الدين الاسلامي (فيديو مترجم)

(https://www.youtube.com/watch?v=9Z31qn6snpI)https://www.youtube.com/watch?v=3z58JsvM08o
(https://www.youtube.com/watch?v=9Z31qn6snpI)

macoooo
23/11/2017, 06h36
Hadiths 5

Selon la Mère des Croyants, Oumm Abdallâh Aïcha (que Dieu soit
satisfait d`elle), l`Envoyé de Dieu, alla Allah u alihi WA sallam, (à
lui, bénédiction et salut) a dit:

«Quiconque apporte à notre religion une nouveauté qui n`en provient pas, celui-là est à repousser».











Hadiths 6



Abou Abdallah En-Noumân ben Bachîr (que Dieu soit satisfait de tous
deux) a dit: J`ai entendu l`Envoyé de Dieu, alla Allah u alihi WA
sallam, (à lui, bénédiction et salut) dire:

«Certes, ce qui est permis est évident, et ce qui est défendu (h`arâm)
est évident aussi. Mais, entre l`un et l`autre, il y a bien des choses
équivoques, que la plupart des gens ne savent pas (distinguer). Qui se
garde de l`équivoque purifie sa foi et son honneur, mais celui qui y
tombe, tombe dans ce qui est défendu: il est semblable au pâtre qui
mène ses troupeaux aux alentours d`un territoire gardé, et alors, bien
vite il y fera paître. Chaque roi ne possède-t-il pas un territoire
gardé? Le champ gardé de Dieu, ce sont les choses défendues.

En vérité, il y a dans le corps humain un morceau de chair qui, en bon
état, permet au corps tout entier de prospérer et qui, en mauvais état,
le corrompt en entier, c`est le coeur».

https://www.youtube.com/watch?v=6QtEWZwpWTA

https://www.youtube.com/watch?v=86KLItrMegc

macoooo
30/11/2017, 08h26
. Mohamed, Muhammad ou Mohammed est le dernier des prophètes et le messager de Dieu à l'humanité avec la dernière des religions monothéistes, l'Islam. Son plus grand miracle est le Coran, le livre saint de la religion musulmane. Et c'est d'après les actes et paroles du prophète (SWS) que les musulmans tiennent la Sunna Nabawiya.

Naissance et enfance

Mohamed naquit le 12 Rabi' al-awwal de l'an dit de l'éléphant ('Am Al Fil), qui correspond à l'an 571 à peu près du calendrier grégorien, à la Mecque. (C'est cette date qui est commémorée pendant le Mawlid Annabaoui).

Son père Abdullah Bnou 'Abd al-Muttalib faisait partie de Banou Hachim l'une des tribus de Quraych, il épousa Amina Bint Wahab et mourut jeune avant même qu'elle ne donne naissance au prophète.
A sa naissance, Mohammed fut confié à Halima Saadia qui lui servit de nourrice comme l'était la coutume en Arabie de confier les nouveaux nés aux nourrices des villages avoisinants.
Sa mère mourut alors qu'il avait à peine 6 ans, il fut alors confié à son grand père 'Abd al-Muttalib et à la mort de ce dernier à son oncle Abou Talib.
Jeunesse

L'oncle de Mohamed (SWS) était pauvre, il dut alors travailler dès sa jeunesse pour l'aider à subvenir aux besoins de la famille, il fut d'abord berger avant de travailler dans le commerce. Dès sa jeunesse, Mohamed (SWS) fut connu auprès de la tribu de Quraych par sa grande sincérité, ils le surnommaient "Al Amine" (celui à qui l'on peut faire confiance).

Khadija, une riche dame de Quraych, lui confia ses caravanes de commerce pour qu'il lui gère ses affaires, elle fut impressionnée par son honnêteté et son intégrité, et ce fut elle qui lui proposa de l'épouser. Mohammed avait alors 25 ans, alors qu'elle en avait 40. Leur mariage dura 25 ans jusqu'à la mort de Khadija, le prophète n'épousa guère d'autre femme jusqu'à la mort de cette dernière. Khadija fut non seulement la première femme mais aussi la première personne à se convertir à l'Islam.
Période de la da'wa

Le prophète Mohamed avait pour habitude d'aller se recueillir dans une grotte appelée Ghar Hiraa non loin de la Mecque. C'est là qu'un jour qu'il avait 40 ans, l'ange Jibril (Gabriel) lui rendit visite avec le message de Dieu. Les premiers versets du Coran qui furent dévoilés au prophète furent ceux de Sourate Al-Alaq: "Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, qui a créé l’homme d’une adhérence ! Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie ! C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait."

La révélation du Coran (parole d’Allah) au prophète par l'intermédiaire de Jibril dura 23 ans.





Mohammed était très religieux et pendant longtemps, il détesta la décadence et l'idolâtrie de la société dans laquelle il vivait.




À l'âge de quarante ans, Mohammed reçut sa première révélation de Dieu par l'intermédiaire de l'ange Gabriel. Les révélations se poursuivirent pendant vingt-trois ans, et ensemble elles formèrent ce que nous connaissons comme le Coran.

Dès qu'il commença à réciter le Coran et à prêcher la vérité que Dieu lui avait révélée, il souffrit, avec son petit groupe de disciples, de persécutions de la part des mécréants. Les persécutions devinrent si acharnées qu'en l'an 622, Dieu leur ordonna d'émigrer. Cette émigration de la Mecque à la ville de Médine, située à environ 260 milles (418 km) au nord, marque le début du calendrier musulman.

Après plusieurs années, Mohammed et ses disciples purent enfin retourner à la Mecque, où ils pardonnèrent à leurs ennemis. Avant que Mohammed ne meure, à l'âge de soixante-trois ans, la majeure partie de la Péninsule Arabe était devenue musulmane, et moins d'un siècle après sa mort, l'islam s'était propagé jusqu'en Espagne à l'ouest, et aussi loin qu'en Chine à l'est. Parmi les raisons qui expliquent la propagation rapide et pacifique de l'islam, il y a la vérité et la clarté de sa doctrine. L'islam appelle les gens à ne croire qu'en un seul Dieu, qui est le Seul qui mérite d'être adoré.

Le prophète Mohammed était un parfait exemple d'un homme honnête, juste, clément, compatissant, véridique et brave. Bien qu'il fût un homme, il était très loin d'en avoir les mauvaises caractéristiques, et il luttait et faisait tous ses efforts par amour pour Dieu et pour Sa récompense dans l'au-delà. De plus, dans toutes ses actions et ses relations avec les gens, il avait toujours la crainte de Dieu et le souci de Lui plaire
.
https://www.youtube.com/watch?v=33fEa9-j_Bw


https://www.youtube.com/watch?v=qrcH8f_1N8Y


https://www.youtube.com/watch?v=ZyQtra3WzIU

macoooo
06/12/2017, 08h02
https://www.youtube.com/watch?v=6UVFWH-r_08

https://www.youtube.com/watch?v=YejXoX2mCQU

https://www.youtube.com/watch?v=3pb7pRUFnC4

https://www.youtube.com/watch?v=lLM5sdBm88k

https://www.youtube.com/watch?v=Q3PmrQjom24

macoooo
13/12/2017, 07h40
Hadiths 7


Selon Aboû Roqiya Tamîm ben Aoûs ed-Dâri (que Dieu soit satisfait de
lui), l`Envoyé de Dieu , alla Allah u alihi WA sallam, (à lui,
bénédiction et salut) a dit:

«La religion, c`est la sincérité».

