PDA

Voir la version complète : Algérie : une équipe de TF1 interpellée à Médéa



kredence
11/04/2009, 23h12
Algérie : une équipe de TF1 interpellée à Médéa

merouane mokdad , le 11/04/2009

Une équipe de la chaîne privée française TF1, en reportage dans la région de Médéa, à 80 km au Sud d'Algérie, a été interpellée, samedi 11 avril 2009, par la police, a appris tsa-algerie.com de source sûre.

Détenue pendant sept heures dans les locaux de la police, l'équipe a été forcée de remettre une cassette de l'enregistrement d'un entretien avec Ali Benhadjar, ancien émir de la Ligue islamique pour la daâwa et le djihad (LIDD), en retrait dans sa ville natale de Médéa.

Pourtant, avant le déplacement à Médéa, l'envoyé spéciale de TF1 a pris attache avec le ministre de l'Intérieur, Noureddine Yazid Zerhouni, rencontré en marge de la conférence de presse de vendredi 10 avril 2009, durant laquelle les résultats de l'élection présidentielle ont été annoncée.

« Le ministre nous a assuré qu'on pouvait réaliser des interviews avec des repentis islamistes où nous voulions et quand nous voulions. L'accréditation pour la couverture du scrutin présidentiel nous permettait de nous déplacer à l'intérieur du pays.

Mais, les agents de la police n'ont rien voulu savoir », explique le journaliste.

Les reporters envoyés pour la couverture de la consultation du 9 avril ont eu beaucoup de difficultés à se déplacer en Algérie et à réaliser des reportages.

Certains n'ont pas pu avoir le visa, à l'image de deux journalistes de France 24

TSA.