PDA

Voir la version complète : L’Algérie a consacré 2,5 milliards de dollars pour le soutien des prix



Toufik
27/08/2008, 16h03
Pour préserver le pouvoir d’achat des algériens

L’Algérie a consacré 2,5 milliards de dollars pour le soutien des prix

L’Algérie a alloué cette année 2,5 milliards de dollars pour le soutien aux prix des produits alimentaires de première nécessité, a indiqué le ministre du Commerce, M. Hachemi Djaâboub, hier lors d’une réunion au siège du ministère de la Solidarité, à la veille du mois de Ramadhan, a-t-on appris hier. “Le Trésor a consacré 2,5 milliards de dollars pour le soutien des produits alimentaires. Il n’y a pas beaucoup d’États dans le monde qui font un tel effort pour le bien de leurs citoyens”, a-t-il soutenu. “S’il n’était pas soutenu, le pain ne serait pas vendu à 8,5 DA la baguette, mais à 25 DA”, a-t-il dit à titre d’exemple, aux côtés des ministres de la Solidarité, M. Djamel Ould-Abbès, et des Affaires religieuses, M. Bouabdallah Ghoulamallah.

L’État a également décidé de supprimer la taxe sur la valeur ajoutée (TVA, qui était de 17%) pour les aliments de volaille, ce qui devrait faire baisser le prix de la viande blanche “de quelque 10%”, a prédit le ministre du Commerce. Le prix de la viande rouge a, quant à lui, “baissé de 5% par rapport à la même période de l’année dernière”, a-t-il ajouté. Le ministre a, d’autre part, précisé que le nombre des commerçants enregistrés était de 1,265 million. Il reste que même avec ce soutien financier de l’État, les prix ont connu, à quelques jours seulement du début du Ramadhan, une grande flambée.

Plus de 249 millions de DA pour la solidarité à Alger

Par ailleurs, la wilaya d’Alger a prévu plus de 249 millions de DA pour financer les actions de solidarité durant le mois sacré du Ramadhan, a indiqué hier, le comité local de solidarité de la wilaya qui a mis en place un dispositif à cet effet. Cette dotation financière globale provenant pour près de 82 millions de DA, de la subvention de la wilaya et pour plus de 167 millions de DA, des budgets communaux, est destinée à aider quelque 80 645 familles nécessiteuses identifiées réparties à travers 859 quartiers des 57 communes de la wilaya, précise-t-on.

Sur les 57 communes que compte la wilaya, 12 communes prendront en charge l’ensemble des actions de solidarité sans le concours de la wilaya d’Alger. Il s’agit de Sidi-M’hamed, Alger-Centre, Baraki, Hydra, El-Biar, Oued-Smar, Mohammadia, Rouiba, El-Achour, Réghaïa, Dar El-Beïda et Staouéli. Les actions de solidarité se font sous forme de repas chauds (f’tour) servis à travers 108 restaurants d’une capacité de 49 000 repas par jour et la distribution de 19 300 kits alimentaires (couffins) et d’une aide financière symbolique (2 000 à 5 000 DA). Par ailleurs, quelque 1 200 personnes entre agents communaux et bénévoles seront mobilisés pour encadrer les opérations de solidarité au cours du mois de Ramadhan.

R. N. - Liberté