Quand nous demandâmes: «Envers qui?», il répondit:

«Envers Allah, envers Son Livre, envers Son Envoyé, envers les chefs des musulmans, et le commun peuple parmi eux».









Hadiths 8

D'après Ibnou Omar(que Dieu soit satisfait de lui et de son père),
l`Envoyé de Dieu, alla Allah u alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et
salut) a dit:

«Il m`a été ordonné de combattre les hommes jusqu`à ce qu`ils
témoignent qu`il n`est d`autre divinité qu`Allah, et que Mohammed est
Son Envoyé, qu`ils accomplissent la prière rituelle, qu`ils acquittent
la Zekâa. S`ils exécutent ces choses, ils seront, à mon égard, garantis
quant à leurs personnes et à leurs richesses, à moins qu`ils ne
transgressent (ouvertement) la loi de l`Islâm, mais Dieu réglera le
compte de leurs (intentions vraies)».

https://www.youtube.com/watch?v=3lJGx4PCQyU

https://www.youtube.com/watch?v=M98AmRt5R3k

macoooo
20/12/2017, 07h42
Hadiths 9

Aboû Horeîra Abd-er-Rah`mân ben Çakhr (que Dieu soit
satisfait de lui) a dit: J`ai entendu l`Envoyé de Dieu, alla Allah u
alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et salut) dire:

«Ce que je vous ai défendu de faire évitez-le, et ce que je vous ai
ordonné, accomplissez- le dans la mesure où cela vous est possible.
Ceux qui vous ont précédé ont péri seulement par l`abon dance de leurs
questions et leurs divergences d`opinions à l`égard de leurs
Prophètes».



Hadiths 10

Selon Aboû Horeîra (que Dieu soit satisfait de lui), l`Envoyé de Dieu,
alla Allah u alihi WA sallam, (à lui, Bénédiction et salut) a dit:

«Certes Allah, Tres Haut est Pureté. Il n`accepte que ce qui est pur.
Il ordonne aux croyants ce qu`il a ordonné à Ses Envoyés. Or, Il a dit:
‹Ô Messagers! mangez de ce qui est permis et agréable et
faites du bien.› (23:51), dit aussi: ‹Ô les croyants! mangez
des (nourritures) licites que Nous vous avons attribuées.› (2:172).

Là-dessus, le Prophète fit allusion à l`homme qui prolonge ses voyages
(pieux), qui a des cheveux longs et poudreux et tend les mains vers le
ciel, disant: «O Seigneur, O Seigneur», et cependant il se nourrit de
choses défendues, boit des liquides défendus, se revêt d`habits
défendus, et il a été nourri (dans son enfance) de choses défendues.
«Comment donc pourrait-il être exaucé?».

https://www.youtube.com/watch?v=nruExIShqBI

https://www.youtube.com/watch?v=Qm9VCFN3XOI

macoooo
27/12/2017, 09h11
Noël et 25 Décembre
Beaucoup de chrétiens ne sont pas conscients que le véritable esprit de respect que les musulmans afficher vers Jésus et sa mère Marie jaillissent de la source de leur foi comme prescrit dans le Saint Coran. La plupart ne savent pas qu'un musulman ne prend pas le nom de Jésus, sans dire Eesa alai-souffle-salaam-à-dire (Jésus la paix soit sur lui).


Jésus est généralement considéré comme ayant été né le 25 Décembre. Cependant, il est de notoriété publique parmi les érudits chrétiens qu'il ne est pas né en ce jour. Il est bien connu que les premières églises chrétiennes ont tenu leur festival en mai Avril, ou Janvier. Les spécialistes de la première de deux siècles AD diffèrent même année où il est né. Certains croire qu'il était né âgé de vingt ans avant la date acceptée actuelle. Alors, comment a été le 25 Décembre sélectionné comme l'anniversaire de Jésus?

L'encyclopédie Grolier dit: "Noël est la fête de la naissance de Jésus-Christ, célébrée le 25 Décembre ... Malgré les croyances au sujet de Christ que les histoires de naissance exprimés, l'église n'a pas observé un festival pour la célébration de l'événement jusqu'au 4 siècle .... depuis 274, sous l'empereur Aurélien, Rome avait célébré la fête de la "Soleil Invincible" sur Décembre 25. Dans l'Église d'Orient, le 6 Janvier, un jour aussi associé avec le solstice d'hiver, a été initialement préféré. Dans cours du temps, cependant, l'Occident a ajouté la date de l'Est comme la fête de l'Epiphanie, et de l'Est ajouté la date occidentale de Noël ".

Alors qui d'autre célébrée le 25 Décembre que le jour de la naissance de leurs dieux avant qu'il a été convenu que le jour de la naissance de Jésus? Eh bien, il ya les gens de l'Inde qui se réjouissent, décorent leurs maisons avec des guirlandes, et donnent des cadeaux à leurs amis ce jour-là. Les habitants de la Chine célèbrent également cette journée et ferment leurs magasins. Bouddha est censé avoir été né ce jour-là. Le grand sauveur et dieu des Perses, Mithra, est également soupçonné d'avoir été né le 25 Décembre longtemps avant la venue de Jésus.

Les Egyptiens ont célébré ce jour comme le jour de naissance de leur sauveur Horus, le dieu égyptien de la lumière et le fils de la "mère vierge» et «reine des cieux" Isis. Osiris, dieu des morts et le monde souterrain en Egypte, le fils de "la Sainte Vierge", a été à nouveau soupçonné d'avoir été né le 25 Décembre.

Les Grecs ont célébré le 25 Décembre comme la naissance d'Hercule, le fils du dieu suprême des Grecs, Zeus, à travers la femme mortelle Alcmène Bacchus, le dieu du vin et des festivités chez les Romains (connus chez les Grecs que Dionysos) était lui aussi né en ce jour.

Adonis, vénéré comme une "mort-et-montante dieu» chez les Grecs, miraculeusement est également né le 25 Décembre. Ses fidèles lui ont tenu un festival annuel qui représente sa mort et sa résurrection, en plein été. Les cérémonies de son anniversaire sont enregistrées comme ayant eu lieu dans la même grotte à Bethléem qui est prétendu avoir été le lieu de naissance de Jésus.

Les Scandinaves ont célébré le 25 Décembre comme la naissance de leur dieu Freyr, le fils de leur dieu suprême des cieux, Odin.

