PDA

Voir la version complète : Souvenirs



amelesperanza
11/01/2009, 18h59
Voici un poème que je viens d'écrire pour ma grand-mère et je voulais le partager avec vous. Bonne année à tous :)

Souvenirs


Je me souviens des jours anciens et heureux,
Je me souviens des instants chaleureux
Lorsque je courrais à travers les couloirs de ta maison,
Lorsque je vous aimais, toi et lui, à en perdre la raison.

Je t’écoutais, comme à une sultane,
Me chanter de ta voix suave et mélodieuse
Des airs français quelque peu démodés
Que je me plaisais tant à écouter.
Ils avaient tout le charme d’antan
Qui les rendait imperméables au temps

Je t’observais dans le jardin
Cueillir des roses de bon matin.
Tu portais une robe fraiche de tissu fin
Et tu étais dans ce cadre idyllique
Telle une madone à l’attrait unique
Capable de laisser une Joconde sans réplique.

Je me souviens de tes mets et de leurs saveurs,
De tes fleurs aux mille senteurs,
De ton parfum, ah ! Quelle odeur !
Je me souviens de tes bras et de leur douceur,
De ton sourire qui effaçait toutes mes peurs
Ne laissant en moi aucune frayeur.

Seule, je songe à toutes ces mirifiques heures
Alors, nostalgie me hante et je pleure…
Merci, grand-mère, de tout cœur
Pour tous cet instant d’extrême bonheur.

cheyenne
12/01/2009, 15h24
Voici un poème que je viens d'écrire pour ma grand-mère et je voulais le partager avec vous. Bonne année à tous :)

Souvenirs


Je me souviens des jours anciens et heureux,
Je me souviens des instants chaleureux
Lorsque je courrais à travers les couloirs de ta maison,
Lorsque je vous aimais, toi et lui, à en perdre la raison.

Je t’écoutais, comme à une sultane,
Me chanter de ta voix suave et mélodieuse
Des airs français quelque peu démodés
Que je me plaisais tant à écouter.
Ils avaient tout le charme d’antan
Qui les rendait imperméables au temps

Je t’observais dans le jardin
Cueillir des roses de bon matin.
Tu portais une robe fraiche de tissu fin
Et tu étais dans ce cadre idyllique
Telle une madone à l’attrait unique
Capable de laisser une Joconde sans réplique.

Je me souviens de tes mets et de leurs saveurs,
De tes fleurs aux mille senteurs,
De ton parfum, ah ! Quelle odeur !
Je me souviens de tes bras et de leur douceur,
De ton sourire qui effaçait toutes mes peurs
Ne laissant en moi aucune frayeur.

Seule, je songe à toutes ces mirifiques heures
Alors, nostalgie me hante et je pleure…
Merci, grand-mère, de tout cœur
Pour tous cet instant d’extrême bonheur.
c'est magnifique

Mariama
22/03/2009, 19h15
Très joli poème Amelespéranza :smilyaplodis:

PiPirou
28/03/2009, 12h31
tres joli poème <Amelespéranza > merci beaucoup!!!

alidjraamar
30/03/2009, 00h37
Avec le temps qui passe,
les années plus blanches,
les peines deviennent légères,
comme la plume qui vole au vent.

Assis sur un banc,
dans un jardin public,
au milieu de la foule,
à Nice, les illuminations.

Nice et ses pâlmiers,
Nice et ses poncifs,
l'Orient Express,
ses ombres et ses silouhettes.

Samirwu
05/04/2009, 15h01
Voici un poème que je viens d'écrire pour ma grand-mère et je voulais le partager avec vous. Bonne année à tous :)

Souvenirs


Je me souviens des jours anciens et heureux,
Je me souviens des instants chaleureux
Lorsque je courrais à travers les couloirs de ta maison,
Lorsque je vous aimais, toi et lui, à en perdre la raison.

Je t’écoutais, comme à une sultane,
Me chanter de ta voix suave et mélodieuse
Des airs français quelque peu démodés
Que je me plaisais tant à écouter.
Ils avaient tout le charme d’antan
Qui les rendait imperméables au temps

Je t’observais dans le jardin
Cueillir des roses de bon matin.
Tu portais une robe fraiche de tissu fin
Et tu étais dans ce cadre idyllique
Telle une madone à l’attrait unique
Capable de laisser une Joconde sans réplique.

Je me souviens de tes mets et de leurs saveurs,
De tes fleurs aux mille senteurs,
De ton parfum, ah ! Quelle odeur !
Je me souviens de tes bras et de leur douceur,
De ton sourire qui effaçait toutes mes peurs
Ne laissant en moi aucune frayeur.

Seule, je songe à toutes ces mirifiques heures
Alors, nostalgie me hante et je pleure…
Merci, grand-mère, de tout cœur
Pour tous cet instant d’extrême bonheur.
trop beau le poême. c la moidre des choses qu'on puisse dire à nos grand-mères.
"merci grand-mère".

rOckGirl
08/04/2009, 18h24
waaaaaw! trop beau!!
:smilyaplodis::good:

alidjraamar
12/04/2009, 12h21
Bonjour amelesperanza,

Les qualificatifs ne sauraient pas exprimé ce que ton poème m'inspire...

L'amour et la tendresse transpirent à travers tes mots...

Ta grand-mère et toi avez beaucoup d'amour l'une pour l'autre...

Et cet amour est éternel, il ne connaît ni temps, ni espace...

lyndaroza
14/04/2009, 14h13
amelesperanza,
bel hommage que tu rends à ta grand mère!
txte agréable a lire et mélodieu...
Merci pour le partage!

amelesperanza
30/05/2009, 00h24
Merci à tous pour les compliments