PDA

Voir la version complète : Algérie : Ces jeunes Algériens qui rêvent d'Europe



kredence
15/04/2009, 09h25
Algérie : Ces jeunes Algériens qui rêvent d'Europe

Face au chômage et à la pauvreté, de nombreux Algériens rêvent de rejoindre l'Europe.

On les appelle les Harraga, les brûleurs de frontières. Reportage dans l'Est du pays

http://tf1.lci.fr/infos/monde/afrique/0,,4355537,00-ces-jeunes-algeriens-qui-revent-d-europe-.html

Rayan 31
15/04/2009, 12h18
Eldorado européen :toz: et apret qu'ils vient ici ils passe leure vie a ce cacher de la police et a traveiller pour quelque € :coffee: mais la faute est a notre gouvernemen de m... qui fait rien a cette jeunesse qui chercher que vivre comme des haitre humain :papy:

alidjraamar
16/04/2009, 03h39
Rêver, c'est le propre de l'homme...

Mon père a rêvé, c'était en 1954; Dieu l'a rappelé à lui le 14 août 2008. Il a quitté sa Kabylie natale parce qu'il crevait de faim, qu'à l'époque il n'y avait pas d'infra-stuctures d'aucunes sortes, qu'il dormait sur une natte à côté des animaux, que les femmes mouraient en couche et que la mortalité enfantine atteignait des sommets...

Un demi-siècle s'est écoulé. Je ne connais pas la valeur réelle de ce que j'ai construit. Je remercie Dieu et mes parents de ce qu'ils m'ont donné...

A quoi aurait ressembler ma vie si mon père n'avait pas rêver ?

Quand je vais en Algérie, je suis ébloui et consterné. Certains membres de ma famille vivent bien, enfin je peux me tromper mais j'ai l'impression qu'à leurs places, je dirais el-hamdullah. Pour d'autres, j'ai l'impression que c'est l'enfer. Quand je vois tous ces jeunes et moins jeunes privés de l'essentiel, je me dis qu'ici ou la-bas, à quelques choses près, c'est du pareil au même...

Le problème, et ça n'engage que moi, réside dans le miroir déformant des médias mais aussi dans les mensonges de réussite propagés par certains émigrés...

Alors bien sûr, il est facile de critiquer un gouvernement. Dans le fond, je me dis que je n'ai pas choisi grand chose, que je me suis adapté aux circonstances...