Les Romains ont observé ce jour comme l'anniversaire du dieu du soleil, Natalis Solis Invicti ("Anniversaire de Sol l'invincible"). Il y avait une grande joie et tous les commerces ont été fermés. Il y avait un éclairage et des jeux publics. Cadeaux ont été échangés, et les esclaves ont été livraient à de grandes libertés. Ce sont les mêmes Romains qui allait plus tard présider le concile de Nicée (325 CE) qui a conduit à la reconnaissance chrétienne officielle de la «Trinité», comme la «vraie» nature de Dieu, et le «fait» que Jésus est né sur le 25th of Décembre trop.

En déclin et la chute de l'Empire romain, Gibbon dit: "Les chrétiens romains, ignorant de sa naissance (du Christ), a fixé la fête solennelle au 25 Décembre, le Brumalia ou solstice d'hiver, quand les païens célébraient chaque année la naissance de Sol "vol. II, p. 383.

Chrétiens opposés à Noël

Il ya plusieurs groupes chrétiens qui se opposent à Noël. Par exemple, ils prennent le verset de la Bible dans Jérémie 10: 2-4 comme un avertissement contre la décoration des arbres de Noël.

La version King James dit: "Ainsi parle l'Eternel: Ne imitez pas la voie des nations .... Car les coutumes du peuple sont vaines: On coupe un arbre de la forêt, le travail des mains de l'ouvrier , avec la hache ils pont avec de l'argent et de l'or;. on le fixe avec des clous et des marteaux, pour qu'il bouge pas ".

Afin de comprendre ce sujet, il est utile de retracer une partie de l'histoire de l'évitement de Noël, en particulier ses racines dans le puritanisme.

Les puritains croyaient que l'église du premier siècle modélisé un christianisme que les chrétiens modernes devraient copier. Ils ont tenté de fonder leur foi et de pratique uniquement sur le Nouveau Testament, et leur position sur de Noël reflètent leur engagement à pratiquer une forme scripturaire pur du christianisme. Puritains ont fait valoir que Dieu se réservait la détermination de toutes les formes appropriées de culte, et qu'il désapprouvait toute innovations humaines - même les innovations qui ont célébré les grands événements de salut. Le nom de Noël aussi aliéné de nombreux puritains.


Noël, après tout, signifiait «la masse du Christ." La masse a été méprisé comme une institution catholique romaine qui a miné le concept protestante du Christ, qui se est offert une fois pour toutes. Les puritains de l'évitement passionnée de toute pratique qui a été associé à la Rome papale leur a fait négliger le fait que dans de nombreux pays le nom pour la journée ne avait rien à voir avec la messe catholique, mais se est plutôt concentré sur la naissance de Jésus. La masse n'a pas évolué dans le formulaire abhorré par les protestants que longtemps après Noël a été largement observé. Les deux coutumes avaient histoires séparées, bien interconnecté,.

Comme protestants ardents, puritains identifié l'embrassement du christianisme par l'empereur romain Constantin dans le 300s CE dès le point de la dégénérescence et la corruption de l'église départ. Ils croyaient que la corruption de l'église a été provoquée par l'imbrication de l'église avec l'état romain païen. Pour puritains, Noël était impur car il est entré l'Église romaine dans le courant de cette période. Personne ne connaît la date exacte ni dans quelles circonstances les chrétiens romains ont commencé à célébrer la naissance de leur Seigneur, mais par la mi-300s CE, la pratique a été bien établi.

Jésus est né le 25 Décembre; vous-êtes sûr ?
https://www.youtube.com/watch?v=c2JWucifwGU

Quand Jésus est-il né? Surprise !!
https://www.youtube.com/watch?v=zUT95Ua4XgY

macoooo
03/01/2018, 09h49
https://www.youtube.com/watch?v=8aaV9RCkMNI

https://www.youtube.com/watch?v=EHS0Ml_5fHA

https://www.youtube.com/watch?v=Abx1VZICEkY

macoooo
10/01/2018, 08h53
Hadiths 11

Aboû Mohammed el-H`assan ben Ali ben Abi Tâleb descendant de l`Envoyé
de Dieu, et son (petit fils (que Dieu soit satisfait de lui et de son
père) a dit: J`ai retenu ceci de l`Envoyé de Dieu , alla Allah u alihi
WA sallam, (à lui, bénédiction et salut):

«Laisse ce quite jette dans le doute (quant à sa licité) pour ce qui ne t`y jette pas».









Hadiths 12


Selon Abôu Horeîra (que Dieu soit satisfait de lui), l`Envoyé de Dieu,
alla Allah u alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et salut) a dit:

«Parmi les qualités d`un bon Islâm, il y a le fait pour l`homme de ne pas s`occuper de ce qui ne le regarde pas».









Hadiths 13

Selon Aboû H`amza Anas ben Mâlek (que Dieu soit satisfait de lui),
serviteur de l`Envoyé de Dieu, alla Allah u alihi WA sallam, (à lui,
bénédiction et salut), le Prophète (à lui, bénédiction et salut) a dit:


«Aucun de vous ne devient véritablement croyant s`il ne désire pour son frère, ce qu`il désire pour lui-même».



https://www.youtube.com/watch?v=O5llVT_kGsc

https://www.youtube.com/watch?v=h9MeyowEpDI

macoooo
17/01/2018, 09h59
Hadiths 14

selon Abôu Masoûd (que Dieu soit satisfait de lui), l`Envoyé de Dieu,
alla Allah u alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et salut) a dit:

«Il n`est pas licite de faire couler le sang du musulman, sauf s`il
s`agit d`un des trois coupables que voici: le fornicateur dont le
mariage a été consommé, le meurtrier qui subira le sort de sa victime,
et l`apostat qui se sépare de la communauté musulmane».









Hadiths 15


selon Abôu Horeîra (que Dieu soit satisfait de lui), L`Envoyé de Dieu,
alla Allah u alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et salut), a dit:

«Que celui qui croit en Allah et au Jugement Dernier parle donc
sagement, ou qu`il se taise; que celui qui croit en Allah et au
Jugement Dernier, traite donc bien son voisin; que celui qui croit en
Allah et au Jugement Dernier, traite donc bien son hôte».









Hadiths 16

selon Aboû Horeîra (que Dieu soit satisfait de lui), un homme dit au
Prophète (à lui, bénédiction et salut): «Fais moi une recommandation»
(religieuse), celui-ci répondit:

«Ne te mets pas en colère».

L`homme revient à la charge plusieurs fois. Il dit (chaque fois):

«Ne te mets pas en colère».

https://www.youtube.com/watch?v=-CVSlhp09Iw

https://www.youtube.com/watch?v=tZj6Vi_uVDY

macoooo
23/01/2018, 10h30
Hadiths 17

selon Aboû Yala Chaddâd ben Aoûs (que Dieu soit satisfait de lui),
l`Envoyé de Dieu, alla Allah u alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et
salut), a dit:

«Certes, Allah a prescrit de pratiquer le bien en toutes choses. Lors
donc que vous tuez, tuez bien. Lors donc que vous égorgez, égorgez
bien. Que chacun de vous aiguise son coutelas et traite bien sa
victime».









