PDA

Voir la version complète : 8 accusés dont un frere de ministre et 20 témoins entendus par le juge d’instruction



kredence
01/03/2009, 14h28
20 tonnes de lait «Libio» saisies à Aïn El Beïda

Huit individus, dont un frère du ministre, ont été entendus hier, par le juge d’instruction près le tribunal correctionnel d’Es-Sénia et cela, sous les chefs d’inculpation d’association de malfaiteurs, défaut de factures, faux et usage de faux et escroquerie.

Trois mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt, tandis que les autres ont été mis sous contrôle judiciaire, dont le dénommé T. A., frère d’un ministre.

L’affaire remonte au début du mois de février en cours, quand les éléments de la brigade de recherche relevant du groupement de la gendarmerie nationale et agissant sur informations, ont mené une enquête sur une société de lait, située au niveau de la localité d’Aïn El Beïda.

Il s’est avéré que la société nommée «El Wancharrisse», achète le produit du lait avec un prix subventionné par l’Etat pour le revendre à un prix élevé dans le marché local.

Selon des sources proches du dossier, l’entreprise achète par exemple 100 tonnes par mois de l’Etat, 60% de cette marchandise se vendait ailleurs.

Suite à cette enquête, une quantité de 20 tonnes de lait en poudre de marque «Libio», a été saisie par la gendarmerie.

Il est important à signaler que le juge a entendu aussi une vingtaine de témoins, dont des employés et des cadres de la société, ainsi que des commerçants. L’affaire suit son cours.

Hiba B.
http://www.ouestribune-dz.com/evenements/evenement3.htm

kredence
02/03/2009, 07h11
Selon des sources judiciaires, le frère du ministre de l’industrie et de la Promotion des investissements, Abdelhamid Temmar, « Ammar Temmar » a été mis en détention préventive après sa comparution hier soir devant le juge d’instruction du tribunal d’Essania à Oran.

Cette affaire intervient après la saisie par les services de la gendarmerie nationale de 20 tonnes de poudre de lait détournés d’une laiterie publique dans la région de Aïn El-Beida vers une laiterie privée.

Les investigations menées par les services de recherche de la gendarmerie nationale ont révélé l’affaire il y a deux semaine et arrêté 12 suspects parmi lesquels se trouve le frère du ministre de l’industrie et la Promotion des investissements, Abdelhamid Temmar, qui était chargé du transfert de la marchandise vers la laiterie privée en sa qualité d’associé de l’accusé principal dans l’affaire.

La marchandise saisie n’était en fait que le bout de l’iceberg, vu les quantités énormes déjà détournées auparavant de la laiterie publique vers les laiteries privées, ce qui a causé un énorme préjudice à l’établissement de l’état.

Le procureur de la république à requis la peine d’emprisonnement provisoire et l’accusation d’association de malfaiteurs, fraude fiscale, faux et usage de faux, falsification de cachet officiel, la vente du lai en poudre destiné à la transformation et dilapidation de biens publiques.

Ennahar/ B. Salim