PDA

Voir la version complète : L'Aïd al-Adha



macoooo
31/08/2017, 10h55
Les musulmans célèbrent traditionnellement le sacrifice d’Abraham par des abattages rituels, aujourd’hui très contrôlés.



L’Aïd el-Kébir est célébré à partir du dixième jour du mois lunaire de dhou al hijja,



La « fête du sacrifice » célèbre un épisode relaté à la fois dans le Coran et dans l’Ancien Testament (livre sacré des juifs et des chrétiens), sous une forme un peu différente. Selon le texte musulman, Dieu demanda à Abraham (ou Ibrahim) de sacrifier son fils, Ismaël, pour éprouver sa foi. Alors que l’homme s’apprêtait à immoler l’enfant à l’aide d’un couteau, l’ange Gabriel (ou Jibril) arrêta son geste et remplaça le corps de l’enfant par un bélier. Cet événement est commémoré par les musulmans sous la forme d’un sacrifice animal.
les fidèles, habillés de leurs plus beaux vêtements, se rassemblent tôt le matin dans des lieux de prière. A l’issue de l’office, ceux qui en ont les moyens égorgent ou font abattre par un sacrificateur une bête (mouton, vache, chèvre…) dont la viande sera partagée en trois : un tiers pour la famille, un tiers pour les amis et le dernier pour les pauvres.

L’expression « aïd mabrouk » ou « aïd moubarak » est utilisée pour féliciter et souhaiter ses vœux à ses proches, comme on dirait « joyeux Noël » ou « meilleurs vœux » dans la tradition française.
Un abattage rituel très encadré en France

FATAWA L'ISLAM EN QUESTIONS: AID AL ADHA - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=BJo9pThU47w

Salat al 'Aïd al Adha 1432 imam Rachid mosquée de ...

https://www.youtube.com/watch?v=Lb6MNAzbcxU

Baleti
11/09/2017, 20h13
esselem'aleykom

Esque le sacrifice,ou l'offrande, est accepter, si celui si n'est pas partager en trois partie ?

macoooo
14/09/2017, 08h27
Esque le sacrifice,ou l'offrande, est accepter, si celui si n'est pas partager en trois partie ?

Baleti (http://www.algerie-monde.com/forums/members/12436-Baleti)
http://www.algerie-monde.com/forums/images/statusicon/user-offline.pngwaleykom aslam


Et selon Salamah ibn al Akwa’, dans un hadith remontant jusqu’au prophète صلى الله عليه وسلم il dit:



« Mangez et Nourrissez et mettez de coté »

[Al Boukhary 5569]



Il est recommandé de donner en aumône ou d’offrir une partie du sacrifice.



Mais il n’est pas permis de vendre la viande ou la peau, ni d’en donner une partie au boucher, elle est pour Allah عز و جل seul.


nous conseillons à l’ensemble de nos frères de réaliser [leurs actes] avec sincérité, elle qui est la base de l’acceptation de l’oeuvre auprès d’Allah.