Hadiths 18

selon Aboû D`orr Djoundoub ben Djounâd et Aboû Abd-er-Rah`mân Mou`âd`
ben Djabal (que Dieu soit satisfait d`eux), l`Envoyé de Dieu , alla
Allah u alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et salut), a dit:

«Crains Dieu en quelque lieu que tu sois; fais suivre le péché de la
bonne action qui l`effacera, traite les hommes avec bonté (en faisant
preuve) d`un bon naturel».









Hadiths 19

Aboû el-Abbâs Abdallâh ben Abbâs (que Dieu soit satisfait de lui et de
son père) a dit: «J`étais un jour derrière le Prophète (à lui,
bénédiction et salut) (en croupe sur sa mule), et il me dit:

«O jeune homme, je vais t`enseigner quelques préceptes. Observe les
commandements de dieu, il te protègera . Observe les commandements de
dieu, tu le trouveras devant toi. Lorsque tu as à demander quelque
chose, demande à Allah Lorsque tu as à implorer assistance, implore
assistance auprès d`Allah Sache que si la communauté est d`accord, à
l`unanimité, pour te faire quelque bien, cela ne te profitera que dans
la mesure où Allah te l`aurait assigné, et si elle est d`accord à
l`unanimité pour te causer quelque tort, tu n`en pâtiras en rien, sinon
dans la mesure où Allah en aurait ainsi décidé à ton encontre. Certes,
les calames sont levés et l`encre des feuillets a séché».

selon une autre version, on a:

«observe les commandements d`Allah, tu le trouveras devant toi.
Informe-toi de Lui, dans l`aisance: Il te connaître dans la misère.
Sache que ce qui destiné à t`éviter, ne t`atteindra pas et ce qui est
destiné à t`atteindre, ne te manquera pas. Sache que la constance fait
remporter la victoire, la joie suit l`adversité, et la richesse la
misère».

https://www.youtube.com/watch?v=rnWFYCpvSgs

https://www.youtube.com/watch?v=uE7YNBjj7F8

https://www.youtube.com/watch?v=j-GTwB0pdMQ

macoooo
31/01/2018, 09h05
https://www.youtube.com/watch?v=-oi6OSXSRoI

https://www.youtube.com/watch?v=sOOQHVXm48s

https://www.youtube.com/watch?v=Abx1VZICEkY

macoooo
07/02/2018, 09h18
Hadiths 20

selon Aboû Masoûd Oqba ben Amr le Compagnon qui prit part à la bataille
de Bedr (que Dieu soit satisfait de lui), l`Envoyé de Dieu, alla Allah
u alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et salut), a dit:

«certes, de tout ce que les gens saisissent d`antiques paroles
prophétiques, la première est: ‹Si tu n`as pas de pudeur, fais ce que
tu veux›».









Hadiths 21

Aboû Amr (on dit aussi Aboû Amra), Soufiyân ben Abd Allah (que Dieu soit satisfait de lui), a dit:

Je dis à l`Envoyé de Dieu: «Dis-moi une parole touchant l`Islâm, telle
que je n`interrogerai à son sujet personne autre que toi». Il dit:

«Dis: ‹j`ai foi en Allah›, puis suis la voie droite».









Hadiths 22

selon Aboû Abdallâh Djabir ben Abdallâh, le Compagnon (que Dieu soit
satisfait de tous deux), un homme interrogea l`Envoyé de Dieu, alla
Allah u alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et salut), et lui dit: «A
ton avis, si j`accomplis les prières rituelles prescrites; si je jeûne
en Ramadhân, si je m`en tiens aux choses permises et évite ce qui est
défendu, sans y ajouter aucune autre pratique (suré rogatoire)
entrerai-je au Paradis? Le Prophète rèpondit: «Oui».





Si Allah savait que la plupart des gens iraient en enfer Pourquoi a-t-il créé l'humain? ┇┇Zakir Naik
https://www.youtube.com/watch?v=aejX8qIMyjg

Pourquoi Dieu n'a-t-il pas détruit le Diable ? || Zakir Naik
https://www.youtube.com/watch?v=WJnZCIlvAcA

Débat #6 Réponse Finale de Zakir Naik - Zakir Naik VS. William Campbell
https://www.youtube.com/watch?v=PVX6Ufi8a1k

macoooo
14/02/2018, 10h00
Hadiths 23

selon Abôu Mâlik el-H`ârith ben Açim el Ach`ari (que Dieu soit
satisfait de lui,) l`Envoyé de Dieu , alla Allah u alihi WA sallam, (à
lui, bénédiction et salut), a dit:

«La pureté rituelle est la moitié de la religion. Dire: «Louange à
Dieu», remplit la balance des bonnes actions. Dire «Gloire à Dieu,
Louange à Dieu», remplit l`espace compris entre le ciel et la terre. La
prière rituelle est lumière, l`aumône est preuve (de ce que le dû est
acquitté), la patience est clarté, le Coran est argument en ta faveur
ou à ton détriment (selon que tu en suis ou non les prescriptions).
Chaque homme, de grand matin, fait commerce de son âme, la sauvant, ou
la faisant périr».









Hadiths 24

selon Aboû D`arr El Ghifârî (qui Dieu soit satisfait de lui), le
Prophète (à lui, bénédiction et salut) parmi ce qu`il a rapporté venant
de Son Seigneur, (que Sa Puissance et Sa Gloire soient proclamées)
déclare qu`il a dit:

«O Mes Serviteurs, je me suis interdit l`injustice et je vous déclare
que je vous l`interdis. Ne soyez donc pas injustes les uns envers les
autres. O mes Serviteurs, chacun d`entre vous est un égaré, sauf celui
que je mène dans le droit chemin: demandez-Moi donc que je vous mène,
et je vous y mènerai. O mes Serviteurs, chacun d`entre vous est affamé,
sauf celui que je nourris, demandez-moi donc de vous nourrir, et je
vous nourrirai. O mes serviteurs, chacun d`entre vous est nu, sauf
celui que J`habille, demandez- Moi donc de vous habiller et je vous
habilleri. O mes serviteurs, vous pechez de nuit comme de jour et Moi
je pardonne tous les péchés, demendez- Moi donc de vous pardonner, et
je vous pardonnerai. O mes serviteurs, en vain feriez-vous des efforts
pour réussir à Me nuire et en vain pour réussir à M`être utiles.

O mes serviteurs, si du premier au dernier, homme ou génie, vous étiez
aussi pieux que l`est celui au cœur le plus pur d`entre vous, cela
n`ajouterait rien à Mon Royaume.

