PDA

Voir la version complète : Taekwondo : exclu à vie après avoir frappé un arbitre



Toufik
23/08/2008, 21h49
http://www.lefigaro.fr/medias/2008/08/23/f21a50fa-7116-11dd-9727-9091a1db2051.jpg

Fâché avec l'esprit olympique... et avec l'arbitre, le cubain Angel Valodia Matos lui a donné un coup de pied au visage samedi lors du tournoi de taekwondo.

Scène surréaliste lors du combat pour la médaille de bronze du tournoi des plus de 80 kg de taekwondo samedi à Pékin. Irrité par une décision de l'arbitre, le Cubain Angel Valodia Matos lui a alors donné un coup de pied au visage. Bien mal lui en a pris : lui et son entraîneur ont été exclus à vie de toute compétition internationale, a annoncé samedi la Fédération internationale (WTF).

Matos, qui affrontait le Kazakh Arman Chilmanov, avait été déclaré perdant du match alors qu'il se faisait soigner. A l'annonce de cette décision, son entraîneur l'a rejoint sur le tatami, puis ils ont commencé à contester verbalement la décision de l'arbitre.

Le Cubain a alors donné un coup de pied au visage de l'arbitre, puis bousculé un arbitre assistant, avant de quitter le tatami en criant sa colère, accompagné de son entraîneur. L'arbitre a immédiatement décidé de le disqualifier.

La WTF a aussitôt réuni un conseil de discipline extraordinaire qui a décidé que Matos et son entraîneur sont exclus à vie des compétitions organisées par la fédération internationale «pour violation de l'esprit du twaekondo».
Cet incident est le dernier en date d'une série de polémiques qui ont marqué les épreuves de taekwondo qui se terminent samedi.
Plus tôt, la Chinoise Chen Zhong, double championne olympique, avait été déclarée perdante de son quart de finale du tournoi des plus de 67 kg après réclamation de la Britannique Sarah Stevenson, battue initialement 1 à 0.

Le jury de l'épreuve, saisi par l'équipe de Grande-Bretagne, a indiqué que les juges du match n'avaient pas tenu compte d'un coup de pied porté au visage de Chen par Stevenson qui aurait dû lui valoir deux points.
Il s'agit d'une première dans l'histoire de la discipline qui tente de se débarrasser de son image de sport connaissant des problèmes avec l'arbitrage.

Le Figaro

kato
24/08/2008, 22h53
on direr une blague....quand on voit la téte de l'arbitre....