O mes Serviteurs, si du premier au dernier homme ou génie, vous étiez
aussi pervers que l`est celui d`entre vous au coeur le plus pervers,
cela ne diminuerait en rien mon royaume. O mes Serviteurs, si du
premier au dernier, homme ou génie, vous vous teniez dans une seule
région de la terre pour solliciter mes faveurs et si J`accordais à
chacun de vous sa demande, cela n`amoindrirait en rien mes propriétés,
pas plus que laiguille n`enlève quoi que ce soit à l`Ocèan en y
pénétrant. O mes serviteurs, ce sont vos actes seulement dont je
tiendrai compte, ensuite. Je vous réumunérerai d`après ceux-ci. Donc
celui qui trouve le bonheur, qu`il rende grâce à Dieu et celui qui
trouve autre chose, qu`il ne s`en prenne qu`a lui-même».

Peut-on toucher le Coran sans ablutions ? || Dr Zakir Naik

https://www.youtube.com/watch?v=ani8B-mOtLo

Dr Zakir Naik || La magie noire et ses remèdes
https://www.youtube.com/watch?v=xk1I9jJukzA

Dr Zakir Naik || Quelle Femme épouser
https://www.youtube.com/watch?v=bl73UsACyKw

macoooo
21/02/2018, 09h36
Hadiths 25


selon Aboû D`arr (que Dieu soit satisfait de lui) également, quelques
compagnons de l`Envoyé de Dieu, alla Allah u alihi WA sallam, (à lui,
bénédiction et salut) lui dirent: «O Envoyé de Dieu, les gens les plus
riches ont accaparé les récompenses, ils prient comme nous, jeûnent
comme nous, de plus ils font l`aumône avec le surplus de leurs
richesses». Il répondit:

«Comment Allah ne vous a pas donné de quoi faire L`aumône? Dire
‹subhana Allah› (‹Gloire à Dieu›), c`est une aumône, ‹Allah u akbar››
(‹Dieu est Grand›), c`est une aumone aussi, et de même: , ‹alhamdu li
Allah›› (‹Louanges à Dieu›), ‹la ilaha illa Allah›› (‹Il n`y a d`autre
divinité qu`Allah›) chaque fois que vous ordonnez le bien, c`est une
aumône, et chaque fois que vous défendez le mal, c`est une aumône
chaque fois que vous faites œuvre de chair, vous faites une aumône».

Ils s`écrièrent alors: «Comment, chacun de nous satisferait ses
appétits charnels et mériterait par là une rétribution?» Il répondit:

«Voyons, celui qui assouvit ses appétits de façons illicite, ne se
charge-t-il pas d`un péché? De même celui qui les satisfait de façon
licite, obtient une rétribution».










Hadiths 26



selon Aboû Horeïra (que Dieu soit satisfait de lui), l`Envoyé de Dieu,
alla Allah u alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et salut) a dit:

«L`homme a, sur chaque articulation une aumône. Chaque jour où le
soleil se lève et où tu réconcilies deux adversaires, tu fais une
aumône. En aidant un homme soit à enfourcher sa monture, soit à y
placer sa marchandise, tu fais une aumône. Une bonne parole, c`est une
aumône, chaque pas que tu fais pour te rendre à la prière rituelle,
c`est une aumône, en écartant un obstacle du chemin, tu fais une
aumône».


Dr Zakir Naik || Défis du Coran

https://www.youtube.com/watch?v=zlnPVEhyCKI

Dr Zakir Naik || Réfuter le Coran: les Juifs et Abū Lahab

https://www.youtube.com/watch?v=yqE9kjINcXA

macoooo
21/02/2018, 09h47
'''''''''''''''''''

macoooo
27/02/2018, 10h40
https://www.youtube.com/watch?v=9HOkKfNdLlY

https://www.youtube.com/watch?v=omY805Jk7Nw

https://www.youtube.com/watch?v=vMMkr7g7znc

macoooo
07/03/2018, 10h40
Hadiths 27


selon En-Nawwâs ben Samân(que Dieu soit satisfait de lui), le Prophète (à lui, bénédiction et salut) a dit:

«La vertu est (la somme) des bonnes qualités, et le péché, c`est ce qui
s`implante dans ton âme, alors qu`il te répugnerait que les gens
puissent le savoir».

Wâbiça ben Mabad (que dieu soit satisfait de lui) a dit: j`allai voir
l`Envoyé de Dieu, alla Allah u alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et
salut), et il me dit:

«Tu viens me questionner au sujet de la vertu?»

«Oui», répondis-je, et il reprit:

«Interroge ton coeur La vertu c`est ce par quoi l`âme jouit du repos et
le coeur de la tranquillité. Le péché, c`est ce qui s`implante dans
l`âme et met le trouble au sein de l`homme, et ceci malgré toutes les
consultations religieuses que l`on pourrait te donner (pour te
tranquilliser)».












Hadiths 28

Aboû Nadjih`El Irbâdh ben Sâriya (que Dieu soit satisfait de lui) a
dit: l`Envoyé de Dieu, alla Allah u alihi WA sallam, (à lui,
bénédiction et salut) nous fit un jour un prêche qui fit frémir les
cœurs et couler les larmes des yeux. Nous lui dimes alors: «O Envoyé de
Dieu, on dirait un sermon d`adieux. Faites-nous une (dernière)
recommandation». Il répondit:

«je vous recommande d`adorer Allah (que sa gloire et Sa puissance
soient exaltées), d`écouter votre chef, et de lui obéir, votre Emîr
fut-il un esclave. Certes, qui de vous vivra, verra de graves
discordes. Il vous incombe donc de suivre ma manière d`être et celle
des Khalifes réguliers, dirigés (par Dieu). Tenez-vous à cela de toutes
vos forces, et gardez-vous des nouveautés religieuses, car toute
innovation est égarement».
Tawba: Acceptée ou Rejetée? || Dr Zakir Naik


https://www.youtube.com/watch?v=9HOkKfNdLlY

https://www.youtube.com/watch?v=omY805Jk7Nw

https://www.youtube.com/watch?v=vMMkr7g7znc


https://www.youtube.com/watch?v=cvcU7G4cl3o

macoooo
13/03/2018, 09h46
Hadiths 29

Mouâd ben Djabal (que dieu soit satisfait de lui) a dit: je dis: «O
Envoyé de Dieu, enseigne-moi une action qui me conduise au Paradis, et
m`éloigne de l`Enfer». Il répondit:

«certes, tu m`as demandé une chose grave, mais elle sera simplifiee
pour celui à qui Allah, très Haut, facilite la tâche. Adore Allah, sans
lui adjoindre nul associé, observe la prière rituelle, acquitte la
zekâa, jeûne durant le mois de Ramadhân, accomplis le pélerinage à la
Kaba».

Puis le prophète poursuivit.

«Veux - tu que je te montre lesportes du Bien? Le jeûne est un rempart.
L`aumône éteint le péché comme l`eau eteint le feu. La prière de
l`homme au milieu de la nuit... (est la meilleure)».

puis il récita le verset: «ils s'arrachent de leurs lits...» jusqu`au
mot: «.. qu'ils oeuvraient!» (32:16-17), . puis il reprit:

«Veux -tu que je te montre la partie principale de la religion, sa colonne et l`extrémité de son sommet?».

«Oui, ô Envoyé de Dieu», répondis je.Il répondit:

«La partie principale de la religion, c`est la soumission à Dieu, sa
colonne, c`est la prière, rituelle, et l`extrémité de son sonamet, la
guerre sainte».

Il ajouta:

«Veux-tu que je t`apprenne ce qui soutient tout cela?».

«Oui, ô Envoyé de Dieu», répondis-je. Il saisit alors sa propre langue et dit:

«Garde-toi de celle-là».

je lui dis: «O Prophète de Dieu, serons-nous donc susceptibles d`être châtiés pour avoir parlé?». Il me répondit:

«Malheureux, est-ce que les gens ne tombent pas en Enfer, face en
avant, (ou: sur leur nez) comme conséquence des calomnies que profère
leur langue?».









Hadiths 30

selon Aboû Thalaba El-Khouchanî Djourthoûm ben Nâchir (que Dieu soit
satisfait de lui), le prophète (à lui, bénédiction et salut), a dit:

«certes, Allah, Trés Haut, a fixé des obligations canoniques, ne les
négligez pas; il a déterminé des limites, ne les trangressez pas; il a
interdit certaines choses, n`en usez pas; il s`est tu à propos
d`autres, par miséricorde à votre égard, non par oubli, n`en scrutez
donc pas les raisons.»

https://www.youtube.com/watch?v=aejX8qIMyjg

https://www.youtube.com/watch?v=Y9YToFjAeOU

macoooo
20/03/2018, 10h36
Hadiths 31



Aboû Abbâs Sahl ben Sades Sâ`idî (que Dieu soit satisfait de lui), a dit:

Un homme se rendit auprès du Prophète (à lui bénédiction et salut), et
lui dit: «O Envoyé de Dieu, enseigne-moi une action dont
l`accomplissement me vaudra l`amour de Dieu et celui des hommes» Il lui
répondit:

«Méprise les choses d`ici bas, Dieu t`aimera, et méprise ce que possèdent les hommes, et les hommes t`aimeront».








Hadiths 32

selon Aboû Said Sad ben Mâlek ben Sinân, El Khodrî (que Dieu soit
satisfait de lui), l`Envoyé de Dieu, alla Allah u alihi WA sallam, (à
lui, bénédiction et salut), a dit:

«Ne faites pas de mal, et ne rendez pas le mal pour le mal».

https://www.youtube.com/watch?v=U5RD5xS2Z7M

https://www.youtube.com/watch?v=o11AkXY_Neg

macoooo
28/03/2018, 10h48
https://www.youtube.com/watch?v=8tBjmahi7WI

https://www.youtube.com/watch?v=L6RZowN1ZGc

https://www.youtube.com/watch?v=o-JS_IA4zBE

23 AMÉRICAINS CONVERTIS À L ISLAM APRÈS 1 ...

https://www.youtube.com/watch?v=BBeO4uHCZrs

https://www.youtube.com/watch?v=zT7j9p1sFD0

macoooo
04/04/2018, 10h43
Hadith 33

selon Ibn Abbâs (que Dieu soit satisfait de lui) le Prophète (à lui bénédiction et salut), a dit:

«Si l`on accordait aux plaideurs, l`objet de leurs demandes, certes, on
en verrait qui réclameraient les richesses et le sang d`autres gens.
Mais il appartient au demandeur de faire la preuve et le serment est
déféré a celui qui nie».











Hadiths 34

Aboû Saîd El Khodrî (que Dieu soit satisfait de lui), a dit qu`il a
entendu l`Envoyé de Dieu , alla Allah u alihi WA sallam, (à lui
bénédiction et salut), dire:

«Si l`un d`entre vous voit ce qui déplait à Dieu, qu`il le combatte de
ses mains; si cela ne lui est pas possible, que ce soit par la langue,
et si cela encore ne lui est pas possible, que ce soit avec son coeur,
c`est là le minimum imposé par la foi».


https://www.youtube.com/watch?v=0eeMqWmMOsQ

https://www.youtube.com/watch?v=-PDVkNd3tU4

https://www.youtube.com/watch?v=-2OpfVcp4dc

https://www.youtube.com/watch?v=sLGSZZL3dWk

https://www.youtube.com/watch?v=iwK_k5GZyOQ

https://www.youtube.com/watch?v=EXmWgU19v54

macoooo
11/04/2018, 11h15
L’évènement de Israa wa Miiraj voyage nocturne et l’ascension

Le Messager r venait de perdre sa très aimée femme Khadija, source de confort et de soutien. Son oncle Abu Talib, son "second père" un soutient qui le défendait des attaques vicieuses de ses ennemis était lui aussi parti. Sa mission à Taif était pour lui une grande déception. Il avait essayé d'inviter des gens à l'Islam, mais dans une vengeance haineuse et humiliante, ils avaient envoyé leurs enfants après lui, lui jetant des pierres jusqu'à le faire saigner. C'était sincèrement l'année de la tristesse.

C'est alors qu’Allah a voulu honorer son Prophète Mohammed r et le conduire au ciel dans un miraculeux et profond voyage terrestre (Isrâ) voyage nocturne puis céleste (Mi’raj) l’ascension.

Cela c'est déroulé le 27ème jour du mois du Rajab. Il n’est pas nécessaire de distinguer ce jour ou cette nuit par n’importe quel acte d’adoration ou d’y célébrer une fête, mais juste de rappeler cet événement important qui fait partie de notre foi. Ce n’est pas un mythe mais une réalité, un miracle de Dieu pour honorer son Prophète bien aimé.

Le mois de Rajab fait partie des quatre mois sacrés. Il y a des Hadiths qui parlent de ses mérites. Le Messager (r) disait quand il voyait le croissant annonçant le début de ce mois sacré : « Oh Allah ! Béni pour nous le mois de Radjab et de Cha'bân et fais nous parvenir au mois de Ramadhân. »

Ce miracle fut une invitation adressée à Son bien-aimé serviteur Muhammad (r), la plus parfaite des créatures, par Le Miséricordieux. Allah a voulu l’honoré et lui fait voir réellement le monde extraordinaire du ciel pour que ce bas monde soit négligeable pour lui.

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. : [1] Gloire à Celui qui fit voyager de nuit Son Serviteur de la Mosquée sacrée à la Mosquée la plus éloignée dont Nous avons béni les alentours, afin de lui faire découvrir certains de Nos signes ! Dieu est, en vérité, l’Audient et le Clairvoyant. » 17. Sourate du Voyage nocturne (Al-Isrâ’)

Dans un autre verset Allah nous parle de l’ascension :

« [12] Allez-vous donc lui contester ce qu’il a de ses propres yeux vu, [13] et alors qu’il l’avait déjà vu lors d’une précédente apparition, [14] près du Lotus de la limite, [15] non loin du Jardin du séjour des bienheureux, [16] au moment où un voile indéfinissable recouvrait le Lotus ? [17] Le regard du Prophète n’a ni dévié ni outrepassé la mesure, [18] et c’est ainsi qu’il lui fut donné de voir certains des plus grands signes de son Seigneur. » 53. Sourate de l’Étoile (An-Najm)

Selon la majorité des savants, ce voyage a été fait corps et âme et n’était pas un rêve.

Le prophète (r) s'est levé dans le milieu de la nuit pour visiter la Kaaba dans la Mecque. Après avoir prié un certain temps, il s'est endormi à coté de la Kaaba. L'Ange Gabriel (u) est venu et l'a réveillé.

Il le fit monter sur al-Buraq, une bête blanche avec des ailes, et ils se dirigent à une vitesse étonnante vers le nord, en direction de la mosquée d'Al-Aqsa à Jérusalem.

ð Cette mosquée est très importante pour les musulmans. C’est le troisième lieu saint de l’islam après la mosquée de la Mecque et celle de Médine.

ð Elle était la première Qibla des musulmans avant que Dieu les ordonne de se diriger vers la Kaaba.

ð Ce verset établi une relation étroite entre la mosquée « El Haram » de la Mecque et celle d’al-Quds, « El Aqsa ». Elles ont été toutes deux bénies par Allah ainsi que leur alentour. Un appel pour que les musulmans d’aujourd’hui ne néglige pas de tenter par tous les efforts de sauvegarder et restituer la terre sainte de la Palestine.

Quand ils ont atteint Jérusalem le Prophète r a prié en Imam dans les environs de Masdjid Al-Aqsa avec Abraham, Moïse, Jésus (Issa) et d'autres prophètes, paix sur eux.

ð La relation étroite entre ce qui a été révélé à Issa r fils de Marie et la révélation de Mohamed r et le lien de la même religion qui uni tous les prophètes qu’Allah a envoyé.

Le Miraj est l'ascension du Prophète r du rocher à l'intérieur de la mosquée, qui est connu sous le nom de Dôme du Rocher à Jérusalem vers le ciel.

Dans l’ascension Muhammad (r) a pu rencontrer ses frères prophètes (r). Ainsi, il a rencontré Adam (r) dans le premier ciel, Yahia (Jean) et Issa (Jésus) (r) dans le second, Youssef (Joseph) (r) dans le troisième, Idriss (r) dans le quatrième, Haroun (r) dans le cinquième, Moussa (r) dans le sixième et Ibrahim dans le septième ciel. Tous disaient en voyant le prophète (r) : « Bienvenu au frère vertueux et prophète vertueux » excepté Adam et Ibrahim (r) qui disaient Fils au lieu de frère.

Durant ce voyage le Prophète r a bien vu certaines des grandes merveilles de son Seigneur et a parlé avec Allah, Qui a instruit le Prophète r que les Musulmans doivent prier cinq fois par jour. (Elles étaient à l’origine 50)

ð L’importance de la prière.

Au matin, le Prophète (r) fit part de son voyage nocturne aux Mecquois qui se moquèrent de lui et le rapportèrent à Abou Bakr (t), qui rétorqua : « S'il le dit c'est que c'est vrai ! ». Depuis ce jour là le Messager l’a nommé « le véridique » (Assedik).

Selon Abou Hourayra (t), le Prophète reçut, la nuit de son ascension au ciel, deux récipients l'un plein de vin et l'autre plein de lait. Il les regarda et prit finalement le lait. Gabriel lui dit : «La louange est à Dieu qui t'a guidé à la saine nature (= l'Islam). Si tu avais pris le vin, ta communauté serait tombée dans l'errance». (Rapporté par Moslem)

Selon Anas (t), le Messager de Dieu a dit : «Au cours démon ascension au ciel, je suis passé devant des gens ayant des ongles de cuivre avec lesquels ils se griffaient le visage et la poitrine. Je demandai : «Qui sont ces gens là ? Ô Gabriel !» Il dit : «Ce sont ceux qui mangeaient la chair de leurs prochains et leur souillaient leur bonne réputation». (Rapporté par Abou Daoud)

https://www.youtube.com/watch?v=TWwLDzIQGgI

https://www.youtube.com/watch?v=guEd86pnsNA

macoooo
18/04/2018, 00h18
Hadiths 35

selon Aboû Horëira (que Dieu soit satisfait de lui), l`Envoyé de Dieu,
alla Allah u alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et salut) a dit:

«Ne vous jalousez pas, n`enchérissez pas les uns sur les autres, ne
vous häissez pas, et n`aigissez pas avec perversité les uns à
l`égard des autres, ne concluez pas d`achats au détriment les uns des
autres. Soyez, ô serviteurs de Dieu, tous frères; le musulman est frère
du musulman, il ne l`opprime pas, ni ne l`abandonne, et il ne lui ment
pas, ni ne lemèprise. La crainte de Dieu est ici», et il dit ceci en
montrant trois fois son coeur, puis il ajouta:

«Le pire de l`iniquité est de mèpriser son frère musulman. Tout ce qui
appartient au musulman est sacré pour le musulman: son sang, son bien,
son honneur».









Hadiths 36


D`après Aboû Horëira (que Dieu soit satisfait de lui), le Prophète (à lui, bénédiction et salut), a dit:

«Quiconque, en ce bas monde, a allégé l`affliction d`un croyant, verra
Dieu alléger son affliction au jour du Jugement Dernier. Quiconque
secourt un homme dans la gêne, verra Dieu le secourir en ce bas monde
et dans l`Autre. Quiconque couvrira les fautes d`un Musulman, verra
Dieu les lui couvrir en ce bas monde et dans l`Autre. Dieu aide Son
serviteur tant que ce dernier aide son frère. Celui qui parcourt le
chemin de la Science (religieuse), Dieu lui aplanira le chemin du
Paradis. Tant que les hommes s`assembleront en quelque demeure
consacrée à Dieu pour réciter le Coran et pour l`étudier ensemble, la
paix du coeur descendra sur eux, la miséricorde les couvrira, les anges
les entoureront et Dieu les mentionnera comme étant des Siens. Quant à
celui que ses œuvres ont mis en retard. il ne sera pas mis en avance
par son lignage».

Si Dieu Est In-créé, Comment On Peut Se Sentir Sa Existence?-Zakir Naik

https://www.youtube.com/watch?v=Y9YToFjAeOU

Un Non-Musulman Est En Colère Contre Zakir Naik Sur Son Salut?-Zakir Naik
https://www.youtube.com/watch?v=uwSJ3_J9VfE
Daniel se convertit à l'Islam en direct

https://www.youtube.com/watch?v=xMDRTamcia4

macoooo
24/04/2018, 11h40
Hadiths 37


selon Ibn Abbâs (que Dieu soit satisfait de lui), l`Envoyé de Dieu,
alla Allah u alihi WA sallam, (à lui, bénédiction et salut), a dit
parmi ce qu`il a transmis comme venant de Son Seigneur Trés Haut (qu`il
soit béni et exalté):

«Allah a déterminé les bonnes actions et les péchés». puis il a fait
une distinction en cette matière. Lorsque quelqu`un se propose
d`accomplir une bonne action, et ne la fait pas, Il la lui inscrit
comme si elle était aecomplie, et s`il l`accomplit, Il met à son actif
dix bonnes actions, et même sept cents, et encore bien davantage.

Mais s`il se propose d`accomplir un péché et ne l`accomplit pas, dieu
le lui inscrit comme une bonne action accomplie, et s`il accomplit ce
péché. Dieu ne le lui inscrit que comme un seul péché».









Hadiths 38


selon Aboû Horëira (que Dieu soit satisfait de lui) l`Envoyé de Dieu,
alla Allah u alihi WA sallam, (à lui bénédiction et salut), a dit:

«Allah Très Haut a dit: ‹A celui qui nuit à un de mes porte-paroles, je
déclarerai la guerre. Rien de ce qui M`est agréable ne rapproche autant
mon serviteur de Moi, que l`accomplissement des obligations que je lui
ai imposées. Mon serviteur ne cessera de se rapprocher de Moi par des
pratiques surérogatoires jusqu`a ce que je l`aime, et, lorsque je
l`aimerai, je serai l`oreille par laquelle il entendra, le regard par
lequel il verra, la main avec laquelle il empoignera, le pied avec
lequel il marchera. S`il Me sollicitte, certes, je lui accorderai Ma
faveur, s`il implore. Ma protection, certes, je la lui accorderai›».

https://www.youtube.com/watch?v=oHoEUNv2Sso

macoooo
02/05/2018, 09h56
Changement de Qibla
Il y a plus de 1,5 milliards de musulmans dans le monde et chaque fois que l’un d’eux prie, il se tourne en direction de la Mecque. Le terme islamique pour cette direction est qiblah. Peu importe où il se trouve, donc, le musulman fait face à la Mecque, là où se trouve la Ka’bah. La Ka’bah est ce petit bâtiment de forme cubique recouvert d’un grand drap noir orné de broderies, situé dans la mosquée connue sous le nom de Masjid al-Haram, à la Mecque, en Arabie.

« À chaque (nation) une direction vers laquelle elle se tourne. Rivalisez donc les uns avec les autres dans les bonnes œuvres. Où que vous soyez, Dieu vous rassemblera [au Jour de la Résurrection], car Il est certes capable de tout. Et d’où que tu sortes (pour prier, ô Mohammed), tourne ton visage vers le Lieu Sacré d’adoration. Certes, voilà la vérité de la part de ton Seigneur ; et Dieu n’est pas inattentif à ce que vous faites. » (Coran 2:148-149)

Il va de soi que les musulmans n’adorent pas la Ka’bah comme telle, ni ce qu’elle contient; ce bâtiment ne constitue qu’un point central. Les musulmans n’adorent qu’un seul Dieu, le Très miséricordieux, le Très sage. Et c’est Dieu qui a décrété que lorsque les musulmans prient, ils doivent tous se tourner dans la même direction. C’est un signe d’unité qui rejoint l’idée d’unité omniprésente dans l’islam.

Le terme arabe pour prière est salah et cela dénote une connexion entre le croyant et Dieu; quand tous les croyants se tournent dans la même direction pour prier, cela ajoute encore à cette idée de connexion. La prière connecte le croyant à Dieu et la qiblah connecte, unit les croyants entre eux. Certains disent que si nous pouvions observer, du ciel, tous les croyants en train de prier, nous verrions des rangs de croyants s’inclinant et se prosternant comme les pétales d’une fleur s’ouvrant et se refermant à l’unisson.

La qiblah, i.e. la direction de prière, n’a pas toujours été la Mecque. Les premiers musulmans priaient en direction de la mosquée d’al-Aqsa, à Jérusalem. Environ seize mois après la migration du Prophète et de ses fidèles à Médine, la qiblah fut changée pour la Mecque. Selon le récit qu’en firent les compagnons du Prophète, ce changement apparut du jour au lendemain. Un jour, au cours de la prière du midi, le Prophète reçut une révélation de Dieu lui ordonnant de se tourner vers la mosquée al-Haram.

« Ainsi avons-Nous fait de vous la nation du juste milieu afin que vous soyez témoins à l’égard de l’humanité comme le messager sera témoin envers vous. Nous n’avions établi l’orientation première, vers laquelle tu te tournais, que pour déterminer qui suivrait le messager et qui tournerait les talons. En vérité, ce fut [une épreuve] difficile, sauf pour ceux qui étaient guidés par Dieu. Jamais Dieu ne fera pas en sorte que votre foi ait été vaine, car Dieu est plein de compassion et de miséricorde envers les gens. Nous t’avons vu tourner ton visage vers le ciel (afin d’être guidé, ô Mohammed). Alors maintenant, Nous t’orienterons vers une Qiblah qui t’est chère. Tourne ton visage en direction du Lieu Sacré d’adoration (à la Mecque); et vous, (ô musulmans), où que vous soyez, tournez votre visage dans sa direction, (lorsque vous priez). » (Coran 2:143-144)

À travers les siècles, des mathématiciens et astronomes ont établi diverses façons de déterminer la qiblah à partir de n’importe quel point sur la terre. Il y a deux moments précis, chaque année, où le soleil se trouve très exactement au-dessus de la Ka’bah, ce qui fait qu’en tout endroit ensoleillé, les ombres pointent en direction opposée à la qiblah. Il y a également deux moments, chaque année, où le soleil se trouve directement au-dessus du point exactement opposé à la qiblah, ce qui fait que les ombres pointent en direction de la qiblah.

Il est important, pour chaque musulman, de faire les efforts nécessaires pour déterminer la direction de la qiblah lorsqu’il prie. Mais il faut savoir qu’un léger écart n’invalide pas la prière d’une personne. Le prophète Mohammed a dit : « Ce qui se trouve entre l’est et l’ouest est la qiblah. » [1] De nos jours, il est très facile de localiser la qiblah en consultant une mappemonde et en traçant une ligne entre l’endroit où l’on se trouve et la Mecque. Des boussoles et des programmes informatiques sont aussi disponibles et la grande majorité des mosquées possèdent une sorte de niche, dans la salle de prière, qui détermine la direction de la prière.

L’islam est une religion d’unité. Les musulmans sont unis par leur croyance en un seul Dieu. Ils forment une grande communauté unie par la prière et par la direction dans laquelle elle prie. La qiblah n’est pas qu’une question de latitude et de longitude, c’est surtout une question d’unité, d’une communauté planétaire unie dans son adoration d’un Dieu unique, Créateur et Administrateur de l’univers


Sira 85 Changement de Qibla, toute une éducation derrière [Autourdelislam HD]

https://www.youtube.com/watch?v=dIlaIzosfi8

macoooo
08/05/2018, 10h34
https://www.youtube.com/watch?v=rwVCOZ68On0

https://www.youtube.com/watch?v=sfoKdUplIgI

https://www.youtube.com/watch?v=hwsAQQBXJ8w